TEST. Life is Feudal : Forest Village – Le city builder sylvestre !

Voir la note
Construire sa propre ville, gérer ses plantations, jongler entre chasse, agriculture et architecture : voilà la promesse du titre de Mindillusion. Verdict ?

Proposer un city builder est un projet plutôt ardu. Entre la concurrence, les possibilités à offrir au joueur et le développement d’une intelligence artificielle qui doit être au top : les obstacles sont nombreux, et il y a fort à faire si l’on veut se démarquer. Le tout est de savoir si Life is Feudal : Forest Village se place dans le haut du panier !

Un contenu dense, mais maladroit !

test-life-is-feudal-forest-village-city-builder-sylvestre (6)

Life is Feudal : Forest Village n’y va pas avec le dos de la cuillère. Dès le début, vous avez le choix entre jouer une partie libre ou un mode tutoriel. Le joueur néophyte avisé se ruera sur ce dernier mode s’il veut apprendre correctement les bases du jeu, complètes mais surtout complexes.

En effet, les options qui s’offrent à vous au sein du titre sont nombreuses. Vous pouvez gérer votre agriculture, les chasses, les constructions et vous devrez faire attention aux saisons qui passent, qui modifient votre façon de gérer votre ville. Si, sur le papier, de telles possibilités font rêver : la réalité est toute autre.

L’ergonomie des menus et surtout l’approche que prend le tutoriel n’est pas vraiment efficace. On se perd, on ne sait pas trop quoi faire, et de temps en temps, certains dialogues ou menus basculent en anglais sans aucune raison avant de revenir au français. Précisons néanmoins que le jeu testé ici est en version finale « propre », ce qui fait que ce genre de petits bugs ont un peu plus de mal à passer.

Life is Feudal : Forest Village s’axe surtout pour les connaisseurs du genre, et rebutera froidement les débutants curieux !

L’ergonomie, disais-je, est vraiment un point où il faudra prendre son mal en patience avant de pleinement profiter du titre. Certes, les options sont là et disponibles, mais au final, les onglets et sous-onglets sont assez mal agencés, ce qui donne une impression de HUD « bricolé » au joueur.

Sans compter sur les bulles d’informations qui ne donnent pas tant d’indications que cela. De fait, le jeu semble se doter d’une prise en main plutôt archaïque. Sur ce point, et pour un jeu de gestion/simulation : c’est tout de même un comble !

Pour le reste, il faut rendre au titre ce qui lui appartient : il est très complet dans son ensemble et son contenu est suffisamment dense pour tenir accroché plusieurs heures d’affilées. Malgré quelques petits défauts, notamment des bugs qui, espérons-le, seront corrigés à l’avenir, il constitue tout de même un jeu puissant où le joueur féru de crafts, de calculs et de personnalisation pourra s’amuser.

Un titre en demi-teinte !

test-life-is-feudal-forest-village-city-builder-sylvestre (2)

En revanche, il découragera certainement les débutants, qui chercheront peut-être une expérience plus abordable sur un autre type de jeu.

Concernant la direction artistique, le jeu est plus que correct. Cependant, il faut souligner que le jeu manque quelque peu d’optimisation, ce qui implique qu’il peut y avoir certains désagréments même avec un PC bien équipé. Certes, ce n’est pas vraiment dérangeant, mais tout de même, un petit effort aurait pu être fait de ce côté-là.

Les musiques du jeu sont correctes, sans être exceptionnelles, et la durée de vie est bien entendu au rendez-vous. Ce sont certes des points forts, mais à la condition que le jeu accroche le joueur, ce qui pour le cas présent n’est pas assuré.

Le titre s’empêtre dans des petits travers et perd l’accroche du joueur sur le long terme !

Entendons-nous bien : deux écoles peuvent s’opposer ici. D’un côté les joueurs un peu plus axés hardcore, qui trouveront ici une difficulté savamment dosée avec le challenge adéquat, et de l’autre les joueurs qui n’arriveront pas à passer outre le côté inconfortable du soft. Il va falloir faire un choix, chers amis.

En définitive, et au vu du prix du titre, qui coûte un peu plus d’une vingtaine d’euros, je vous conseillerai plutôt de passer votre chemin : vous trouverez probablement votre bonheur ailleurs et à meilleur prix. Et si vous êtes impatient, essayez d’attendre une promotion pour vous y aventurer.

Life is Feudal : Forest Village mitige. D’un point de vue global, il est assez délicat de se positionner sur le titre. Le travail est là, le contenu tient la route et les possibilités offertes au joueur sont nombreuses et variées. Cependant, trop de petits défauts techniques viennent entacher l’expérience de jeu au point de le trouver parfois un peu lassant. Des bugs traînants de ci de là, une optimisation PC pas vraiment adaptée et une ergonomie chaotique qui brouille le joueur plus qu’elle ne le guide. Si vous êtes un accro du genre, vous pouvez vous y risquer, mais en sachant bien où vous mettez les pieds.

La note de l'auteur

Argh, j'avoue ne pas avoir été séduit DU TOUT par le titre. Alors oui, le boulot est là, et on ne peut pas dire que cela soit bâclé, mais il y a réellement un manque d'effort dans l'ergonomie, l'accroche et puis les bugs, toujours présents !

Jibenc0
d
Note du panda
6 10

Life is Feudal : Forest Village

Points positifs

  • Contenu dense et fourni
  • Gestion des citoyens complète
  • Les possibilités offertes au joueur

Points négatifs

  • Des bugs toujours présents
  • L'ergonomie chaotique
  • L'optimisation à revoir
  • Rebutera les débutants

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp