Test Super Monkey Ball : Banana Blitz HD – Boule qui roule n’amasse pas mousse !

  • GameCube
  • PC
  • PlayStation 4
  • Switch
  • Xbox One
Voir la note

Qu'est-ce que ça vaut 10 ans plus tard ?

13 ans… Il aura fallu 13 ans à SEGA pour faire revenir sur le devant de la scène la licence Super Monkey Ball, qui tombait peu à peu dans l’oubli après un titre sur la Wii salué par la critique. Cependant, c’est ce même opus sur Wii qui revient sur la Switch de Nintendo, mais aussi sur Playstation 4, Xbox One et PC pour le plus grand bonheur des fans (ou la plus grande déception pour ceux attendant une suite originale) dans une version HD et légèrement revisitée : Super Monkey Ball : Banana Blitz HD.

Conditions du test : Il ne vous faudra un peu plus de 5 heures pour faire le tour de l’intégralité des niveaux du jeu. Rajoutez-en tout de même quelques-unes si vous souhaitez obtenir les médailles de champion (en fonction de votre skill) et essayer les mini-jeux. Pour effectuer ce test, nous avons joué sur une version Switch. 

Une formule qui marche toujours !

super monkey ball banana blitz hd 08

Si le titre possède un point sur lequel nous nous mettrons tous d’accord en allumant notre console, c’est que son histoire fait évidemment office de prétexte. Alors qu’Aiai et sa bande ont trouvé une grappe de banane dorée, un singe pirate vient voler le précieux trésor, ce qui ne plaît pas aux petits singes restés en plan sur place. Bien décidés à récupérer leurs bananes, ces derniers devront parcourir les différents mondes à la recherche des boss qui gardent ces bananes tant convoitées.

Pour parcourir le jeu, vous aurez la possibilité de choisir entre huit singes, chacun possédant des caractéristiques propres et qui changeront véritablement votre manière d’appréhender les niveaux. Par exemple, Gongon possède une boule volumineuse et lourde, ce qui vous permettra de faire des déplacements plus lents mais contrôlés, tandis que Yanyan pourra sauter très haut et rebondira facilement contre les obstacles (ce qui pourra être aussi bien un avantage qu’un inconvénient selon les situations).

Pour les nouveaux venus ne connaissant pas la licence, sachez que le gameplay de Super Monkey Ball est extrêmement simple : les niveaux se trouvent être des petits parcours dans lequel vous devrez guider votre singe (alors coincé dans une boule) jusqu’à l’arrivée. Tout ça sous une limite de temps tout en évitant de tomber dans le vide.

Notez que vous aurez très peu d’ennemis à affronter dans le jeu. Votre principal adversaire sera plutôt le level design qui comportera de nombreux trous et pièges en tout genre destinés à vous faire quitter le plateau. Des bananes seront néanmoins dispersées aux quatre coins du parcours, vous permettant de gagner une vie une fois que vous en aurez accumulé 20.

Sachez aussi que vous ne contrôlerez pas directement votre personnage avec votre Joystick, mais l’inclinaison du terrain. Si les contrôles, il y a quelques années, ajoutaient au soft une difficulté supplémentaire à cause de la Wiimote, on remarque assez vite qu’être passé aux contrôles via un joystick rend le tout un peu plus facile.  Les touches, elles aussi, sont à la portée de tout le monde. On se sert du joystick pour incliner le niveau et d’une touche pour sauter. Vous avez à présent toutes les clés pour faire Super Monkey Ball : Banana Blitz HD dans sa totalité.

Une grande qualité qui nous sautera aussi rapidement aux yeux réside dans le level design du soft. Bien que rapides (chaque niveau ne dure pas plus de deux minutes à traverser), les parcours proposent à chaque fois une nouvelle idée d’obstacle ou de construction. Chaque situation est différente et nous oblige à chaque fois à changer notre manière de nous déplacer. On ne sent pas le temps passer en complétant les niveaux et l’on sent que les développeurs se sont creusés les méninges pour nous proposer environ une centaine de petits niveaux uniques.

Chaque monde est composé de huit niveaux et d’une étape bonus une fois la moitié des niveaux du monde terminés. Et comme dit plus tôt, vous aurez à affronter à chaque fin de monde un boss unique avec son arène et ses patterns propres. Il faudra tout de même avouer que ces derniers ne seront pas très durs à vaincre une fois que l’on a mémorisé leurs attaques, qui se comptent sur les doigts d’une main.

Si l’on parcourt les premiers niveaux sans véritable challenge, attendez-vous tout de même à une montée drastique de la difficulté pour les derniers mondes. Préparez-vous à faire rapidement tomber vos boules et à utiliser plusieurs fois l’option « Continue » une fois toutes vos vies perdues juste pour passer un parcours. Le titre récompense tout de même la prise de risque puisque de nombreuses bananes seront placées à des endroits plus difficiles d’accès, où la moindre petite erreur peut vous coûter l’une de vos précieuse vie.

