Test Call Of Duty: Black Ops III – Nous fait-il oublier Black Ops II ?

9
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

La licence Call Of Duty n’est plus un secret pour personne, il s’agit de l’emblématique série de FPS qui a su s’accaparer le public des joueurs consoles. Egalement disponible sur PC, Call Of Duty : Black Ops III sort également sur PlayStation 4, Xbox One. Des versions moins performantes pour les consoles PlayStation 3 et Xbox 360 sont également de la partie mais il faut savoir qu’en plus de cela, elles sont dépourvues de la campagne solo… A moins que vous ne soyez féru du multijoueur ou du mode zombie, cet épisode est sans aucun doute à éviter sur old gen.

Une campagne explosive !

CallofDutyBlackOpsIIITEST1

L’histoire de Call Of Duty : Black Ops III se déroule après les événements signés par le grand méchant Raul Menendez du second Black Ops. Vous incarnez un soldat qui est des plus banales lors de la première mission et après une scène des plus… horrifiantes, vous deviendrez un être aux capacités surhumaines. L’aventure prendra alors tout son sens et vous entraînera dans une nouvelle guerre froide où vous contrôlerez un héros aux pouvoirs ravageurs.

Vous allez donc faire face à des hordes de soldats et de robots tous aussi méchants les uns que les autres. Au programme ? De l’action en non-stop pour une durée de vie promettant un peu plus de huit heures de jeu. Nous avons droit-là à une campagne tout simplement explosive avec un scénario plutôt bien ficelé. Les amateurs de spectacle et d’adrénaline ne seront pas déçus.

De plus, plusieurs niveaux de difficultés sont disponibles et certains ne manqueront pas de vous donner du fil à retordre. Enfin, vous allez pouvoir choisir le sexe et le visage de votre héros parmi un faible choix tout de même mais le plus intéressant, c’est l’aspect customisation qui vient ensuite. En effet, vous allez pouvoir personnaliser l’apparence de votre base, votre personnage ainsi que ses armes, un gros point positif d’autant plus que la campagne peut se jouer de un à quatre joueurs en ligne et à deux en local.

Call Of Duty: Black Ops III, la campagne à plusieurs, c’est sacrément fun

Autrement, tout au long de l’aventure, vous allez petit à petit apprendre vos pouvoirs dépassant l’entendement. Entre la possibilité de marcher sur les murs ou encore de vous envoler lors de vos sauts, le gameplay ne manque de pertinence et de fun !

En plus de cela, votre personnage va acquérir un pouvoir bien spécial : Le Cybercore. Il s’agit de techniques vous permettant différentes actions. Par exemple, cela pourra vous faire prendre le contrôle de tourelles adversaires, immoler les robots qui se mettront en travers de votre route et il existe encore un grand nombre de ces pouvoirs spéciaux. Il faut savoir qu’à votre base, vous allez également pouvoir améliorer ces capacités grâce à des kits de fabrication.

En plus de cela, la technologie ne s’arrête pas là ! DNI alias Digital Neutral Interface peut s’utiliser à tout moment à l’aide d’une pression sur le pad directionnel, cela activera des compétences qui vous feront part, par exemple, de toutes les informations à savoir sur les soldats ennemis. Bref, vous l’avez compris, la campagne solo à elle-seule met déjà la barre très haute pour ce Call Of Duty Black Ops III.

Les zombies sont de retour pour vous jouer un mauvais tour !

CallofDutyBlackOpsIIITEST2

Le mode Zombie marque donc son retour avec cet épisode III, la première carte disponible se prénomme Shadows Of The Evil et comme à l’accoutumée, vous pourrez aussi bien dézinguer du zombie à deux en local et jusqu’à quatre en multijoueur.

Lorsque la partie démarre, on vous informe que vous êtes les élus qui ont été marqué et qui devront faire face à nos amis zombies. A nombre de quatre, les personnages administrés au hasard aux joueurs sont plutôt sympathiques et ils n’hésitent pas à mettre l’ambiance avec des répliques plaisantes. On apprend avec la cinématique d’introduction que nos quatre héros ont commis des crimes et que c’est pour cette raison que la mystérieuse voix que l’on entend les met face à ces chères zombies.

Si vous êtes débutant du fameux mode zombie, il faut le dire tout de suite, ce dernier est bien plus difficile que dans les anciens opus ! De plus, on ne peut plus régler de difficulté comme c’était le cas avec Black Ops II. En résumé, il va vous falloir prendre l’habitude jusqu’à avoir le talent nécessaire pour faire tourner les zombies et les éliminer facilement.

En tout cas, outre les vagues de zombies classiques, on trouvera des créatures volantes ou encore des boss arrivant de temps à autre. Cela aussi viendra corser la chose et il faudra être plus qu’organisé et surtout, faire attention à sa position. Car oui, Shadows of the Evil vous emmène dans une très jolie ville où vous débloquerez des passages en payant avec les points que vous générez en tuant des zombies ou en réparant les fenêtres d’où arrivent ces derniers. Les couloirs sont donc nombreux et il est très facile de se faire coincer par des zombies.

Comme d’habitude, il faudra faire marcher vos méninges afin de déverrouiller les différents accès, remettre l’électricité et fabriquer des objets. Les fanatiques et hardcore gamer du zombie seront donc aux anges pendant que les débutants auront bien des difficultés à enchaîner les manches.

Côté nouveauté, on trouve la machine à Gobblegum qui vous vendra des bonbons pendant votre tentative de survie. L’avantage de ces fameux bonbons ? Ils vous octroieront des bonus à l’image de « l’arme de joie » qui vous fera ré apparaître avec toutes les armes que vous aviez même si vous êtes mort. Bref, il y a de nombreux bonbons différents et les avantages qu’ils procurent ne seront pas à négliger.

Pour obtenir d’autres bonbons, il faudra vous rendre à l’usine du Dr.Monty. Ici, vous devrez utiliser le liquide Divinium obtenu pendant vos parties afin de le mettre dans une, deux ou trois cuves pour fabriquer de nouvelles sucreries. Si vous mélangez des liquides dans deux ou trois cuves, le résultat sera forcément meilleur que si vous n’en utilisez qu’une.

La customisation n’a pas été oubliée pour le mode zombie ! En effet, lorsque vous faites des frags de morts-vivants, vous allez petit à petit débloquer des accessoires et camouflages de l’arme que vous utilisez. Ensuite, via les menus, il vous suffira de l’équiper de tout ce que vous aurez débloquer. Les armes sur les murs et celles dans la boîte deviendront ainsi à votre image.

Pour finir sur ce mode, la ville est gigantesque, l’ambiance est oppressante et il y a de très nombreuses zones à déverrouiller. En somme, des heures et des heures de jeux en prévision rien que pour ce mode zombie mais malgré tout, il manque d’accessibilité pour les joueurs occasionnels qui risquent de passer un sale quart d’heure !

Autrement, sachez que le Dead Ops Arcade de Call Of Duty Black Ops premier du nom est de retour. Avec une vue du dessus, vous allez pouvoir dégommer des zombies façon oldshool. Mais pas tant que ça puisque certains bonus vous feront passer directement en vue FPS. Des petites surprises agréables vous attendant. Une réussite encore une fois.

Un mode de course vous attendra dans le champ libre ! Avec un total de quatre parcours avec des difficultés allant au crescendo , il vous faudra faire le meilleur temps possible. Pour réussir, vous devrez, par exemple, faire appel à votre pouvoir de marcher sur les murs.

Le multijoueur à son apothéose

CallofDutyBlackOpsIIITEST3

Si Call Of Duty : Black Ops II a marqué un grand tournant concernant l’eSport, Call Of Duty : Black Ops III a bien l’intention de réitérer la chose mais avant cela, parlons du multi en lui-même. Gros point positif une nouvelle fois, il est possible de jouer en écran scindé avec un ami ! Oui, on le précise car de plus en plus de jeux suppriment la possibilité de jouer en coop.

Cela étant dit, la première partie concerne le classé avec des modes standards en normal ou hardcore. On retrouve donc les classiques MME, Mêlée générale, Domination, Elimination confirmée, Point stratégique, Capture du drapeau, recherche et destruction, liaison, le retour de la démolition et enfin, un tout nouveau répondant au nom de Dernier Rempart.

Ce dernier propose à chacune des équipes et chacune leur tour de défendre un robot qui doit se rendre dans la zone adverse. Une équipe devra donc empêcher le petit robot d’avancer à coup de bazooka de préférence pendant que l’autre tentera de l’escorter à bon port. On vous le dit tout de suite, le mode est vraiment sympathique à jouer et cela apporte un élément de gameplay qui vient un peu renouveler la licence.

En modes bonus, rien de novateur avec un bon vieux jeu d’armes, de la guerre terrestre et du Moshpit mercenaire reprenant tous les modes énoncés plus haut mais regroupant les joueurs jouant en solo uniquement.

En terme de gameplay, Black Ops III a su trouver le parfait compromis entre un Advanced Warfare et un Black Ops II. En effet, on ne saute plus dans tous les sens à des hauteurs surdimensionnées à l’image d’un AW. Ici, seulement de petites impulsions qui vous font, certes, quelque peu voler, mais beaucoup plus raisonnablement. Et franchement, cela donne part à des affrontements entre joueurs vraiment passionnants et surtout, amusants.

Les cartes sont au nombre de douze et sont pour la plupart, très bien construites. On sent vraiment l’influence et l’architecture de celles de Black Ops II avec une orientation propice à l’eSport. A noter que parmi ces cartes, l’une d’entre-elle reviendra très souvent, c’est Combine ! La raison s’explique certainement parce qu’il s’agit tout simplement de la carte préférée des joueurs. On l’avoue nous-aussi, on prend énormément de plaisir à jouer dessus.

Graphiquement au top pour les versions Next Gen, l’ambiance est à son comble avec des explosions et des tirs dans tous les sens ! Digne d’un Call Of Duty, autant vous dire que l’immersion est totale avec un bon casque sur les oreilles. Fonctionnant toujours sous la forme de prestiges dont il faut savoir qu’il y en a onze au total, ce Call Of Duty : Black Ops III vient innover en proposant les fameux spécialistes.

CallofDutyBlackOpsIIITEST4

On en compte neuf qui ont été conçu avec des design vraiment plaisants pour les yeux et ils sont tous pour le moins charismatiques. Pas d’inquiétude, ils ne sont pas seulement là pour assurer la mode mais également pour vous proposer leurs pouvoirs spéciaux. Ils en ont tous deux différents et certains se révéleront parfois plus efficaces que d’autres mais après, c’est une affaire de goût.

Pour exemple, le spécialiste Ruin sera sélectionnable avec le pouvoir « pointes de choc » ou « Turbo ». Avec le premier, Ruin sautera et plantera ses pointes de choc au sol éliminant tout ennemi à proximité. Plutôt utile pour faire le ménage en point stratégique. Quant au deuxième, le turbo va lui octroyer des jambes cybernétiques qui vont lui conférer temporairement un bonus de vitesse. Celui-ci sera certainement décisif en capture de drapeaux ou liaison.

Bref, ils ont tous des pouvoirs bien différents qui seront plus ou moins utiles selon le mode jeu choisi. Pour activer les pouvoir en pleine parti, il suffit simplement de presser L1 et R1 en même temps. Une formule simple et efficace qui apporte non seulement un aspect personnel avec des personnages de toute beauté mais en plus de cela, une utilité in-game.

Pour terminer la partie des spécialistes, vous pouvez ,en plus de cela, débloquer des skins afin de changer leurs apparences au niveau du visage, de l’armure ou de l’arme. De plus, il est également possible de personnaliser leurs caractères avec des options de comportement à débloquer au marché noir.

Nous venons de citer le marché noir et si vous ne savez pas de quoi il s’agit, c’est normal, c’est une nouveauté ! Pendant les parties, vous allez obtenir des clés de cryptages et au bout d’un certain nombre, vous devrez les dépenser en échange de ravitaillements standards ou rares. En gros, c’est grâce à cela que vous aurez peut-être la chance de déverrouiller des skins, camouflages et autres bonus qui sont, au final, vraiment sympathiques.

Call Of Duty: Black Ops III offre des affrontements très dynamiques

Au-delà de ça, le casting des armes est toujours aussi impressionnant même si comme d’habitude, certaines seront plus efficaces que d’autres. On prend l’exemple des fusils d’assauts KN-44, M8A7 ou encore des mitraillettes Kuda ou Razorback. Dans tous les cas, il y en a pour tout le monde que vous préfériez les mitraillettes, les fusils mitrailleurs, les fusils d’assauts, des snipers ou encore les fusils à pompe, vous ne serez pas déçu ! L’avantage en comparaison à un Advanced Warfare, c’est qu’il n’est plus question de loot des armes aux capacités hors-normes ! Ici, tout le monde est au même niveau et c’est tant mieux.

En plus des camouflages dont nous sommes maintenant habitués, le jeu vous met dans la peau d’artistes ! En effet, il est désormais possible de peindre vos armes afin de personnaliser encore une fois votre expérience. Un excellent point donc.

Pour créer une classe, vous aurez dix emplacements à déterminer mais de ce côté-là, vous ne serez pas dépaysé. On note tout de même la disparition de l’atout robustesse mais l’arrivée d’une option principale suréquipée deux. Cette dernière permet d’équiper sur votre arme jusqu’à quatre accessoires. Pour rappel, les précédents épisodes vous offrez la possibilité d’en mettre seulement trois grâce à la compétence « principale suréquipé un ». Un ajout sympathique qui vous forcera à choisir entre tout miser sur votre arme principale ou équilibrer votre classe. Les possibilités sont nombreuses et ce sera à vous de choisir.

En plus d’innover, Call Of Duty Black Ops III se dote d’un mode multijoueur à son apothéose et qui risque bien de vous prendre de nombreuses heures de plaisir. Néanmoins, il y aura toujours quelques légers problèmes de connexion avec le déroulement de certains duels qui vous laisseront sur un sentiment de frustration.

L’eSport sublimé par Treyarch

CallofDutyBlackOpsIIITEST5

Comme nous le disions précédemment, Black Ops II proposait des cartes pensées pour l’eSport et on vous le dit tout de suite, Call Of Duty :Black Ops III a eu droit au même traitement et ce, pour notre plus grand plaisir ! Avec un mode studio réussi où vos parties sont sauvegardées et qui devrait même intéresser les joueurs de classé. Cet opus marque une nouvelle fois son envie et sa motivation de plonger Black Ops III au cœur du sport électronique.

Pour cela et afin que les joueurs puissent s’expérimenter et affronter d’autres équipes en quatre vs quatre, le mode arène débarque dans l’aventure. Il s’agit ni plus ni moins du mode ligue de Black Ops II mais beaucoup mieux pensé et beaucoup plus orienté eSport. En plus de cela, il y en a pour tout le monde !

En effet, alors que la sélection série pro propose des règles compétitives et le tir allié, le moshpit ne comportera pas ces deux éléments et il s’agira simplement d’affrontement en quatre vs quatre, idéal pour les débutants. Les deux modes seront en tout cas agrémentés d’un système de classement et promettent de l’action à ne plus savoir quoi en faire ! Enfin… A un détail près, le mode séries pro reproduit les règles compétitives à la règle et cela inclut donc la nouvelle règle de bannissement. Explication…

Un peu à la manière d’un Leagues Of Legend, vous voterez afin de bannir une série de point, un équipement particulier ou tout simplement une arme. Cela sera parfois longuet et les parties ne s’enchaînent pas forcément assez vite à notre goût. En dehors de cela, on le dit à nouveau, le jeu est beau, les armes sont classes, l’ambiance est au top et le mode studio vient littéralement poussée l’aspect compétitif à son summum.

La saison s’annonce magistrale et de belles actions inoubliables sont à prévoir. Encore une fois, Call Of Duty : Black Ops III est aussi une réussite sur le niveau eSport. En plus de cela, le fait d’avoir trouvé le bon compromis entre les sauts d’AW et ceux de ce Black Ops III viennent ajouter la touche de nervosité que l’on attendait tous et que l’on retrouvera pendant les matchs entre professionnels !

Maintenant, il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que nos équipes françaises mettent une bonne raclée aux joueurs US qui avouons-le, sont particulièrement forts et dominent aisément la scène COD depuis (trop !?) longtemps.

 

Pour conclure, Call Of Duty : Black Ops III est une veritable réussite reprenant habilement les qualités de Call Of Duty : Black Ops II tout en repensant intelligemment les éléments novateurs d’Advanced Warfare. Il faut le dire, le mode zombie ravira aisément les fans mais son manque d’accessibilité et le fait qu’on ne puisse pas en changer la difficulté va très certainement rebuter les débutants. Néanmoins, ces derniers pourront toujours se consoler d’une campagne explosive jouable à plusieurs et d’un mode multijoueur toujours aussi qualitatif avec des cartes passionnantes et très bien pensées. La scène eSport est également à son summum et Treyarch montre une fois de plus l’importance que ce studio donne à ce sport électronique. Le pari était difficile d’arriver à faire mieux que Call Of Duty : Black Ops II et pourtant, Call Of Duty : Black Ops III a relevé le défi haut la main et s’en sort avec les éloges. Même s’il ne nous fera pas oublier tous les bons moments de Black Ops II, Call Of Duty : Black Ops III est sans conteste un épisode qui lui arrive aisément aux chevilles.

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

  • Campagne explosive
  • Multijoueur toujours aussi bon
  • Les spécialistes
  • Petits sauts à impulsion
  • Un mode coop dans tous les modes
  • Graphiquement top
  • L'eSport au centre des attentions...
  • ... Avec des cartes pensées pour
  • Une durée de vie infinie grâce au multi
  • Dead Ops Arcade
  • Un mode zombie qui ravira les fans...
  • ... mais qui est trop difficile pour les nouveaux
  • Pas de campagne solo sur Old gen
9
  • PC
  • PlayStation 3
  • PlayStation 4
  • Xbox 360
  • Xbox One

Call of Duty : Black Ops III

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Call Of Duty: Black Ops III a continué de chambouler le gameplay de la licence COD comme l’avait fait Advanced Warfare. Pour être honnête, c’est un excellent BO III que nous avons là avec des affrontements qui se déroulent nettement moins dans les airs que l’ancien opus. Entendez par là que la plupart des cartes sont construites avec la même idée que celles qui ont été conçues pour BO II et qu'il n'y a pas autant de hauteurs que dans Advanced Warfare, ce qui n'est pas forcément un mal. Un Black Ops III que je recommande avec d'excellentes sensations bien que l'on n'échappe pas aux habituelles rages à se demander pourquoi les adversaires ne prennent pas leurs balles haha.

Alexandre Mistral Play4Fun
a
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.