TEST. 1-2 Switch – Entre malaise, démo technique et partie de plaisir

Voir la note
Titre de lancement pour la nouvelle console de Nintendo, 1-2 Switch est un jeu principalement axé sur le multijoueur pour vos soirées endiablées. Vaut-il le coup et surtout, son coût ?

Hormis Zelda Breath of the Wild, les titres de lancement de la Nintendo Switch sont assez pauvres, la faute à un catalogue peu diversifié. Parmi celui-ci, on retrouve 1-2 Switch, un jeu qui place la convivialité au côté d’une démonstration des fonctionnalités de la console.

Et 1-2 Switch !

122Switch

Officiellement annoncé lors de la présentation officielle de la machine en janvier dernier, 1-2 Switch nous paraissait comme un titre de lancement convaincant, permettant à Nintendo d’offrir un party game qui userait habillement des fonctionnalités de la console. La production de Big N propose ainsi 28 mini-jeux et qui se joueront comme vous vous en doutez, à plusieurs joueurs. Par ailleurs, il est impossible de jouer seul puisque la quasi-intégralité des activités proposées se joueront à deux Joy-Con, portés par deux personnes différentes. Bien sûr, si les développeurs auraient pu proposer une aventure contre l’ordinateur avec un adversaire joué par l’IA, il est évident que le soft vise un public de plusieurs joueurs. Et sincèrement, je vous vois mal traire des vaches seul dans votre chambre.

Après une courte introduction vous présentant uniquement quelques mini-jeux, 1-2 Switch vous permettra ensuite de profiter de l’ensemble de son catalogue. L’interface est plutôt fluide et facile d’accès et bien que cela ne plaira pas forcément à tout le monde, l’ensemble des visuels est convaincant. Que ce soit à travers le menu ou les écrans de jeu, tout est coloré, attrayant et pourtant, simple et épuré. On a gardé vraiment l’essentiel. Et puis rappelons tout de même l’argument principal du titre : on y joue les yeux dans les yeux et l’on n’est pas censés regarder l’écran. C’est d’ailleurs ce que l’on fera si bien à travers l’ensemble de nos parties et c’est plutôt un concept intéressant.

Avec 1-2 Switch, Nintendo veut tenter d’apporter à sa Switch la ferveur de Wii Sports avec la Wii sorti en 2006. Après tout, le titre profite des nouveautés et des améliorations techniques du motion gaming en améliorant son HD Rumble. La plupart des joutes que l’on fera entre ami nous permettront d’essayer toutes ces nouveautés. Le jeu met en avant justement, toutes les caractéristiques de nos Joy-con et sait habillement nous en faire part. Que ce soit la caméra infrarouge, les vibrations qu’ils nous font ressentir, la captation de mouvements et bien d’autres choses intéressantes à découvrir.

Un contenu qui ne justifie clairement pas son prix

Menu12Switch

Mais au final, c’est un bien plus gros problème. 1-2 Switch veut avant tout mettre en avant ses fonctionnalités et nous faire part des prouesses technologiques apportées. Après une heure de jeu, on a grossièrement fait le tour de tous les mini-jeux à disposition. Si l’on a globalement fait le tour des fonctionnalités des Joy-Con, on a davantage cette sensation d’avoir essayé une démo technique plutôt qu’un jeu à part entière. Et c’est bien dommage parce que le potentiel était bien présent.

Parmi les 28 mini-jeux à disposition, nous en avons de toutes sortes avec parmi eux :

  • Imite ma pose : Vous allez devoir imiter la pose de votre ami en miroir. Vous obtiendrez ainsi des points en fonction de votre imitation et de votre originalité lorsque ce sera votre tour. C’est assurément l’un des mini-jeux qui nous a le plus plu.
  • Duel au Far West : Le vainqueur sera le joueur le plus rapide à décocher son Joy-Con.
  • Tennis de table : Rien de véritablement surprenant, il suffit de jouer au Ping-Pong sans pour autant avoir de balle.
  • Duel à l’épée : les deux opposants doivent s’envoyer des joutes comme s’ils étaient des gladiateurs dans une arène munis d’une épée. Parer et donner plusieurs coups pour gagner.
  • Traite de vache : Vous allez devoir imiter les allers-retours pour réussir à traire une vache et avoir plus de lait que votre adversaire.
  • Miam Miam : A l’aide de la caméra infrarouge, le joueur devra avaler le plus de sandwichs possible.

Si certains mini-jeux sont vraiment marrants et assurent une bonne dose de fun et de convivialité, certains ne manqueront pas de vous mettre mal à l’aise. Soit parce que vous n’êtes pas trop habitués à faire le gorille devant vos amis, soit parce que vous ne comprenez pas vraiment pourquoi se dandiner et bouger le cul comme pas permis apporter des points au jeu Podium. De plus, la différence entre certains mini-jeux est anecdotique avec une variété marginale. Le coup de fil reste assez proche du duel au far west comme la boxe qui se situe entre un baseball et un duel à l’épée.

Les parties ne sont pas non plus personnalisables. Il n’est pas possible de choisir certains paramètres comme la possibilité de rajouter un nombre de parties prédéfinies pour chaque mini-jeu ou encore de choisir la durée ou implanter une composante supplémentaire. On se retrouve bêtement à enchaîner ce qui nous est proposés sans véritable distinction. Fort heureusement, un mode match en équipe, jusqu’à 20 joueurs du coup, est présent. Presque la totalité des activités y est proposé et une compétition se crée entre deux équipes distinctes. C’est au moins ça qui peut sauver le contenu déjà chiche de 1-2 Switch – et oui, ça rime.

1-2 Switch part d’un concept intéressant : jouer les yeux dans les yeux sans se soucier de l’écran. Quelques mini-jeux sont particulièrement intéressants et il est vrai que l’on passera assurément un bon moment entre amis avec des parties quelques peu tordantes. Mais diantre, Nintendo n’a clairement pas défini 1-2 Switch comme il se devait. Il est incontestablement bien trop cher pour son contenu qui ne propose en définitif que quelques expériences bien distinctes. La différence entre la plupart des mini-jeux est anecdotique et l’on a rapidement vite fait le tour. Bien qu’il s’agisse ici d’une aventure vraiment conviviale et décalée comme on les aime, 1-2 Switch aurait mieux fait de servir de démo technique à part entière pour prouver l’excellente utilisation des Joy-Con et la très bonne technique du HD Rumble. 

La note de l'auteur

Si je devais me contenter des quelques mini-jeux qui m'ont plu, je m'arrêterais avec un grand sourire. Certains sont vraiment funs et l'on a là, enfin, un titre pensé multijoueur pour des parties entre amis particulièrement sympa. Le malaise n'existe pas pour ma part et il est vrai que j'ai énormément rigolé. Mais le souci est que si j'ai parfois ri vis-à-vis de l'amusement global du jeu, j'ai aussi beaucoup rigolé dans le sens où je me demandais vraiment ce que je faisais là. Le principal souci, c'est son prix. 45€ pour ça, c'est juste intolérable. Si l'on enlève les doublons et les mini-jeux qui servent de démo technique, on se retrouve avec à peine une huitaine de niveaux qui se terminent en moins d'une minute. 1-2 Switch aurait simplement dû être un titre intégré à la console pour son lancement ou vendu pour quelques piécettes mais certainement pas à ce prix-là.

Julien
c
Note du panda
4 10

1-2-Switch

Points positifs

  • Excellente utilisation des Joy-Con
  • Et très bonne démonstration du HD Rumble
  • Amusant, attractif, conviviale
  • On rigole, assurément...

Points négatifs

  • .. ou on se sent mal à l'aise, tout dépend
  • Contenu plus que famélique
  • Une diversification anecdotique
  • Plus une démo technique qu'autre chose
  • Particulièrement cher
  • La voix de la femme qui vous rappelle sans cesse les règles
  • Aucune option et paramètre pour modifier les jeux

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

1-2-Switch
1-2-Switch
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp