TEST. Rainbow Moon – Le retour du RPG tactique

Voir la note

Vous vous souvenez du RPG Tactique Rainbow Moon sorti sur PlayStation 3 et PS Vita et né du studio indépendant SideQuest Studios ? Eh bien, il est de retour avec quelques nouveautés agréables et mais est-ce que cela est suffisant pour que les joueurs puissent replonger dans son univers ? Et pour les autres, l'aventure Rainbow Moon, doit-elle démarrer ?

Rainbow Moon est donc un RPG tactique qui a été développé par le studio indépendant SideQuest Studios et édité par Eastasiasoft. Originellement sorti sur PlayStation 3 le 4 Juillet 2012 puis sur PS Vita le 4 Décembre 2013, le soft revient cette fois-ci sur PlayStation 4 le 17 Février 2016 en dématérialisé tout comme les éditions précédentes.

Oldschool mais enchanteur !

Rainbow_moon_testscreen1

L’histoire de Rainbow Moon nous met à la tête d’un certain Baldren. Ce dernier avait pour habitude d’affronter son rival Namoris dans une forêt des plus sombres pendant la nuit. Cette fameuse forêt semblerait renfermer des portails magiques et ce soir-là, Namoris s’était tenu embusqué pour tendre un piège à son rival.

Ainsi, Baldren tomba sur le portail et pendant qu’il s’interrogeait, Namoris en profita pour l’attaquer par surprise. Résultat ? Notre protagoniste travers malgré-lui le portail et se retrouve dans un monde qui lui est totalement inconnu. Auparavant, ce nouvel univers vivait paisiblement mais depuis l’arrivée de Baldren, des portails se sont ouverts un peu partout et ont permis à différents monstres de transformer ce havre de paix en véritable enfer.

C’est ainsi que vous devrez rétablir l’ordre et fermer les différents portails situés un peu partout dans le monde… Rien d’incroyable au niveau du scénario et s’avère être trop effacé… Pourtant et qu’on se le dise, on se laisse porter très facilement par cette épopée.

Un peu partout dans le monde ? Eh bien oui, forcément, la carte du monde est très grande et on peut dire que l’exploration va battre son plein et ce, pour notre plus grand plaisir.

Et en plus de cela, on vous le dit tout de suite, Rainbow Moon est doté de graphismes très mignons et d’un univers clairement enchanteur et très entraînant. Avec sa vue isométrique pour l’exploration, cela donne un aspect assez oldschool qui est très loin de nous déplaire.

Rainbow Moon dégage un charme fou

On trouve ainsi sur la carte des monstres, des PNJ, des villages, des grottes et bien évidemment, de nombreux coffres et trésors qui n’attendent que nous pour être découvert. La variété sera aussi de la partie puisque l’on pourra aussi bien se retrouver dans des plaines verdoyantes que dans des environnements enneigés. Un bon point encore !

Au début de l’aventure, vous pourrez bien évidemment sélectionner votre niveau difficulté. On trouve ainsi normal ou difficile et si le commencement vous fait peur, vous pouvez également choisir de démarrer avec ou sans équipement. Même si les premiers combats s’avéreront peut-être difficiles, il ne faut pas perdre espoir car après l’obtention d’une certaine compétence dont nous parlerons plus tard, cela deviendra plus facile. Néanmoins, les batailles se voudront très tactiques et il faudra mettre vos talents de stratège en place pour arriver au bout de l’aventure.

Au fil du temps, de nouveaux personnages charismatiques mais manquant de profondeur vous rejoindront dans votre quête et ils seront tous spécialisés dans un certain domaine. Sachez tout de même que votre équipe ne dépassera pas le nombre de six héros dont votre avatar Baldren et qu’ils pourront tous être renommé par le nom de votre choix.

Du côté des nouveautés pour ce portage sur PlayStation 4, on trouve des dialogues et des temps de chargement améliorés mais aussi, un affiche en 60 fps. De plus, tout le contenu additionnel sorti précédemment est disponible dans cette nouvelle adaptation. De quoi intéresser les possesseurs des anciennes versions d’autant plus que Rainbow Moon leur sera proposé avec une remise de moins 50% ainsi qu’une fonction cross-save. A notre goût, il manque encore quelque chose…

C’est maintenant que la mauvaise nouvelle tombe, Rainbow Moon est entièrement en anglais ! Alors certes, le niveau d’anglais nécessaire n’est pas forcément très élevé pour profiter pleinement du soft mais franchement, pour un RPG, on aurait grandement aimé bénéficier d’une traduction… Du coup, les anglophobes vont devoir passer à côté de ce petit bijour… Dommage car après trois portages, il était peut-être temps de le traduire.

Un RPG tactique des plus classiques

Rainbow_moon_testscreen2

Rainbow Moon n’est clairement pas le RPG tactique le plus novateur du monde mais il sait utiliser comme il se doit les codes du genre et même, du RPG classique. il s’agit-là d’un mélange assez intéressant et au final, plutôt réussi dans son ensemble.

Ainsi, les monstres seront visibles à l’écran et il est écrit juste au dessus d’eux : leur niveau ainsi que le nombre d’ennemis qui seront présents lorsque la bataille débutera. De quoi vous préparer et savoir si un combat est perdu d’avance ou si vous pouvez y aller les yeux fermés.

D’ailleurs, au cas où vous auriez fait le ménage en terme d’ennemis, pas de problème, des combats aléatoires vous serons proposés en bas à droit de l’écran et une pression sur la touche X et hop, l’affrontement est lancé. Seul problématique à ce sujet : la touche croix…

En effet, cette dernière est utilisé pour activer des des éléments sur la carte du monde, parler au PNJ, ramasser des trésors et du coup, on lance parfois une bataille sans le vouloir. Il aurait clairement été plus judicieux d’attribuer cette possibilité à un autre bouton non utilisé.

Les affrontements sont donc classiques avec une possibilité de faire des attaques normales, d’utiliser des skills (une centaine), de se défendre, d’utiliser des objets ou encore de fuir si le combat tourne mal. Car oui, il faut vraiment attention à ne pas retrouver l’un de nos héros encerclé car si tel est le cas, la fin pourrait arriver plus vite que prévu !

D’ailleurs, Rainbow Moon ne pénalise pas le joueur en lui faisant faire face à un écran de game over et à de la frustration. Non ici, on peut sauvegarder à tout moment et être vaincu se résume seulement à se retrouver avec un seul point de vie. Rien de bien méchant donc.

Là où Rainbow Moon apporte sa pâte, c’est lors de la prise de niveau de vos personnages et du déblocage de tours d’action supplémentaires pour vos héros. Ainsi, si l’on disait tout à l’heure que les premiers combats pourraient être difficile, une fois le gain du premier tour d’action supplémentaire, ce s’arrange considérablement.

En effet, grâce à cela, vous pouvez désormais attaquer deux fois, utiliser, deux objets ou deux techniques et ce, en un tour. Evidemment, cela ne s’arrête pas là et vous allez pouvoir augmenter votre nombre maximum d’action par tour au fil du temps. A noter tout de même que se défendre coûtera automatiquement tous vos tours… En tout cas, ce système de gameplay apporte clairement un dynamisme et un rythme des plus intéressants dans ce jeu qui est pourtant un RPG tactique.

Rainbow Moon est tactical RPG classique mais efficace

Vos personnages vont donc gagner des niveaux grâce aux points d’expérience pendant les combats et s’ils ont la chance de donner le coup de grâce à un ennemi, alors, ils remporteront des Rainbow Pearls ! Qu’est que sont les Rainbow Pearls ? Ces derniers servent à augmenter les caractéristiques de vos héros. On trouve ainsi la rapidité, la force, la défense, la chance, les points de vie et bien sûr, ceux de magie.

Comme dans tout RPG qui se respecte, un système de craft sera présent, des vendeurs vous proposeront les dernières armes et autre équipements en vogue et enfin, d’autres vous vendront des skills. On trouve bien évidemment les altérations d’état, un diagramme pour montrer l’efficacité d’une arme par rapport à une autre, le bateau permettant de voyager sur la carte du monde et bien d’autres choses encore. Un RPG tactique des plus classiques ,certes, mais proposant tous les codes qui font le succès du genre.

Votre inventaire sera départagé en plusieurs sections comme les armes et armures et les objets pour se soigner mais aussi ceux appelés MISC permettant de se nourrir… car oui, vos différents héros devront manger pour être en bonne santé ! Bref, même si avec l’évolution de votre héros, la limite maximale d’objets que vous pouvez porter augmentera, lors de notre aventure, on s’est retrouvé très rapidement plein et il était regrettable de devoir jeter ou utiliser de la marchandise.

D’ailleurs, même si l’on trouve des vendeurs un peu partout dans les villes, donjons ou même à des endroits de la carte du monde, on se retrouve parfois à faire quelques allers-retours pour recharger son stock de potion de soin.

Autre particularité de Rainbow Moon, il nous offre un cycle jour/nuit. Cela permet quelques possibilités de gameplay comme ,par exemple, le fait que l’on voit beaucoup moins loin que la normale quand il fait nuit. Pour se faire, il suffit d’acheter des torches qui ont pour effet temporaire de nous permettre d’y voir ce qui est très pratique dans les donjons où il fait sombre. Malheureusement, au début de l’aventure, avec l’inventaire limité en place, il est difficile d’avoir suffisamment de torches, de nourriture et d’en plus, conserver le loot ramassé.

Autre point, si certaines quêtes vous demandent parfois d’attendre une heure bien précise avant de pouvoir effectuer une tâche. Il suffit de se rendre dans un campement sur la carte et de faire passer le temps. Attention tout de même, vos personnages consommeront plus de nourriture qu’à l’accoutumé.

Comme on l’expliquait précédemment, vous aurez des compagnons qui rejoindront votre cause au fur et à mesure de votre avancée dans l’histoire. Sachez qu’il sera possible de sélectionner n’importe lequel d’entre eux en tant que leader et surtout, que selon l’équipement que vous achetez, cela changera leur apparence. C’est quelque chose qui peut sembler normale mais dans un petit jeu indépendant comme celui-ci, on apprécie vraiment l’effort.

Minimum 40 heures de jeu pour 14€99

Rainbow_moon_testscreen3

Vous avez bien lu, le point fort de Rainbow Moon, c’est sa durée de vie ! En effet, du haut de ces vingt donjons, de sa grande carte du monde, plus d’une quarantaine de quêtes annexes et de sa trame principale, il faudra compter plus ou moins 40 heures de jeu. En somme, le rapport qualité/Prix penche clairement en la faveur du joueur pour peu que celui-ci accroche à l’univers.

En plus de cela, il faut l’avouer, avec cet univers vraiment sympathique et enchanteur, l’ambiance est à son comble et lorsque l’on prend en compte la bande-son du soft. En effet, elle est très jolie, entraînante et correspond parfaitement à l’ambiance générale que véhicule le jeu.

Dernier point, le soft ne manque pas d’humour et même si les dialogues ne sont pas doublés, ce qui peut ce comprendre pour un jeu indé, les petites phrases que prononcent les PNJ nous décroche bien souvent un sourire.

Pour conclure, comme le dit le slogan sur le site officiel du jeu : Rainbow Moon est un jeu fait par les joueurs et dédié « aux joueurs » et c’est exactement ça ! Pourtant, les joueurs peuvent aussi être européens et français et pourtant, nous avons encore été clairement oubliés avec cet énième portage et toujours l’absence de sous-titres en français. De plus, des petits problèmes sont présents et on se retrouve face aux premiers combats qui pourraient décourager, une touche croix nous lance dans des combats non désirés, un inventaire qui se remplit parfois trop rapidement, des héros et une histoire manquant de profondeur et un côté classique ou oldshool qui pourrait déplaire… Mais malgré ces défauts bien présents, Rainbow Moon propose une aventure d’environ quarante heures pour seulement 14€99, un univers enchanteur et attachant, des batailles dynamiques, une bande-son accrocheuse et tous les codes qui font généralement le succès d’un RPG. Pour ceux ayant joué sur les versions PS3 et PS Vita, la présence des DLC, la remise de moins 50% et le fait de pouvoir jouer en 60 fps pourront peut-être vous séduire une nouvelle fois. En somme, SideQuest Studios signe ici avec Rainbow Moon un petit bijou pour tout amateur de RPG tactique et même… de RPG tout court. En tout cas et à la rédaction, on attend avec impatience de voir ce que nous réserve le prochain volet du studio qui se prénommera Rainbow Skies.

L'avis de l'auteur

Rainbow Moon n’est pas forcément le RPG tactique le plus simple au monde. Mes débuts ont été difficiles, l’envie d’abandonner a parfois été présente et pourtant, l’univers charmeur et accrocheur pousse à aller jusqu’au bout. Le titre possède un excellent rapport/qualité prix et c’est pour cela que je le conseille mais malheureusement, je regrette assez amèrement qu’il n’y ait pas de sous-titres en français. Pour l’anecdote, je ne compte plus le nombre de combat que j’ai activé par mégarde en appuyant sur la croix, mon Dieu… Cela dit, c'est une bonne petite expérience vidéoludique en matière de tactical RPG !

Alexandre Mistral Play4Fun
b
Note du panda
6 10

Points positifs

  • Rapport qualité/prix indéniable
  • Univers enchanteur
  • Graphismes détaillés et colorés
  • Gameplay dynamique pour du tactique
  • Bande-son sympathique
  • La grande carte du monde et l'exploration
  • Durée de vie
  • Les codes du succès d'un RPG présent
  • 60 fps
  • Fonction cross-save
  • Présence des DLC de l'ancienne version
  • Côté oldschool/classique assumé...

Points négatifs

  • ... mais qui peut déplaire
  • Pas de sous-titres en français !
  • Des débuts qui peuvent décourager
  • Des héros qui manquent de profondeur
  • Scénario pas assez poussé
  • Inventaire trop petit au début
  • Les combats déclenchés par erreur...
  • ...à cause de la touche X

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp