TEST. Cartoon Network Battle Crashers – Au croisement des dimensions

5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Cartoon Network est depuis plus de vingt ans une des chaînes de télévision référence dans le domaine de l’animation. Si les différentes séries ont toujours ciblé un public enfant entre 8 et 15 ans, la quasi-intégralité de ces séries touchent également un public plus mature, de par la qualité d’écriture et visuelle des dites séries. Tout le monde se rappelle des Super nanas (qui ont eu une nouvelle série cette année), le Laboratoire de Dexter ou encore Samourai Jack.

Étant une chaîne télévisée appartenant à Warner Bros, de nombreuses séries adaptés de l’univers DC ont vu le jour. On pourra parler de Teen Titans (dont la séries Teen Titans Go est actuellement en cours de diffusion), de Batman (une série animée diffusée entre 2004 et 2008), mais aussi la série Clone Wars de Star Wars. La chaîne de télévision a connu un réel renouveau à partir de 2010 avec l’arrivée des nouvelles séries d’animation d’ores et déjà cultes : Adventure Time (qui signe sa dernière saison cette année), le Regular Show, Le Monde Incroyable de Gumball (qui est d’ailleurs une série en partie française), ou encore Steven Universe. Vous retrouverez ainsi les univers de ces séries dans Cartoon Network Battle Crashers.

Incarne tes héros préférés

Cartoon Network: Battle Crashers_20161110190324

Le jeu se décompose en six univers. Chaque univers correspond à une série animée de la chaîne : Adventure Time, Clarence, Regular Show, Steven Universe, Uncle Grandpa ou encore Gumball. Pour chaque univers, vous aurez le droit à deux niveaux et un boss. Chaque monde propose pas moins de quatre niveaux de difficultés qui seront débloqués au fil de l’aventure. Il vous faudra donc effectuer certains niveaux plusieurs fois. Bien entendu pour réussir ces niveaux, il faut des personnages. Également au nombre de six, les personnages présentent chacun des gameplay différents, se complétant.

L’histoire nous fait suivre Uncle Grandpa avec sa caravane qui va rentrer dans une faille spatio-temporelle, et va rentrer dans l’ensemble des univers des dessins animés de Cartoon Network. Il faudra rétablir l’espace et le temps à l’aide des héros de chaque série. L’histoire est comme vous le voyez un prétexte pour proposer aux fans de la chaîne de télévision des clins d’œil, des apparitions de personnages. Le jeu réussit d’ailleurs à retrouver visuellement la patte graphique si particulière de la chaîne. On pourra cependant reprocher le manque de musiques marquantes, il aurait été pourtant logique de proposer les différents thèmes musicaux de la série.

Chaque personnage dispose d’une attaque initiale, d’un saut, mais dispose également de deux autres techniques qu’il obtiendra lorsque qu’il montera de niveau. Chaque personnage peut ainsi monter de plusieurs niveaux. Pour cela, il faudra récupérer dans les différents niveaux des gemmes. Il faudra veiller à rapidement faire monter tout ses personnages au moins jusqu’au niveau trois, ce qui leur permettra de débloquer toutes les compétences de base de chacun d’entre eux.

Cartoon Network Battle Crashers est un jeu calibré pour la coopération

Chaque compétence a son utilité, du bouclier de Steven, à l’onde de choc de Mordecai, chacune de ses capacités permettront de vous sortir de situations pouvant rapidement se compliquer, de par la multiplication d’ennemis à l’écran. On voit d’ailleurs que le jeu est réellement pensé pour être joué en coopération avec ses amis, les personnages se complétant plutôt bien, et la difficulté étant calibrée pour être jouée à plusieurs. Vous pourrez de plus par une simple pression de gâchette changer de personnage, permettant ainsi de passer d’un protagoniste à un autre. Il sera primordial lorsque que vous jouez seul de gérer cette transition car vous pourrez vous retrouver rapidement encerclé.

Un jeu plutôt classique

Cartoon Network: Battle Crashers_20161112170149

Le problème est que ce gameplay s’avère au final assez bancal. Tout d’abord, lorsque vous appuyez sur une attaque, il vous faudra tout de suite relâcher ce bouton pour appuyer également sur un autre bouton. Ce problème d’ergonomie pose problème lorsque l’on veut enchaîner plusieurs combinaisons, pour nous sortir d’une situation plutôt délicate. On se verra encaisser énormément de coups sans raison simplement car l’ergonomie n’a pas été pensée. C’est d’autant plus punitif lorsque vous jouez seul, où vous êtes le seul à supporter ces vagues d’ennemis sans fin.

Il est assez intéressant de voir que malgré le genre assez quadrillé du Beat Them all, l’équipe de développement à tout de même essayé de proposer une véritable variété des situations dans le jeu. De la tempête de glace où il vous faudra éviter le vent glacial à intervalle régulier, à la bibliothèque où il faudra faire attention à ne pas faire trop de bruit sous peine de subir une immobilisation de son personnage pendant quelques secondes, les variations sont plutôt réussies et bienvenues, permettant au joueur d’enchaîner sans trop de mal les niveaux.

Il est par contre dommage que nous soyons obligés de faire des allers-retours incessant pour débloquer la suite. On devra donc refaire au minimum 2 à 3 fois chaque niveau pour débloquer les différents objets demandés pour la progression du jeu. Il aurait été logique de proposer dès notre première visite du niveau, des coins secrets où aller pour récupérer l’objet, au lieu de dévoiler ce passage lorsque le jeu le veut.

Il est d’autant plus dommage car une bonne partie du jeu reste tout de même plus agréable. Si vous arrivez à trouver des camarades de jeux, une session de jeu peut s’avérer vraiment plaisante. On s’amuse ainsi à enchaîner les niveaux, et aller le plus loin possible. Mais ces défauts questionnent un point assez peu traité lors d’un test : à qui s’adresse réellement ce jeu ?

Si on parle très souvent de la norme PEGI comme étant une référence de classification en France des jeux vidéo, il est intéressant de voir également, à l’occasion d’un tel test, comme un jeu peut viser un public ciblé. Ici on peut clairement voir que Cartoon Network Battle Crashers est un jeu qui est à destination d’un public jeune, amateur ou fan de la chaîne de télévision et des séries qui y sont diffusées, et qui aiment suffisamment le jeu vidéo. On peut le voir déjà par le respect des différents univers traités, du gameplay simple mais pas non plus simpliste, et de la difficulté du jeu grandissante. Les développeurs ont ainsi créé un jeu qui arrive à cibler le même public que Cartoon Network.

Cartoon Network Battle Crashers n’est pas un jeu exceptionnel, mais n’est pas non plus une purge. Si le joueur aguerri n’y trouvera certainement pas son compte, les amateurs de la chaîne de télévision et les 8-15 ans pourront s’amuser pendant les quelques heures de jeu. Il est en soi le jeu parfait à offrir à son petit cousin lors des fêtes de fin d’année.

  • Respect de l'univers
  • Gameplay efficace
  • Niveaux variés
  • ergonomie désastreuse
  • musique inexistante
  • trop d'allers-retours entre les mêmes niveaux
5
  • PlayStation 4
  • Switch
  • Xbox One

Cartoon Network Battle Crashers

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Un petit beat them up sympa qui devrait ravir les enfants, leur permettant de découvrir un nouveau genre de jeu vidéo peut utilisé aujourd'hui.

Antoinerp
b
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.