Test Disgaea 4 : A Promise Unforgotten – Les sardines, c’est bon !

9
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Disgaea est une légende du RPG tactique que tous les amateurs connaissent incontestablement. Aujourd’hui, les trois épisodes PlayStation 3 ressortent dans une compilation sous le nom de Disgaea Triple Play Collection. Voici enfin le deuxième que nous testons qui est donc Disgaea 4 : A Promise Unforgotten.

Un scénario plus sérieux ?

disgaea 4

Au premier abord, Disgaea 4 : A Promise Unforgotten nous laisse penser que nous allons avoir quelque chose d’un peu plus sérieux en termes de scénario. En effet, on peut y découvrir un ténébreux vampire beaucoup plus âgé que Mao de Disgaea 3 : Absence Of Justice. Finalement et dès les premières secondes de jeu, on se rend compte que Valvatorez le vampire est bel bien dans le délire de Disgaea ! Les premiers mots sortant de sa bouche concerne les sardines qu’il aime particulièrement haha. Le ton est donc donné.

Pour la trame scénaristique principale, Valvatorez s’occupe de former les Prinnies dans le sous-monde. Seul problème, ces derniers ont été kidnappés sans avoir que Valvatorez ait pu les récompenser en sardines ! Son honneur entaché, notre héros part à la rescousse de ses derniers et peu à peu, il rentre carrément en guerre avec les hautes sphères du sous-monde. Le scénario ne manque encore une fois pas de surprise, de rire et d’attachement. C’est du grand Disgaea à la sauce vampire qui s’offre à nous.

La recette de grand-mère du RPG Tactique

disgaea 4-1

C’est dans les veilles casseroles que l’on fait les meilleurs jeux et Disgaea 4 : A Promise Unforgotten ne fait pas exception à la règle ! Encore une fois, peu de nouveautés viennent s’offrir à nous et l’on regrette le manque de prise de risque. Néanmoins, la recette est toujours aussi efficace et surtout indémodable grâce au casting de personnages et à cet univers qui sont toujours aussi parfaits.

Bref, si vous voulez connaître les bases de Disgaea, nous vous invitons à consulter le test de Disgaea 3 : Absence Of Justice. Ce dernier possède exactement le même gameplay à quelques détails près. Voici ce qui diffère avec l’ancien opus, par exemple, pour ajouter des personnages dans votre équipe, vous devrez contrôlez des territoires sur la grande carte qui se trouve à l’assemblée infernale. Il s’agit de l’équivalent de l’assemblée des ténèbres dans les épisodes PlayStation 2 et de la salle de de classe de Disgaea 3 Absence Of Justice. Chaque territoire vous permet la création d’un nouveau héros et une fois libérée, vous pourrez nommer un gouverneur de zone. Les personnages les plus proches et donc sur les cases adjacentes auront plus de chances de faire des attaques groupées. Disgaea 3 Absence of Justice nous avait découvrir la magimorph qui permettait à un démon de devenir un arme pour un humain.

Disgaea 4 : A Promise Unforgotten, vous aimez les sardines ?

Ici, c’est la combimorph qui marque son entrée dans la série et elle consiste à faire fusionner jusqu’à quatre de vos montres pour en créer un géant. La transformation s’arrêtera lorsque les PC tomberont à zéro. Retournons à la salle de l’assemblée infernale pour y découvrir qu’elle vous proposera de placer des symboles sur vos territoires qui étendront leurs effets sur d’autres cases. Il s’agit de construction qui peuvent avoir l’apparence d’une pyramide et qui permettra aux personnages présents dans la zone d’obtenir des bonus. Un leader pourra même être attribué à ses zones et ce dernier verra toutes ces caractéristiques boostées. De plus, il pourra utiliser les sorts de ses coéquipiers qui sont dans les cases voisines et donc sous la même juridiction.

En gros, c’est l’équivalent des clubs scolaires de Disgaea 3 Absence Of Justice mais à la manière Disgaea 4 : A promise Unforgotten. Pour le reste, le système géo avec les géocases et géoblocs, celui du mana pour acheter des techniques ou encore le monde des objets et ses donjons sont toujours présents. Il en va de même pour toutes les subtilités que l’on connaît de la saga Disgaea depuis la PlayStation 2.

Vous signez pour un JADI : Jouer à durée indéterminée

disgaea 4-2

Comme le veut la licence, tout est augmentable et tous les éléments peuvent progresser ! Que ce soit vos armes, équipements, boutiques ou objets, il n’y a toujours pas de limite et le jeu respecte ses principes. Disgaea 4 : A promise unforgotten propose une aventure de longue haleine avec un scénario toujours aussi passionnant et surtout vraiment drôle. D’ailleurs, si l’épisode numéro trois avait déçu dans le sens où nous étions loin d’une qualité HD, Disgaea 4 : A promise unforgotten rectifie quelque peu le tir en proposant des graphismes bien plus net et beaucoup mieux fait.

Ce n’est pas non à s’en détruire la rétine mais il faut le souligner car c’est quelque chose de vraiment appréciable. D’autant plus que même les différentes animations des attaques ont eu droit à ce traitement de faveur ce qui rend le jeu d’autant plus passionnant. Autrement, la bande-son change quelque peu avec des thèmes qui nous ont paru un peu moins dans le délire de la licence Disgaea. Très loin d’être mauvaise, rassurez-vous ! Cela peut tout de même s’expliquer par le fait que nous avons un héros vampire un peu plus âgé que le héros de Disgaea 3 : Absence Of Justice. Ceci n’est qu’un ressenti personnel et pour tout vous dire, comme à l’habitude de la série, nous nous sommes éclatés sur le soft.

 

Bref, Disgaea 4 : A Promise Unforgotten est une véritable réussite et l’on vous confirme que la recette fonctionne toujours et ce, merveilleusement bien. On note tout de même un manque de nouveautés et de renouvellement mais devant ce scénario de qualité et les efforts pour les améliorations graphiques, on peut difficilement jouer les gros durs. Disgaea 4 : A Promise Unforgotten nous plonge dans un univers passionnant et tout amateur de Disgaea ou de RPG tactique se doit de répondre présent sur ce hit ! Quant à cette Disgaea Triple Play Edition dont le jeu fait partie, on ne trouve pas les mots pour la qualifier… Hmmm : Foncez ! Achetez-là, vous ne le regretterez pas !

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Gameplay
  • Durée de vie
  • Univers et personnages
  • Les prinnies et leur mot préféré : Dood !
  • Encore mieux si vous optez pour la Triple play collection
  • Un effort pour les graphismes…
  • … mais certains le jugeront insuffisant
  • Un manque de nouveautés dans le gameplay
  • On a beau chercher, on ne trouve rien d’autre
9
  • PlayStation 3
  • PlayStation Vita

Disgaea 4 : A Promise Unforgotten

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Disgaea 4 : A Promise Unforgotten est un Disgaea comme les autres qui maîtrise parfaitement le genre J-RPG tactique ! Avec sa nouvelle histoire de sardine pour un chara-design de personnages toujours aussi bien maîtrisé, il ne surprendra pas forcément mais tous les fans de Disgaea sauront l’apprécier comme il se doit. A rajouter à cela des sous-titres en français, une formule parfaite à mes yeux en tout cas.

Alexandre Mistral Play4Fun
s
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.