Test MX vs ATV All Out – Une belle roulette russe

Voir la note

Après un épisode Supercross Encore relativement mauvais, la licence MX vs ATV revient avec un épisode All Out qui a beaucoup de qualités pour plaire sur le papier. Maintenant, à voir si cela sera suffisant une fois manette en main.

Les jeux de moto et plus particulièrement de motocross ont plutôt la cote ces derniers temps, notamment grâce à Milestone qui nous propose de nombreux épisodes tels que le dernier MXGP 3. Mais une autre licence, MX vs ATV, cette fois-ci développée par le studio Rainbow propose aussi régulièrement de nouvelles itérations avec le dernier volet en date, MX vs ATV All Out.

Bien plus typé arcade et véritable orgue au plaisir immédiat, la série n’a pas connu que des heures de gloire depuis son lancement en 2005 et beaucoup considèrent l’opus Reflex comme étant le meilleur. Voyons si cette nouvelle itération remplie de promesses tient ses engagements.

Du fun immédiat et une prise en main rapide

Test MX vs ATV All Out - Une belle roulette russe 1

Ni une, ni deux, MX vs ATV All Out nous plonge directement sur une map où l’on peut se balader comme bon nous semble, emprunter quelques tremplins avant de mordre la poussière, prendre des chemins tout tracés ou partir en off-road complètement à l’improviste. Le soft nous propose d’ailleurs de découvrir les bases du titre avec un didacticiel assez conséquent où le but sera de prendre en main les premières mécaniques de jeu au travers de quelques épreuves. Accélération, embrayage, apprentissage des bases du jeu aérien, réception, virages, bref, le tutoriel est bien fourni et même les personnes qui n’ont jamais fait de jeux de motos arriveront très rapidement à appréhender la conduite.

Sa capacité à créer un plaisir de jeu immédiat est l’une des forces du titre qui peut se targuer d’apporter cette instantanéité au niveau du fun. Même si le titre n’est pas dénué de défauts et l’on y reviendra juste après, on s’éclate assez rapidement, on s’amuse à prendre les bosses à toute vitesse, on essaye de réaliser des figures loufoques avant de se retrouver les fesses parvterre et on se donne à cœur joie à se lancer dans les premières épreuves.

Malgré tout, pas de carrière proposée, on se contentera de suivre bêtement les épreuves pour grappiller un peu d’argent virtuel et mettre la main sur les récompenses. On pourra alors voguer librement à travers quatre cartes aux environnements plutôt variés, réaliser moult tricks sympas et ramasser quelques objets à collecter mais le contenu central se situe dans les épreuves accessibles simplement en passant par le menu du jeu. Rien n’est tenu par un fil directeur qui aurait pu être suggéré par une campagne, on n’a donc pas vraiment cette sensation d’avoir cette gratification de réussir une épreuve si ce n’est débloquer l’icône d’un trophée en or à côté de la série en question. C’est dommage, il y avait sans doute possibilité de creuser à ce niveau-là sans proposer une carrière digne de ce nom.

Un contenu plutôt conséquent

Test MX vs ATV All Out - Une belle roulette russe 2

A côté de ça, MX vs ATV All Out propose tout de même un contenu assez conséquent à commencer par ses nombreuses épreuves. Bien sûr, on passera rapidement sur les modes classiques et évidents comme le supercross mais on y découvrira à côté l’opencross, les épreuves nationales, le waypoint et la possibilité de faire du freestyle. Les premiers modes donnent davantage une sensation de se tourner vers de la simulation alors que les autres se tournent bien sûr du côté arcade. On pourra alors soit enchaîner diverses compétitions à travers les séries ou alors opter pour une unique course simple, que vous choisissez par vous-même.

Au cours des séries, si ce n’est le nombre de tours et la difficulté, rien de bien folichon. On enchaînera alors un certain nombre de parcours où il faudra bien évidemment enregistrer les meilleures performances et finir à la plus haute place sur le tableau des scores. Seul détail grisant, c’est la présence d’un podium tout juste effleuré. Cela reste tout de même une bonne chose pour le titre puisqu’il n’est pas rare de voir ce genre de célébration passer à la trappe, mais cela aurait été quand même sympa d’avoir accès à ce podium un peu plus de deux secondes avant d’être envahi par les menus des scores et des statistiques. M’enfin, soit.

On retrouve quelques belles trouvailles ceci dit puisque si l’on fait fi des courses assez classiques en l’état, on peut certainement jubiler de ces épreuves où l’on est lâché sur un terrain plutôt grand et où le but est de passer à travers de nombreux portails. Si une fois le plaisir de la découverte passée, la surprise est moindre, cela reste une épreuve assez intéressante puisqu’il faudra user de son sens de l’orientation et il suffit d’une bosse mal anticipée pour se retrouver par terre et perdre les précieuses secondes d’avance que l’on avait accumulé. Puis force est de constater que les environnements sont vraiment variés et que les terrains de jeu sont plaisants à parcourir. On notera aussi la présence d’un multijoueur aussi bien local qu’en ligne tout ce qu’il y a de plus classique où l’on pourra se fritter à d’autres joueurs du monde entier.

Mais l’on arrive rapidement vers l’un des chats noirs de MX vs ATV All Out : ses soucis techniques. Hormis de nombreuses déconnexions en multijoueur, on a pu compter sur plusieurs crashs de l’application et autres écrans figés, sans parler des multiples bugs et autres problèmes à outrance. Le plus frustrant reste tout de même la physique imprécise lors de la réception qui varie totalement en fonction de la bonne humeur du jeu sans compter sur quelques trophées/succès buggés à l’heure actuelle (on pense notamment à celui qui demande d’avoir plus de 100 miles au compteur qui est impossible à débloquer). Bien sûr, ne partons pas trop défaitiste et félicitons les développeurs pour leur réactivité, plusieurs patchs correctifs ont déjà été déployés et l’on peut compter sur pas mal de soucis corrigés. Mais en l’état, bien que loin d’être injouable, il n’est pas rare de rencontrer des problèmes techniques et l’on a clairement cette sensation d’avoir un jeu bâclé qui se devait de sortir avant une date précise.

Une physique à revoir

Test MX vs ATV All Out - Une belle roulette russe 3

Pour en revenir aux mécaniques de gameplay, si l’on met de côté l’accessibilité bienvenue du titre, on reste assez mitigé quant aux sensations procurées. Si les sauts offrent un aperçu du potentiel du jeu, notamment grâce aux nombreuses figures réalisables, la réception est plus compliquée et il n’est pas rare de tomber sans aucune raison valable. Bien sûr, il y a tout de même du bon à prendre, il faut avouer que MX vs ATV All Out est plutôt technique sur le papier, nécessitant de bien anticiper sa vitesse, ne pas hésiter à doser l’embrayage pour avoir un coup de boost avant les sauts ou encore s’incliner comme il faut pour épouser les courbes des terrains mais une bonne partie de ses mécaniques sont souvent mal mises en oeuvre dans le jeu.

Espérons que cela s’améliore avec le temps même si le tableau est loin d’être noir. On a quand même cette belle diversité au niveau des véhicules où chaque catégorie procure des sensations de conduite variées et une approche différente. Les fans devraient apprécier cet aspect-là. Les véhicules sont relativement bien modélisés, les courses belles à parcourir et le pilote est bien rendu. Si graphiquement on est loin de la claque visuelle, le tout reste propre et le soft s’en tire bien même si l’on titille sur quelques détails. C’est le sol qui tire cette partie vers le bas, on peut parfois passer certains décors sans qu’ils ne bougent. Si les traces laissées par les véhicules donnent un plus non négligeable à l’immersion, on regrette que les terrains aqueux soit si peu permissifs, pas d’éclaboussure, aucune ondulation, et même si l’on est quelque peu ralenti, les sensations ne sont clairement pas celles que l’on devrait avoir.

Les blocs disposés autour de la piste pour délimiter le terrain ne vous arrêtent pas vraiment non plus. Sur certains concurrents, c’est parfois l’arrêt total du véhicule ou une chute, ici, on peut les pousser hyper facilement et ne sont pas vraiment pris en compte. Et même si l’on est ramené sur le terrain en cas de sortie de piste, le système n’a pas l’air précis, parfois on n’est pas pénalisé, parfois on est sanctionné bien trop tard.

Personnalisation à gogo

Test MX vs ATV All Out - Une belle roulette russe 4

A côté de cela, on peut compter sur bon nombre d’éléments de personnalisation. C’est d’ailleurs l’un des plus gros arguments de MX vs ATV All Out et cela devrait plaire à tous les amateurs de la pratique. Si l’on commence l’aventure en créant son propre avatar, en choisissant son nom, son numéro, son sexe, son teint, c’est quelque chose sur lequel on pourra revenir entièrement après et opter pour des éléments que l’on aura acheté. On peut alors s’amuser à changer casque, lunettes, équipement, gants et bottes à travers pas mal d’éléments disponibles.

Pour ce qui est de la moto, outre la possibilité d’en acheter de nouvelles réparties dans pas mal de catégories, il y aura la partie tuning et véhicule qui devrait plaire sans problème. Bien sûr, on commencera par améliorer les pièces de la moto en elle-même telles que les pneus, les roues, l’embrayage et j’en passe, ce qui permettra d’améliorer les performances globales du véhicule. Mais on pourra ensuite customiser ça comme on le souhaite en optant pour de nouvelles couleurs aux poignets ou une autre pneumatique. Le système est assez simple et l’on débloque le tout avec de l’argent du jeu obtenu au cours des épreuves. Un mode photo est d’ailleurs présent histoire de bien voir tous les changements opérés.

Enfin, difficile de critiquer la bande-son alors que l’on a eu droit à du The Offspring dès la première course. Oui, compliqué de faire mieux pour le coup, même si le genre est assez contrasté, passant d’un morceau rock bien rythmé à une sonorité electro punchy. Côté sound-design, le constat est réussi pour les bruits de moteur et l’ensemble des bruits même si quelques imperfections sont présentes et assez évidentes si l’on tend l’oreille. Quelques niveaux tentent aussi de nous proposer une ambiance mais la foule n’est pas en délire non plus et la plupart du temps, c’est (trop) calme.

Avec de très bonnes idées sur le papier, MX vs ATV All Out a du mal à en concrétiser la plupart. Malgré un plaisir de jeu assez immédiat, le titre a dû mal à capter notre attention sur la longueur, la faute à un manque d’accroche au niveau de séries de course que l’on enchaîne bêtement, une physique perfectible et de nombreux soucis à l’heure actuelle. Dommage, parce que le contenu est suffisamment varié et complet pour passer de nombreuses heures dessus.

La note de l'auteur

Malgré ses nombreux défauts, j'ai pris pas mal de plaisir à jouer à MX vs ATV All Out. Les parties s'enchaînent assez facilement et la bande-son rythmée pardonne un peu trop facilement les travers du titre. Mais on reste quand même déçu de ce qui a été mis en oeuvre par le studio qui avait pourtant de belles promesses au compteur : physique gâchée, sensations plus que moyennes et de trop nombreux problèmes techniques au lancement. A prendre sans doute en promotion.

Julien
c
Note du panda
6 10

MX vs ATV All Out

Points positifs

  • Pas mal d'activités à faire
  • Une maniabilité accessible pour les nouveaux
  • Il y a du The Offspring dans la bande-son
  • Assez garni au niveau de la personnalisation
  • Des mécaniques qui semblent assez techniques...

Points négatifs

  • ... Mais physique à revoir et manque de profondeur au gameplay
  • Beaucoup trop de soucis techniques au lancement
  • Ça manque d'un mode carrière ou d'une ligne directrice
  • Manque d'accroche évidente sur la durée

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation