Test The Grand Tour Game – Road trip pour les fans

Voir la note
La série revient à travers une adaptation en jeu vidéo moyennement convaincante.

Depuis plusieurs années maintenant, les services de films et séries en streaming se multiplient. Netflix, OCS ou encore Disney+ plus tard dans l’année, chacun dispose d’un certain nombre de séries produites et exclusives. Parmi eux figure Prime Video, le service de vidéo à la demande d’Amazon, qui contient en son sein The Grand Tour, une série qui connaît son adaptation en jeu vidéo depuis le début de l’année. Maintenant, reste à voir s’il s’agit d’une expérience supplémentaire pour les fans ou d’un titre qui mérite que l’on s’y attarde.

Hammond, May et Clarkson de retour

Test The Grand Tour Game - Road trip pour les fans 1

Si nous ne sommes pas là pour débattre du catalogue de chacun des services de streaming, il faut bien avouer que The Grand Tour a fait son petit effet sur Prime Video. Plutôt destinée aux amoureux d’asphalte brûlant et aux bolides cinglants, la série a connu un petit succès en devenant l’une des productions phares d’Amazon. Deux saisons sont d’abord sorties, la première ayant déboulé en novembre 2016 et c’est à l’occasion de la diffusion de la troisième saison qu’un jeu vidéo est sorti sur PlayStation 4 et Xbox One, reprenant les grands événements de la série.

Avant de s’attarder sur le jeu en lui-même, il faut bien comprendre ce qu’est The Grand Tour (sans spoil évidemment). Il s’agit d’une série présentée sous la forme d’une émission produite par les anciens animateurs de Top Gear. En tête d’affiche, Jeremy Clarkson, James May et Richard Hammond, trois spécialistes du milieu avec qui l’on partage l’aventure, qui se présente un peu entre show télévisé et un roadtrip entre potes. Les avis sont positifs, la série jongle habilement entre action et humour et le sport automobile est suffisamment présent pour combler les fans sans pour autant être omniprésent et mettre de côté les moins amateurs pour coller à un public assez vaste.

C’est là qu’entre le jeu vidéo The Grand Tour Game. C’est d’ailleurs le premier véritable titre à sortir des locaux d’Amazon Game Studios, division créée par le géant de la revente pour développer des jeux. Jusqu’à présent, on avait eu vent d’un certain Breakaway, jeu multijoueur taillé pour Twitch qui a été annulé l’année passée ainsi que New World, un MMO Sandbox encore en développement. Le studio prend donc un peu moins de risques que ces deux-là en proposant une adaptation en jeu de course avec un budget moins important tout en étant sûr de capter l’attention d’un public de spectateurs déjà existant.

Un plaisir de retrouver notre trio

Test The Grand Tour Game - Road trip pour les fans 2

The Grand Tour Game nous conte les événements passés dans les différentes saisons. Etant donné que le jeu intervient au moment de la diffusion de la saison 3, c’est sur celle-ci que le titre s’attarde. On a donc la possibilité de revivre les moments clés des deux premières saisons mais sans que l’on s’y attarde vraiment. Cela sert plutôt de rappel à celles et ceux qui ont vu la série. Par contre, et c’est là qu’il est intéressant de craquer pour le jeu en ce moment, la saison 3 est bien plus complète et The Grand Tour Game s’attarde sur chaque épisode, là où on ne faisait que survoler les premières saisons. Mieux encore, les développeurs ont opté pour un système de mise à jour : c’est à dire qu’actuellement, la saison 3 est diffusée, ce qui fait que chaque semaine, on a donc droit à une mise à jour du jeu pour jouer à ce qui s’est passé dans la série. Le concept est assez simple mais il est pourtant diablement efficace. Un format quasi-épisodique qui permet de relancer un peu l’intérêt du jeu semaine après semaine.

Le titre ne s’attarde d’ailleurs pas trop sur sa fonction de jeu de course, mais bien comme une retranscription des épisodes. On « vit » ce que les acteurs rencontrent. Le titre intègre de nombreux extraits issus de la série qui prennent le pas sur le temps de jeu. Amazon ayant les droits, l’entreprise ne s’en prive pas et cela nous permet de (re)voir certains passages importants que l’on peut passer (ou remettre) si on le souhaite. Au final, on ne passe pas beaucoup de moments avec la manette en main, ce qui fait que le contenu du jeu est relativement réduit en solo. Ne comptez pas non plus sur une rejouabilité. Une fois les épisodes terminés, hormis décrocher les médailles d’or, vous n’avez aucun intérêt à les refaire. Heureusement, il est vendu moins d’une vingtaine d’euros. Et pour être honnête, cette tentative de proposer quelque chose d’original pardonne « un peu » cet aspect-là.

C’est une tentative plutôt réussie pour le studio d’entrecouper la partie scénaristique et les phases de gameplay, surtout que cela se fait sans temps de chargement. Une fois les séquences filmiques passées, on nous indique que l’on va prendre la route et le jeu s’arrange pour faire cela sans écran noir ou moment d’attente. On ne regarde pas le trio rouler, on est le trio. Enfin, généralement, on nous impose le coureur pour suivre la trame. L’objectif reste le même, remporter la course. Mais il n’y aura pas que des courses et l’on nous propose d’autres types d’épreuves tels que des chrono à effectuer, une certaine distance de drift à atteindre… Dans la saison 3, on a aussi d’autres nouveautés qui sont arrivées que l’on vous laissera découvrir. En cela, le jeu essaye de se renouveler et de se diversifier. Ce n’est pas toujours très réussi et parfois, les épreuves ne durent que quelques secondes et difficile de vraiment apprécier ces passages beaucoup plus courts.

Un concept qui oublie l’essentiel

Test The Grand Tour Game - Road trip pour les fans 3

Si le concept de The Grand Tour Game fonctionne assez bien, c’est en sa qualité de jeu de course que tout capote. Complètement axé arcade, on dirait presque que le jeu prend cette excuse pour ne proposer aucune sensation. Rouler à bord d’un bolide Superstar ou d’une Fiat Panda des années 1990 n’a pas vraiment d’importance. On caricature, mais c’est presque ça. Le souci, c’est que les épreuves ne donnent du coup aucune réelle satisfaction. On s’attendait à ce que cela ne fasse pas des merveilles, mais on a du coup à vraiment apprécier l’expérience. Pourtant, les commandes sont simples, la maniabilité est instantanée et cela s’adaptera aux joueurs moins aguerris du genre mais cela tourne le dos aux habitués des jeux de course.

N’y attendez donc pas là une alternative aux ténors du genre, loin de là. En plus, l’IA complètement mal calibrée n’aide pas. Le temps de prendre les commandes en main – ou tout simplement de vous familiariser avec le genre si vous n’êtes pas familier – vous verrez rapidement vos compagnons de route s’envoler devant vous. Puis, après quelques courses, cela peut être tout le contraire. L’intelligence artificielle qui contrôle l’ordinateur s’adapte plutôt au lieu comme s’il suivait un script particulièrement, et non à l’environnement. Ce qui fait qu’elle est totalement déséquilibrée et parfois complètement loufoque.

Au niveau du contenu, The Grand Tour Game se décompose facilement : les épisodes de la série, qui peuvent être revus autant de fois que vous le souhaitez et un mode arcade (course au choix ou championnat) qui peut aussi bien être joué en solo ou à plusieurs. Evidemment, la grande force du titre, c’est son multijoueur jusqu’à 4 joueurs en local avec un écran scindé plutôt propre à l’œil. Vu que l’on aura des bonus et objets utilisables (comme Mario Kart), on pourra mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires. Des actions assez originales soit-dit en passant (lâcher de la barba-papa, envoyer un texto ou des ballons explosifs). Ceci dit, si l’on n’adhère pas aux mécaniques, on fait vite le tour. Même si cela reprend les paysages emblématiques de la série, les tracés sont relativement peu nombreux, tout comme la liste de voiture assez réduite – bien que découpée en 5 catégories bien distinctes.

Enfin, terminons par l’aspect technique pas franchement incroyable. Graphiquement, on est loin des productions actuelles, bien que l’on a du mal à lui reprocher cet aspect vu son tarif relativement bas et son concept. Là où on davantage de mal à pardonner, c’est que l’on a rencontré pas mal de ralentissements notoires en pleine course sans véritablement de raison. Sur PS4 Pro, le framerate a régulièrement chuté d’un coup et ne parlons pas non plus des collisions, qui sont juste catastrophiques. Tout comme la conduite, très peu de sensations. On se consolera avec la présence des voix officielles anglaises et des sous-titres français. Dommage ceci dit que lors des épreuves, ce n’est qu’une succession d’exclamations, de bruits de bouche ou autres remarques redondantes de la part des acteurs.

Avec The Grand Tour Game, Amazon tente quelque chose d’assez original : concilier l’une de ses séries phares avec un jeu vidéo. Le format s’y prête plutôt bien et retrouver notre trio de présentateurs est un bonheur, surtout – et avant tout – pour les fans. Bien que la série ne soit pas très populaire en France (là où les américains adorent), elle a le mérite de nous faire vivre un roadtrip plutôt amusant et presque bon enfant à les voir se disputer et se vanner sans cesse. Mais c’est en sa qualité de jeu de course que The Grand Tour Game loupe le coche. Il n’arrivera clairement pas à séduire les amateurs du genre, n’apportant que peu de sensations et d’arguments pour appâter les habitués. Les épisodes de la série fonctionnent bien, mais cela ne suffit certainement pas à rattraper le fait qu’il dispose de nombreuses lacunes en termes de jeu de course. Pourtant, c’est ça que l’on attend d’un jeu, être ludique. Dommage.

La note de l'auteur

Agréablement surpris par The Grand Tour Game. Non pas pour son aspect jeu de course qui est relativement loupé mais plutôt par sa tentative de proposer une approche entre la série télévisée et le jeu vidéo. Le concept fonctionne bien, les transitions sont fluides et l'on adhère bien au système. Dommage que toute la partie sensation est biaisée et je ne peux donc que le conseiller à celles et ceux qui regardent la série, de près ou de loin.

Julien
b
Note du panda
5 10

The Grand Tour Game

Points positifs

  • Une aventure qui se partage avec Clarkson, Hammond et May
  • Le concept série/jeu vidéo plutôt bien tenté
  • Saura plaire aux fans de la série
  • Multijoueur local jusqu'à 4 joueurs
  • Tente de se diversifier...

Points négatifs

  • ... mais les courses sont finalement répétitives
  • Des sensations de conduite vraiment mauvaises
  • Non, mais, vraiment mauvaises (pas du tout grisantes)
  • Pas de rejouabilité en solo
  • IA aux fraises
  • Les habitués de jeux de course peuvent passer leur chemin

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp