Test Yoshi Crafted World – Le jeu de plateforme détente en papier crépon

Voir la note

Beaucoup de cartons mais ce n'est pas Nintendo Labo.

Habitué aux jeux mignons et très accessibles (certains diront faciles), le studio Good Feel continue dans sa lancée en gardant le dinosaure vert comme héros après Yoshi Woolie World. A l’image de ce dernier qui est ressorti sur 3DS en 2017 après l’opus Wii U, Nintendo a également recyclé Kirby au fil de la grande aventure sur 3DS (un portage de l’opus Wii) au début de ce mois de mars. Destiné à la Switch, Yoshi Crafted World se veut beaucoup plus ambitieux, cette fois-ci on laisse tomber la laine pour des dioramas miniatures.

Carton plein

Test Yoshi Crafted World - Le jeu de plateforme détente en papier crépon 1

Certains ont encore en mémoire l’excellent Yoshi’s Island, sorti à l’époque sur Super Nes, où l’on balançait des œufs à tout va dans de magnifiques décors en 2D. Même si Yoshi Woolie World s’en inspirait largement, il était loin d’en approcher la qualité. Avec Yoshi Crafted World, il semble que le studio Good Feel ait appris de ses erreurs pour améliorer un concept qu’ils chérissent tant. Autrement dit, tout miser sur l’exploration, et les décors mignons à souhait tout en offrant une expérience la moins frustrante possible afin de toucher un public large. Toutefois, on remarque également des efforts pour contenter les joueurs un peu plus exigeants. Dés le lancement du titre, vous avez ainsi le choix entre un mode relax, donnant des ailes à Yoshi pour voler, et un mode classique. L’histoire est encore une autre bonne excuse pour partir à l’assaut de différents mondes. Pour résumer, Mini-Bowser et Kamek décident de voler le soleil au rêve de l’île des Yoshis puisque ce dernier aurait le pouvoir de réaliser les souhaits. Tout ne se passe pas comme prévu à cause des dinosaures qui ne se laissent pas faire. Puis patatras, les cinq gemmes incrustées se voient éparpillées aux quatre coins du monde. Notre brave Yoshi va donc tenter de les retrouver tout en empêchant les deux autres loustics de s’en emparer.

Yoshi Crafted World possède un charme incroyable avec ses décors fait-main qui ne sont en outre pas que là pour faire joli et participent au gameplay.

Dés les premières minutes de jeu, le charme des environnements fait mouche. Tous ces décors, dont on a l’impression qu’ils ont été réalisés à la main avec des cartons et trois bouts de ficelle, sont absolument charmants. A n’en pas douter, et comme pour les précédents titres du studio, la direction artistique est le gros point fort de ce jeu de plateforme 2D. Pour autant, ces beaux paysages ne sont pas uniquement là juste pour les yeux, ils participent intégralement au gameplay. Il est ainsi nécessaire d’avoir un bon sens de l’observation pour jeter des oeufs sur des éléments secrets que ce soit dans le premier plan ou dans l’arrière plan. Yoshi Crafted World propose de la plateforme détente, il n’est donc pas difficile de terminer les différents niveaux, par contre c’est une autre paire de manches en ce qui concerne les collectibles. Notamment les fleurs, et les pièces rouges qui sont parfois très bien cachées. Pour pallier, on imagine, un tant soi peu à cette réputation de jeu facile, certaines fleurs s’obtiennent grâce aux prouesses que l’on accomplit manette en main. Il s’agit souvent d’items à ramasser (des pommes, des pièces bleues…) avant la fin d’un temps imparti.

Les décors sont assez bien exploités et la variété de ces derniers est proportionnellement égale à celle du gameplay. Entre des phases de plateformes classiques, il est souvent question d’expériences originales qui viennent casser la routine. On pourra donc parcourir un niveau entier sur un avion, un autre sur train en marche ou encore dans un monde préhistorique avec un casque crâne en forme de dinosaure qui peut exploser des blocs. Sans oublier la présence de quelques boss, toutefois assez faciles comparé au reste il faut l’avouer.

Dessine-moi un Poochy

Test Yoshi Crafted World - Le jeu de plateforme détente en papier crépon 2

En parlant de phases originales, on remarque que le brave toutou de Yoshi fait son retour. Comme pour le jeu laineux, il fait office de monture car Poochy peut courir sur des surfaces très dangereuses pour notre héros. Mais ce que l’on retient concernant ces créatures, c’est l’exploration de stages en mode « verso ». Après en avoir complété un en mode recto, cela vous débloque donc le verso où l’on doit trouver trois tipoochys en moins de cinq minutes environ. Là encore, on mise sur l’attractivité des environnement puisque l’on se retrouve à faire les niveaux à l’envers, et je dirais même plus, dans l’envers du décor. On peut ainsi observer avec amusement des éléments de fabrications comme des vielles boites de céréales ou des pots de pop-corn.

En ce qui concerne la durée de vie, elle peut paraître un peu faible si l’on enchaîne les niveaux, il faut ainsi prendre en compte la rejouabilité de ces derniers avec ce que l’on a évoqué précédemment (collectibles et Typoochys). Il y’a aussi la collection de costumes qui s’obtiennent dans des machines à capsules présentes dans chaque monde. Chaque essai vous coûtera une centaine de pièces ou plus, et puisque nous sommes dans un gacha typique (rien à voir avec les jeux mobiles), chaque costume a sa rareté. De plus, ce ne sont pas seulement des vêtements décoratifs pour Yoshi puisqu’ils font également office d’armures. Ce ne sera pas de trop parfois contre des maskass très agressifs. Bien évidement, si vous cherchez du gros challenge, ce Yoshi Crafted World ne sera pas pour vous comme pour les précédentes productions de Good Feel.

Yoshi Crafted World est relativement accessible, mais il reste agréable à parcourir, en particulier à deux.

On reste donc dans cette optique du jeu familial surtout qu’il est possible de jouer en coopération à deux joueurs. Idéal pour des sessions en couple ou avec un enfant, ce mode de jeu est bien ficelé, et assez rigolo dans la mesure on l’on peut gober son partenaire pour le recracher sur des ennemis, ou encore diviser les tâches avec un duo monture/cavalier. L’un se déplace et l’autre mitraille avec les œufs. Les musiques sont le dernier point à aborder, et nous sommes plutôt dubitatif à ce sujet. Les morceaux sont plutôt agréables à l’écoute et sont en adéquation avec les mondes respectifs et le côté enfantin des décors, cependant on retrouve énormément le thème principal dans des versions différentes ce qui peut être assez agaçant à la longue.

Bien mieux maîtrisé que Wooly WorldYoshi Crafted World arrive a nous redonner quelques sensations de Yoshi’s Island enrobées d’environnements enchanteurs donnant l’impression d’avoir été fait-main. Le studio Good Feel reste sur un jeu de plateforme accessible, mais pas dénué d’intérêt avec un gameplay varié, et une utilisation ingénieuse de notre sens de l’observation. A moins d’être ultra exigeant au niveau de la difficulté, il contentera tous les types de joueurs avec son atmosphère mignonne. Une bonne pioche pour se détendre et jouer entre amis ou avec un enfant grâce au sympathique mode coopération.

L'avis de l'auteur

J'ai pris un grand plaisir à faire ce Yoshi Crafted World qui est parfait pour se détendre entre deux sessions de jeux bien costauds. Difficile de ne pas craquer devant ces décors en carton qui peuvent remémorer des souvenirs d'enfance où l'on s'amusait à bricoler des cartons sans Nintendo Labo. Habituellement on ne remarque pas, ou très peu, les différents plans sur son écran, mais ce titre nous donne envie d'observer tous les éléments grâce à sa superbe direction artistique, mais il nous oblige également à prêter attention à ce qui nous entoure via le gameplay. Pour moi, le coup de génie est là. Pour le reste, c'est assez classique mais plaisant.

Haseo
a
Note du panda
8 10

Yoshi’s Crafted World

Points positifs

  • Une direction artistique absolument sublime
  • Une durée de vie correcte...
  • Quelques efforts pour apporter de la difficulté...
  • Jouer avec la perspective en observant les détails des différents plans
  • L'envers du décor, une excellente idée
  • La variété des phases de gameplay
  • Le mode coopération très rigolo

Points négatifs

  • Des boss assez moyens
  • ... Sauf si rejouer les mêmes niveaux n'est pas votre truc
  • ... Mais les amateurs de challenge passeront tout de même leur chemin
  • La musique du thème principal surexploitée

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp