TEST. Red Barton and The Sky Pirates – Un jeu de tir aérien très, très pauvre et faible…

2.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Devant sortir à l’origine le jour de la saint-valentin soit le 14 Février dernier, Red Barton and The Sky Pirates avait été reporté, pour sortir donc le 14 Mars dernier, car les développeurs voulaient se laisser encore un peu de temps pour peaufiner leur première production. Malgré ce petit délai supplémentaire, il faut bien avouer qu’il ne s’agit pas d’un jeu très réussi pour une première…

Red Barton à la rescousse de Gisele et de son peuple !

Red Barton and the sky pirates 1

Les jeux de tir de ce style là n’ont jamais eu une histoire un tant soit peu intéressante, et c’est le même cas pour Red Barton and The Sky Pirates, même s’il y a une idée de fond sympathique de base. Le titre se déroule dans une monde nommé Diamondia, malheureusement sous l’emprise de Diamund III, un roi tyrannique et possédant une armée très puissante. Ce dernier a mis en exil Red Barton, qui va devoir désormais se battre pour récupérer son honneur, sauver sa bien aimée Gisele, et surtout libérer le peuple de Diamondia de cette dictature.

C’est le point de départ du scénario de Red Barton and the Sky Pirates, où vous devrez traverser quatre pauvres niveaux qui se courent après. Oui, seulement quatre stages sont au programme, avec au passage une fin totalement honteuse, qui amènera forcément à une suite… Concrètement, il est tout simplement scandaleux de proposer au passage un contenu aussi famélique, tout en tentant de faire du remplissage avec un mode nuit dispensable, puis un mode coopération en local totalement anecdotique.

Bon, ne soyons quand même pas mauvaise langue qu’on se le dise, car la seule bonne idée qu’ont eu les développeurs dans le soft, c’est le fait d’avoir ajouté un petit côté Bande Dessinée au titre. En effet, Red Barton and The Sky Pirates sera ponctué de quelques petites planches de B.D. pendant les chargements, et sur la cinématique de fin. Mais pour le reste, c’est juste plus que décevant, car d’autres titres font tellement mieux… Et nous ne parlerons sûrement pas des menus totalement bugués, chose qui nous a plutôt choqués, et dont on se demande finalement si les développeurs se sont servis à bon escient de ce mois de peaufinage.

Un jeu totalement aux fraises et bugué, ça vous tente ?

Red Barton and the sky pirates 2

Sur le papier, Red Barton and the Sky Pirates a vraiment tout pour plaire au premier abord, surtout en s’inspirant de licences comme After Burner ou StarFox, comme le précisaient les développeurs. Car comme nous l’avons évoqué plus haut, le soft est un jeu de tir aérien en 3D, où votre but est de parcourir les niveaux en dézinguant un paquet d’ennemis, jusqu’à arriver à la fin de ces stages, et ainsi de vous confronter au boss de ce dernier. Jusque là, un cheminement assez basique d’un shooter aérien en somme, sauf que vous allez voir très rapidement que le jeu n’est pas si bien que ça en définitive.

Pour commencer, et avant de s’attaquer au pire, sachez au passage que votre bolide pourra ramasser bon nombre de bonus dans les niveaux à savoir :

  • Des pièces
  • Un bonus tête de mort : Un coéquipier pirate viendra vous aider à nettoyer la zone
  • Un tir double et triple temporaire
  • Des munitions pour missiles et boulets de canon
  • bouclier
  • Santé
  • De l’essence : Le boost qui est utilisable de manière facultative, vous mangera assez rapidement votre essence, et il faudra donc ramasser ce bonus pour éviter de tomber en panne et de devoir recommencer le niveau là où vous vous êtes arrêtés.

Voilà tout ce que vous pourrez choper dans les niveaux, mais venons-en en particulier aux contrôles du soft, totalement à la rue. Si à première vue, cela passe manette en main, c’est tout simplement une purge au combo clavier/souris, car le tout est plus qu’imprécis. D’ailleurs, la visée ne se contrôle même pas à la souris, et ni la manette via le joystick droit… Cela vous forcera donc à faire bouger votre avion via uniquement le joystick gauche ou les touches de déplacement pour viser les divers ennemis. Une chose en soi assez incompréhensible, surtout quand nous savons que la visée dans ce type de jeu est plus que primordiale.

Au niveau des déceptions qui plus est, ce sont notamment les divers problèmes de hitbox récurrents qui viennent pourrir également l’expérience de jeu. Pour certainement empêcher les joueurs d’exploiter certains bugs du titre, les développeurs ont donc restreint un peu l’espace de jeu via des murs invisibles. Sauf que le soucis est qu’il sera quasiment impossible de viser correctement des ennemis tout à droite ou à gauche, car vous vous prendrez systématiquement ces maudits murs invisibles, beaucoup trop mal placés, et nous laissant un gros sentiment de linéarité à défaut d’un soupçon de liberté dans son gameplay. En sus, on ne peut pas dire que la lisibilité de l’action soit aussi clairement optimale, avec les diverses explosions incessantes et mal faites quand vous tuez un adversaire…

Red Barton and The Sky Pirates est un shooter aérien avec des idées, sauf que c’est totalement raté sur tous les points.

Pour la difficulté qui plus est, Red Barton and the Sky Pirates est clairement beaucoup trop facile. La grosse faute notamment à une I.A. totalement inexistante, ce qui fait que vous passerez aisément les quatre niveaux s’offrant à vous sans trop de difficulté et ce, malgré le nombre hallucinant d’ennemis. Soit dit en passant, mention spéciale également aux boss, tout simplement pathétique tant leur I.A. ne se résume absolument pas à vous viser, ce qui fait que vous pourrez facilement le contourner tranquillement, pour l’ajuster, gagner et passer au niveau suivant… Vous n’aurez à chaque fois que trois vies pour finir ces quatre niveaux comme tout bon jeu d’arcade se respectant, et il y a des chances pour que cela reste à trois vies les quatre niveaux durant étant donné la facilité déconcertante du soft. Surtout qu’il n’y a même pas de modes de difficulté par dessus le marché…

Autre point qui nous a littéralement indignés qui plus est : sa durée de vie. Non mais franchement, il est juste assez honteux de voir que le titre ne s’offre que seulement quatre petits niveaux, qui se terminent en même pas une demi-heure ! Pour rallonger artificiellement la durée de vie déjà bien pauvre du soft, les développeurs ont décidé de rajouter ces mêmes quatre niveaux, mais en version nuit, ce qui n’apporte absolument rien de nouveau ! 6.99 € pour une demi-heure de jeu, et en sachant que la rejouabilité est nulle et que le mode coopération en local est purement anecdotique – en même temps, qui voudrait jouer à un jeu à la ramasse en local… -.

L’ultime chose qui pourrait cependant sauver légèrement les meubles dans ce shooter aérien, ce serait au moins le garage pour votre bolide. En effet, à chaque fin de niveau, et avec les diverses pièces glanées dans ceux-ci, vous aurez la possibilité d’améliorer votre avion pour le rendre plus résistant, ou bien d’améliorer vos trois armes que sont vos balles, missiles et boulets de canon.  Ce petit côté-là n’est pas vilain, mais bon ça reste tout bonnement classique, et anecdotique.

Absolument immonde !

Red Barton and the sky pirates 3

A la vue des premières images du soft bien avant sa sortie, Red Barton and The Sky Pirates n’avait pas l’air si moche que ça, laissant même penser à un style graphique rafraîchissant. Finalement, il n’en est rien car sous ce moteur Unity, les développeurs n’ont même pas réussi à faire un jeu un tant soit peu joli, mais juste un jeu avec des textures insipides, des effets d’explosions totalement ratés et fait sous Paint, ou bien encore des animations juste à mourir de rire. Nous ne parlerons pas du level-design et de la direction artistique du soft, totalement sans inspiration avec une construction des niveaux laissant à désirer. Ce n’est pas tout, il est aussi complètement hallucinant de voir que le moteur graphique du soft a été également mal géré en mode nuit, dans la mesure où le jeu trouve quand même le moyen de ramer… Preuve que les développeurs ont visiblement développé les niveaux du mode nuit à la va vite car ces stages-là, qui sont les mêmes que le mode jour rappelons-le, sont totalement bugués à mort, et nous empêchent même d’affronter les boss car les cinématiques se bloquent sur ces derniers…

Sur l’aspect sonore qui est l’ultime point, ce n’est pas mieux non plus. Les thèmes musicaux ne vont en aucun cas avec l’ambiance de Red Barton, puis ces dernières ne sont pas vraiment de qualité qu’on soit clair avec vous… Sinon, pour le reste… Et bien non c’est tout en fait car il n’y a pas de doublages, et les traductions en français dans les menus sont juste assez grossières et pas finies. Par contre, les dialogues sont curieusement en anglais, et pas moyen de changer la langue.

Red Barton and The Sky Pirates ne sera certainement pas le jeu du siècle, et n’arrive même pas à la cheville des mastodontes du genre qu’on se le dise. Le jeu est globalement moche, bugué, avec un gameplay très imprécis et surtout des choix de game design discutables. On ne s’attardera également pas sur les divers bugs de hitbox et de son contenu juste risible qui ne vaut certainement pas 6.99 €, mais bien moins cher car juste une demie-heure de jeu, c’est très limite. Nous voulons bien que ce soit le première production de Schism Worldwide mais du début à la fin, le soft est franchement très mauvais, avec beaucoup trop d’éléments à la rue, sauf à la limite le système de personnalisation de notre bolide, ou encore son aspect B.D.. Mais pour le reste, c’est juste très faible, et nous ne vous conseillerons pas de vous jeter sur ce titre, raté du début à la fin, jusque dans les menus c’est dire. 

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Un shooter aérien pas déplaisant à première vue...
  • De la coopération en local...
  • La personnalisation du bolide
  • L'aspect un peu B.D., une bonne idée de base
  • ... Devenant assez vite répétitif avec des niveaux courts
  • ... Anecdotique, comme le mode nuit...
  • Seulement quatre niveaux pliés en une demi heure !
  • Les boss juste risibles
  • I.A. à la ramasse
  • Une traduction des menus grossière
  • Des bugs en veux-tu en voilà
  • Seulement en anglais pour les dialogues
  • Chara Design à revoir
  • Gameplay totalement imprécis
2.5
  • Android
  • iOS
  • PC

Red Barton and The Sky Pirates

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Non mais là très franchement, c'est un gros ratage total ce Red Barton and The Sky Pirates. Le premier titre de Schism Worldwide est un pur navet, et en plus de ça il est tellement bugué que ça en devient presque drôle pour ainsi dire. Ce qui m'a encore paru plus qu'incompréhensible, c'est le contenu faible du soft, mais également le fait que les développeurs auraient dû se donner bien plus de temps qu'un tout petit mois pour corriger les divers bugs et les gros soucis de gameplay ! Pour 6.99 €, achetez bien mieux que ce titre qui est d'ores et déjà très certainement oublié... Cependant, j'espère que le studio relèvera la tête avec la possible suite qui doit se préparer.

Matheus
f
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.