Test Criminal Girls: Invite Only – Des délinquantes sexy comme on les aime

6
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

A l’approche de la sortie de Criminal Girls 2: Party Favors en Europe, nous étions obligé de vous proposer le test de Criminal Girls: Invite Only sur PS Vita sorti dans nos contrées européennes le 6 Février 2015. L’épisode deux faisant suite aux aventures proposées par le premier opus, voici dès à présent notre test complet de Criminal Girls: Invite Only afin de découvrir ou redécouvrir l’univers de la licence afin de pouvoir bien se lancer dans cette suite prévue au 23 Septembre.

A noter que le jeu est classifié en PEGI 18 et que sa suite Criminal Girls 2: Party Favors a même été interdite de sortie Allemande, c’est pour dire ! Pourtant et qu’on se le dise, même si nous n’avons pas encore touché à sa suite, le premier opus a une sacrée dose de perversité, certes, mais ce n’est pas pire que certains jeux avec leur violence mais ceci est un autre débat !

Enfin et pour finir l’introduction, sachez que Criminal Girls: Invite Only est une version remasterisée d’un certain Criminal Girls sorti au Japon en 2010 sur PSP. Le remaster que nous testons aujourd’hui apporte deux personnages de plus ainsi que des niveaux supplémentaires à explorer.

En quête de rédemption !

Criminal Girls Invite Only test 9

Criminal Girls: Invite Only vous met donc dans la peau d’un garde pénitencier des enfers qui va se retrouver en charge d’un groupe de criminels qu’il devra aider à retrouver la rédemption. Effectivement, il s’agit d’humains qui, après leur mort, ont été envoyé dans les enfers. Bien évidemment, on va vite se rendre compte que le groupe en question est composé seulement de jeunes filles toutes aussi sexy les unes que les autres. A contrario, notre protagoniste se doit de les remettre dans le droit chemin pour pouvoir retourner dans son corps de mortel.

Ainsi, votre tâche, si vous l’acceptez va être de remettre dans le droit chemin les différentes délinquantes qui, il faut le dire, vous en feront voir de toutes les couleurs étant donné leurs caractères bien trempés. Par contre, le scénario nous précise que les délinquantes sont décédées étant jeunes avant qu’elles n’aient pu commettre des crimes et ainsi, votre mission est plus précisément de les rééduquer afin qu’elles puissent être réincarnées et devenir… des personnes bien intentionnés !

En effet, dès les premières minutes de jeu, on découvre quatre premières filles qui refusent de nous rejoindre à moins qu’on parvienne à les convaincre. On se rend alors compte qu’elles n’ont clairement pas leur langue dans leur poche. A noter tout de même que tout au long de l’aventure, vous en recruterez d’autres.

Alors oui, on est dans du stéréotypé pur avec des profils de jeunes filles soit à forte ou petite poitrine, ou encore, des caractères froids, joyeux voire inquiétants. Bref, on en a pour tous les goûts et on se demande parfois si l’on parviendra à mener notre quête à bien avec un groupe aussi… explosif dirons-nous.

Criminal Girls: Invite Only, un boulot de garde pénitencier de rêve agrémenté par des criminelles mignonnes comme tout

Effectivement, ce sont des délinquantes et elles recherchent toutes la rédemption pour justement, quitter les enfers et revivre. Ainsi, vous êtes celui auquel elles doivent obéir, se soumettre et faire tout ce que vous leur direz de faire. De ce fait, l’une des mécaniques de gameplay sera de les punir quand bon vous semble dans des scénettes qui auront recours aux caractéristiques tactiles de la console de Sony mais, nous y reviendrons.

Très rapidement et à peine votre premier groupe formé, vous allez tomber sur une créature, une sorte de limace, faisant partie des Convicts qui deviendront vos pires ennemis et que vous combattrez tout au long de l’aventure.

Bref, si le scénario est assez alléchant, que nos héroïnes criminelles sont carrément craquantes et que l’histoire, originale au passage, est vraiment prenante, on regrettera de constater que Criminal Girls: Invite Only est encore l’une de ces productions qui ne se paient pas le luxe d’être dans la langue de Molière… Dommage donc mais néanmoins, les voix japonaises sont là pour les puristes !

Dans tous les cas, avec un humour omniprésent, avec des phases parfois très sérieuses et du fan service à gogo avec une perversité assumée, on peut dire que Criminal Girls: Invite Only remplit déjà bien son objectif en nous proposant quelque chose d’osé et d’original mais est-ce que le gameplay suit derrière, c’est ce que nous allons maintenant aborder.

Un Dungeon J-RPG

Criminal Girls Invite Only test 8

Derrière Criminal Girls: Invite Only se cache un dungeon RPG avec des combats au tour par tour. Vous vous déplacez donc dans des décors un peu vides et effectuerez des affrontements aléatoires tout en ramassant des coffres et autres éléments pour votre quête. Clairement, les dialogues sont assez nombreux et l’exploration sera totale. Effectivement, ici, il n’y a pas de ville ou d’auberge ou autre chose du genre, il n’y a que des donjons vous poussant dans l’immersion totale de cette quête de rédemption pour vos petites protégées.

En effet, l’exploration des donjons non procéduraux nous met en vue aérienne avec notre personnage principal suivi des quatre délinquantes qui combattent. Il faudra visiter ces lieux tortueux dans leur architecture, mettre la main sur tous les trésors et vous rendre à des endroits prédéfinis pour faire avancer la quête.

Bon, cela a tout de même bien un aspect nocif puisque l’on remarque immédiatement qu’il n’y a pas d’équipement et donc, pas vraiment de loot et ce qui veut dire qu’il n’y a pas non plus de craftage à la forge possible. Ainsi, pas de fan service au niveau des tenues (une seule déblocable mais on ne va pas spoil !), des armes ou autres équipements que l’on pourrait rêver de faire enfiler à nos charmantes et sexy héroïnes. C’est vraiment dommage car c’est généralement ce que l’on recherche dans ce genre de production ! Un manque de budget peut-être ? Quoi qu’il en soit, passons à la suite.

Quant aux combats, ils sont donc au tour par tour et pour renforcer le sentiment que les délinquantes doivent être éduquées, tant que vous ne les motivez pas, vous ne pourrez pas leur donner d’ordres pendant les combats. De ce fait, il est important de les motiver/punir mais nous reviendrons sur cet aspect-là plus tard.

Bref, pendant les affrontements, vous pourrez faire combattre jusqu’à quatre jeunes filles et elles seront placées à chaque extrémités de votre écran de PS Vita. Quant à vos ennemis, ils seront au centre. Du côté des animations de combat en général, elles peuvent paraître assez minimalistes mais qu’on se le dise, elles sont tout de même plus présentes que dans des jeux du même genre comme Stranger of  Sword City ou encore, Demon Gaze. Ainsi, c’est avec plaisir qu’on verra nos héroïnes représentées un peu sous une forme chibi donner des coups d’épée et effectuer différentes attaques.

Néanmoins, le fonctionnement des combats en général est bien différent. Si ici vous pourrez voir un lot de commandes apparaître à l’écran, ces dernières sont déterminées de manière aléatoire et ce, selon, plus ou moins, l’humeur de vos héroïnes. On pense que cela est dû à la volonté de montrer que vos petites protégées, elles font réellement que ce qu’elles veulent !

Ainsi, on se retrouve souvent à espérer que certaines attaques, sorts de soin ou encore, des attaques combinées fassent parties des éléments proposés lors d’un tour du jeu. De plus, vous ne connaîtrez jamais le skill que vous allez utiliser et pour vous aider, il y aura, à la place, des phrases vous laissant comprendre de quelles attaques il s’agira. Pour exemple, la phrase Brrr laissera supposer qu’Alice utilisera un sort de glace.

Enfin, vous pourrez voir dans les ordres que vous donnez, un par tour, un multiplicateur indiquant combien de personnages attaqueront pour ce tour-là ce qui veut dire que selon votre chance, vous vous retrouverez parfois avec une seule attaque ou avec des propositions qui ne vous enchantent guère. Pour reprendre l’exemple de Brrr d’Alice, il s’agira simplement d’un sort de glace dévastateur et ce sera la seule à effectuer une action pendant le tour en question… Rassurez-vous quand même, vous obtiendrez des possibilités qui permettront à toutes les héroïnes de pouvoir attaquer ou encore, d’apprendre des skills actifs ou passifs toujours très intéressants.

En effet, au fil de l’aventure, vous pourrez apprendre de nombreuses attaques que ce soit pour empoisonner des ennemis, les paralyser ou encore, augmenter votre nombre de PM ou HP et débloquer des attaques spéciales mais pour se faire, il faudra passer par la case punition.

Criminal Girls: Invite Only, les séances de motivation sont vraiment plaisantes

Et bien oui, c’est là que la perversité entre en action avec les séances de punition qui sont toutes aussi coquines les unes que les autres. Ici, c’est soit on aime, soit on aime pas mais c’est pour cela que le jeu a droit à son PEGI 18. Personnellement, je n’ai pas été en état de choc et cela colle à l’esprit des production nippones.

Ainsi, entre cravache, électro-choc ou encore, des liquides plus ou moins douteux à leur verser dessus, vous allez pouvoir punir et motiver vos belles pour vous servir et retourner dans le droit chemin. Chaque séance coûte un certain nombre de points de motivation, que vous obtenez en combattant ou dans les coffres, et à chaque fois que vous parviendrez à obtenir un certain nombre de points d’expérience, un niveau sera pris et la compétence sera acquise. A noter que par la suite, vous pourrez mettre différents accessoires comme un chiffon pour que vos délinquantes soient plus silencieuses pendant les phases de punition. Au-delà de l’aspect fan service et pervers, cela permet d’obtenir des bonus en terme de points d’expérience que vous collecterez à la fin d’une torture et forcément, cela vous coûte beaucoup plus cher à points de motivation à dépenser pour activer la torture !

Bon, vous l’avez certainement compris mais avec le chara-design aux petits oignons et les très jolies artworks dynamiques proposés, il est difficile de ne pas succomber au péché et de dire que ces derniers ne sont pas de qualité. Mais s’il y a une chose que l’on pourrait reprocher au jeu, c’est le fait que les donjons sont quand même assez vides et que graphiquement, on est loin de ce dont est capables la PS Vita mais très franchement et comme on le sait, quand on joue à un J-RPG, ce n’est pas en quête de graphismes que nous sommes.

Néanmoins et pour le gameplay de ces phases de punition, c’est l’écran tactile avant mais aussi arrière de la console qui sont mis en avant. Ainsi, on nous demandera différentes actions comme par exemple, cravacher Tomoe dans une certaine zone et en même temps, dans une autre et ce, à la fois avec l’écran tactile avant et arrière. Bon, outre l’aspect coquin plaisant, il faut avouer que certaines actions sont compliquées à effectuer et ce, parce que l’on doit gérer l’avant et l’arrière de la console ce qui apporte des difficultés au niveau de la lisibilité. En effet, si l’on est en train de taper une certaine zone sur l’avant de la console, il se peut que l’on en masque une autre avec notre doigt. Pas forcément simple à appréhender donc d’autant plus qu’il est difficile de réaliser deux actions en même temps en touchant l’arrière et l’avant de la console en même temps. Mais bon, pour ce dernier point, c’est plus l’agencement des écrans tactiles de Sony qui pose problème. Espérons que pour la suite, les développeurs aient trouvé un moyen de rectifier le soucis.

Bref, au-delà de ça, on se retrouve dans du classique avec des prises de niveau, des points de magie et de vie et des personnages qui excellent plus dans certains domaines que d’autres. A cela, on ajoute des boss bien costauds, un bon bestiaire de monstres et des notions de faiblesses à certains types d’attaques et d’éléments. Ainsi et malgré l’aspect chance des combats avec les commandes aléatoires, on se retrouve quand même avec un challenge plutôt intéressant et un système vraiment addictif.

A part le programme de réinsertion coquin

Criminal Girls Invite Only test 11

Criminal Girls: Invite Only vous occupera environ une vingtaine d’heures. Néanmoins, les filles auront différents souhaits vous forçant souvent à faire des aller-retours pour les réaliser. Cela apporte parfois des boss et il vous faudra parfois être bien entraîné pour leur faire face. Pour vous aider et pour rendre les va et viens moins redondants, des téléporteurs sont disposés un peu partout dans les donjons.

Pendant l’aventure, vous remarquerez aussi que vous pouvez faire différents choix de dialogues qui auront pour incidence d’alterner la fin du jeu ce qui propulse la durée de vie. Une bonne chose donc.

Enfin et dernier point à aborder, Criminal Girls: Invite Only est doté de musiques vraiment réussies et entraînantes et elles collent parfaitement à cette ambiance particulière. Bref, il est clair que la direction du jeu ne plaira pas à tout le monde et qu’il ne faut surtout pas être féministe au risque d’être choqué à vie.

Criminal Girls: Invite Only a le mérite d’apporter son expérience, perverse, certes mais de s’assumer comme il est et personnellement, je ne regrette pas de le posséder dans ma ludothèque malgré le fait que ce soit un portage qui aurait mérité un peu plus de soin. Néanmoins, débarquant pour la première fois sur nos PS Vita européennes grâce à NIS America, on soulignera simplement le problème de portage un peu fainéant sans en tenir compte dans la note finale mais qui n’entache en rien l’expérience et surtout, qui nous permet de découvrir un bon petit jeu à faire tourner sur la console portable de Sony.

Criminal Girls: Invite Only sur PS Vita est donc un très sympathique J-RPG que nous sommes ravis d’accueillir en Europe ! Avec un scénario sympathique, des héroïnes/criminelles à croquer et des séances de motivation qui réjouiront notre côté fan service et qui apporteront une sacrée dose de perversité (rires), nous sommes servis ! Néanmoins, il ne faut pas être féministe pour toucher à ce genre de jeu. On notera quelques problèmes de lisibilité et de maniabilité avec l’écran tactile lors des séances de punition, un sous-titrage uniquement en anglais malgré les voix japonaises, un système de combat assez addictif mais qui se base un peu sur la chance et enfin, une absence totale de loot ou de véritables tenues à débloquer. Heureusement, l’aventure promet de longues heures, une possibilité de second run, des quêtes annexes, de bonnes musiques et en plus, on a droit à de très jolis artworks pour venir faire plaisir à nos yeux. Criminal Girls: Invite Only n’est donc pas exempt de défauts mais on peut tout de même dire qu’il nous a apporté une expérience bien agréable.

  • Les séances de motivation...
  • Des voix japonaises...
  • Système de combat original...
  • Graphiquement mignon...
  • Bonne durée de vie...
  • Des héroïnes/criminelles craquantes
  • Scénario sympathique
  • De bonnes musiques
  • Des artworks magnifiques
  • ... Qui déplairont aux féministes
  • ... Mais en anglais uniquement
  • ... Mais on ne se sent pas maître des actions
  • ... Mais insufisant pour certains joueurs
  • ... qui aurait pu être accentuée avec du loot
  • Le manque de lisibilité/maniabilité avec les phases tactiles
  • Manque de loot, de tenue et de fan service
6
  • PlayStation Vita
  • PC

Criminal Girls: Invite Only

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Criminal Girls: Invite Only est un véritable plaisir coupable. Charmeur et passionnant, il faut clairement être ouvert d'esprit pour pouvoir éventuellement l'aimer. Pour ma part, la recette a fonctionné et c'est le manque de contenu qui aura eu raison de moi. Si la durée de vie est honnête sans être folle, je trouve dommage qu'un jeu misant autant la carte du fan service en soit autant dépourvu en terme de choses à débloquer. Une bonne découverte donc mais ce n'est pas non plus un chef d'oeuvre.

Alexandre Mistral Play4Fun
b
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.