TEST. 60 Seconds! – De la simulation de survie efficace

Voir la note

Des jeux de survie, on en a connu véritablement à toutes les sauces, et cela continue de plus belle avec aujourd'hui 60 Seconds!, une simulation de survie développée par le studio indépendant Robot Gentleman. Avons-nous là une production vidéoludique sympathique à faire ?

60 Seconds! est la toute première production de Robot Gentleman qui s’oriente pour le coup survie, simulation, avec un petit soupçon de stratégie. Un mélange finalement efficace qu’on se le dise, même si comme vous pourrez le lire dans ce test, le titre n’est pas exempt de défauts.

Pas mal de modes de jeu, mais faisant remplissage…

60 seconds! 1

En arrivant sur le menu de 60 Seconds! vous devrez d’ores et déjà choisir entre le mode Classique ou Défi. Concernant dans un premier temps le mode classique, celui-ci réunira quatre modes de jeu :

  • Entrainement : Vous serez dans un mode où l’on vous expliquera les mécaniques de gameplay du soft.
  • Apocalypse : Ce mode là inclut la phase de collecte en 60 secondes et le côté survie par la suite.
  • Collecte : Vous ne pouvez jouer que la phase collecte uniquement.
  • Survie : En gros, vous pourrez également juste jouer l’aspect survie, et les objets que vous deviez ramasser dans la phase de collecte vous sont donnés aléatoirement.

60 Seconds! propose un gameplay en soi bien sympathique, mais se dote quand même de modes de jeu qui font un peu trop remplissage…

En supplément des quatre modes de jeu cités ci-dessus, il y a également un mode Défi, sauf qu’il s’agira tout simplement de récolter des objets donnés dans la phase de récolte, pour pouvoir l’accomplir. En somme, rien de bien excitant qu’on se le dise.

En clair, ce sera tous les modes de jeu que vous pourrez vous mettre sous la dent, sauf que nous avons malheureusement la désagréable impression que tous ces modes de jeu font finalement office de « remplissage ». En effet, il aurait été par exemple plus que bienvenue de proposer de jouer oui ou non à telle ou telle phase, tout simplement. Et finalement, il faut bien avouer que d’avoir séparé ces deux phases de jeu en deux modes – en sachant qu’Apocalypse réunit ces deux modes -, n’a que très peu d’intérêt pour le joueur.

60 Secondes pour tout préparer et… survivre !

60 seconds! 2

Comme nous l’avons évoqué plus haut, 60 Seconds! dispose par conséquent de deux phases bien distinctes. En effet, il sera question dans un premier temps de récolter le plus de provisions et d’objets possibles, puis ensuite survivre le plus de jours possible jusqu’à l’arrivée des secours.

Dans le côté collecte rien de plus simple, vous devrez ramasser en 60 secondes le plus de provisions, d’objets utiles possibles, mais aussi récupérer votre propre famille avant de rejoindre votre abri anti-atomique. Bien évidemment, si vous n’atteignez pas l’abri anti-atomique de la maison avant ces 60 secondes chrono, c’est le game over assuré, et même si vous avez par exemple mis à l’abri vos enfants, car il faudra au minimum un adulte dans l’abri pour pouvoir continuer sur l’aspect survie. A noter bien entendu que vous aurez tout d’abord dix secondes d’exploration pour voir où sont placés les objets avant de vous lancer dans la collecte – les dix secondes disparaissent en difficile par exemple -. Qu’on soit clairs, cette phase là est particulièrement tendue et demande rapidité et lucidité, et il sera plus que conseillé d’emporter un maximum de nourriture et d’eau, comme des objets essentiels à la survie pour pouvoir tout simplement survivre sans encombre. La seule que l’on reprochera à ce côté collecte, ce sera les collisions bien souvent assez agaçantes avec un moindre bruit qui se déclenche en entrant en contact avec un mur ou objets, mais aussi les déplacements un peu rigides. Pour le reste, c’est simple car vous devrez juste vous déplacer et choper les objets via le clic gauche.

Le titre de Robot Gentleman propose une simulation de survie et stratégie particulièrement efficace, malgré sa répétitivité flagrante !

Vient ensuite la seconde phase, orientée simulation, survie, mais aussi stratégie pour le coup. Sur cet aspect survie, il n’y aura quasiment rien à faire si ce n’est lire du texte, et faire des choix. Concrètement, vous pourrez juste regarder les objets que vous avez pris autour de vous, et vous devrez par la suite lire du texte indiquant pas mal de choses. En plus d’évoquer la situation actuelle, le texte à lire vous donnera une indication sur l’état de vos personnages – s’ils vont bien, s’ils ont faim etc… -, et chaque jour, on vous mettra dans une quelconque situation, et vous aurez accessoirement la possibilité de nourrir ou donner à boire à vos personnages selon leur état.

Et concernant les situations sur lesquelles vous serez confrontés, vous en aurez plusieurs. Vous aurez la possibilité d’ouvrir la porte ou non aux personnes tapant dans votre abri mais cela augmente considérablement le danger que ce soit des personnes mal intentionnées – notamment sur le mode difficile du soft -, comme des individus vous proposant d’échanger des objets contre de la nourriture en l’occurrence. Il sera au passage également possible d’envoyer vos propres personnages en expédition, en sachant qu’ils peuvent revenir sous plusieurs jours avec des babioles voire pas du tout, en fonction de leur état mental notamment. Vous l’aurez compris, pas mal de choses sont clairement à gérer et tous les objets que vous aurez ramassés auparavant seront clairement primordiaux pour survivre dans toutes les situations, et les divers choix ont véritablement des conséquences sur le déroulement de la partie, consistant rappelons-le à attendre les secours pour finir la partie sur un bonne note. Encore une fois, le point noir au tableau viendra du fait qu’il est possible que vous vous tapiez parfois les mêmes textes, et puis qu’on se le dise, si le gameplay est l’air de rien assez complet et pointu, on pourra lui reprocher toutefois son aspect très répétitif sur la longueur, car nous faisons qu’on se le dise toujours la même chose.

Les graphismes et l’ambiance sonore… parlons-en !

60 seconds! 3

En ce qui concerne désormais l’aspect purement visuel de 60 Seconds!, c’est globalement très inégal. Effectivement, il faut savoir que le titre de Robot Gentleman alterne entre un moteur graphique 3D pour la collecte en 60 secondes, puis sur un style graphique cartoon tout en 2D pour la phase purement survie. Le premier moteur graphique employé est très limité techniquement parlant avec des collisions pas très folichonnes, et d’un habillage graphique très archaïque même si ça reste encore une fois regardable, sans gros plus. A contrario, le style cartoon en 2D fait mouche sur l’aspect survie, et est globalement très agréable à l’œil, malgré le fait qu’il y ait hélas très peu d’animation, et encore et toujours le même décor de fond. En clair, tout n’est pas à jeter c’est un fait, mais on reste sur du à boire et à manger concernant les graphismes de 60 Seconds!, très inégaux.

Maintenant pour le côté ambiance sonore de 60 Seconds!, c’est très minimaliste. Pas de doublages à signaler sur ce titre indépendant, et vous aurez seulement trois thèmes musicaux – un pour le menu, et deux autres pour les phases de collecte et survie -, qui sont quant à eux de qualité, mais cela reste malgré tout famélique. Il y a également des bruitages seulement dans la phase collecte, mais ceux-ci deviennent assez vite énervants.

Au final, et malgré ses divers défauts flagrants, 60 Seconds! reste une bonne pioche en mélangeant avec brio simulation, survie et un soupçon de stratégie. Le gameplay est même d’ailleurs bourré de bonnes idées et propose des phases collecte et survie particulièrement complètes, et le côté survie est quand même assez pointu et demande un minimum de réflexion pour survivre le plus longtemps possible. Hélas, le titre a quand même des défaut avec un gameplay assez répétitif sur la longueur, avec des modes de jeu qui font un peu trop remplissage pour que l’on s’y intéresse, car il s’agit des deux phases de jeu à effectuer dans le mode apocalypse, mais en séparé. Néanmoins, et aussi en dépit d’une technique inégale, le soft reste en soi de bonne facture, et pour 9.99 €, cela reste tout de même convenable car le titre a quand même une bonne réjouabilité car les possibilités sont immenses qu’on se le dise. 

L'avis de l'auteur

Assez partagé sur ce 60 Seconds. j'ai découvert d'un côté un jeu de survie assez rafraîchissant, mais de l'autre je me suis beaucoup ennuyé dessus finalement. En effet, c'est surtout la répétitivité qui a fini par véritablement me gaver car les situations se répètent un peu trop, et j'ai trouvé la phase de collecte assez barbante ô possible. Sinon, très franchement, que dire d'autre si ce n'est que la bande-son n'est juste qu'une musique tournant en boucle, et un scénario qui tient sur un timbre poste, jeu de survie oblige. J'le trouve correct c'est une certitude, mais de là à y rejouer, c'est peu probable.

Matheus
c
Note du panda
7 10

60 Seconds!

Points positifs

  • Un gameplay très simple mélangeant plein de genre...
  • Graphiquement plutôt bon...
  • Un gros aspect stratégie avec des choix à faire
  • La phase collecte extrêmement nerveuse et demande rapidité et lucidité
  • Une bonne rejouabilité
  • Les musiques sympathiques

Points négatifs

  • ... Devenant assez vite répétitif
  • ... Mais très inégal
  • Certains modes bouche trou

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

1 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp