TEST. Loading Human : Chapitre 1 – Un premier épisode palpitant ou ennuyeux ?

Dans les jeux typés science-fiction nous avons également un certain Loading Human : Chapitre 1, qui est donc sorti pour le lancement du PlayStation VR soit le 13 Octobre dernier, mais également sur le HTC Vive et Oculus Rift deux jours plus tard. Finalement, ce premier épisode, sur les trois qui sortiront, nous livre-t-il une expérience intéressante ou complètement aux fraises ?

Produit par un studio encore assez méconnu jusque là à savoir Untold Games, Loading Human : Chapitre 1 nous plonge dans un univers de science-fiction avec une histoire intéressante au premier abord. Ce premier épisode, sur les trois qui doivent sortir, est-il à la hauteur de nos attentes, ou est-ce tout simplement une pure déception ?

Prométhée à la recherche de la quintessence ! 

Loading Human - Chapter 1_1

Concrètement, Loading Human : Chapitre 1 propose dans un premier temps, une trame incontestablement pas dénuée de qualités. Vous prenez le contrôle de Prométhée, un jeune gaillard envoyé dans un laboratoire de recherche par votre père, un scientifique renommé vraiment très malade. Ce dernier veut par ailleurs vous envoyer dans l’espace, afin d’y trouver la quintessence, soit LA fontaine de jouvence pouvant littéralement arrêter le processus de vieillissement, et permettre d’accéder enfin à l’immortalité. Il s’agit là du dernier espoir pour Prométhée de pouvoir sauver son père de la mort.

Vraiment, le speech de départ de Loading Human : Chapitre 1 semble plutôt sympathique c’est sûr, tout comme son ambiance science-fiction pas vilaine. Mais le problème vient de tout autre chose. En effet, nous avons été très surpris par le manque de rythme du scénario de Loading Human, qui peine véritablement à démarrer dans ce premier épisode. Nous voulons bien que le soft veuille poser les bases c’est tout à fait normal, mais le tout manque cruellement de scènes voire même de passages véritablement marquants pour que l’on accroche à l’histoire.

Les bases de Loading Human ont un potentiel certain, mais assez mal exploitées dans ce premier épisode…

D’ailleurs, il faut bien avouer que là où commence véritablement le scénario de cet épisode un c’est à sa toute fin, ce qui est bien dommage. En gros, il faut sincèrement espérer de la part d’Untold Games une narration beaucoup plus excitante dans le chapitre 2 car clairement, nous n’avons pas l’impression qu’il y aura des répercutions sur les divers choix assez pauvres et anecdotiques que nous avons effectués dans ce chapitre… A voir pour le coup ce que vaudra le chapitre 2 au niveau de son histoire.

Néanmoins, il faut avouer que l’I.A. Lucie que nous côtoyons dans le soft tout comme Prométhée, notre personnage principal, pourraient être davantage un peu plus développés dans le chapitre deux, car il y a largement de quoi tant leurs personnalités nous ont semblé avoir un gros potentiel, mais vraiment mal exploitées pour le coup. Encore une fois, il faudra compter sur Untold Games pour continuer à développer ces personnages bien mieux que cela, en priant pour que de nouveaux protagonistes pointent aussi le bout de leur nez d’ici l’épisode 2. Vous l’aurez compris, on se retrouve avec un background plaisant au premier abord, mais dont sa narration assez fade et mollassonne ne parvient jamais à s’imposer dans ce chapitre 1, avec en plus de cela des scènes clichées au possible…

Un premier jet assez décevant…

Loading Human - Chapter 1_2

Malheureusement, il n’y a pas que sa trame scénaristique qui déçoit au plus haut point, car il y a également le gameplay qui a du mal à proposer quelque chose de rafraîchissant en VR. En premier lieu, il faut savoir que vous aurez la possibilité d’y jouer à la manette comme au PlayStation Move, en sachant que nous ne pourrons que trop vous conseiller d’y jouer via les deux Move, pour une immersion assez optimale car là, vous aurez le contrôle total de vos deux bras. A noter que le calibrage est plutôt bien fichu, mais peut des fois faire quelques petits caprices, mais rien de bien méchant.

Mais au-delà de ça, ce qui cloche franchement sur le gameplay de Loading Human : Chapitre 1, ce sont dans un premier temps les déplacements de notre personnage, tout simplement affreux qu’on se le dise. Pourquoi ? Tout simplement car pour se déplacer au move, il faudra rester appuyer sur la touche du milieu, et pour tourner, il faudra non seulement orienter le move à droite ou à gauche en plus d’appuyer sur la touche Move. Cela fait donc à chaque fois des combinaisons assez hallucinantes, car pour se baisser par exemple, vous serez contraints d’orienter le Move vers le bas, en plus d’appuyer sur la même touche du PS Move baissé pour pouvoir se baisser. Ce sera qui plus est bis répétita pour se retourner, et se relever… Très franchement, les contrôlers sont déjà en soi plutôt moyens, ce qui casse non seulement un peu l’immersion, mais vous fera pester à de nombreuses reprises, surtout quand ça répond une fois sur deux… Untold Games aurait pu à la rigueur opter pour un espèce de système de téléportation sérieusement…

Sinon pour le reste du gameplay de Loading Human : Chapitre 1, il y a globalement de bonnes idées, mais finalement, ça manque encore clairement d’inspiration ! En effet, tout le long du jeu sera fait à base de quelques énigmes assez légères, où vous devrez aller chercher la plupart du temps des objets pour pouvoir continuer l’intrigue, voire même des holo journaux pour rentrer des codes. Néanmoins, il y a quand même une phase de reconstitution de scènes qui nous a beaucoup plu, mais cette dernière se répète malheureusement un peu trop à notre goût. D’autres phases seront de la partie mais seront assez courtes, dont une en particulier qui a eu le dont de nous agacer, tant la maniabilité laissait clairement à désirer ! Et qui plus est, les choix vraiment importants ne sont pas de la partie, juste des choix assez anecdotiques…. En clair, Loading Human part d’un assez bon sentiment de la part de Untold Games, et on espère une fois encore que l’inspiration sera de mise dans le chapitre deux pour proposer quelque chose de plus varié et rafraîchissant car là, le tout reste monotone, fade et répétitif… Pour trois à quatre heures de jeu, c’est vraiment limite.

Côté VR sinon, on ne pourra certainement pas dire que l’immersion n’est pas là. Loading Human : Chapitre 1 arrive à assez bien nous immerger, notamment par des effets de lumière criants de réalisme et absolument bien foutus. Mais alors, qu’est-ce qui pourrait bien pêcher dans ce titre VR ? Clairement, c’est l’aspect graphique assez moyen du titre qui nous empêche de prendre véritablement notre pied. Car oui, l’aliasing à foison est présent, et le soft oscille trop souvent entre de l’agréable à l’œil et des textures pour le moins pas du niveau d’une PS4, définitivement. Notre personnage qui se désarticule pour un rien quand vous bougez ses mains avec le Move n’aide pas non plus mais par contre, on pourra dire que les animations des autres personnages ne sont pas dégueulasses. C’est donc assez moyen techniquement tout comme la modélisation des personnages, et nous sommes donc assez loin de certains titres VR proposant des graphismes assez satisfaisants. En revanche, il n’y a pas de motion sickness d’un côté et ça, c’est quand même un bon point.

Pour la bande-son enfin, Loading Human : Chapitre 1 est entre deux eaux. Si le titre parvient à se doter de musiques parfaitement en accord avec l’univers notamment sur la fin, et arrivant qui plus est à rythmer un peu le soft, le reste est bien en dessous, sans jamais nous marquer qu’on se le dise. A contrario, le doublage français est d’excellente qualité, ce qui n’est vraiment pas rien qu’on se le dise. Ce sera au moins ça de pris…

Loading Human : Chapitre 1 sera finalement un titre assez ennuyeux qu’on se le dise, mais pourtant, le jeu a à la base d’assez bonnes idées. Mais hélas, Untold Games a visiblement encore beaucoup à apprendre car ces derniers nous proposent tout de même une narration assez poussive, des personnages qui ne sont pas encore assez exploités, puis surtout un gameplay avec des contrôles cataclysmiques. La jouabilité assez monotone n’est vraiment pas mieux et en dépit d’une immersion VR garantie sans motion sickness assez agréable malgré son aspect technique archaïque, ne parvient jamais à véritablement nous emballer. En fait, nous avons clairement l’impression que Loading Human est pour l’instant un titre moyen, et devrait sûrement commencer véritablement à partir du chapitre deux à la rigueur. Mais, encore faut-il qu’Untold Games nous en mette plein la vue dans le second épisode avec de nouvelles idées, et surtout qu’ils apprennent de leurs erreurs sur ce premier épisode. Une aventure pour le moment assez oubliable en somme, et cela ne vaut clairement pas les 39.99 € pour quatre heures de jeu vraiment barbantes. Maintenant, il faudra voir ce que vaudra les deux autres chapitres, en sachant que ce premier jet était le plus long de la trilogie. Et si les deux autres épisodes sont courts et intenses avec de véritables choix à faire, nous sommes preneurs ! 

La note de l'auteur

J'en attendais vraiment beaucoup de ce Loading Human, mais finalement, ce sera la déception qui prime de mon côté. Franchement, j'en ressors plus que déçu de ce premier épisode car le soft se dote d'un début de narration totalement barbant, puis je ne parlerai sûrement pas des contrôles totalement affreux de Loading Human, saupoudré de son gameplay totalement redondant ô possible. Il y avait clairement de quoi faire un jeu sympathique du côté d'Untold Games mais en définitive, ma déception n'en est que plus grande, même si j'attends avec impatience le chapitre deux du soft, qui devrait je l'espère véritablement commencer l'aventure de Loading Human. Car là, que je sois clair avec vous, ça ne vaut absolument 39.99 € pour trois à quatre heures d'ennui profond...

Matheus
e
Note du panda
5 10

Loading Human : Chapitre 1

Points positifs

  • Graphiquement potable sur certains aspects...
  • Le background science-fiction pas vilain
  • Quelques musiques à la rigueur sympas, comme le doublage français
  • Immersif avec la VR
  • Le chapitre 2 peut donner quelque chose d'intéressant
  • Pas de motion sickness

Points négatifs

  • ... Mais en globalité, c'est moche
  • A la manette comme au Move, les contrôles sont affreux !
  • Vraiment cher - 39.99 € - et court - 4h de jeu -
  • Un gros problème de rythme sur le scénario...
  • Certaines phases qui reviennent trop souvent...
  • La relation entre Alice et Prométhée est clichée au possible

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur