Test Touken Ranbu Warriors – Un musou en-deçà de ce qu’on a vu récemment

5.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Après un excellent Samurai Warriors 5 et un très bon Dynasty Warriors 9 Empires, Koei Tecmo et Omega Force reviennent avec un nouveau titre sauce musou à nous proposer. Ce dernier n’est cependant plus issu des trois franchises principales des développeurs nippons, ni d’une licence que l’on doit à Big N. Non, ils s’aventurent cette fois-ci du côté d’une franchise peu connue en occident : Touken Ranbu.

Sobrement intitulé Touken Ranbu Warriors, ce titre embrasse le concept d’une franchise adaptée à la sauce Dynasty Warriors comme nous avons pu le voir avec Fire Emblem Warriors ou Hyrule Warriors.

Si l’on doit bien reconnaître une chose à nos développeurs effrénés, c’est qu’ils tentent d’ajouter un peu de neuf à chaque épisode. Est-ce encore le cas ici ? Ce nouvel opus, marquant l’entrée d’une nouvelle franchise dans la formule musou est-il bon ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Conditions du test : Nous avons testé Touken Ranbu Warriors sur Nintendo Switch première génération. Nous avons parcouru l’entièreté du contenu proposé avant de rédiger le présent test.

Une histoire intéressante, mais c’est [presque] tout

Touken ranbu warriors 02 1

La première chose à noter, c’est que Touken Ranbu Warriors n’apporte rien de neuf à la formule musou. Le présent titre se compose toujours de cartes à parcourir avec divers personnages et à vider de ses occupants. Pour un habitué du genre, ce jeu pourrait même être une déception tant il est facile. Oui, il est bien plus simple qu’un Dynasty Warriors ou un Samurai Warriors traditionnel. Je vous laisse donc imaginer la sur-facilité que représente le mode facile.

Malgré tout, le jeu offre un léger vent de fraîcheur aux fans des titres d’Omega Force puisque le titre nous offre un casting de quinze personnages que nous n’avions jusqu’alors jamais croisés dans les autres jeux. Cela en plus de nous proposer un univers de fantaisie, avec un lore original et un développement des personnages relativement poussé et intéressant.

Ainsi, nous sommes plongés aux côtés du casting dans un monde où le voyage temporel existe. Nos héros sont alors mandatés par le Gouvernement du Temps pour protéger l’Histoire contre ceux qui voudraient la changer. Ces derniers, les antagonistes du jeu, sont l’origine du réveil de nos héros par le Gouvernement. Remercions-les donc d’avoir permis l’existence de ce jeu (haha). De ce fait, votre mission, si vous l’acceptez, est de protéger l’histoire de notre civilisation.

Le joueur peut ensuite prendre le contrôle de cinq équipes, chacune composée de héros différents afin de partir en mission. Chose à savoir par ailleurs, c’est que chaque personnage est la personnification d’un katana célèbre dans l’histoire du Japon. Un bon moyen d’apporter un peu de fantaisie dans cet univers, donc. Malheureusement, la créativité originale de l’œuvre est vite cadenassée par la formule musou, qui est employée ici dans sa forme la plus basique… et ce malgré toutes les possibilités offertes par le scénario et la mécanique du voyage temporel.

Une chose dommageable quand on sait toutes les possibilités offertes par cette formule dans d’autres licences telles que Persona ou encore Berserk. En effet, Touken Ranbu Warriors se rapproche du simple martelage de boutons en laissant de côté toutes les possibilités telles que les changements d’armes, les avantages et faiblesses, et bien d’autres, vous laissant simplement avec l’attaque et l’esquive comme moyen d’avancer.

Visuellement plutôt réussi

Touken ranbu warriors 01 2

Mais tout cela vient peut-être d’un désir des développeurs. Après tout, Touken Ranbu Warriors est l’adaptation d’un autre titre, Touken Ranbu. Ce dernier est un jeu de collection de cartes jouable sur navigateur et sorti en 2015. Dès lors, cette simplicité est peut-être une envie de le rendre accessible aux néophytes du genre qui voudraient prolonger leur expérience de l’univers Touken Ranbu. Ou, à contrario, le présent titre pourrait aussi servir à attirer de nouveaux fans vers le jeu de base, plus complet.

Dès lors, vous l’aurez compris, Touken Ranbu Warriors ne représente pas un grand intérêt pour les fans de musous qui voudraient simplement découvrir une nouvelle licence. Non, le présent opus mise plutôt sur la base de fans déjà établie à travers le monde pour tenter de proposer une nouvelle expérience où le joueur peut découvrir de nouvelles choses en compagnie de ses personnages favoris.

Et pour les ennemis, ce n’est pas bien reluisant non plus. Ces derniers sont génériques et peu intéressants. En effet, ils sont constitués de sortes d’insectes et autres humanoïdes verdâtres que le joueur peut aisément terrasser. Pour les ennemis plus importants, il s’agit simplement des mêmes bestioles mais en plus grosses et plus puissantes. Bref, pas de quoi intéresser les amoureux d’antagonistes bien travaillés ou de points de vue divergents tant tout est à sens unique (les gentils d’un côté, les méchants de l’autre).

Pour les dialogues, ces derniers sont à la hauteur d’un jeu sur navigateur. Ils sont plats, vides, et peuvent manquer de sens pour les non-initiés à l’univers de base. Et, compte-tenu du manque d’intérêt généré par les ennemis, on ne peut pas vraiment compter sur eux pour rendre la chose plus motivante. Sans parler de l’absence totale d’utilité du voyage temporel, ce dernier n’apparaissant que lors des dialogues, pour vous indiquer à quelle période vous vous trouvez. Rien ne se ressent dans le gameplay.

Malgré tout, le jeu peut tout de même profiter d’un aspect visuel plutôt sympathique. Le moteur graphique que l’on connaît dans les autres musous est utilisé à bon escient et l’ambiance visuelle est assez plaisante et colorée. Quelques autres détails tels que les vêtements des personnages qui s’abîment à mesure où ils prennent des coups sont aussi bienvenus. Car oui, le titre recèle tout de même de nombreux détails qui plairont aux amoureux de la franchise.

Touken Ranbu Warriors est un jeu qui ne s’adresse pas aux fans de la licence Dynasty Warriors. Il serait peut-être même meilleur de n’avoir presque aucune expérience avec cette franchise, au risque d’être déçu. Le titre vise très clairement un public de joueurs de Touken Ranbu qui souhaiterait prolonger l’expérience en compagnie des héros temporels. Pour ceux qui ne connaissent ni Dynasty Warriors, ni Touken Ranbu, le titre pourrait aussi être décevant, notamment à cause de sa répétitivité et de son univers très personnel, qui ne dévoile son potentiel qu’à ceux qui connaissent déjà le lore de base. De toutes les adaptations musous qu’on ait vues, Touken Ranbu Warriors est loin d’être le meilleur… n’apportant rien de nouveau à la formule, rétropédalant par moments.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Facile à prendre en main
  • Un focus bienvenu sur le scénario
  • Visuellement assez plaisant, très coloré
  • Gameplay très moyen
  • N'apporte rien de neuf au genre
  • Pas très ouvert aux nouveaux venus dans l'univers Touken Ranbu
  • Plus répétitif que ses grands-frères
5.5
  • PC
  • Switch

Touken Ranbu Warriors

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Fan de nombreuses licences reprenant le modèle de Dynasty Warriors, j'ai été fortement déçu par Touken Ranbu Warriors. Le titre ne tire pas profit de ses originalités scénaristiques et les mécaniques de gameplay proposées n'apportent rien de neuf pour le genre. Si le scénario reste intéressant, ce dernier est fortement cadenassé par les limites que les développeurs se sont eux-mêmes imposées.

Ludvig
d
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.