Qui dit remake HD dit forcément graphismes améliorés et le titre ne déroge pas à la règle. En effet, l’effet de cell-shading de cette version est nettement mieux dans cette version que celle d’origine. Faites vos adieux aux soucis d’aliasing si chers à la Wii lorsque l’on regardait d’un peu trop près les textures. La Switch propose ici quelque chose de propre, et ne manquera pas d’apporter d’autres effets neufs comme par exemple de flouter partiellement l’arrière plan.

Des ajouts bienvenus mais quelques problèmes de parcours…

super monkey ball banana blitz hd 03

Alors que l’on termine le jeu assez vite, le titre jouit tout de même d’une assez bonne rejouabilité, notamment si vous voulez obtenir les Médailles de Champion, qui vous sont décernées à chaque fin de monde si vous avez complété tout les niveaux d’un coup sans utiliser de continue. Bien qu’on les obtienne assez facilement sur les premiers mondes, la difficulté toujours croissante vous forcera à choisir judicieusement vos singes en fonction de leurs caractéristiques, mais aussi des parcours que vous aurez à effectuer si vous voulez les obtenir.

Aussi, sachez que vous débloquerez du nouveau contenu une fois le jeu terminé. Bien que l’on passera assez vite sur les costumes pour habiller nos personnages donnés à chaque fin de monde, Sonic s’est invité à la fête et est un personnage jouable dans le jeu. Un ajout certes léger, mais qui saura faire plaisir aux fans du légendaire hérisson bleu de SEGA.

Nous saluons aussi grandement l’ajout d’un tout nouveau mode : le mode Contre-la-Montre. Tel un time attack classique, celui-ci vous proposera plusieurs modes de difficulté et vous devrez finir les niveaux le plus rapidement possible. Si cet ajout fait un peu « gadget », il n’en reste pas moins bienvenu. Cependant, nous aurions aimé pouvoir choisir le monde sur lequel nous voulons jouer plutôt que de devoir refaire une partie voire l’intégralité des mondes dans ce mode.

Si l’on constate assez vite que le gameplay (maintenant vieux de plus d’une décennie) n’a pas pris une ride, difficile d’en dire autant concernant ses autres aspects. En effet, au-delà de son mode classique, Super Monkey Ball : Banana Blitz HD nous propose une dizaine de mini-jeux jouables seul ou avec des amis.

Autant vous le dire tout de suite, vous ne lancerez pas votre console pour jouer à ces mini-jeux là ! La plupart sont inintéressants et souffrent d’un problème au niveau de la physique de notre personnage. Tantôt notre singe patine comme sur du savon, ou au contraire a la physique d’un bloc de béton. On voit donc bien que cette partie du jeu n’a clairement pas été aussi travaillée que le mode classique dans la création de ce remake.

Aussi, cet opus étant un jeu de dextérité, où chaque déplacement compte dans les derniers parcours, sachez que les possesseurs de Switch partent avec un handicap non négligeable si ils ont le malheur de jouer avec une manette sujette au Joy-Con Drift. Si les autres plateformes ne sont évidemment pas affectées par le problème, il n’en reste pas moins présent et il sera sans nul doute source de chutes assez fréquentes lorsque vous devrez passer des stages corsés. On pourra aussi trouver étrange le fait d’avoir changé les musiques du jeu ainsi que de supprimer les voix françaises, en résulte une bande-son moins marquante que le titre original.

Super Monkey Ball : Banana Blitz HD revient dans un remake qui plaira certainement aux fans de longues dates. Le titre saura séduire les joueurs qui ne possédaient pas la Wii à la sortie du jeu ou les non-initiés à la série. Cependant, gardez à l’esprit que le jeu reste assez court et ne vous opposera une certaine difficulté qu’une fois les derniers niveaux atteints. Mais si vous souhaitez découvrir ou redécouvrir la série Super Monkey Ball avec ce remake, alors vous pouvez y aller. Espérons maintenant que cette sortie récente motivera SEGA à investir dans un nouvel opus, cette fois-ci réellement original.

L'avis de l'auteur

Sachant que cet opus de Super Monkey Ball est un jeu avec lequel j'ai beaucoup joué durant mon enfance, j'ai pris plaisir à le redécouvrir sur Switch. Malheureusement, les derniers niveaux furent plus sources de frustrations qu'autre chose étant donné le problème lié au Joy-Con Drift. Je le conseille, oui, mais si vos manettes n'ont pas de problème et si vous êtes patients.

Laselow
b
Note du panda
7 10

Super Monkey Ball : Banana Blitz HD

Points positifs

  • Un level-design original
  • Un gameplay à la portée de tous
  • Un challenge conséquent sur les derniers mondes
  • Plusieurs ajouts de contenu et modes de jeu
  • Bonne rejouablilité

Points négatifs

  • Se finit plutôt vite
  • Mini-jeux inintéressants
  • Bande-son moins marquante que le jeu original

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp