Test Pokémon Version Cristal – Un grand RPG du Game Boy Color sur 3DS

  • Gameboy Color
Voir la note

Plus de seize ans après sa sortie originale sur Game Boy Color, Pokémon Version Cristal revient sur la Virtual Console de la Nintendo 3DS.

C’était à prévoir, après les éditions Bleue, Rouge et Jaune, puis Argent et Or l’année suivante, la Nintendo 3DS allait forcément accueillir Pokémon Version Cristal, qui débarquait sans surprise le 26 janvier dernier. Un jeu uniquement téléchargeable sur l’eShop (car oui, la boite ne contient qu’un vulgaire code), ne promettant une nouvelle fois pas grand chose de plus que de revivre la même aventure qu’à l’époque… sans toutefois devoir faire le plein de LR6, et changer sa pile de sauvegarde tous les 10 ans.

Même recette, même contenu

Avant de s’attaquer aux spécificités de cette « nouvelle » édition 3DS, parlons un moment de la cartouche de 2001. Une version qui ne fit pas consensus, et c’est toujours valable aujourd’hui, ce n’est pas compliqué de comprendre pourquoi. Dernier jeu Pokémon à paraître sur la gamme Game Boy / Game Boy Color, la Version Cristal promettait à l’époque beaucoup, et le résultat fut finalement loin d’être à la hauteur. Comme pour la Version Jaune, il s’agit d’une édition complémentaire à Or et Argent, rehaussant légèrement son contenu et apportant quelques petits correctifs. Mais force est de constater que même après plus de 16 ans, il reste difficile de distinguer ces derniers.

Annoncé plus beau que les versions Or et Argent, Cristal propose finalement exactement la même chose, à une petite exception près : des animations supplémentaires. Les fans savent de quoi je parle, cette version est la première à montrer les Pokémon en mouvement au début du combat. Un ajout clairement dispensable, qui ne fait que rendre les affrontements encore plus longuets qu’ils ne l’étaient déjà. La véritable nouveauté à retenir c’est la tour de combat, qui proposera d’enchaîner les adversaires pendant un moment, de quoi gonfler une durée de vie qui était déjà plus qu’au top. À noter tout de même que cette troisième cartouche comprend deux nouvelles quêtes, concernant les Zarbi et Suicune, mais leur intérêt reste assez limité. Ça fait léger pour une édition se voulant complémentaire, d’autant qu’il n’y est pas possible de capturer toutes les créatures comprises dans les jeux précédents.

La véritable nouveauté à retenir c’est la tour de combat, qui proposera d’enchaîner les adversaires pendant un moment, de quoi gonfler une durée de vie qui était déjà plus qu’au top

Mais surtout, Pokémon Version Cristal est le seul jeu de la série, avant le passage à la GBA, qui n’est pas compatible avec le premier Game Boy, cette brique grise qui n’affiche que du noir et blanc. Alors que jusqu’ici la firme de Kyoto ne contraignait pas à l’achat de la Color, du moins en ce qui concerne la série de Game Freak, pour pouvoir jouer à cette toute dernière édition cependant il fallait obligatoirement passer à la caisse. Coup dur pour certains joueurs, d’autant que la première édition de la portable de Big N fonctionnait encore parfaitement bien, et que de nouveaux jeux rétrocompatibles sortaient régulièrement. Et puis, arrêtez moi si je me trompe, ce ne sont pas les maigres ajouts de cette version qui la rendraient illisible par un Game Boy classique.

Une deuxième génération révolutionnaire

Bien entendu, Cristal reprend tous les ajouts des deux versions précédentes, et ils sont nombreux, voire même révolutionnaires. Pour commencer, et c’est certainement le plus important : la statistique Spécial s’est scindée en deux, pour représenter l’attaque spé et la défense spé séparément. Une nouveauté qui ne vous semble peut-être pas si énorme que cela, pourtant elle a toute son importance dans l’élevage de créatures. En effet, dans Bleu, Rouge et Jaune, le Spécial ne signifiait pas grand chose, et se révélait carrément hasardeux. Pour rester sur l’élevage, les Pokémon ont désormais un sexe attitré, et peuvent s’accoupler à la pension, afin de nous offrir des œufs. C’est le début d’une nouvelle ère, où les fans hardcore se lancent dans la stratégie de reproduction et tout ce qu’elle implique.

Mais Pokémon Version Or et Argent c’est aussi cent nouvelles créatures, la première fois que la série permet de choisir un personnage féminin, un cycle jour/nuit qui modifie l’apparition des Pokémon, ou encore deux nouveaux types (acier et ténèbres). Et en terme de contenu, c’est la seule génération qui propose carrément deux régions à explorer : Johto et Kanto, le monde des versions précédentes. Bien sûr, la durée de vie n’en est que plus grande, puisque alors il fallait entre vingt et trente heures pour arriver à la Ligue Pokémon dans Bleu, Rouge et Jaune, ici il y a carrément deux Ligues. Comptez alors entre cinquante et soixante heures pour faire le tour du contenu scénarisé de Cristal, un poil plus avec ses deux nouvelles quêtes. C’est tout bonnement énorme pour un jeu Game Boy Color ! Ajoutez à cela la quête du pokédex et la tour de combat, et vous pouvez sans problème dépasser la centaine d’heures de jeu, voire même plus encore.

En terme de contenu, c’est la seule génération qui propose carrément deux régions à explorer : Johto et Kanto

Un petit mot sur cette édition 3DS

Bien entendu, proposée à 9,99 euros, soit une quinzaine d’euros de moins que ce que vous coûtera une cartouche Game Boy Color fonctionnelle (avec une pile de sauvegarde neuve), cette édition Virtual Console 3DS n’a pas vraiment pris la peine d’embarquer la moindre nouveauté. À l’instar de toutes les versions GB disponibles sur l’eShop en somme. Ainsi ne vous attendez pas à trouver ici les fonctionnalités classiques d’un émulateur, comme la possibilité de sauvegarder quand vous le souhaitez et plusieurs slots. Non, Pokémon Version Cristal fait le strict minimum sur 3DS, en proposant exactement la même chose que la cartouche d’origine, à quelques minuscules exceptions près.

Pokémon Version Cristal fait le strict minimum sur 3DS

Il n’est pas possible d’y échanger des Pokémon avec des challengers des quatre coins du monde, idem pour les affrontements. Toutefois, vous pouvez vous connecter en local avec un autre joueur, sans passer par l’utilisation fastidieuse d’un câble Link qui fonctionne quand bon lui chante. Mais mieux encore, toutes vos créatures peuvent être envoyées vers l’application Banque Pokémon, ce qui vous permettra ensuite de les récupérer sur les éditions contemporaines de la série de Game Freak. C’est là le principal intérêt de ces versions Virtual Console. Il est aussi possible de récupérer Célébi beaucoup plus simplement que par le passé. Enfin, cette édition est l’occasion pour le titre de subir quelques corrections de bugs, notamment concernant le clonage qui devient impossible à réaliser. Bonne ou mauvaise chose, c’est à vous de décider !

À défaut d’apporter des nouveautés à la cartouche de 2001, cette édition 3DS lui offre une seconde vie, et c’est déjà pas mal. Bien que Pokémon Version Cristal ne renouvelle pas vraiment l’expérience de Or et Argent, proposant un contenu sensiblement similaire, il conviendra parfaitement à ceux qui n’ont pas fait ces derniers. Pour les autres, tout dépendra de leur affinité avec la série de Game Freak. En tout cas, à moins de dix euros, une édition virtuelle d’un aussi grand RPG du Game Boy Color mérite clairement le détour.

L'avis de l'auteur

Bien qu'elle ne propose pas d'ajouts majeurs, cette édition Cristal de Pokémon est étrangement ma favorite, toutes générations confondues. Pas que je sois très enthousiasmé par les animations supplémentaires, ou bien par les petits morceaux de scénario inédits, mais je dois reconnaître que la Tour de Combat m'a fait passer de très nombreuses heures sur la cartouche d'origine. Idem, j'adore son scénario quelque peu énigmatique tournant autour des légendaires à débusquer et des Zarbi, ou encore le fait que l'on puisse voyager entre deux régions comme bon nous semble. Non, vraiment, pour moi il n'y a rien à jeter, bien que je sois plutôt contre la politique de la troisième cartouche de Game Freak et de Nintendo. Alors bien sûr, je ne peux que conseiller cette édition 3DS.

itokiry
b
Note du panda
7 10

Pokémon Version Cristal

Points positifs

  • Quelques correctifs de bugs...
  • La possibilité de se connecter en local
  • Le prix (9,99 euros)
  • Célébi plus aisé à découvrir
  • Compatible avec la Banque Pokémon

Points négatifs

  • ... Qui ont fait disparaître le clonage
  • Aucun ajout pour cette édition 3DS
  • La version boite sans intérêt

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

13 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp