TEST. Master X Master – Le MOBA free-to-play par excellence signé NCsoft !

Voir la note

Après avoir été en alpha puis en bêta fermée, Master X Master est enfin officiellement de sortie. Etant un MOBA réunissant pas mal de personnages issus de NCsoft comme Blade & Souls ou encore Wildstar, Master X Master se révèle finalement être un MOBA totalement fun et accessible pour notre plus grand bonheur !

Auparavant intitulé Metal Black Alternative, un jeu d’action qui fût annulé par la suite par NCsoft, le titre renaît finalement de ses cendres un peu plus tard, pour donner donc naissance à ce fameux Master X Master. Et autant dire que cette renaissance aura été bénéfique, car le MOBA est globalement une excellente surprise de par sa qualité et son contenu !

Un contenu tout simplement gargantuesque !

MXM_test_1

En ayant vu d’ores et déjà un assez vague aperçu depuis son alpha et sa bêta fermée, Master X Master conforte notre impression que nous avions eu jadis : son contenu est tout simplement immense dans sa version finale. Effectivement, et une fois ledit didacticiel passé vous expliquant en globalité les bases du jeu ainsi que l’interface, vous aurez à disposition l’onglet mission où vous pourrez retrouver pour le coup les éléments suivants :

  • Arène : Ce mode arène sera composé d’un PvP à 3 contre 3, et du mode Ruines Titanesques – que nous allons détailler plus bas -, qui ne sera autre que du 5 contre 5.
  • Niveaux : En somme, il s’agit tout simplement du mode histoire du jeu. L’histoire reste en soi en retrait, et vous pouvez parcourir les niveaux aléatoirement comme bon vous semble, si vous avez suffisamment de tickets de déploiement. 
  • Didacticiels : Par ce mode-là, vous pourrez refaire si vous le désirez les deux didacticiels pour le mode Ruines Titanesques.
  • Mini-jeux des Maîtres : Un peu à la manière d’un Mario Party, vous pourrez réaliser une succession de mini-jeux rigolos avec d’autres joueurs.
  • Distorsion Spatio-temporelle : Il s’agira d’un mode qui se dotera de donjons aléatoires de NCsoft, qui vous donneront la possibilité d’aller récupérer du loot rare.
  • Zone d’entraînement : Cela vous permettra de vous entraîner à maîtriser vos divers Maîtres, tout simplement. 

Rien qu’avec ça, autant dire que de nombreuses heures de jeu vous attendent, et il est d’ailleurs intéressant que les développeurs aient ajouté un petit système de mini-jeux sympathiques pour varier un peu les plaisirs. Du coup, pour le mode Ruines Titanesques, le principe est on ne peut plus simple. Un peu à la manière de la Faille de l’Invocateur dans League of Legends, le mode Ruines Titanesques donnera pour objectif à votre équipe de détruire le noyau ennemi pour remporter le partie. D’ailleurs, sachez que vous pouvez gagner également si vous avez plus de points que l’équipe adverse à la fin du temps imparti. Notez qu’en cours de partie, vous pouvez même incarner un titan temporairement en ramassant cinq éclats de Titans, voire même en invoquer un tous les 100 points. Qui plus est, sachez que vous pouvez faire également venir d’entre les morts des héros déchus pour vous aider dans votre quête.

Master X Master n’a pas à rougir d’un League of Legends car le MOBA de NCsoft propose un contenu assez colossal à son lancement pour que les joueurs s’y intéressent !

Un mode de jeu en somme à la League of Legends malgré la petite particularité de pouvoir incarner un Titan, et notez que vous pourrez comme toujours améliorer vos compétences en partie en augmentant de niveaux dans cette dernière. Egalement, vous pourrez aussi upgrader votre santé, compétences, ou bien encore le temps de rechargement de vos compétences. En clair, le mode est peut-être emprunté à League of Legends artistiquement parlant, mais arrive à se démarquer par quelques spécificités propre à MxM. Dommage qu’il n’y ait qu’une seule map sur ce mode Ruines Titanesques, mais peut-être qu’il y en aura d’autres dans un futur proche.

Ensuite pour le reste, le mode PvE apporte un véritable gros plus malgré son histoire que nous avons trouvé en retrait – avec vos Maîtres, vous devez reprendre la Terre des mains d’Atlas, une I.A. pas très gentille -. En effet, ce dernier est jouable par ailleurs en coopération, et la durée des niveaux dépend pour le coup du mode de difficulté choisi allant de facile à cauchemar. Très franchement, en comptant en sus les combats en 3V3, la distorsion spatio-temporelle ajoutant de nouveaux niveaux en passant par le mode survie en coopération ainsi que les fameux mini-jeux des Maîtres, le contenu est bel et bien de la partie pour retenir les joueurs un bon moment sur Master X Master, d’autant plus que du contenu sera ajouté sans cesse pendant de nombreuses années encore.

On terminera également sur le roster hallucinant de Maîtres jouables dans Master X Master. Actuellement, il y en a 36, en sachant que les développeurs prévoient d’en ajouter plus de 6 à 8 par an, rien que ça ! Cela fait qu’il y en a pour les goûts entre les classes de personnages. Vous pourrez donc choisir les Maîtres en fonction de votre style de jeu, car ces derniers se spécialisent dans sept domaines à savoir colosse, batailleur, tireur d’élite, assassin, assaut, soutien, invocateur, et atom.. Le choix est donc de mise, et à savoir que vous pourrez forcément accomplir divers objectifs quotidiens, hebdomadaires, ou encore mensuels afin de gagner quelques pièces d’or, du sol, ou encore la monnaie premium du jeu, le X-Coin.

Deux Maîtres à contrôler en partie, rien qu’ça !

MXM_test_2

Pour le gameplay, Master X Master arrive à sortir son épingle du jeu avec la possibilité de changer entre deux Maîtres pendant votre partie, en PvE comme en PvP. En utilisant simplement la molette de la souris, vous pourrez donc changer entre vos deux Maîtres instantanément. Cependant attention, car vous devrez par la suite attendre encore 10 et 15 secondes avant de pouvoir rechanger à nouveau de Maître, ce qui fait que vous y réfléchirez à deux fois avant de changer de Maître en plein combat par exemple. Ce système de tag apporte vraiment un gros plus aux combats de Master X Master, dans la mesure où ces derniers se dotent de ce petit aspect imprévisible dans les combats, et accentue pour le coup des retournements de situations quand vous êtes face à votre ou vos adversaire(s).

Outre ce système de tag étant une idée plus que bienvenue, Master X Master, pour peu que vous ayez déjà joué à un MOBA, se dote d’une prise en main d’emblée très intuitive, dès les premières minutes de jeu. Vous pouvez vous déplacer via les touches directionnelles habituelles de votre clavier, ainsi qu’utiliser les touches de bases pour utiliser vos compétences – A, E, C, R -, et votre esquive ou bien encore tout ce qui est bonus de célérité et j’en passe. Petit bémol sur le système d’esquive dont ce dernier ne s’utilise qu’en compétence, et dont il faudra à chaque fois attendre que cette dernière se recharge pour l’utiliser. Nous aurions en fait vu un autre système d’esquive un peu moins punitif, voire même avec un temps de recharge un peu moins conséquent car esquiver des attaques en sautant, ce n’est pas vraiment pratique.

En plus d’un gameplay parfaitement calibré, le système de tag entre nos deux Maîtres est une très bonne idée pour l’aspect imprévisible des combats !

Sinon concernant les combats en eux-mêmes, ces derniers restent incontestablement très efficaces dans Master X Master. Très franchement, peu importe le personnage que vous contrôlerez, les coups s’enchaînent bien et répondent globalement au doigt et à l’œil sans rechigner. En clair, les combats que ce soit en PvE comme PvP restent ultra dynamiques avec des compétences qui subliment totalement le gameplay du soft, sans compter les diverses attaques ultimes de nos Maîtres, juste supra jouissives à utiliser, définitivement.

Très clairement, et même si les combats peuvent paraître un petit peu brouillons quand il y a trop d’attaques ou d’ennemis, ce qui fait que vous pouvez vous faire tuer sans voir véritablement le coup venir, la jouabilité de Master X Master égale sans soucis un League of Legends si on fait le comparaison. Honnêtement, chapeau à NCsoft qui arrive là à nous pondre un gameplay aux petits oignons complètement fun et pêchu à souhait !

Interface, compétences et améliorations… du tout bon ?

MXM_test_3

Bien avant d’embrayer sur tout ce qui est compétences et améliorations pour nos fameux Maîtres parlons de l’interface. En effet, Master X Master se dote d’une interface étonnamment un peu austère dans un premier temps, mais dont on finit par s’y habituer. D’ailleurs, sachez que vous pouvez en même temps balader librement votre Maître représentatif sur le Pont du Dredgion, soit le Q.G. où vous pouvez faire un bon paquet de choses. Dans un premier temps,  vous pouvez aller voir les PNJs où vous pourrez acheter ou vendre des mods à assigner à vos Maîtres – similaires aux runes dans League of Legends -, échanger vos divers matériaux ou les acheter contre des médailles glanées en jouant, ainsi que stocker vos différents mods via un espace de stockage.

En somme, les développeurs ont privilégié sur ce Master X Master tout cet aspect communautaire. Car en fait, en supplément de vous balader sur le pont du Dredgion et de vous amuser à allumer un Jukebox et y mettre votre musique, vous pourrez parler directement à des joueurs via le canal principal, mais aussi rejoindre des guildes. En sus du côté MOBA donc, on retrouve un léger aspect MMO/communautaire pas déplaisant du tout, et qui fait le café.

Sinon, pour nos Maîtres, vous pouvez donc les améliorer au niveau des compétences, de ses armes, ou encore via divers mods. Pour commencer, en allant sur l’interface de vos Maîtres, vous verrez donc ses diverses compétences, et ces derniers en auront deux de base, et évidemment deux de plus qu’il faudra débloquer moyennant de l’or. A noter qu’il y aura bien évidemment leurs compétences ultime, passive et de survie – soit l’esquive donc -.  Qui plus est, il sera possible de les améliorer avec de l’or, mais ces upgrades ne s’appliqueront cependant que pour le mode PvE du soft.

Master X Master est LE MOBA free-to-play par excellence extrêmement fun et complet !

Ensuite, vous avez donc la possibilité de donner un coup de fouet à vos armes niveau puissance, portée ou surchauffe, sauf qu’il ne faudra pas de l’or cette fois-ci. Effectivement pour les améliorer, il faudra donc disposer de divers matériaux, qui se gagnent bien entendu en jouant, ou en tentant de faire un échange avec le marchand indiqué sur le pont du Dredgion. Une fois que vous les posséder, vous pourrez à ce moment-là procéder à l »amélioration, et ces améliorations s’appliquent pour le coup en PvE comme en mode PvP.

Pour terminer, nous avons donc les mods, une partie assez intéressante de Master X Master. Pour faire simple, ces mods vous pouvez les acquérir aussi en jouant, ou aller chez un marchand de mods pour pouvoir vous en procurer moyennent quelques pièces d’or. Ensuite, vous pourrez attribuer six mods sur chaque Maître en rouge, jaune et bleu, ces trois couleurs représentant l’attaque, la puissance/vitesse, et la défense. Chose assez intéressante sur ce système de mods, c’est que vous pourrez placer lesdits mods à votre sauce, même si tel ou tel Maître sera plus apte à avoir certains types de mods assignés pour les exploiter pleinement. Par exemple, Statesman de City of Heroes pourra avoir une efficacité modale optimale si ce dernier est équipé de deux mods d’attaques, deux mods de défense et deux mods de puissance/vitesse pour exploiter les mods à son summum. A savoir en revanche que la puissance des mods ne s’appliqueront que de 50% en mode Ruines Titanesques.

Tout ce que l’on voit de ce système d’amélioration, c’est clairement du tout bon dans le mesure où NCsoft a pensé le tout pour le mode PvE, comme pour le mode PvP. Cela marche donc du tonnerre de dieu, et puis qu’on soit clair, l’interface du soft n’est finalement pas si vilaine que cela, et sachez qu’en tournant la molette de la souris vers le bas ou le haut, vous pouvez  zoomer ou dézoomer sur votre Maître représentatif, si vous voulez utiliser que les menus du soft, ou bien parcourir le pont du Dredgion et parler à quelques joueurs ou PNJs.

Équilibrage, graphismes, bande-son… faisons le tour du proprio !

MXM_test_4

En parlant donc d’équilibrage, c’est le mot qui fait un peu « peur », surtout quand il s’agit d’un jeu purement free-to-play, avec du contenu payant à côté. Et finalement, même si vous n’avez pas très envie de mettre la main à la poche par exemple, sachez que l’équilibrage en partie est finalement pas si dégueulasse en soi, et il faudra compter surtout sur votre skill en partie PvE ou PvP pour espérer faire un bon score et remporter la victoire. Pour le côté payant du coup, évidemment que ceux qui mettent des sous auront tout tout de suite au niveau des Maîtres en l’occurrence. Mais néanmoins pour les joueurs voulant juste jouer, sachez que vous montez assez vite de niveau et gagnez assez facilement des X-Coins ou encore des sols via en l’occurrence les diverses missions quotidiennes ou hebdomadaires pour débloquer vos chers Maîtres adorés. Donc finalement, l’équilibrage pour un joueur lambda et un joueur flambeur voulant tout tout de suite, chacun y trouvera son compte.

Pour le côté graphisme, le titre n’est pas vraiment laid pour un free-to-play, et offre plutôt une direction artistique et un style graphique plutôt chatoyant. En effet, les textures sont plutôt bonnes, et que ce soit les animations comme la fluidité du titre, tout y est. Alors bien entendu que nous aurions aimé un titre un chouïa plus beau c’est sûr mais pour un titre free-to-play, Master X Master s’en sort plutôt bien, avec une direction artistique bien foutue et une construction des divers niveaux PvE variés et sympathiques. En somme, oui le titre est agréable à l’oeil visuellement pour un free-to-play et ça fait plaisir, surtout que le soft peut aisément tourner sur une configuration entrée de gamme sans soucis tant le titre est à 60 FPS constant.

Côté bande-sonore, il y a du bon comme du moins bon. Si le thème principal du soft est carrément entraînant en soi, en partie c’est autre chose car les musiques se font un peu trop discrètes et on finit logiquement par les oublier finalement… Dommage, mais en revanche, on peut compter sur un doublage français des personnages de très bonne qualité étonnamment, et les bruitages des attaques de nos Maîtres sont assez crédibles.

Master X Master est finalement loin d’être ridicule vis-à-vis des MOBA déjà en place comme League of Legends, car il s’impose comme un titre free-to-play qui peut être une assez bonne alternative au titre de Riot Games pour cet été. Même si les p’tits gars de NCsoft n’avaient peut-être pas la prétention de concurrencer ou de copier qui que ce soit – bon, un petit peu avec le mode Ruines Titanesques ressemblant au mode de League of Legends certes -, le soft est en définitive un très bon MOBA free-to-play équilibré, et pouvant être assez accessible. Les joueurs occasionnels comme les amateurs du genre y trouveront pour le coup leur compte avec un gameplay tout simplement fun et accessible, puis avec ce système de tag entre nos deux Maîtres marchant affreusement bien. Alors il est vrai qu’il y a quelques légères ressemblances avec League of Legends, mais Master X Master parvient à garder sa propre identité, et se sublime avec son côté communautaire sympathique, et un contenu plus que satisfaisant pour son lancement. Très honnêtement en sachant qu’il est totalement gratuit et que le côté payant ne reste que facultatif, foncez sans problème sur cet excellent MOBA made in NCsoft.

La note de l'auteur

Pas un gros fan de MOBA à la base, Master X Master m'a bizarrement accroché, et aussi surpris par sa qualité en tant que MOBA free-to-play. Le fait de pouvoir jouer deux Maîtres via un système de tag est une super bonne idée de mon point de vue, puis le gameplay est juste ultra bien calibré et supra fun pour le coup. On trouvera également un contenu à son lancement totalement colossal avec en sus un mode mini-jeux à la Mario Party bien rigolo à plusieurs, puis les modes PvE et PvP remplissent parfaitement bien leur rôle. Le côté communautaire/MMO est aussi bien sympathique avec le système de guilde, et même si les systèmes d'amélioration sont peut-être empruntés à League of Legends, Master X Master garde sa propre identité, avec un roster impressionnant de Maîtres. C'est donc très positif pour moi, surtout que le soft sera suivi pendant encore de très nombreuses années, donc il y a des chances que le titre garde les nouveaux joueurs, comme pourquoi pas des joueurs de League of Legends qui se sont peut-être laissés tenter par l'expérience MxM sait-on jamais !

Matheus
s
Note du panda
8.5 10

Master X Master

Points positifs

  • Artistiquement plaisant...
  • Les Combats dynamiques...
  • Bande-son sympa...
  • Graphiquement ça tient la route pour un MOBA free-to-play
  • Contenu immense pour un MOBA free-to-play
  • Gameplay accessible pour tous
  • Le système de tag entre vos deux Maîtres sélectionnés, purement jouissif !
  • Un MOBA free-to-play assez bien équilibré
  • Un roster de Maîtres impressionnant, et d'autres arriveront dans l'année !
  • Les parties assez équilibrées entre les Maîtres
  • Le système de compétences et d'améliorations pour nos Maîtres pour le PvE

Points négatifs

  • ... Peut-être un peu trop emprunté à LOL notamment sur les Ruines Titanesques
  • ... Parfois un peu brouillons
  • ... Dont les musiques en partie sont oubliables
  • Système d'esquive perfectible

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

Master X Master