TEST. Valkyria Revolution – De la tactique à l’action ou… un peu des deux

Voir la note
Valkyria Revolution est un épisode spin-off d'action de la franchise de J-RPG tactiques Valkyria Chronicles et celui-ci sera disponible le 30 Juin sur PS4, Xbox One et PS Vita. A-t-il bien fait de passer à l'action ?

Afin de nous préparer à l’arrivée de Valkyria Revolution ce 30 Juin sur Xbox One, PlayStation 4 et PS Vita, on se souvient encore de la sortie du remaster du tout premier Valkyria Chronicles. Celui-ci était sorti sous le nom de Valkyria Chronicles Remastered et on ne peut que vous conseiller de vous laisser séduire par notre test.

Néanmoins, Valkyria Revolution est un épisode spin-off qui change complètement les règles puisque côté gameplay, on se retrouve avec un jeu d’action mettant de côté le style J-RPG tactique qui suit la licence depuis ses débuts. Bref, on change les codes bien que rassurez-vous, quelques aspects tactiques seront encore bel et bien présents mais une chose est certaine, les joueurs allergiques à l’action risque de ne pas forcément apprécier le changement.

Au final, Valkyria Revolution est un spin-off qui bouleverse les habitudes des joueurs de la même manière que l’avait fait la franchise visual novel Danganronpa avec son TPS Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls. Maintenant, reste à savoir si Valkyria Revolution le fait aussi bien que la célèbre franchise de Spike Chunsoft ?

Au cœur de la révolution industrielle

TEST Valkyria Revolution 6

Tout d’abord, si vous êtes un joueur n’ayant jamais touché à la franchise Valkyria Chronicles auparavant, on vous le dit tout de suite, vous pouvez jouer sans problème à Valkyria Revolution. Effectivement, le jeu est un spin-off à part entière et s’il garde le charme artistique de la franchise, l’histoire se déroule à une époque et un continent bien différent des jeux d’origine. Ainsi, les connaisseurs peuvent mettre de côté les personnages emblématiques comme Welkin ou Alicia et se plonger pleinement dans un tout nouveau chapitre doté de ses nouveaux personnages et de ses faits historiques.

Ici, le scénario s’inspirera de la révolution industrielle de la deuxième Guerre Mondiale et l’aventure prendra place sur le continent Europa. Quatre Empires dominent le monde et parmi eux, on trouve celui que l’on appelle Ruzi qui a proposé aux autres de bloquer économiquement le royaume de Jutland. Depuis ce jour, le peuple de Jutland souffre sur tous les plans et n’a pas d’autre choix que de se lancer dans une guerre afin de s’opposer au blocage.

Ce qu’il faut savoir, c’est que l’histoire que vous allez vivre s’est déjà produite. Effectivement et dès les première minutes de jeu, deux personnages, un historien et Richelle, discutent et l’on comprend très vite que quelque chose ne tourne pas rond au niveau des faits historiques et de sa révolution industrielle. Effectivement, l’historien enquête sur les faits du passé et Richelle va raconter absolument tout ce qu’il s’est passé puisqu’elle semble être la seule à connaître la vérité… Vous l’avez compris, le gameplay, l’histoire et les batailles que vous allez vivre se sont déjà déroulées et vous deviendrez les acteurs du récit de Richelle.

Très vite, on nous explique que la pierre tombale est celle des cinq traîtres de l’histoire de Jutland et l’historien cherche à savoir pourquoi ils ont été considérés comme tel. Pas besoin de vous faire un dessin puisque vous comprenez d’ores et déjà le destin de vos héros… Vous allez ainsi découvrir tout ce qu’il s’est passé dans les moindres détails et vivre ce récit en étant au cœur de l’histoire et au plus proche des cinq traîtres et de tous les personnages qui ont participé à cette guerre.

Valkyria Revolution, une histoire accrocheuse qui raconte le passé

Vous incarnez d’ailleurs l’un des traîtres qui porte le nom d’Amleth Grønkjær, un personnage charismatique d’une noirceur sans égal. Du côté des quatre autres, il y a le politicien Solomon Khalemberg, le journaliste Fritte Eriksen, l’espionne Violette Szand et Basil Sanbacci qui oeuvre dans l’industriel. Du côté des personnages jouables, mise à part Amleth, plus d’une dizaine d’autres personnages sont contrôlables à l’image de la jolie princesse Ophelia, Tilda, Sara, Daryl ou encore, Isaak et vous formerez l’unité Vanargand. Clairement, le chara-design est sublime et il y en a pour tous les goûts du côté de nos héros et de nos héroïnes. Quant aux personnages non jouables qui constituent l’histoire, que ce soit alliés ou ennemis, il a été difficile de lâcher la manette tant l’ensemble fonctionne bien.

Effectivement, le scénario est assez poignant et l’histoire nous tient en haleine. Des scènes assez difficiles sont au programme et Valkyria Revolution tient à nous faire vivre les différents aspects de la guerre avec sa tripotée de personnages et de rebondissements. A cela, on conserve l’excellente direction artistique qui fait le charme de la franchise avec son moteur graphique Canvas qui s’améliore en devenant le moteur Gouache laissant toujours cette impression de peinture sur toile. Les graphismes sont donc charmeurs tout comme les environnements des batailles agrémentés par des cinématiques efficaces pour nous conter l’histoire. On pestera cependant contre les temps de chargement entre ces dernières qui sont assez présents, il faut le dire. Il y aussi de très légers effets de clipping lorsque l’on se trouve dans les environnements des batailles.

Pour les fans de la franchise Valkyria, rassurez-vous, les bases sont quand même conservées avec la présence de créatures ancestrales appelées Valkyrie ou encore, le minerai Ragnite qui est la source de la puissance et la ressource convoitée par les grandes puissances mondiales.

Cela étant dit, s’il y a bien quelque chose qui ne change pas et ce, pour notre plus grand regret, c’est le choix de localisation du titre. Effectivement, Valkyria Revolution ne fait pas exception à la règle et propose des sous-titres uniquement en anglais… Pas de localisation française donc, on commence à y être malheureusement habitué… A côté de cela, on note tout de même la présence du doublage japonais.

Tactique Action J-RPG

TEST Valkyria Revolution 11

Valkyria Revolution est donc un jeu d’action qui parvient tout de même à se mélanger habilement avec l’aspect tactique des anciens opus. Néanmoins et comme on le disait, l’action primera sur le reste mais ce spin-off n’est pas avare en bonnes intentions. Ainsi, le jeu vous fera vivre l’histoire par l’intermédiaire de cinématiques doublées, vous aurez droit à des phases d’exploration dans quelques quartiers de la capitale de Jutland et enfin, vous prendrez part à des missions dans les différentes zones où votre unité Vanargand sera déployée.

Les zones en question sont assez sympathiques pour les yeux puisque comme on le disait, la direction artistique utilise le moteur Gouache qui offre franchement un effet très agréable. Après, il ne faut pas oublier que le jeu sort également sur PS Vita et que de ce fait, ce n’est pas non plus un monstre technique mais dans tous les cas, les amateurs de J-RPG ne pourront qu’avoir le sourire.

Avant une mission, vous pourrez ainsi choisir jusqu’à quatre personnages, parfois imposés selon le besoin scénaristique, et vous pourrez changer le personnage joué en une pression de touche du pad directionnel. Plutôt pratique pour varier les plaisirs puisque chaque héros est spécialisé dans un domaine bien particulier et manie une arme incrustée de ragnite ce qui les rend extrêmement forts et surtout, préparés en cas de rencontre de Valkyria…

En tout cas, le système de combat en temps réel n’est pas 100% réel et ne manquera pas de donner un goût de nostalgie aux puristes de la franchise. En effet, ici, on ne pourra pas bourriner de la même manière qu’un Dynasty Warriors puisque nos héros ont une jauge d’action. Celle-ci se consomme en attaquant avec la touche croix, en utilisant un skill, une arme à feu, ou une grenade. Lorsque vous ne pouvez plus attaquer, il vous reste carré pour vous protéger un minimum et rond pour effectuer des roulades pour esquiver. Au final, le système est vraiment efficace et l’on prend beaucoup de plaisir à gérer l’attaque et la défense.

Pour cela, il est possible d’utiliser les éléments du décor avec la touche R1. Pour exemple, vous pouvez vous mettre à l’abri derrière un mur, vous accroupir derrière des sacs de sable ou encore, dans les herbes hautes. Cela permet dans certains cas de se protéger mais aussi d’effectuer des attaque surprises. A ce niveau-là, le système a tendance à frustrer car certains éléments du décor ne permettent pas de se mettre à couvert à l’image des murs, barricades ou autres éléments pourtant bien présents… De plus, pour l’utilisation de grenades ou d’armes à feu, il est possible de les utiliser en étant à couvert derrière un mur et il est également frustrant de voir que l’on ne peut pas choisir le côté où l’on veut regarder lorsque nous nous situons derrière l’un d’entre eux. Quelques faiblesses à ce niveau-là donc bien que le gameplay reste tout de même fort sympathique dans son ensemble et on a d’ailleurs fortement apprécié les grenades fumigènes qui permettent, par exemple, de prendre l’ascendant sur les ennemis alors que vous êtes pourtant en position de faiblesse. Bref, beaucoup de possibilités intéressantes !

D’ailleurs, pour l’utilisation des armes à feu comme des fusils, des snipers ou encore, des bazookas, le jeu entre à ces moments-là en semi-temps réel. Effectivement, l’utilisation d’armes, de magie, d’objets, de grenades ou d’options pour donner des ordres à vos alliés aura pour effet d’arrêter le temps. Cela est vraiment bien foutu et nous permet de pouvoir bien placer nos tirs et nos coups. D’ailleurs, ce système est très similaire à Valkyria Chronicles ce qui fait que nous ne sommes pas trop dépaysés. D’ailleurs, tous les skills, armes à feu et les grenades ont différentes portées d’attaque et de zones d’effets et celles-ci sont indiquées par une zone en surbrillance sur le sol ce qui fait que l’on ne se trompe jamais. Pour ceux pensant que ce mélange d’action et d’arrêt du temps peut casser le rythme, rassurez-vous, une fois que vous commencerez à maîtriser le gameplay, il y a seulement quatre skills d’un côté et les autres options citées de l’autre ce qui fait que l’ensemble est intuitif et qu’à partir de quelques heures de jeu, on prend les décisions rapidement et instinctivement.

Valkyria Revolution, un gameplay convaincant qui marie l’action et la réflexion

A ce sujet, sachez qu’en plus des faiblesses élémentaires, vous pouvez infliger des altérations de moral aux ennemis ! Effectivement, chaque skill, attaque ou situation de combat aura pour effet de rendre vos ennemis effrayés, paniqués ou encore, avec une forte baisse de motivation. Par exemple, certaines missions vous permettent de prendre des positions et d’y accrocher votre drapeau ce qui aura pour effet direct de faire grimper votre jauge de domination qui est située en haut de l’écran. Plus vous dominez, plus vous aurez des effets bénéfiques à l’image, pour ne citer que cela, de votre jauge d’action qui se rechargera en une fraction de seconde… Evidemment, se faire dominer aura pour effet de vous infliger de nombreux malus pendant que vos ennemis profiteront de tous les avantages.

Autrement, comme dans tous les J-RPG, vos personnages prendront des niveaux ce qui aura pour effet de leur faire augmenter leurs caractéristiques ! Pour ce qui est des skills, vous les ramassez sur le champ de bataille ou chez les commerçants et vous devrez les équiper individuellement sur les personnages. A noter que vos héros possèdent des potentiels s’activant sous certaines conditions en combats. Ils peuvent être négatifs comme Pollen Allergy qui fera perdre des points de vie au héros lorsqu’il s’agit d’une mission remplie de verdure ou positifs à l’image du potentiel Womanizer qui augmente le remplissage de la jauge d’action lorsque le personnage est entourée de femmes… Encore un élément en provenant de Valkyria Chronicles et on ne va pas s’en plaindre !

Pour rendre vos personnages plus forts, il est aussi possible d’utiliser les skills ramassés, faits de ragnite, en les dépensant dans l’arbre de compétence de chaque héros. Effectivement, cela permet d’obtenir de nombreux bonus et d’augmenter par exemple la force magique ou physique de vos héros. Chaque compétence se débloque selon un certain niveau d’expérience requis et forcément, plus vous renforcez un protagoniste, plus le coût en expérience et en ragnite sera élevé par la suite… A cela, on ajoute les nombreux commerçants permettant d’acheter de l’équipement standard ou alors, d’opter pour l’achat de matériaux en tout genre afin de pouvoir confectionner son propre équipement avec d’intéressants bonus de caractéristiques. A noter que les matériaux s’obtiennent aussi pendant vos excursions sur le champ de bataille. Enfin, vous pourrez aussi rechercher et développer de toutes nouvelles armes en échange d’un peu d’argent. Sachez en tout cas que les équipements fabriqués et développés servent à tous les membres de votre groupe. Pas besoin de créer une veste ou des bottes pour chaque personnage ce qui vous permettra d’économiser un peu d’argent.

Du côté de la gestion de l’IA, la difficulté est loin d’être insurmontable, bien au contraire, mais il y aura tout de même quelques passages assez ardus où vos personnages tomberont les uns après les autres. Heureusement, pour les sauver, il suffit de s’approcher d’eux et d’appuyer sur R1 afin de les ressusciter. Au-delà de ça, il est possible de configurer l’intelligence de chaque personnage en lui attribuant une liste de priorité au niveau de leur comportement. Enfin, L1 permet aussi en combat de choisir si vous voulez que vos compagnons vous collent aux basques, si vous voulez faire un duo ou encore, si vous préférez qu’ils ne restent pas près de vous.

Parmi les ennemis, vous rencontrerez des boss en tout genre allant de simple tank sur pattes à un dinosaure géant ou à des êtres surpuissants. Evidemment, il y aura les soldats classiques et leurs commandants tout comme dans les anciens Valkyria.

Petit problème noté au passage, le fait que l’on ne puisse pas ressayer une mission après un échec. Effectivement, cela nous force à nous retaper les temps de chargement et les dialogues. Effectivement, même s’il y a l’option skip, celle-ci est également agrémentée d’un petit temps d’attente. Ce n’est donc pas un gros problème mais cela peut être redondant pour certaines missions.

Une longue quête

TEST Valkyria Revolution 3

Valkyria Revolution s’offre une dizaine de chapitres pour son histoire principale et il vous faudra un bon paquet d’heures pour tout découvrir. Celle-ci n’est pas aussi longue qu’un J-RPG classique mais elle a le mérite d’être, comme on le disait au début, très bien narrée. Cependant et pour rallonger votre temps de jeu, vous pourrez compter sur une multitude de batailles optionnelles, servant à prendre des niveaux et à réussir divers objectifs secondaires pour acquérir des récompenses et de l’argent au cas où vous seriez coincés dans l’histoire principale.

A cela, on ajoute des batailles de territoire… Effectivement, le royaume de Jutland prend des territoires au fil de votre avancée mais l’armée de Ruzi a bien l’intention de contre-attaquer et elle le fera tout au long du jeu. Ainsi, si vous décidez de défendre le royaume de Jutland et de rendre son peuple heureux, il faudra passer par ses batailles et réaliser les objectifs. D’ailleurs, sachez aussi qu’il y aura des objectifs secondaires et des rangs attribués à vos performances pour tous les types de bataille du jeu qu’elles soient optionnelles ou dans la trame principale. De quoi rallonger l’expérience de jeu.

Mais ce n’est pas tout, pour pousser le fan service à son summum, votre groupe de personnages formera des cercles. Il s’agit de groupes de personnages, voyez cela un peu comme des clubs, et ceux-ci se réuniront dans les différents quartiers de Jutland. A vous de vous y rendre régulièrement et de déclencher ses scènes complètement optionnelles qui renforceront les liens entre les personnages mais malheureusement, on notera l’absence de véritables doublages pour celles-ci ce qui est vraiment dommage. De plus, pour revivre l’histoire et des scènes inédites, l’historien et Richelle vous proposeront de pouvoir revoir toutes les cinématiques mais également des séquences qui ne vous ont pas été montrées ! L’occasion d’en apprendre plus sur les personnages et leur relation au sein du groupe, les cinq traîtres et l’histoire de l’Europa.

Valkyria Revolution, du contenu fan service conséquent

A cela on ajoute bien évidemment une encyclopédie qui viendra vous aiguiller sur tous les sujets et les termes employés pendant l’aventure. D’ailleurs, tous les ouvrages sont représentés par des livres qu’il vous suffit de sélectionner pour découvrir les informations ou cinématiques voulues. Le jeu utilise ainsi le même système que Valkyria Chronicles et cela ne manque pas de lui rajouter un certain charme.

Un contenu qui s’avère donc assez riche pour ceux qui accrocheront à l’univers et aux protagonistes. De plus, sachez que tout un calendrier de DLC est également annoncé et qu’ils seront gratuits, vous pouvez découvrir le détail à cette adresse. Bref, une bonne chose qui viendra rajouter de quoi étoffer le scénario jusqu’au 18 Juillet 2017.

Côté bande-son, nous sommes aux anges avec des compositions musicales de toute beauté signées Yasunori Mitsuda qui avait œuvré sur les excellents Chrono Trigger et Stella Glow. Des musiques somptueuses pour le plaisir auditif et on pourra également découvrir le magnifique thème Eternal Rest chanté par Sarah Àlainn. Bref, un pur bonheur !

Valkyria Revolution parvient donc à bien mélanger les genres action et tactique et finalement, on finit par ne plus lâcher la manette. Le scénario est vraiment prenant et cette histoire racontée par l’historien et Richelle ne manquera pas de nous surprendre et de nous pousser à aller jusqu’à la toute fin. Le lot de personnages est vraiment sympathique avec un attachement assez immédiat pour notre groupe des cinq traîtres. Malheureusement, les anglophobes ne peuvent pas profiter de l’histoire puisqu’une nouvelle fois, le jeu est uniquement traduit en anglais. On note quand même la présence des voix japonaises et surtout, de l’excellente direction artistique propre à la licence ! Effectivement, si l’on perd le gameplay traditionnel pour laisser place à de l’action/tactique, on conserve quand même l’aspect graphique mais aussi des tonnes de petits éléments un peu partout qui ne manqueront pas de vous rappeler avec nostalgie les anciens Valkyria. Ce Valkyria Revolution vous occupera en tout cas un bon moment avec de magnifiques musiques pour vous accompagner et si jamais cela n’était pas assez, il propose même un lot de DLC gratuits. Il y a bien quelques imperfections notables dans le gameplay et des temps de chargement pour les cinématiques un peu longuets mais pour le reste, la formule a su nous convaincre.

La note de l'auteur

Surprise totale pour ma part... J'étais sceptique en voyant arriver Valkyria Revolution bien que le chara-design m'avait déjà fortement séduit surtout avec son concept des cinq traîtres. Une chose est sûre, commencer l'histoire par la fin était une prise de risque et pour ma part, elle a été payante puisque je n'ai plus lâché la manette et qu'à chaque fois que je revenais sur le jeu, c'était avec plaisir avec une forte envie de découvrir la prochaine révélation. Bref, de nombreuses heures au programme et un gameplay qui a su me convaincre... C'est tactique, stratégique et au final, avec de l'action en plus ! Une bonne petite surprise donc même si je trouve toujours aussi décevant de voir le jeu qui ne pourra pas séduire les anglophobes. En tout cas, en temps que joueur de Valkyria Chronicles Remastered, Valkyria Revolution m'a complètement conquis même s'il possède les quelques défauts énoncés dans le test. Le plus gênant pour moi parmi ceux-ci sera certainement les échecs stratégiques que j'ai parfois subis car je vois des murs qui... ne sont pas compatibles à la touche R1 ! Pourquoi ? Il en va d'ailleurs de même pour les bouts de mur où je veux viser à droite et que mon perso me dit : Non, ici, on ne vise qu'à gauche ! Bref, énervant sur le moment mais je ne boude pas mon plaisir sur le jeu pour autant !

Alexandre Mistral Play4Fun
s
Note du panda
7 10

Valkyria Revolution

Points positifs

  • Voix japonaises...
  • Un action tactique qui marche bien...
  • Scénario tragique et prenant
  • Le concept des cinq traîtres
  • Durée de vie très correcte
  • Les batailles de territoire
  • Le fan service
  • Les DLC offerts
  • La bande-son signée Yasunori Mitsuda
  • Direction artistique charmeuse

Points négatifs

  • ... Mais uniquement sous-titrées en anglais
  • ... Mais des murs/obstacles où l'on ne peut pas s'abriter...
  • ... Et ne pas pouvoir choisir le côté où l'on veut viser
  • Les temps de chargement des cinématiques
  • Pas de doublage pour les séquences "cercle" entre les personnages
  • Un très très léger clipping par moment

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp