Test Snack World : Mordus de Donjons – Allons manger des côtes de porc

6.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

La première question lorsque l’on lance la cartouche de Snack World : Mordus de Donjons est : mais où suis-je parti ? Le générique parle de manger des côtes de porc, de l’addiction aux smartphone, et parle de donjons… Bon, on va du coup en discuter.

Snack World : Mordus de Donjons, c’est le nouveau jeu de la franchise transmédia signée Level 5. Oui, les gars derrière Yokai Watch ou encore Inazuma Eleven. Le pays du soleil levant a donc le droit à une série en manga, un anime et donc ce jeu vidéo, à la fois sur Nintendo Switch, mais aussi sur Nintendo 3DS. Allons donc voir ce que nous réserve ce jeu, se proposant comme un action-RPG plutôt complet. Le jeu arrive en France après une localisation complète, que ce soit dans les cinématiques comme dans les petites phrases faites par les personnages.

Promo
Snack World : Mordus de Donjons - Gold pour... - Acheter sur Amazon
Equipez-vous, explorez des donjons !; Battez des boss coriaces !; Jusqu'à 3 autres joueurs en local ou en ligne !
−23% 39,99 EUR

Un monde à la fois loufoque et attachant

Snack world mordus de donjons 31 1

Passé le générique du jeu, nous nous retrouvons dans la fameuse création de personnage. Chose assez répandue dans les RPG japonais, on retrouve grosso modo la même chose qu’a pu proposer Level 5 par le passé en terme de personnalisation, notamment sur un jeu comme Dragon Quest IX. Plusieurs visages, plusieurs coupes de cheveux, de couleurs et basta. On a pas besoin d’en avoir plus de toute façon, étant donné que le gros intérêt visuel est que votre équipement sera visible sur votre personnage.

Une fois passé cette séquence on se retrouve dans le village, hub du jeu, qui vous permettra à la fois de vous ravitailler, de récupérer des quêtes, acheter/vendre objets, armes et armures pour votre personnage, et bien des choses. Le jeu dans sa trentaine d’heures tente se constamment renouveler l’intérêt du joueurs, que ce soit en amont des quêtes ou pendant celles-ci.

Tout comme dans une bonne partie des productions signées Level 5, on retrouve comme toujours une patte graphique très efficace, des personnages mignons et un humour omniprésent. Que ce soit dans les dialogues, les animations, les noms des lieux (reprenant et faisant des jeux de mots liés à la nourriture), tout est fait pour créer un mood agréable. Et pour le coup Snack World, malgré un aspect un peu trop poussif, notamment sur toute cette dimension liée à la nourriture, reste plaisant.

Un dungeon crawler efficace

Snack world mordus de donjons 13 2

Mais en jeu, comment tout cela se déroule ? Snack World se propose comme un action-RPG assez classique avec une 3D isométrique mais doté d’une caméra pouvant se mouvoir en partie. Le gameplay est en soi assez simple : vous avez un bouton pour attaquer, un bouton pour garder, une combinaison de bouton pour une autre attaque spéciale.

Le principe est alors simple : on arrive dans une zone ou un donjon, on bouge et on tape sur tout ce qu’il bouge. La grande force de ce Snack World, c’est d’être ainsi jouable, sur l’ensemble du jeu, jusqu’à trois en local ou en ligne. Les missions se jouent assez rapidement et on passe très rapidement de l’une à l’autre. Dommage que le jeu ne se renouvelle pas en terme d’environnement. Les quêtes annexes vous ferons revenir dans les lieux de l’histoire principale et c’est tout.

Mais ce qui est intéressant, c’est toute la dimension de crafting qui est proposé dans le jeu. Snack World fonctionne sur un principe de jaras, des porte-clés qui se transforment grâce à votre smartphone en armes, boucliers ou potions. Tous ces objets, ainsi que les vêtements et couvre-chef, seront soit à confectionner, soit améliorables. Il vous suffira d’avoir les bons ingrédients, obtenus en mission, et de les utiliser pour remplir les jauges nécessaires à la confection de l’objet.

Et des objets, vous en aurez à foison ! Des snacks améliorant vos capacités/compétences avant une quête, aux boost d’xp en passant par tout un tas d’objets nécessaires aux conceptions.

Les objets, plus spécifiquement les armes et vêtements, fonctionnent selon le principe de marque et de couleur. Plus vous progresserez dans l’aventure, plus vous aurez l’occasion de débloquer des objets avec un meilleur rang, mais aussi plus de rareté. Les armes nécessiteront d’avoir des exemplaires de l’arme pour monter de chaque niveau.

Des ptits monstres

Snack world mordus de donjons 33 3

Et nous n’avons pas encore parlé d’un système pourtant omniprésent dans le jeu, celui des snacks. Le principe est le suivant : plus vous vaincrez les différents mobs lors des quêtes, plus vous aurez une chance de sympathiser avec eux en réalité ! Avec en plus la possibilité de leur donner des bonbons pour accélérer tout ceci.

Une fois la jauge remplie, vous aurez l’occasion lorsque vous aurez vaincu un de ces mobs, de les prendre en photos avec votre Pix-e Pod (votre smartphone). Une fois pris en photo, ils arriverons dans un inventaire telle une carte. Il sera ainsi possible de les utiliser de plusieurs façons : En tant qu’alliés ou en tant que snacks de poche.

En tant qu’alliés, ils vous accompagneront tout simplement lors des quêtes, et vous aideront soit en tant qu’attaquant, soutien, défenseur encore intime… L’occasion ainsi de personnaliser encore plus son expérience et de, selon la quête, créer un peu son équipement parfait couplé à ses soutiens appropriés.

On débutera bien entendu avec un seul spot de débloqué, et on pourra en avoir jusqu’à trois. Les snacks montent de niveaux de façon simultané avec vous, ce qui aide pour avoir une progression cohérente de bout en bout.

Il en reste que cette progression, si vous souhaitez la faire en une ou en quelques traites, comme nous l’avons fait pour rendre ce papier, est plutôt indigeste. Le jeu étant très répétitif, un peu comme tous les jeux proposant cette formule hub + enchaînement de quête, sa répétitivité devient un véritable calvaire sur le moyen terme.

Mais pour autant, Snack World n’en reste pas moins un bon jeu, très bien pensé pour la console, son public visé (plutôt jeune adolescent) et surtout cohérent avec la consommation de la Nintendo Switch par petites sessions. On se voit très bien faire nos 2-3 quêtes par jours, voir les copains le week end et jouer un peu ensemble, et consommer le jeu ainsi.

Snack World: Mordus de Donjons fait partie de ces action RPG que l’on consomme comme un snack en vrai ! On lance une partie le temps de 2-3 quêtes par-ci par-là, et on y retourne petit à petit par petites sessions, comme on retourne vers un paquet de bonbons, pour en reprendre un petit peu à chaque fois.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Du contenu à foison
  • Un système de craft plutôt sympathique
  • Jouable à 3 en local et online
  • Plutôt mignon
  • L'assurance qualité signée Level 5
  • Un humour qui pourra ne pas passer
  • Attention à l'indigestion de la formule
  • Quelques soucis de caméras
6.5
  • iOS
  • 3DS
  • Android
  • Switch

Snack World : Mordus de donjons - Gold

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

D'abord circonspect par le jeu et plus précisément son humour, on se prête finalement assez rapidement au jeu. Un jeu dont je n'ai clairement pas profité dans les meilleures conditions, mais que je conseille tout de même au final !

Antoinerp
b
Note du panda
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des