Test Mortal Kombat X – Un X pour les eXterminer

Voir la note
Bientôt 25 ans après sa naissance, l'emblématique franchise de jeux de combat sur borne d'arcade revient dans un dixième épisode. Les p'tits gars de NetherRealm Studios passent à l'âge adulte avec un opus toujours aussi nerveux qui cherche à s'équilibrer entre ses traditions et la prise de risque pour innover. Plus sanglant, plus gore, plus sérieux, qu'en est-il réellement de Mortal Kombat X ?

Lorsque l’on parle de licences emblématiques de jeux de combat en 2D, Mortal Kombat X fait évidemment parti des premières références du genre, à côté de ses concurrents tel que Street Fighter, Tekken ou encore Dead or Alive en plus sexy. Après un épisode particulièrement bien réussi en 2011 et qui a reçu de nombreux éloges, Warner Bros. revient et tente de réitérer le succès dans cette nouvelle mouture à destination, cette fois-ci de la nouvelle-génération.

L’histoire de Mortal Kombat X

mortal kombat x1

Si Mortal Kombat est avant tout une excellente licence sur bornes d’arcade, c’est avant tout l’une des séries les plus gores et violentes du jeu vidéo : qu’on se le dise, si on joue à un épisode de la série, c’est avant tout pour finir le combat avec un joli Fatality. Non ? Bon, d’accord… Les amateurs de vertèbres éclatées, de mâchoires déboîtées et de giclées de sang seront aux anges. La marque de fabrique de la licence est bien évidemment présente dans ce dixième opus et les fatalities sont parfois même bien gores, à la limite du trash, à tel point que les séquences semblent surréalistes, au point de nous faire sourire (ou souffrir) pour leurs côtés déjantés.

En toute logique, Mortal Kombat X possède son mode histoire et celui-ci mérite d’être souligné, voir même, applaudi : comptez une dizaine d’heures pour terminer la campagne solo, celle-ci étant entièrement scénarisée avec une intrigue qui tient la route, et une histoire plutôt bien ficelée. Et même si les traits des personnages sont comme d’habitude, bien clichés, n’oublions pas tout de même que rares sont les jeux de ce genre à proposer une trame principale pas trop cul-cul et qu’on arrive à suivre avec réflexion.

Comme d’habitude, nos combattants seront au cœur de la bataille et les combats s’enchaîneront entre les Royaumes de la Terre et l’Outremonde où notre bon vieil ami Shinnok reviendra endosser le rôle du grand méchant de l’histoire aux côtés de Quan Chi et d’autres personnages cultes. Les scènes, bien travaillées et agréables à regarder, sont parsemées de petite séquence en QTE, qui sont certes, sans véritables conséquences, mais qui viendront apporter une petite dose d’interaction entre chacun de vos combats.

Ces derniers sont bien introduits et les cinématiques permettent de glisser sans aucun chargement vers les séquences d’actions et de fights accordant au mode histoire, une certaine fluidité où l’on ne s’ennuie pas un moment. Et malgré un contraste de qualité visuelle entre les cut-scenes et les séquences de jeu mais également un manque de véritable challenge, la campagne mérite d’être faite et refaite.

Contenu et combats

mortal kombat x

Dans un jeu de baston, ce qui nous intéresse le plus, c’est bien évidemment, le système de combat. Et encore une fois, Mortal Kombat réalise ici une belle performance en offrant des matchs nerveux, à la fois facile à prendre en main et qui ne demande qu’à être perfectionné. Cependant, les premières déceptions qui viendront se nicher viennent des arènes en elle-même : peu de véritables choix au niveau des stages et les interactions avec le décor restent très limitées. Vous pourrez ainsi bondir par exemple, sur une voiture, utiliser un moine ou un objet et taper votre ennemi avec, mais c’est tout.

A contrario, alors que nous n’avons que peu de choix sur les arènes en elles-même, le casting des personnages est très complet. A savoir, 23 personnages jouables dès le début du jeu et le grand méchant déblocable à la fin de l’histoire. Mais cela ne s’arrête là puisque vous aurez aussi la possibilité de choisir entre l’une des trois variantes proposées à chaque combattant. Ainsi, chaque caractère possédera trois styles de combat bien différents, parfois plus axés sur les gros coups, les combos, les attaques à distance ou la protection et offre au soft une large étendue de possibilités au niveau du gameplay et un aspect un peu plus stratégique, notamment en multijoueur.

A noter également quelques modifications et ajouts effectués comme la possibilité de courir vers votre ennemi et les fameux X-Ray revus: bien que toujours totalement what the fuck, ces coups spéciaux ont été réajustés afin d’apporter un meilleur équilibre entre chaque personnage

Krypte et factions

mortal kombat x2

Un nouveau concept a également été implanté dans ce dixième opus : les factions. Au début du jeu, vous aurez le choix entre cinq camps différents, cinq clans qui font évidemment références à l’histoire en elle-même (les forces spéciales, le lotus blanc, le dragon noir…). Une fois au sein d’une faction, vous pourrez alors accomplir des défis et amassez de l’expérience pour votre groupe qui devra mener une guerre virtuelle contre les autres camps. En fonction de votre progression et de celle de votre faction, vous gagnerez en fin de semaine certaines récompenses et ainsi augmenter votre collection d’éléments déblocables.

Parce que oui, le contenu de Mortal Kombat X c’est aussi son lot d’éléments à collectionner. Et indirectement liée à la collecte, la Krypte a été entièrement revisitée en devenant un mode de jeu complémentaire. Façon dungeon crawler, elle devient ici un donjon à explorer entièrement, où vous devrez ramasser certains objets pour avancer, utiliser vos pièces pour obtenir des collectibles mais aussi vous défendre contre des monstres qui peuvent vous attaquer sauvagement.

 

Complet, riche et varié, Mortal Kombat X s’offre même le luxe d’avoir quelques nouveautés. Sans pour autant bousculer les traditions de la série, le titre de NetherRealm Studios se veut comme le digne héritier de son prédécesseur et s’inscrit dans la lignée des jeux à ne pas manquer. En bref, Mortal Kombat X se glisse comme l’une des références en son genre et se veut comme un incontournable pour tout amateur de la franchise.

La note de l'auteur

Cette nouvelle itération de la franchise Mortal Kombat m'a particulièrement convaincue et je recommande à tous les amateurs du genre.

Julien
b
Note du panda
8 10

Points positifs

  • Fatality !
  • Rooster riche et complet...
  • ... et le système de variantes
  • Gameplay nerveux, équilibré et jouissif
  • Le système de factions
  • La Krypte, original
  • Techniquement réussi et joli
  • Le scénario, intéressant pour un jeu de combat ...

Points négatifs

  • ... mais qui manque réellement de challenge
  • L'annonce de Fatalities plus faciles en DLC... payant
  • Les chargements en ligne

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp