TEST. Type:Rider – Apprenez l’histoire de la typographie en vous amusant !

Voir la note

Auparavant sorti sur mobiles, le jeu typographique Type:Rider débarque enfin sur PlayStation 4 et PlayStation Vita pour notre plus grand bonheur. Nous faisant une petite révision de l’histoire de la typographie, Type:Rider s’inscrit-il comme le jeu culturel à avoir entre ses mains absolument ?

Ah si la typographie n’existait pas, il y a fort à parier que nous ne serions pas là en train d’écrire ces quelques lignes sur un jeu qui en parle, et qui se nomme donc Type:Rider ! Développé par Ex-Nihilo mais surtout coproduit par la chaîne culturelle ARTE, que vaut concrètement le soft ?

La typographie, un outil tellement essentiel dans la vie de tous les jours !

Type:Rider_20160722203047

Comme vous avez forcément pu le constater, Type:Rider nous propose en fait de revivre avec passion toute l’histoire de la typographie de sa naissance c’est à dire de la préhistoire, jusqu’au jour d’aujourd’hui.

La grosse force du titre de Ex-Nhilo est de proposer de fait une blinde de références de la création de l’écriture dite gothique, en passant par la préhistoire et ses dessins dans les grotte de Chauvet, ou bien encore l’apparition des hiéroglyphes ainsi que de l’écriture cunéiforme et j’en passe !

Quel pur bonheur d’apprendre l’histoire de la typographie dans un jeu de plateformes vraiment très efficace !

Vous l’aurez donc compris, il n’y a pas grand-chose d’autre à ajouter sur ce Type:Rider qui dispose il faut le dire d’une bonne tonne d’informations en ce qui concerne la typographique, et force est de constater que les gamers avides de savoir tout en s’amusant pourront clairement trouver leur compte avec la production de Ex-Nihilo et de Arte.

En somme, il y a fort à parier que vous ressortirez de Type:Rider avec une petite culture bien sympathique sur la typographie tant les informations proposées sont précises et plutôt riches, ce qui n’est pas un mal en soi.

Les joies de la typographie en contrôlant deux points !

Type:Rider_20160722202638

Dans Type:Rider, vous contrôlez tout simplement deux points de ponctuation qui traversent tout simplement toute l’histoire en long en large et en travers de la typographie, et le tout prend accessoirement la forme d’un jeu de plateformes, avec un petit soupçon d’énigmes à résoudre.

En effet, en plus des petites phases d’explorations contemplatives il faut le dire pas déplaisantes du tout, il faudra vous creuser les méninges pour toujours le même but : récupérer une petite bille blanche, pour ouvrir une porte vous permettant de continuer à progresser, ou bien pour tout simplement clôturer les divers mondes, où nous en avons compté un total de huit. D’ailleurs, il est au passage regrettable que le soft ne se termine qu’en seulement deux petites heures, ce qui reste quand même limite au vu de son prix – 7.99 € -. Bon vous me direz que le prix n’est pas non plus très élevé, mais il aurait été quand même préférable de le revoir encore un tout petit peu à la baisse pour pinailler.

Type:Rider, c’est le genre d’expérience vidéoludique enrichissante qu’on aimerait voir bien plus souvent !

Concernant en sus les phases de plateformes, force est de constater que le tout se manie plutôt bien, même si vous allez hélas assez souvent pester contre le petit manque de précision sur les sauts et même sur la maniabilité, même si cela n’est pas en soi injouable, et que le plaisir de jeu reste instantané.

Les sauts de nos deux petits points adorés sont également un peu lourds, mais nous pourrons passer outre ces tout petits défauts, et dire que ce jeu de plateformes reste malgré tout efficace. Bon par contre, nous aurions quand même apprécié que les diverses énigmes n’aient toujours pas le même objectif, et que ces dernières soient un peu corsées car entre nous, les phases de réflexions sont affreusement faciles…

Un gros travail sur la direction artistique !

Type:Rider_20160722203543

Avant de lancer le soft on ne savait vraiment pas à quoi s’attendre pour un jeu développé par un studio indépendant méconnu – Ex-Nihilo – et surtout co-produit par une grande chaîne de Télé culturelle – ARTE -.

Eh bien, très franchement, c’est une très bonne surprise à l’arrivée, notamment sur son aspect artistique et son level-design ! En effet, le soft de Ex-Nihilo est véritablement, en terme de level-design, une typographie vivante que l’on traverse tant les décors font tout simplement leur petit effet.

De plus, nous nous devons d’accepter par le biais de ce style graphique plutôt atypique en soi, que le moteur Unity fait cette fois-ci bel et bien le café, et concrètement, vous pourrez être sûr que vous passerez quelques instants à zieuter les divers arrières-plans dynamiques qui valent vraiment le coup d’oeil !

N’ayons pas peur des mots, Type:Rider est un jeu de plateformes contemplatif, une vraie typographie vivante !

Vous l’aurez compris, Type:Rider nous propose artistiquement quelque chose de solide pour que l’on prenne vraiment la peine de se laisser emporter dans cette aventure, sous le signe de la contemplation et de la typographie vivante pour notre plus grand bonheur.

Concernant enfin la bande-son, nous n’avons finalement pas grand-chose à lui reprocher tant les bruitages sont excellents, et l’ambiance sonore colle parfaitement avec ce qu’il se passe devant notre écran donc en somme, rien à signaler de mauvais en fait.

Face à cette expérience vidéoludique culturelle, que pouvons-nous conclure de Type:Rider en définitive ? Ce n’est pas le jeu que l’on attendait véritablement cette année sur PS4 et Vita, mais il faut admettre qu’une fois le soft fini, nous en ressortons il faut bien l’avouer agréablement surpris par son aspect qualitatifEn effet, avec sa quantité d’informations de qualité sur toute l’histoire de la typographie et de par son aspect artistique et technique tout simplement fabuleux, Type:Rider nous offre là un jeu ludique sur toute la typographie de ses balbutiements jusqu’à sa consécration. Le gameplay tient aussi la route malgré quelques défauts vraiment frustrants mais qu’à cela ne tienne, pour 7.99 € et en dépit du fait que le soft ne se boucle qu’en deux heures en y allant mollo, nous vous le conseillons tout de même, notamment car le titre propose une expérience vidéoludique unique en son genre ! 

La note de l'auteur

Type:Rider, c'est vraiment le p'tit jeu qui est non seulement amusant, mais qui nous apprend en plus un p'tit bout de notre histoire en se focalisant sur l'histoire de la typographie. J'ai été globalement assez surpris par sa qualité, même si le jeu est un peu barbant avec sa répétitivité sur la longueur. Type:Rider parvient à nous proposer des arrières-plans de toute beauté, puis nous en apprend terriblement plus sur la typographie. En somme, j'ai trouvé le jeu non seulement amusant, mais qui en plus peut nous instruire en même temps. Si vous êtes un féru de ce genre de jeu ou que vous voulez le découvrir par curiosité, allez-y !

Matheus
a
Note du panda
8 10

Points positifs

  • Gameplay au poil...
  • Les énigmes plutôt sympas et travaillées...
  • Bande-son vraiment au poil
  • Le style graphique atypique plaisant
  • Apprendre l'histoire de la typographie en s'amusant
  • Énormément de références sympatoches sur la typographie
  • Artistiquement bluffant

Points négatifs

  • ... Avec cependant des imprécisions flagrantes sur la maniabilité et les sauts
  • ... Bien que trop faciles et répétitives sur la finalité
  • Se termine en deux petites heures
  • Le prix un poil excessif - 7.99 € -

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation