Test Cannibal Cuisine – Surfer sur la vague

4.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

En 2016, le jeu vidéo dit de canapé vit un renouveau sans précédent avec la sortie d’Overcooked. Un jeu coopératif aussi fun qu’exigeant, et pourvoyeur de fous-rire à la seconde. Après un second épisode tout aussi réussit, on voit petit à petit arriver de nombreux jeux surfant sur le principe. Nous avons par exemple vu récemment l’arrivée de Moving Out qui s’attelle au déménagement, ou encore Get Packed suivant le même principe.

Le jeune studio Rocket Vulture arrive aujourd’hui avec un jeu reprenant très clairement le concept pour le transposer autour d’un concept vraiment bon : les cannibales. Attention, nous sommes loin d’une imagerie des films d’horreur tel que Massacre à la tronçonneuse ou The Devil’s Reject. Ici, on se retrouve dans une vision beaucoup plus comique et mignonne.

Conditions de test : Nous avons joué à Cannibal Cuisine sur PC dans des configurations à deux et seul. Nous avons joué à l’ensemble du jeu : l’ensemble des missions du jeu en coopératif et en versus. Le jeu a été également testé avec manette et clavier.

Une petite banane et une main de touriste s’il vous plaît

Cannibal Cuisine 11 1

Cannibal Cuisine vous propose donc d’incarner un petit indigène cannibale qui a pour mission de faire plaisir à ses divinités. Pour cela, il doit leur préparer des mets spécifiques, comportant fruits mais aussi viande humaine. Cela tombe bien, des touristes sont dans les parages. Voilà la partie scénaristique du jeu. Rien de bien palpitant vous me direz, mais au moins, l’univers visuel et narratif du jeu est cohérent.

Le jeu se divise principalement en deux modes : le mode campagne et le mode versus. Le premier mode vous proposera une suite de niveaux dans les 4 environnements du jeu, tandis que le mode versus proposera une carte par biome.

En tout on se retrouve donc avec 20 niveaux « classiques » et 4 niveaux dit « défis ». Les niveaux classiques sont ce que l’on retrouve de façon très classique dans tous les jeux du genre : on a des recettes à réaliser en haut à gauche, on les reproduit puis on les sert. Certains niveaux sont assez originaux en demandant de livrer le plat à des divinités d’une couleur spécifique.

Les niveaux défis quant à eux sont différents selon les biomes. Celui de la jungle sera un mode survie par exemple contre des touristes assoiffés de sang (c’est pas nous, normalement, les tueurs en série cannibales ? ) ou encore une course contre un rouleau souhaitant notre mort. Pour le coup, l’idée est plutôt bonne de proposer quelque chose d’un peu différent de la routine habituelle. Et au final, on a l’impression même qu’un autre jeu se cache derrière ces niveaux-là…

C’est dans la lisibilité et la précision que se joue un jeu

Cannibal Cuisine 6 2

Le souci, c’est que Cannibal Cuisine est pour le coup très brouillon dans son gameplay manette en main. On glisse un peu, les déplacements sont peu précis et cela empiète très clairement sur le jeu. Du coup, le jeu se basant dès son premier niveau sur un level design avec des trous, eh bien on tombe, on perd du temps, on perd des ressources. On n’a jamais l’impression de totalement maîtriser le jeu, et c’est bien dommage.

Le jeu propose aux joueurs différentes possibilités : faire cuire plus rapidement les plats, assommer les touristes avant de les tuer, lancer un totem de soin ou encore le pouvoir de dash. Très rapidement, dès que l’on se rend compte que le dash permet de tout éviter et donc d’aller plus vite, tout le monde se met à utiliser le dash. Le problème, c’est qu’il est également aussi peu précis que les déplacements et l’on se retrouve très rapidement avec des bugs de collisions.

Et au final, et c’est là que nous voulons en venir, lorsque l’on voit les niveaux défis et le mode versus, on a l’impression que le jeu aurait pu être tout à fait différent, et proposer une sorte d’expérience canapé avec plein de mini-jeux que l’on enchaîne, avec des niveaux coopératifs, des niveaux compétitifs à coup de tatanes, de courses…

Cannibal Cuisine aurait pour le coup beaucoup mieux pu fonctionner, car là on se retrouve davantage frustré par le manque de précision nous faisant plus rater nos recettes qu’autre chose.

Un univers amusant et un concept éprouvé ne fait pas tout et Cannibal Cuisine en est un bel exemple. Le jeu repose sur ces deux aspects, mais concernant la partie purement réalisation, le jeu n’arrive pas à convaincre. Dommage car le titre aurait pu beaucoup mieux fonctionner sur l’ensemble. Reste les défis qui sont vraiment sympathiques et moins frustrants que le reste.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Un thème amusant
  • Les défis, originaux et sympathiques
  • Les 4 pouvoirs...
  • Patte graphique cartoon rigolote
  • ... Mais on utilisera principalement que le dash
  • Un jeu imprécis au possible
  • De nombreux bugs de collisions
  • Au final un jeu vraiment pas original et répétitif
4.5
  • PC
  • Switch

Cannibal Cuisine

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Vraiment déçu de ce Cannibal Cuisine ! Le jeu promettait un overcooked-like vraiment sympathique et au final, on peine à finir les premiers niveaux à cause des différentes imprécisions de gameplay... Dommage car il y avait quelque chose à faire ici, même si le jeu reste peu original en dehors de sa thématique.

Antoinerp
e
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.