TEST. Manticore : Galaxy on fire – L’espace et les pirates

Voir la note

Aujourd’hui arrive sur Nintendo Switch le portage d’une série du space opéra mobile, Galaxy on Fire, avec l’opuse Manticore. Renommé Manticore : Galaxy on Fire, est-ce que le jeu fonctionne sur la console de Nintendo ?

De plus en plus de jeux mobiles se trouvent être portés sur la nouvelle console de Nintendo. En effet, la Switch permet, avec la multiplicité de ses gameplay et de son écran tactile, d’attirer de nombreux petits développeurs et jeux déjà sortis. Aujourd’hui, Deep Silver Fishlabs, créateur de Galaxy on Fire, propose aujourd’hui un portage du troisième épisode nommé Manticore sur la console du géant de Kyoto. Le jeu était à l’époque un free-to-play plutôt bien pensé pour mobile, qui était techniquement au niveau de ce que l’on pouvait voir sur iPhone. Est-ce que le jeu franchira son passage sur console portable ?

L’univers, c’est grand

Manticore Galaxy on fire vous propose d’incarner un pilote, recruté pour piloter le vaisseau nommé Manticore. Votre but sera simplement d’affronter des pirates de l’espace avant de sauver la galaxie en proie à une conspiration intergalactique. Vous tenterez ainsi de vaincre de nombreux vaisseaux adverses, afin de traduire les coupables en justice. Le jeu est ainsi divisé en trois actes scénaristiques, vous proposant de piloter plusieurs vaisseaux, de visiter une trentaine de lieux et d’affronter de nombreux boss tout au long de votre périple.

Si l’ensemble semble plutôt consistant, il ne faut pas se leurrer, il vous faudra à peine une petite dizaine d’heures de jeu pour voir le bout du jeu. Pourtant, le jeu à ses armes, à commencer par un doublage intégral du jeu en anglais ou en japonais, et une localisation complète en français. Au final, si on pense que le jeu était à l’origine un free-to-play sur mobile, la faible durée de vie peut se justifier. En effet, le système économique permettait de donner une illusion aux joueurs d’une plus grosse durée de vie. Pour le coup, le jeu est proposé à 20 euros, ce qui semble pour le coup cher pour ce qui est proposé dans le titre.

Un vaisseau pour les unir… et tous les détruire !

Le jeu, sur le point de vue du gameplay, se présente comme un shoot 3D plutôt classique. La boucle de jeu est mise en place ainsi : vous préparez votre mission, vous faites votre mission, vous explorez les alentours avant de rentre au hangar. Le jeu vous propose donc trois véritable phases de jeu, avec quelques variations dans chacune d’entre elles. Nous allons vous détailler dès maintenant cette construction, afin d’être le plus exhaustif possible. Avant chaque mission, vous serez donc dans votre hangar, avec plusieurs possibilités : vous pourrez choisir une mission à effectuer, un système planétaire à explorer, ou encore lire les différentes données collectées dans votre codex. Lors de la sélection d’une mission ou d’un système à explorer, vous arriverez dans la partie modification de votre vaisseau.

Dans cette partie-là, vous pourrez choisir votre vaisseau parmi plusieurs qui vous seront donnés au fur et à mesure de votre avancée. Avec ceci, vous devrez choisir votre armement : deux armes principales, un missile secondaire et un pouvoir supplémentaire. Chaque vaisseau est différent et vous devrez choisir celui qui correspondra à la mission que vous ferez. Certains vaisseaux seront d’ailleurs déblocables grâce à différentes découvertes lors de sessions d’exploration. Une fois que vous aurez fait vos choix, vous pourrez passer à la mission ou l’exploration.

Lorsque vous passerez dans la phase mission, vous vous retrouverez à contrôler votre vaisseau de destruction spatiale. S’offrira à vous divers objectifs, allant du simple objectif de protection aux affrontements contre de terribles chefs de factions pirates. Chaque mission sera scénarisée, ponctuée de dialogues vous permettant de rentrer davantage dans l’intrigue du jeu. En terme de gameplay pur, Manticore Galaxy on Fire est plutôt agréable à jouer. Vous vous mouvez avec le stick gauche, le stick droit quant à lui vous servira pour des esquives latérales et la gestion de votre vitesse. Les gâchettes vous serviront à lancer vos attaques. Le jeu est pour le coup plutôt bien pensé en terme de gameplay, avec d’ailleurs une interface plutôt lisible, dont une aide de visée de vos ennemis avec un viseur et une zone vous montrant où attaquer pour toucher votre ennemi. Chaque vaisseau est constitué de deux jauges de vie : la première en bleu correspond à votre bouclier et la seconde aux points de vie. Dommage par contre que le jeu soit au final plutôt facile, et qu’on ne ressente pas vraiment de challenge avant un bon moment.

La troisième phase de jeu possible peut s’effectuer après une mission ou de façon indépendante correspondant à l’exploration. Lors des phases d’exploration, vous serez accompagné d’un petit compagnon qui vous aidera. Avec un système de chaud-froid avec un code couleur de votre compagnon, vous devrez trouver des entrées pour vos annexes ou des bouts de vaisseaux pour débloquer des vaisseaux bonus. On peut donc voir qu’au final, si le jeu essaie de proposer une variété dans sa boucle de gameplay, l’ensemble tombe assez rapidement dans le répétitif.

Manticore : Galaxy on Fire ne propose au final uniquement ce qu’il était déjà : un jeu mobile sans l’aspect free-to-play mis en place à l’origine. On peut d’ailleurs voir à chaque instant cet aspect dans le jeu est il est d’ailleurs dommage que l’ensemble n’ait pas été gonflé par les développeurs avec le contenu des anciens jeux de la série par exemple. Dommage car le gameplay, aussi répétitif qu’il peut l’être, reste plutôt divertissant et efficace.

 
La note de l'auteur

Pas emballé par le jeu. J'aurais pourtant adoré faire de grosses batailles spatiales avec des vaisseaux puissants, tout en ayant du challenge. Je retourne du coup à mes fantasmes autour de Beyond Good and Evil 2.

Antoinerp
d
Note du panda
5.5 10

Manticore : Galaxy on Fire

Points positifs

  • Pas trop moche
  • Un gameplay efficace
  • Une histoire sympathique à suivre

Points négatifs

  • Seulement 8 heures de jeu
  • Prix assez élevé - 20€ -
  • Finit par devenir répétitif
  • Rien de neuf depuis la version mobile

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation