Test Hitman III – L’agent 47 toujours au top de sa forme

8
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Après un Hitman 2 très abouti, IO Interactive revient logiquement avec Hitman III, censé clôturer la trilogie de notre assassin orné d’un code barre sur la nuque. Revenant dans une nouvelle aventure avec de nouvelles cibles à éliminer et de nouvelles destinations à visiter, le bébé d’IO Interactive a visiblement trouvé la formule ultime car notre tueur à gages est une nouvelle fois au top de sa forme, même si tout n’est pas parfait, loin de là.

Conditions de test : Nous avons terminé une première fois la campagne d’Hitman 3 en sept heures de jeu en mode professionnel, en prenant notre temps pour éliminer nos cibles. Nous avons ensuite passé quelques heures supplémentaires sur les modes contrats, escalade ainsi que les niveaux des précédents volets. Le jeu a été testé sur PC avec 16 Go de RAM, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 GHz.

Promo
Hitman 3 (PS4) - Acheter sur Amazon
L’agent 47, toujours aussi professionnel et impitoyable
−24% 52,99 EUR

L’agent 47 a encore du boulot

Hitman III

La licence Hitman a toujours été inégale dans son scénario, mais Hitman 2 relevait bien le niveau après un premier volet très poussif de ce côté-là. Le troisième opus suit le chemin de son prédécesseur. Effectivement, le titre est la suite directe d’Hitman 2, où notre Agent 47 sera cette fois-ci à la poursuite de Providence. Notre assassin aura pour objectif pur et simple de mettre hors d’état de nuire cette organisation secrète en compagnie, comme toujours, de la sublime Diana Burnwood ainsi que de Lucas Grey.

Une mission qui s’avère simple pour notre tueur à gages, mais la trame se dotera forcément de quelques rebondissements bienvenus. Dans l’ensemble, le titre s’offre un fil rouge aussi captivant que ne l’était Hitman 2. Il y aura des moments assez forts et les cinématiques narrent le tout de manière impeccable et avec une bonne mise en scène. Toujours sans spoiler, sachez que la conclusion nous laisse malheureusement sur notre faim et aurait dû être mieux travaillée.

C’est un peu le problème de la trame scénaristique, pourtant bien menée de bout en bout et qui aurait dû pousser un peu plus loin. Néanmoins, nous compterons la direction artistique pour nous offrir des panoramas superbes. De Dubaï à Berlin, en passant par Chongqing, force est de constater que le titre nous fait voir du pays en sus de nous dépayser totalement. Encore du beau boulot signé IO Interactive en somme.

L’art de l’infiltration à son paroxysme

Hitman III

Sans réelle surprise, Hitman III reprend très logiquement le chemin de son aîné. Effectivement, la campagne vous propose pas moins de six destinations à visiter, et votre objectif final est d’éliminer les cibles que l’on vous impose tout en restant incognito. Rien de véritablement nouveau à signaler dans le gameplay puisque vous devrez, comme toujours, vous infiltrer en changeant de déguisement, en cachant les corps via des bennes à ordures ou placards pour ne pas vous faire repérer, et j’en passe.

Les seules nouveautés que nous pourrons finalement notifier seront l’apparition de raccourcis ainsi que d’un appareil photo. Les raccourcis qui se débloquent d’un seul côté, vous permettront par exemple de pouvoir utiliser certaines échelles et atteindre certains endroits plus facilement. Concernant l’appareil photo, il vous donne bien évidemment la possibilité de prendre des photos. Mais aussi de scanner divers objets, voire vous autoriser à pirater certaines portes. Il s’agit là de deux nouveautés apportant un petit plus au gameplay, sans que cela ne soit une grosse révolution.

Au-delà de ça, le gameplay de Hitman III est toujours souple, bien rôdé, et avec un côté infiltration propre qu’on lui connaît bien. Il faudra comme d’habitude bien analyser l’environnement, le cheminement des cibles et des gardes, mais aussi écouter diverses conversations qui pourraient vous donner des indices sur quoi faire pour vous rapprocher le plus possible de vos futures victimes. Cela vous donne parfois accès à des intrigues, une mécanique déjà vue sur les précédents volets. Ce système a fait ses preuves et est pratique, dans la mesure où cela aide les joueurs à se rapprocher des cibles à éliminer sans trop se creuser la tête.

Voilà de quoi à la fois attirer les néophytes et les joueurs habitués des Hitman. Également, les possibilités d’assassinat sont une fois de plus immenses. En supplément des intrigues qui permettent de flinguer plus facilement vos cibles, il y aura d’autres cheminements en matière d’élimination entre l’empoisonnement, l’électrocution, voire maquiller votre crime en accident. Une fois de plus, le titre de IO Interactive arrive sans problème à assurer la rejouabilité des niveaux avec ce côté ouvert, totalement libre et encourageant l’exploration.

En parlant d’aspect ouvert justement, il faut savoir qu’IO Interactive a encore une fois construit des niveaux assez fabuleux dans Hitman III. La plupart sont plus ou moins grands dans l’ensemble, et l’exploration est à ce propos intéressante car vous pourrez systématiquement découvrir de nouveaux moyens de parvenir à vos fins à chaque partie afin d’éliminer vos cibles. Le level-design est, au passage, encore cohérent avec une verticalité bien ficelée, mais aussi énormément de passages ou raccourcis à prendre.

Clairement, IO Interactive est encore un maître en la matière même si, qu’on se le dise, le dernier niveau est bien différent des précédents avec une orientation beaucoup plus action. C’est le petit bémol que l’on pourra reprocher au jeu, car ce n’est pas vraiment ce que l’on demande à une licence estampillée Hitman. Toutefois ne crachons pas dans la soupe, parce que le niveau en question se dote, en définitive, d’une construction logique, mais avec un effet de surprise de courte durée car il s’agit de quelque chose que l’on a vu maintes fois dans bon nombre de jeux vidéo.

Cependant le léger changement est bienvenu, comme certains objectifs qui se dotent d’une variante assez sympathique sur plusieurs niveaux. D’ailleurs, notez que comme dans les deux premiers volets, l’expérience engrangée fera monter votre niveau de maîtrise, et vous autorisera à débloquer de nouveaux objets ou lieux sur lesquels vous pourrez débuter la mission. Voilà une nouvelle mécanique qui fonctionne du feu de dieu, et encourageant grandement la rejouabilité.

IA, gunfights, contenu… Du bon ?

Hitman III

L’IA du troisième opus de IO Interactive semble avoir lui aussi subi un petit lifting non négligeable. Cette dernière nous a semblé un peu plus cohérente que dans Hitman 2, et réagit de manière proportionnée par rapport à nos actions. Ceci dit, il y a encore hélas quelques ratés avec une certaine paranoïa encore visible chez certains PNJ, pouvant parfois devenir suspicieux pour rien. Mais à part ça, l’IA de Hitman III n’est vraiment pas mauvaise, même si la réactivité des ennemis laisse encore à désirer par moments.

Pour les gunfights, Hitman III n’a pas vraiment amélioré sa formule. On reste sur la même disposition que dans Hitman 2, à l’exception d’une légère souplesse. L’impact des balles est en revanche assez bluffant sur cet opus, et on apprécie de placer quelques headshots bien sentis sur nos cibles.  En globalité, pour un titre qui n’est absolument pas orienté action à la base, Hitman III propose des gunfights relativement honnêtes et avec un système de couverture solide.

Quant au contenu de Hitman III enfin, il est gargantuesque. Il y a d’abord la campagne doté d’une rejouabilité assez énorme vu les possibilités d’assassinat, mais également les mythiques modes Sniper Assassins et contrats (ce dernier vous permet de désigner vos propres cibles sur les niveaux déjà existants et les partager à la communauté). Le mode Escalade est encore de la partie (vous devez éliminer vos cibles sous conditions ). On obtient un contenu complet sur lequel les joueurs pourront passer un grand nombre d’heures.

En sus, pour gâter une nouvelle fois les possesseurs de Hitman 1 & 2, sachez que ces deux volets seront inclus gratuitement dans Hitman III sans frais supplémentaires. De quoi ravir les joueurs qui pourront donc redécouvrir les précédents volets avec les améliorations graphiques et de gameplay de ce troisième épisode. Concrètement, la durée de vie du soft est pratiquement infinie avec ses nombreux modes de jeu et les deux volets inclus gratuitement pour ceux qui les avaient déjà achetés auparavant.

Une technique revue pour un sound design irréprochable ?

Hitman III

Le moteur Glacier de IO Interactive a incontestablement fait un bond en avant non négligeable. Devenant sérieusement vétuste dans Hitman 2, le troisième volet a rectifié le tir en proposant dans un premier temps des textures un peu plus fines et avec un rendu vraiment joli. Le titre est également sublimé avec de fantastiques effets de lumière et de reflets qui forcent le respect, ce qui ajoute une touche réaliste non négligeable.

Si les modèles 3D sont encore, pour la plupart, en demie-teinte et que quelques bugs mineurs font sérieusement tiquer, le reste est clairement somptueux au niveau des décors, particulièrement agréables pour la rétine.

Hitman 3 Deluxe Edition (PS4) - Acheter sur Amazon
L’agent 47, toujours aussi professionnel et impitoyable
89,99 EUR

Mention spéciale au niveau de Chongqing, vraiment fabuleux rien qu’avec les nombreux néons qui jonchent la ville. En clair, le Glacier Engine d’IO Interactive s’offre une seconde jeunesse bienvenue et doté surtout d’une optimisation exemplaire.

On finit avec le sound design. Indéniablement, les doublages en V.O. sont convaincants pour ne pas changer, et le tout est forcément sous-titré en français. Concernant le reste, les musiques sont clairement dans le ton du jeu tout le long et fonctionnent merveilleusement bien. Même son de cloche pour les bruitages, toujours aussi crédibles.

Pas de doute, notre assassin préféré est toujours dans une forme olympique dans Hitman III. En dépit de nouveautés assez maigres, de quelques défauts dans l’IA et de sa conclusion assez décevante car nous nous attendions à mieux, la production d’IO Interactive parvient à convaincre sur de nombreux points. Car avec son moteur graphique dépoussiéré, son contenu généreux, en passant par le nombre incalculable de possibilités d’assassinat, ses niveaux relativement ouverts et son gameplay solide qui fait encore ses preuves sans soucis, Hitman III s’impose comme l’un des meilleurs jeu d’infiltration que l’on puisse avoir actuellement. On pourra cependant souffler sur son dernier niveau qui change de bord mais dans son ensemble, ce troisième épisode est un très bon titre qui conviendra largement aux joueurs novices comme confirmés.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Narration relativement captivante...
  • L'IA des ennemis un peu mieux fignolée...
  • Gameplay dans l'ensemble toujours adroit et sans faute dans l'aspect infiltration...
  • Un contenu très touffu avec notamment Hitman 1 et 2 inclus gratuitement si vous les possédez déjà
  • Visuellement plus joli avec de beaux effets de reflets et de lumière
  • Les possibilités d'assassinat toujours gargantuesques
  • Le système d'intrigues toujours efficace, et débordant encore plus d'originalité
  • Un level-design toujours dirigé d'une main de maître dans chaque niveau
  • Le mode contrats et Hitman Sniper pour prolonger toujours plus le plaisir
  • Une direction artistique qui fait voyager avec les nombreuses destinations
  • Sound design impeccable
  • ... Avec une conclusion qui nous laisse sur notre faim
  • ... Avec encore de légers ratés
  • ... Avec peu de nouveautés
  • Quelques bugs qui font tiquer
  • Un dernier niveau différent des autres
8
  • PC
  • PlayStation 4
  • PlayStation 5
  • Stadia
  • Switch
  • Xbox One
  • Xbox Series X | S

Hitman III

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Moi qui suis un aficionado de la franchise, j'ai trouvé ce Hitman III encore une fois excellent. La liberté d'approche est une nouvelle fois extraordinaire, les possibilités de tuer nos cibles gigantesques et les niveaux sont clairement intéressants dans la construction avec pas mal de passages et raccourcis de-ci de-là. Le contenu est aussi suffisamment touffu pour passer plusieurs heures dessus, et le système d'intrigues est toujours au poil. Très franchement, Hitman III est un petit bijou en dépit de ses petits défauts, et je le recommande chaudement. Qui plus est, les deux premiers volets avec les améliorations graphiques et de gameplay sont offerts dans ce Hitman III si vous les possédez déjà de base et ça, c'est clairement un beau geste. Si vous kiffez les jeux d'infiltration, alors foncez sans plus attendre sur ce troisième opus.

Matheus
s
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.