TEST. Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book – Le livre parlant

Voir la note
Nouvel opus de la licence des Atelier de Gust à débarquer en Europe, ce dernier nous fait incarner une alchimiste du nom de Sophie et c'est donc bien logiquement que le titre s'appelle Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious. La recette alchimique est un rendez-vous habituel mais est-ce que Sophie arrivera à trouver une formule changeante ou est-ce qu'elle se contente de se reposer sur des bases gagnantes ?
Temps de lecture : 13 min.

C’est donc reparti pour une nouvelle aventure alchimique avec Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book, le nouveau titre PlayStation 4 signé Gust et tentant, comme d’habitude, de mélanger le J-RPG avec une bonne dose d’ingrédients à disposer au fond d’une marmite.

Le bonheur de Sophie

Atelier Sophie test 1

Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book nous met, comme ses prédécesseurs, à la tête d’une jeune, jolie et charismatique alchimiste qui partira en quête de devenir la plus grande alchimiste du monde ! Cette fois-ci, l’heureuse élue se prénomme Sophie et c’est avec son jolie petit minois doté d’un chara design fort sympathique que l’on va partir à la conquête de toutes les recettes existantes dans ce nouvel univers.

Bref, rassurez-vous, en plus de proposer un large éventail de personnages joliment modélisés et aux ambitions bien propres à chacun d’entre eux, Sophie aura une quête principale qui diffère un peu de d’habitude puisque sa grand-mère lui a laissé une sacrée surprise dans son atelier. C’est presque ce que l’on pourrait appeler l’horloge parlante mais dans une version revisitée !

En effet, après quelques minutes de jeu, on découvre un livre qui va se mettre à parler et qui répondra au nom de Plachta. Il s’agit en fait d’une sorte de base données vierge où Sophie va pouvoir inscrire toutes les recette qu’elle découvrira. Si ce fameux livre ne contient aucune ligne sur ses pages, c’est tout simplement car notre pauvre Plachta a perdu la mémoire et Sophie devra l’aider à recouvrer cette dernière.

Comment faire ? C’est très simple, il suffit d’inscrire un maximum de recettes alchimiques à l’intérieur de Plachta et une fois la jauge de mémoire remplie, notre seconde héroïne se souviendra de quelque chose sur son passé. Ainsi, cela permettra de découvrir l’histoire de ce personnage, à débloquer de nouvelles zones à explorer, des recettes et bien d’autres choses encore.

Atelier Sophie, une passionnante expérience narrative avec l’adorable Sophie et le mystérieux livre qu’incarne Plachta

Quant aux possibilités que va apporter Plachta bien plus loin dans l’aventure, on préfère ne rien divulguer et laisser planer le mystère. Néanmoins, si vous avez suivi nos news alors que le jeu n’était encore prévu qu’au Japon, vous savez plus ou moins ce que cela va donner et surtout, les possibilités de gameplay très intéressantes au niveau personnalisation que cela va rajouter.

Cet Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book parvient donc à mêler personnages, histoire et la quête de devenir le meilleur alchimiste au monde d’une manière admirable et très franchement, il s’agit-là de l’un de mes Atelier préférés… En plus de cela, la touche d’humour propre à la franchise est toujours présente et agréable ! Mention spéciale à la relation entre Sophie et Plachta qui m’aura fait décrocher un sourire plus d’une fois. Néanmoins et non, on n’y échappe pas, le soft est disponible uniquement en anglais et les anglophobes seront, une nouvelle fois, dans l’incapacité de suivre les aventures de la belle Sophie. Malgré tout, les voix japonais sont quant à elles excellentes et bel et bien présentes.

Puisque l’on parle d’ambiance vocale, sachez d’ores et déjà qu’Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book s’en sort admirablement avec une bande-son accrocheuse avec des thèmes qui sont dans leur ensemble très inspirés. On passe donc un très bon moment dans cet univers. Entre tout, ce nouveau volet est vraiment passionnant et la trame principale nous pousse à avancer afin de découvrir le passé de Plachta ! Un pari réussi donc.

Quoi de neuf Sophie ? As-tu changé ta marmite ?

Atelier Sophie test 9

Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book est toujours un jeu de type J-RPG avec des combats au tour par tour et où le but central sera de récolter différents ingrédients afin de créer des objets. Jusque-là, rien ne change et pourtant, Gust a su rajouter de nombreux éléments par-ci par-là qui viennent apporter une excellente expérience de jeu.

Vos aventures commencent donc à Kirchen Bell. C’est l’endroit où se trouve votre atelier ainsi que votre marmite pour vos futurs recettes mais on vous expliquera le fonctionnement un peu plus loin. Bref, la fameuse ville se décompose en plusieurs quartiers qu’il faudra visiter de temps à autre pour découvrir des personnages, des scénettes de dialogue qui, au bout d’un moment, vous feront peut-être recruter le héros ou l’héroïne en question au sein de votre équipe.

Ces fameux personnages ne feront pas que combattre à vos côtés et en plus de cette utilité, ils seront des éléments actifs vous serviront à faire vos emplettes. En effet, on trouve Horst qui tiendra l’auberge et vous attribuera des quêtes annexes pour remporter de l’argent et des tickets à échanger contre des objets, Leon vous vendra ou vous élaborera des vêtements ou encore, Corneria qui s’occupera de dupliquer vos objets ou de les restaurer automatiquement moyennant de l’argent lorsque vous rentrez d’exploration de donjons.

Petit clin d’œil, Logy de Atelier Escha & Logy : Alchemists Of The Dusk Sky sera de la partie et servira de forgeron ! Bref, il y aura de nombreuses possibilités au niveau crafting afin d’améliorer vos armes, armures et ingrédients pour vos recettes. Le tout fonctionne avec un système de ranking allant de E à S pour classifier la valeur, la rareté et la qualité de vos produits. Enfin, comme on le disait en début de test, Plachta apportera par la suite une nouvelle facette de gameplay des plus appréciables.

Cela étant dit, l’ensemble de ses personnages marchands qui finiront par rejoindre vos rangs pour explorer les donjons et combattre les monstres sont tous très charismatiques et on a tendance à s’attacher rapidement à ces derniers. Il faut avouer que la patte artistique est vraiment de toute beauté avec des graphismes en Cel-Shading typés manga auxquelles on ne peut qu’adhérer à moins de détester le genre.  

La carte du monde est donc, comme d’habitude, représenté avec une vue aérienne où l’on déplace Sophie sur un plateau immense. Plusieurs zones seront donc présentes avec des environnements assez petits dans leur ensemble et peuplés d’un large roster de monstres. Dans ces zones, on trouve de nombreux points de collecte pour un total d’ingrédients et de recettes toujours aussi conséquents.

Atelier Sophie suit la recette qui fait du jeu qui devient une véritable addiction

On se régale donc à visiter les différents lieux d’autant plus que ces derniers sont changeants. En effet, Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book se base sur un cycle jour/nuit et même intempéries comme de la pluie afin de permettre aux différentes de zones de devenir plus ou moins dangereuses. Par exemple, certains monstres n’apparaîtront que de nuit à un certain endroit et fera l’objet d’une quête secondaire voire même, possédera un ingrédient unique et il vous faudra l’éliminer si vous tenez à fabriquer un objet nécessitant le dit-objet.

Dialoguer avec les personnages, collecter des ingrédients, voyager d’un point A vers un point B, tout fait passer le temps dans Atelier Sophie et vous serez la victime de certaines quêtes qui devront se terminer avec un certain nombre de jours. En effet, Horst ne manquera pas de vous attribuer des quêtes où vous aurez une date limite pour terminer la mission. Néanmoins et dans notre expérience de jeu, cela n’aura été que des quêtes secondaires contrairement à l’habitude de la série à jouer habituellement avec des dates limites pour les missions de la quête principale. Ainsi, le jeu se veut plus accessible ce qui peut-être considéré comme un bien ou un mal mais une chose est sûre, nous avons, grâce à cela, un fort sentiment de liberté et l’on maîtrise pour le coup complètement l’avancée de la trame principale.

D’ailleurs, à ce sujet et pour la faire avancer, il faut donc récupérer les souvenirs de Plachta, le livre alchimique. Pour se faire, vous allez devoir créer et encore créer des objets. Ainsi, que ce soit dans les donjons, en ville ou ailleurs, les éléments du décor porteront parfois un point d’interrogation et interagir avec eux vous permettra de récolter des éléments d’idées qui, une fois les conditions remplient, vous attribuera une nouvelle recette.

Et très franchement, si je puis me permettre d’employer l’expression, la recette fonctionne très bien et si vous vous heurtez à des difficultés, il y a toujours moyen de demander de l’aide à Horst afin d’obtenir des indices. Malheureusement, ce ne sera pas gratuit et il faudra débourser un peu d’argent.

Enfin, plus vous récoltez des objets et combattez dans une zone, plus une jauge à côté de la mini-carte se remplira. Vous l’avez compris, au plus cette dernière est pleine, au plus vous récolterez un nombre conséquent d’objets à des rangs B, A voire, S ! Pour les combats, vous aurez plus de chance d’obtenir un coffre bonus à la fin de l’un d’entre-eux et là-aussi, le contenu risque de vous faire saliver.

Le nez dans la marmite !

Atelier Sophie test 2

Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book propose donc toujours la même manière de fonctionner avec la marmite qui se trouvera au centre de votre atelier. Vous trouverez ici les recette apprises pour créer de la nourriture pour vous soigner, des explosifs en tout genre, différents matériaux pour la forge ou les vêtements et bien d’autres choses encore, ce n’est pas le choix qui manque.

Les ingrédients et différents objets ont donc leurs rangs, effets secondaires, catégories, la qualité, le niveau, le nombre d’utilisation de l’objet possible, les possibilités de compétences obtenues selon le mélange et tous les paramètres classiques de la licence qui fonctionnent toujours aussi bien ! Alors nouveauté ou pas là-dedans ?

Et bien oui et pas des moindres car elle est vraiment appréciable. En effet, vous allez remarquer que les différents objets sont classés d’une nouvelle manière avec un cercle alchimique de couleur. De plus, on peut également voir apparaître la taille avec une zone quadrillée représentant la grosseur de l’objet si on devait le poser quelque part.

C’est très simple, Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book a ajouté un genre de match-3 où vous allez pouvoir positionner les ingrédients grâce à leur taille sur cette fameuse zone quadrillée qui ne manque pas de couleurs. Ainsi, il faudra faire attention à sélectionner non seulement des objets de qualité mais aussi ceux qui ont le même rang de couleur afin d’obtenir un pourcentage élevé lors de la partie de match-3.

Pour résumer rapidement, lorsque vous posez un ingrédient sur la zone quadrillée, des cercles alchimiques grossiront à certains endroits et le but sera d’arriver à placer un maximum de vos objets sur les plus gros cercles afin d’obtenir le plus puissant des objets. Ce sont donc des moments très ludiques et stratégiques que vous allez passer et en plus de cela, par la suite, de nouvelles marmites pourront être créées et certaines vous laisseront même moins de soixante secondes pour faire vos compositions alchimiques…

Car oui, lors du match-3, on peut repositionner nos ingrédients afin de pouvoir obtenir le bonus le plus qualitatif possible. Seulement, avec la marmite possédant la limite de temps, on se rend très vite compte que soixante-secondes, ce n’est pas grand chose… En tout cas, l’ensemble est vraiment jouissif, addictif et ce, tout comme le gameplay général et l’ambiance de cet Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book. En somme, un retour en force de Gust.

A l’assaut des monstres !

Atelier Sophie test 6

L’alchimie, c’est bien beau mais Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book, c’est aussi un pur J-RPG avec, comme on le disait, des affrontements au tour par tour avec une équipe composée au maximum de quatre personnages. En plus d’être charmeur et attachant, le casting de personnages se compose de différents manieurs d’armes, de certains qui seront spécialisés dans le domaine du lancer d’objets ou d’autres, qui excelleront dans le corps à corps.

Bref, de côté-là, on ne remarque pas forcément de nouveautés incroyables. On aura des attaques normales, une possibilité de se défendre, des skills d’attaques physiques ou magiques et enfin, du lancer d’objets issu de vos créations alchimiques !

Cela étant dit, on note tout de même une particularité qui le fait sortir du lot par rapport à des attaques combinées assez nombreuses et changeantes selon les personnages dans votre équipe. L’avantage, c’est qu’avec les nombreux personnages à recruter, cela permet de varier un peu les attaques spéciales qui se déclenchent sous nos yeux.

D’ailleurs, leur système est assez simple puisque l’on a une jauge en bas à gauche et lorsqu’elle atteint 100%, c’est une simple attaque de soutien qui sera proposée par votre allié. Néanmoins, une fois les 200% atteint, c’est une avalanche de coups et de techniques avec des animations très agréables qui vont déferler sur les ennemis. A noter que pour que ces coups fonctionnent, il faut que les personnages soient côté à côte dans la barre d’ordre des tours située à gauche. De plus, si l’on vous parlait d’attaques spéciales, cela fonctionne de la même manière lorsque vous vous défendez. Il y aura là-aussi des animations sympathiques suivant le pourcentage de la jauge.

Atelier Sophie est à mon goût, l’un des meilleurs épisodes de la franchise de Gust

Avec tout ça, on vous cache pas que l’on a écoper de plusieurs pseudos game over qui ne sont pas vraiment punitifs. En effet, hormis le fait de perdre du temps et une partie des objets que l’on venait de collecter, on repart à l’aventure comme si de rien n’était et ce n’est pas un mal. Nous avons joué en mode normal en sachant qu’il y a aussi Facile, difficile et désespéré.

Si nous avons eu des game over, c’est tout simplement car lorsque la nuit ou le jour arrive, les monstres changent et il se peut parfois de se retrouver à cinq voir dix niveaux d’écarts… et un combat perdu d’avance. En plus de cela, la fonction fuite est très loin de marcher à tous les coups et très clairement, heureusement que la mort n’a pas vraiment d’aspect punitif, sinon, on aurait pu avoir un joli défaut ! Heureusement, ce n’est pas le cas, ouf.

En tout cas et pour finir, on peut dire qu’avec les nombreuses quêtes annexes chez Horst, le développement de relation avec les personnages, les nombreuses zones, les recettes et une trame scénaristique longue et qui tient en haleine, la durée de vie de Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book est généreuse et l’on savoure chaque seconde passée sur le jeu.

Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book se repose sur ses bases solides et en profite pour s’en consolider des meilleurs à l’image de la fonctionnalité match-3 des recettes, d’un scénario vraiment plaisant et de graphismes adorables et mignons comme tout. Bref, c’est pour moi l’Atelier que je préfère et Sophie est un vrai coup de cœur même si le jeu se veut plus accessible avec l’abandon des quêtes principales à dates limites, on aime ou on aime pas ! Cela étant dit, c’est avec un humour qui décroche des sourires à chaque réplique, avec la présence d’une Plachta qui apporte un côté très intéressant et enfin, avec un gameplay toujours aussi addictif et des combats simples mais vraiment efficaces que le titre parvient à nous conquérir. Ici encore, certains pourront trouver que ces derniers manquent de profondeur mais au final, ce sont les côtés alchimiques et explorations qui font la force d’un Atelier et ici, nous sommes servis comme il faut… Malheureusement, la formule alchimique a du connaître une erreur lors de la traduction puisque l’on a, une nouvelle fois, pas de sous-titres en français ! Quel dommage. Néanmoins, les voix japonaises sont excellentes et si vous adhérez à Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book, ce sont de nombreuses heures à vous creuser les méninges que vous allez passer à la recherche de la nouvelle star… euh pardon, du meilleur résultat possible pour vos objets. 

La note de l'auteur

Atelier Sophie est un jeu passionnant et c'est probablement l'un des meilleurs Atelier à mes yeux. Je vous avoue que j'apprécie le choix de Gust de ne plus nous forcer à exécuter les quêtes à la va-vite sous peine de voir le mot échec s'afficher à l'écran. La relation entre nos deux héroïnes m'a beaucoup fait sourire et le chara-design m'a vraiment séduit. Côté gameplay, c'est du classique mais comme d'hab, ça marche super bien. Un bon J-RPG que je recommande à tout type de joueur à condition de comprendre l'anglais...

Alexandre Mistral Play4Fun
s
Note du panda
8 10

Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book

Points positifs

  • Un Atelier qui tient en haleine scénaristiquement
  • L'humour
  • La personnalisation de Plachta
  • Des bons thèmes musicaux
  • Graphiquement mignon et agréable
  • Les personnages
  • Un gameplay addictif
  • La nouvelle touche match-3 des recettes
  • Une durée de vie excellente
  • Voix japonaises...
  • Un système de combat efficace...
  • Plus accessible...

Points négatifs

  • .... Mais uniquement des sous-titres en anglais
  • ... Mais peut-être trop basique ?
  • ... Ce qui peut déplaire aux habitués
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp