Test Transport Fever 2 – Transporter pour mieux régner

7
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Transport Fever 2 capitalise clairement sur les acquis du premier volet tout en explorant de nouvelles pistes rendant l’expérience de jeu plus intuitive et aisée. Le titre, malgré des efforts évidents de clarté, peine toutefois à résoudre certains problèmes qui à la longue deviennent frustrants. Par exemple, certaines constructions sont parfois inexplicablement impossibles à utiliser dans certains secteurs et ce blocage nécessite de relancer la partie pour voir comme par magie ces éléments de nouveau disponibles. Certaines lignes également cessent parfois de fonctionner sans qu’il soit possible de comprendre immédiatement le noeud du problème. Le joueur est alors obligé de se prendre la tête à deux mains pour faire toute la lumière sur le problème. Autre point : les sauvegardes ne nous mènent pas toujours là où nous avons laissé le jeu et cela a le don de passablement nous énerver, surtout en mode campagne. En un mot, le titre, malgré sa fluidité, pèche par certaines maladresses de gameplay qui pourraient bien sûr être amendées par une mise à jour. Dans l’ensemble, l’expérience de jeu est malgré tout très chronophage et palpitante.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Un mode campagne solide
  • La personnalisation des cartes de jeu libre
  • Des nouveautés par rapport au 1 qui font plaisir (la gare modulaire par exemple)
  • Une collection de machines impressionnante
  • Des défis stimulants et bien amenés
  • Quelques problèmes de construction
  • Des blocages qui parfois nous mènent la vie dure
  • Des textes parfois équivoques
  • Une bande-son bien reloue
7
  • PC
  • PlayStation 4
  • PlayStation 5
  • Xbox One
  • Xbox Series X | S

Transport Fever 2

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Cette folle escapade proposée par Transport Fever 2 est de bien belle facture. Sans défrayer la chronique ni révolutionner le genre, le titre parvient à susciter en nous la folie des grandeurs et donne envie d'y revenir pour expérimenter de nouveaux maillages modulaires ou tout simplement de voir à l'oeuvre son plan de transport pour une zone géographique. On s'imagine alors comme un aiguilleur omnipotent qui déploie à loisir toute son imagination pour répondre aux besoins de la population et ce sentiment est particulièrement jouissif et plaisant.

Penderflash
b
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires