TEST. Valkyria Chronicles Remastered – Un must-have du RPG tactique ?

Voir la note
Valkyria Chronicles est un peu le RPG tactique qui a su apporter de la fraîcheur au genre à l'époque de sa sortie sur PlayStation 3. Ce 18 Mai, il ressort sur PlayStation 4 dans une version remaster logiquement appelée Valkyria Chronicles Remastered. Qu'avons-nous de neuf à nous mettre sous la dent et est-ce que cela est suffisant pour l'acheter de nouveau ?
Temps de lecture : 15 min.

Sorti sur PlayStation 3 sous le nom de Valkyria Chronicles en 2008, Valkyria Chronicles Remastered est donc un remaster du même jeu avec des graphismes en HD et l’ajout de tous les DLCs de la précédente version. Nous n’avions jamais eu l’occasion d’écrire le test du Valkyria Chronicles et nous allons en profiter pour le faire aujourd’hui. Ainsi, vous retrouverez notre verdict sur cette version remastered dans le dernier paragraphe à la fin de ce test complet.

C’est la guerre !

valkyria-chronicles-remastered

Sous ses aspects de jeu aux graphismes manga, Valkyria Chronicles est un titre allant plus loin que cela et mettant grandement en avant la guerre et ses ravages. D’ailleurs, les différentes inspirations nous font très fortement penser à la seconde guerre mondiale qui a eu lieu en Europe. Il y aura ainsi de très nombreuses références à cette dernière et très franchement, elles sont toutes intelligemment intégrées au titre.

Bref, le monde dans lequel va avoir lieu tous ces événements se prénomme Europa et l’on nous emmène dès le début de l’aventure dans la ville de Bruhl qui est, manque de chance, située vers la frontière Est du territoire de Gallia. Ainsi, nous incarnons le jeune Walkin Gunther expert en sociologie animale âgé de 22 ans. Très vite, il rencontre Alicia Melchiott, âgée elle, de 19 ans et ils vont être les premiers à être victime de l’invasion de l’Empire vers les terres de Gallia, nation indépendante située entre la Fédération et les envahisseurs !

Suite à cela, nos deux héros vont fuir et vous allez vous retrouver peu peu et suite aux différentes péripétie à la tête de l’escouade 7 et au centre d’une guerre mondiale. En tout cas et vous l’avez certainement compris, votre but sera de combattre l’Empire son prince impérial Maximilian qui est avide de pouvoir.

Valkyria Chronicles, une direction artistique somptueuse, un cel-shading magnifique et un côté crayonné plus qu’appréciable

Pour cela, votre escouade sera constituée de différents personnages tous aussi charismatiques les uns que les autres et vous aurez la possibilité d’agrandir cette dernière en recrutant d’autres personnages par la suite. A noter qu’il y en a plus d’une cinquantaine ce qui est assez colossal et qu’avoir certains visages côte à côte pendant une bataille permettra d’apporter des effets bénéfiques ou… négatifs… Et bien oui, comme partout, certaines personnes ne sont pas faites pour combattre ensemble !

D’ailleurs, gros clin d’œil à ce sujet puisque aller vite remarquer des visages très familiers si vous jouez à l’autre production de Sega sortie sur Dreamcast et GameCube à savoir Skies Of Arcadia. En effet, parmi, les héros et héroïnes à recruter, on pourra mettre la main sur Vyse et Aika. Une attention des plus agréables pour les fans.

Dans tous les cas, le scénario va être très riche en rebondissement avec une multitude d’histoires tournant autour des personnages et visant parfois des sujets difficiles et tabous. On pense notamment à certains sujets comme la haine envers une race mais aussi, des plus positifs comme l’amour. Bref, le tout est bien mélangé et d’une manière des plus subtiles.

Seul bémol et des plus tristes, Valkyria Chronicles n’a pas été traduit dans la langue de Molière et cela veut dire que les anglophobes ne pourront jamais profiter de cette petite perle vidéoludique. Quel dommage donc ! Heureusement, les voix japonaises sont tout de même de la partie histoire de rassurer les puristes du genre.

Un RPG tactique pas comme les autres

Valkyria-Chronicles-Remaster

Valkyria Chronicles est un jeu différent en terme de RPG tactique de ce que l’on a l’habitude de voir. En effet, oubliez la vue aérienne classique de ce que peuvent proposer des séries comme Fire Emblem ou encore, Disgaea et l’on se retrouve avec de magnifiques graphismes en cel-shading ce qui en font un véritable bonheur pour les yeux.

De plus, la vue générale lorsque l’on contrôle une unité est à la troisième personne et on se déplace dans des univers de toute beauté et très variés. Ainsi, on est vraiment au centre de la guerre et l’immersion est totale. Bien évidemment, vous ne pouvez pas vous déplacer à l’infini et il y a une jauge qui permet de gérer la capacité de vos mouvements. Pour exemple, notre héros et son tank sera beaucoup moins mobiles qu’une unité de type éclaireur.

Cela étant dit, Valkyria Chronicles se rapproche des autres J-RPG tactique dans le sens où il ne propose pas de phases d’exploration. Ici, vous serez soit à la caserne en train de faire vos petites affaires que nous détaillerons plus tard ou alors, directement sur le champ de bataille à dégommer les méchants de l’Empire.

Le déroulement de l’aventure est sous la forme d’un livre avec des épisodes symbolisant les missions principales, secondaires mais également parsemées de scènes de dialogues plus ou moins rigolotes qui viendront détendre l’atmosphère au milieu de cette guerre. En tout cas, lorsqu’une escarmouche ou une mission principale débute, voici comment cela se déroule :

Dans un premier temps, vous aurez une ou plusieurs zones où vous devrez placer des unités sur une carte où l’on vous aura précisé les manœuvres et l’objectif militaire à accomplir. Car oui, en plus de se vouloir très exigeant en terme de tactique, Valkyria Chronicles propose des objectifs vraiment divers et variés qui vous donneront du fil à retordre.

Bref, cela étant dit, lorsque vous choisissez les unités que vous souhaitez voir participer à la bataille, il faut bien regarder si ces dernières ont des points de commandement. Si c’est le cas, elles vous donneront davantage de points d’action pour déplacer et faire attaquer vos héros et héroïnes.

Valkyria Chronicles, un J-RPG tactique avec un gameplay maîtrisé sortant des sentiers battus

En tout cas, le gameplay est très efficace et surtout, incroyablement immersif. En effet, si la vue aérienne vous donne une vision générale du placement de vos troupes, une fois que vous dépensez des points d’action pour prendre le contrôle de l’une d’entre-elle, la caméra va vous immerger directement sur le champ de bataille. Ainsi, vous vous retrouvez à contrôler votre soldat avec une vue à la troisième personne et un peu sous la forme d’un TPS.

De plus, si vous bougez et que vous vous retrouvez en ligne de mire d’un adversaire, ce dernier vous bombardera avec son arme et c’est pour cela qu’il est toujours conseillé de jouer stratégiquement car la mort vous guettera toujours à la moindre erreur. Pour vous aider, il y aura des éléments du décor comme les hautes herbes ou encore, les sacs de sable et vous pourrez même carrément vous positionner derrière le tank de Welkin pour vous tenir à couvert des tirs ennemis !

Alors oui, comme on le disait, Valkyria Chronicles peut être difficile si vous n’êtes pas prudent ou si vous faites preuve d’un manque de concentration dans vos déplacements. La stratégie est cruciale et il faut avouer que Sega a su faire ressortir ce côté J-RPG tactique à son summum.

Lorsque vous contrôlez votre unité, vous allez donc pouvoir vous déplacer et il vous faudra, bien évidemment, faire le ménage dans les rang adverses. Pour se faire, on trouve plusieurs classes de protagonistes comme les éclaireurs, dotés d’une incroyable mobilité mais d’une faible puissance de feu, les mitrailleurs qui eux, sont très puissants mais peu mobiles et les snipers, idéals pour tuer des soldats ennemis en une seule et unique balle.

Ensuite, on a bien évidemment le tank de Welkin qui est tout simplement surpuissant et qui est le… tank de premier choix pour servir de bouclier à vos personnages. La classe du mécanicien s’occupera de réparer le tank et de déminer le terrain et enfin, le lancier sera doté d’un genre de lance-roquettes qui sera, avec le tank, les principaux atouts pour venir à bout des véhicules ennemis. A noter que le point faible des tanks est le radiateur situé à l’arrière du véhicule, une seule roquette dessus signera leur arrêt de mort. Un peu de la même manière que le Sniper peut éliminer une cible en une balle si vous visez la tête. Dans tous les cas, lorsque vous visez un ennemi, un rectangle doté de nombreuses informations vous indiquera le nombre de coups nécessaires pour éliminer votre cible.

Attention tout de même, lors de l’utilisation de vos snipers ou des autres troupes, vous allez parfois criser quand vous allez voir que vous aviez précisément visé dans la tête de votre ennemi et que pourtant, la balle manque sa cible sans raison. Et bien c’est très simple, on vous l’a dit, c’est un J-RPG tactique, de ce fait, il y a plusieurs critères et caractéristiques qui font que, parfois, les unités vont rater leur cible et ce, même si vous avez bien visé. Les statistiques l’emporteront toujours et même si cela peut s’avérer frustrant au premier abord, les habitués de J-RPG tactique ne seront normalement pas gênés par cela.

D’ailleurs, petite précision, si vous allez vite comprendre que certaines unités seront plus efficaces face à d’autres, il faut avouer que l’ensemble est extrêmement bien équilibré et que l’on prend un pied fou à établir des stratégies. Chaque unité a son rôle et il faudra, encore une fois, faire preuve de réflexion. Car oui, une mission peut vite tourner au drame selon vos choix et même arriver jusqu’à l’écran du game over vous obligeant à recommencer. Valkyria Chronicles apporte du challenge et le fait de ne pas pouvoir sauvegarder en pleine mission vous obligera malheureusement à recommencer cette dernière au tout début ! A noter que les missions peuvent durer parfois une demi-heure et que perdre peut-être cruellement frustrant.

En plus de cela et pour faire le clin d’œil sur l’aspect de la guerre, vos unités peuvent réellement mourir si elles tombent sur le champ de bataille avec zéro point de vie. Seule manière de la sauver, se rendre avec un autre personnage à côté du cadavre de l’unité tombée et ainsi, faire automatiquement intervenir une charmante infirmière qui sauvera votre équipier. A noter que vous n’avez que quelques tours pour y parvenir, le cas échéant, vous pouvez dire au revoir à votre unité et ce, pour toujours.

Vous l’avez très certainement compris mais le gameplay tactique de Valkyria Chronicles est tout simplement au top de ce que l’on peut faire et est clairement aux attentes que l’on pouvait avoir. En plus de cela, les environnements, la variété et l’architecture des cartes sont vraiment fantastiques et on se régale littéralement même si la difficulté de certaines missions risque de rebuter quelques joueurs.

En effet et sans spoiler, vous vous doutez bien que le mot « Valkyria » dans le nom du jeu cache quelque chose et que vous risquez bien de voir, en plus des armes de guerre, voir de la magie débouler par-là et semer la zizanie ce qui changera complètement le cours d’une bataille. D’ailleurs, c’est encore un point qui fait le charme du jeu qui parvient habilement à mélanger magie et armes classiques de guerre.

A la caserne !

Valkyria-Chronicles-Remastered-2-1280x720

Dans le premier menu de la caserne, vous allez pouvoir étudier tous les membres de l’escouade 7 en long en large et en travers. Vous allez pouvoir changer leurs armes et observer les différents skills passifs qu’ils ont appris. En effet, au fur et à mesure que vos équipiers prennent de l’expérience, ils grimperont en niveau et apprendront tout un tas de nouvelles techniques les rendant meilleurs dans leurs domaines. C’est d’ailleurs ici que réside l’intérêt de découvrir la cinquantaine de personnages disponibles pour découvrir leurs particularités uniques.

Parmi les techniques passives, certaines unités deviendront efficaces lorsqu’il fait noir, gagneront un bonus de défense lorsqu’ils sont placés dans les hautes-herbes ou encore, des effets négatifs comme lorsqu’ils se retrouvent seuls face aux ennemis, ils deviendront terrifiés. Pour vous montrer à quel point cela va loin, on trouvera même des héros allergiques au Pollen, c’est pour dire ! Bref, beaucoup d’éléments que l’on vous résume par peu d’exemples mais que l’on vous invite très clairement à découvrir en vous procurant ce petit bijou qu’est Valkyria Chronicles.

Mais continuons sur les possibilités de gameplay à la caserne, la salle de commande vous servira quant à elle à recruter ou à faire tourner les membres de votre escouade afin que vous les découvriez tous. Ensuite, on a le terrain d’entraînement où vous dépenserez les points d’expérience gagnés pendant une bataille pour augmenter le niveau des différentes troupes d’unités à savoir : Les éclaireurs, les mitrailleurs, les lanciers, les mécaniciens et enfin, les snipers. C’est grâce que comme on vous l’expliquait, ils gagneront des niveaux et donc, des techniques également propres aux différents domaines.

A noter que vos troupes seront équipées d’autres équipements comme par exemple, les objets pour se guérir, de grenades ou de clés permettant aux mécaniciens de réparer le tank de Welkin. Tous les personnages, mise à part Welkin, peuvent rétablir la santé d’un allié.

Autrement, l’un des endroits les plus intéressants est la R&D Facilies, en effet, c’est ici que vous allez pouvoir customiser vos troupes, améliorer leur armement qui parfois, vous proposera différents arbres de choix… Enfin bref, vous l’avez compris, les possibilités vont être vastes et très intéressantes. A noter également qu’il s’agit du lieu où vous allez pouvoir modifier le tank de Welkin à l’aide d’un schéma très simple d’utilisation. En effet, vous placerez sur ce dernier, différents accessoires qui vont venir booster la puissance générale de votre petit tank.

Le Castlefront ST est un peu la gazette tenue pour une journaliste qui ne manque pas de tempérament. Acheter ses articles vous permettra de découvrir plus en profondeur chacun des personnages participants à cette guerre. Enfin, on trouve un dernier lieu qui est le cimetière où l’on fera la connaissance d’un drôle de monsieur qui nous proposera des skills uniques en échange d’argent… Il faudra veiller à avoir le portefeuille plein avant de faire un tour dans ce lieu.

Une dernière chose débarquera bien plus tard dans l’aventure mais on ne vous en parlera pas ici histoire de garder un peu de mystère. Dans tous les cas, que ce soit au niveau du gameplay sur le terrain ou à la base, on peut dire que Valkyria Chronicles a su habilement gérer tous les fronts pour notre plus grand plaisir… sauf celui de nous sortir un jeu en français, bien évidemment…

De plus, la bande-son est tout simplement majestueuse, que ce soit à l’extérieur à la base ou pendant vos escarmouches, on peut dire qu’un soin a été apporté à ces dernières tout comme à l’ambiance de la guerre très bien retranscrite au niveau bruitages. Enfin et il faut le reconnaître, avec la difficulté et la longueur des missions et une campagne rudement bien écrite et complète, la durée de vie du soft est plus que correct et ravira sans aucun doute les fans du genre. Et pourtant, comme vous le savez, Valkyria Chronicles revient dans un Valkyria Chronicles Remastered sur PlayStation 4 et il est temps de passer au crible ce qu’il nous réserve.

Quoi de neuf dans ce Remastered

Valkyria-Chronicles-Remaster_1

Tout d’abord et comme vous le savez, la force de Valkyria Chronicles réside dans son univers et dans ses graphismes en cel-shading qui sont de toute beauté pour nos rétines. Et bien vous vous en doutez très certainement mais ce Valkyria Chronicles Remastered vient peaufiner tout cela avec du 1080p et du 60 fps pour de la HD qui vient en mettre plein les mirettes ! Pour le coup, on est d’autant plus immergé et l’on prend, forcément plus de plaisir.

En plus de cela, tous les DLCs sortis à ce jour pour Valkyria Chronicles répondent présents dans ce Remastered avec une mission pour les personnages suivants : Edy, la surpuissante Selvaria et enfin, le défi du détachement d’Edy également. De quoi prolonger une durée de vie déjà bien complète pour un jeu particulièrement réussi.

Valkyria Chronicles Remastered en 1080p pour du 60 fps, on reste sans mot devant la beauté du spectacle !

Enfin, pour ceux souhaitant accentuer la difficulté, Valkyria Chronicles Remastered, vous allez pouvoir également accéder au DLC du jeu d’origine s’appelant le mode Hard EX. Vous l’avez compris, ici, vous risquez bien de souffrir en échange de la prolongation de votre plaisir de jeu.

Qu’on se le dise, si ce n’est pour jouer avec des graphismes en HD, les détenteurs du jeu d’origine n’auront pas grand chose de nouveau à se mettre sous la dent avec ce Valkyria Chronicles Remastered sur PlayStation 4. Mais par contre, les nouveaux venus souhaitant découvrir la licence ont tout intérêt à se lancer dans cette aventure maîtrisée du début jusqu’à la fin, cela ne fait aucun doute. Enfin, on vous rassure hein, si vous étiez des fans de la première heure qui souhaitent tout simplement renouveler l’expérience sur ce remastered pour passer du bon temps, le soft est également fait pour vous !

Les possesseurs de Valkyria Chronicles n’auront pas grand chose de plus à découvrir avec ce Valkyria Chronicles Remastered et seuls les amoureux de la licence pourront être intéressés afin de pouvoir découvrir des graphismes en HD et des missions supplémentaires. Néanmoins, Valkyria Chronicles Remastered reste une véritable perle du monde du J-RPG tactique ! Avec du cel-shadding de toute beauté, son histoire riche, un gameplay innovant et passionnant et son immersion dans les phases de contrôle de nos héros, on peut dire qu’il met la barre haute. En plus de cela, les musiques sont tout simplement fabuleuses, les voix japonaises sont un plaisir et le clin d’œil avec l’apparition de Vyse et Aika de Skies Of Arcadia ne se refuse pas. Il y a deux points où l’on pourrait chipoter, le premier est la difficulté qui peut parfois être rebutante et le deuxième est plus grave… En effet, non seulement le Valkyria Chronicles d’origine était sorti dans la langue de Shakespeare mais en plus de cela, Sega ne comprend toujours pas leçon et recommence son erreur de nous sortir ce remaster en anglais ! Pourquoi ? Quelle erreur marketing bon sang ! Et pourtant, difficile de lui en tenir en rigueur tant Valkyria Chronicles Remastered est excellent, c’est tellement dommage…

La note de l'auteur

Valkyria Chronicles Remastered est l'un des meilleurs J-RPG tactique mêlant temps et réel justement, tour par tour. Cette version remastérisée avec tous les DLC de la version PS3 est tout simplement géniale ! Pas forcément nécessaire si vous l'aviez déjà fait, j'ai néanmoins adoré refaire le jeu et je le recommande bien évidemment à tous les joueurs de jeux tactiques. Un bon scénar, des héros solides, un gameplay innovant et un plaisir de jeu sur la longueur, c'est ce qui définit le mieux cet opus.

Alexandre Mistral Play4Fun
s
Note du panda
9.5 10

Valkyria Chronicles Remastered

Points positifs

  • Graphisme sublime avec le cel-shadding
  • Histoire riche
  • Gameplay innovant et addictif
  • Une immersion agréable
  • Des objectifs variés
  • Possibilités de stratégies nombreuses
  • Une bande-son enivrante
  • Tous les DLCs dans le remastered
  • Vyse et Aika de Skies Of Arcadia
  • Voix japonaises
  • Bonne durée de vie !

Points négatifs

  • Uniquement en anglais
  • Des missions parfois difficiles...
  • ... Et des game over obligeant à recommencer depuis le début
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp