Test Sonic Mania – Un retour en grandes pompes !

Voir la note

Figure iconique de la Megadrive dans les années 90, Sonic le Hérisson avait très mal géré son passage à la 3D. SEGA tente donc avec Sonic Mania une solution inédite : donner aux joueurs ce qu’ils réclament depuis 20 ans ! Verdict ?

Depuis quelques années, force est d’admettre que la licence Sonic a perdu de sa superbe. Passage à la 3D mal effectué, épisodes de plus en plus anecdotiques et tentatives parfois désespérées : ces vingt dernières années n’ont pas été placées sous une bonne étoile pour le hérisson le plus rapide de l’Est. Toutefois, Sonic Mania reprend l’adage « faire du neuf avec du vieux » et parvient à donner une petite lueur d’espoir pour la suite des événements.

Une Madeleine de Proust assumée !

test-sonic-mania-retour-grandes-pompes (3)

N’y allons pas par quatre chemins : oui, Sonic Mania renoue avec les origines de la licence. Plus que de renouer les liens, il se permet même de s’inscrire dans la chronologie officielle en se plaçant après Sonic & Knuckles (et par conséquent, devient le véritable quatrième épisode).

Un retour aux sources salutaire donc, qui s’assume complètement en proposant un fan-service nostalgique et maîtrisé. Sonic Mania n’est donc pas là pour faire évoluer la licence : il est là pour prouver que SEGA (et ses studios partenaires) a encore le talent pour offrir un épisode de qualité.

Les musiques, les niveaux, le game-design et le level-design : tout y est, comme à l’époque. Si le titre s’inspire fortement des anciens niveaux marquants (Hydrocity de Sonic 3, Green Hill ou encore Chemical Plant de Sonic 2), il ne s’agit pas ici de sortir un simple « remake » mais bel et bien de l’inédit, très fortement inspiré.

Le titre reprend traits pour traits les codes de l’époque, et propose un bon challenge !

Ainsi, des nouveaux niveaux font leurs apparitions, parfaitement intégrés dans l’esprit « nineties » de l’époque. Vous pouvez choisir votre héros, parmi Sonic, Tails et Knuckle et il est agréable de ne pas avoir de fioritures inutiles : Sonic Mania va à l’essentiel.

Côté gameplay, si celui-ci vous plaisait à l’époque, vous serez ravis d’apprendre qu’il n’a pas changé. L’inertie des personnages est identique et les phases de plateformes qui demandent de la précision sont toujours un calvaire, dues au côté dynamique des héros. Cependant, c’est bien ce qui fait ce charme si particulier. On notera l’ajout du « Drop Dash » qui permet de repartir à toute allure à la retombée d’un saut : pratique !

Concrètement, nous avons là une sorte de pot-pourri des précédents volets et ce, dans le bon sens du terme. La bande originale est remixée pour notre plus grand plaisir, et il y a fort à parier que vous vous trémousserez devant votre canapé avec ses musiques old-school qui n’ont, très honnêtement, pas pris une ride.

Excellent sur toute la ligne !

test-sonic-mania-retour-grandes-pompes (1)

Et comment ne pas tomber sous le charme ? Les niveaux sont un chouïa plus complexes, plus longs également et avec un prix honnête : une vingtaine d’euros. Alors oui, ce n’est pas un énième triple A qui fait pleuvoir les balles et les grenades à tout-va, mais le simple fait de retrouver cet univers enchanteur avec une OST qui est tout bonnement somptueuse : Sonic Mania est un excellent jeu !

Comprenons-nous bien, ce n’est pas simplement la fibre nostalgique qui parle. En vérité, il y a un savoir-faire, du level-design et des mécaniques de plateformes que l’on n’avait pas vu depuis… Sonic 3. Plus encore, ce petit condensé d’Histoire est peaufiné et travaillé d’une main de maître. C’est propre, c’est léché, il n’y a pas de chutes de framerate, ni de bugs de textures, et on se moque qu’il tourne en 4K ou non !

Si vous désirez titiller votre fibre compétitive, sachez qu’un mode versus est disponible. Celui-ci reprend l’exacte base de Sonic 2. Si la référence est bienvenue, force est d’admettre qu’il a très mal vieilli : on ne gagne pas à tous les coups. Bien entendu, le « Time Attack » est toujours de la partie, à la différence que vous pouvez comparer vos scores en ligne avec d’autres joueurs. De quoi remettre le scoring au goût du jour.

Sonic Mania est un petit bijou de nostalgie, qui aurait dû sortir bien plus tôt !

Et ce n’est pas tout, car pour les aficionados du 100%, sachez que de nombreux mini-jeux sont présents çà et là (les ballons de Sonic 3 en tête), et forcément les Chaos Emeralds. On se demande ce qui se passera si vous obtenez les sept…

En revanche, nous pouvons tout de même être contrariés de l’unique sortie du soft en dématérialisée. Et même si SEGA promet de réfléchir à une version boîte : allez savoir quand elle sera disponible. C’est dommage, car cela aurait ajouté un joli plus.

Pour le reste, il n’est pas exagéré d’affirmer que Sonic Mania a réussi son pari haut la main. Un gameplay toujours aussi nerveux et efficace, des décors variés, des musiques sublimes : c’est un savoureux cocktail qui se déguste sans modération !

Sonic Mania est un très bon jeu, époustouflant, qui est pensé, programmé et réalisé pour titiller notre fibre nostalgique. Non content de proposer du fan service de qualité, il le fait d’une très belle manière. C’est un peu frustrant, même, de ne pas l’avoir eu avant. Graphismes léchés old-school, bande son absolument démente et gameplay à l’ancienne, mais parfaitement maîtrisé : il sait ce qu’il fait, vous pouvez lui faire confiance si vous êtes fan du célèbre hérisson bleu.

L'avis de l'auteur

J'ai été carrément séduit par le titre. Oui, c'est génial, les musiques claquent, le gameplay claque, les graphismes claquent... Je trouve que ça... Claque ? Bref, un retour dans le respect des joueurs et pourtant, le titre n'innove pas pour deux sous... C'est paradoxal, mais ça fonctionne très bien pour lui !

Jibenc0
s
Note du panda
8.5 10

Points positifs

  • Un retour dans les années 90
  • Pas de features inutiles
  • L'OST monstrueuse
  • Techniquement maîtrisé et propre
  • Le challenge à la hauteur
  • La direction artistique sublime
  • Le prix honnête

Points négatifs

  • Pas de version boîte
  • Quelques bugs de connexion
  • Le mode versus a mal vieilli

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

6 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp