TEST. LEGO Harry Potter : La Collection – Poudlard arrive sur PS4

5.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Potterhead et autres fans de l’oeuvre de J.K Rowling doivent être aux anges en ce moment. De nombreux événements et sorties nous rappellent les bons souvenirs de notre enfance avec toute cette effervescence autour de Harry Potter : Livres qui ressortent dans une nouvelle édition, Harry Potter et l’Enfant Maudit – adaptation de la pièce de théâtre, le prochain film Les Animaux Fantastiques et bien des projections des volets originaux dans nos cinémas. Warner Bros et TT Games en profitent pour nous ressortir LEGO Harry Potter Années 1 à 4 et Année 5 à 7 dans une compilation remasterisée qui débarque sur nos PlayStation 4, exclusivement.

Ce sont nos choix, Harry, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.

LEGO® Harry Potter™ Collection_20161023132918

Oui, vous avez bien lu. Étonnement exclusive à la PlayStation 4, cette compilation ne sortira que sur la console de Sony alors qu’il était précédemment sorti sur la plupart des machines de l’époque. On se retrouve ainsi avec les deux jeux listés ci-dessus dans une version légèrement retouchée pour nos bécanes nouvelle génération et c’est tout. Oui, c’est tout. Mais replongeons-nous dans l’univers Harry Potter.

Reprenant l’intégralité de l’oeuvre de J.K Rowling, LEGO Harry Potter nous promet de revivre toutes les années lycéennes de notre jeune sorcier. De la Chambre des Secrets à la Coupe de Feu aux présentations des divers sorts, vous serez directement plongés en plein cœur de Poudlard et de tous les environnements – londoniens par exemple, pour y retrouver les livres ou films que vous avez sans doute déjà lus/vus.

Comme toujours, TT Games nous régale en réussissant parfaitement à joindre toutes les subtilités de l’oeuvre originale tout en y incorporant la touche d’humour qui fait le succès de la franchise LEGO. On se laissera souvent convaincre par une scène sérieuse, profonde juste avant d’exploser de rire sur le ridicule de la situation ou l’arrivée d’un cochon sans raison. Et c’est ce qui nous plait avec les jeux LEGO, se laisser bercer par les musiques officielles et la bande-son qui titille notre âme de fans, nous rappelant nos longues heures de lecture ou de visionnage et sourire à chaque petite blague et situation drôle que nous proposent les développeurs.

LEGO Harry Potter, un incontournable pour les Potterhead et les fans des jeux LEGO

Le scénario est encore extrêmement bien suivi et est fidèle à ce que l’on connait à travers les livres. Pas de véritable fausse note et si certains passages sont tronqués ou peu existants, d’autres viennent rajouter un peu de longueur, comme le tout premier chapitre de l’année 5 où vous aurez une scène de gameplay supplémentaire après avoir chuté de vos balais en allant à la maison des Black.

Et pour ce qui est du gameplay, on reste dans le classicisme avec ce que l’on a habituellement : des mécaniques simples et diablement faciles à prendre en main où vous devrez contrôler les personnages mis à dispositions pour avancer au fil des niveaux. Le level-design est plutôt bien fichu et laisse en évidence les indices pour résoudre diverses énigmes comme à l’accoutumée. Mais la petite subtilité ici, c’est que chaque personnage pourra utiliser des sorts : Reducto, Wingardium Leviosa ou encore Lumos Solem. Ainsi, selon les situations, vous devrez jongler entre vos sorts et parfois même, entre vos protagonistes pour sortir de chaque situation. Imaginez un peu les challenges qui vous seront offerts à la fin de chaque année… Enfin quoique, vous connaissez la difficulté des jeux LEGO, ce n’est généralement pas bien compliqué…

Un portage de plus, simple, efficace mais pas forcément utile

lego-harry-potter

Mais qu’en est-il de ce portage ? Que vaut vraiment cette édition PlayStation 4 des jeux LEGO Harry Potter Années 1 à 4 et LEGO Harry Potter Années 5 à 7 ?

Et bien à vrai dire, difficile de le caractériser pour ce qu’il est vraiment ou ce qu’il apporte de nouveau. Ces deux épisodes étaient des incontournables pour les fans de la licence ou de l’univers Harry Potter sur nos bécanes d’antan et ils le restent autant. Aucun changement majeur à noter puisque l’on a ni correction de gameplay, ni ajout de niveaux, ni de nouvelles fonctionnalités. La seule chose notable, c’est bien évidemment le petit côté portage (parce que remaster… non, tout de même pas), apportant un lissage des textures et des graphismes légèrement revus à la hausse.

Cependant, les derniers opus, LEGO Star Wars ou encore LEGO Marvel Avengers, apportaient déjà des environnements colorés, avec de multiples éléments à détruire à l’écran et des graphismes, certes, en deçà de la génération actuelle, mais corrects pour nos yeux. Ici, si le lissage fait plaisir et apporte un peu de fraîcheur par rapport à leur sortie en 2010 et 2011, cela reste tout de même léger et le portage reste gentillet et tout juste honnête.

LEGO Harry Potter, et la magie opère

Malgré tout, qu’on se le dise, on ne joue pas aux jeux LEGO pour se prendre une claque visuelle mais bien pour passer des moments de plaisir, seul, en couple ou entre amis, puisque sans surprise, le mode coopération en local fait son effet. Les graphismes un peu datés sont contrebalancés par l’aspect figurine de nos personnages et les formes cubiques des environnements. On est loin d’être choqué par la pauvreté de ces derniers grâce à cette formule minimaliste et après tout, avec l’univers Harry Potter, la magie opère.

Éternel démon de la franchise, les quelques bugs et soucis au niveau de certaines mécaniques ont pour la plupart été corrigés mais ils en subsistent encore. Autre vieillerie pour le genre, on notera que les dialogues ne sont pas doublés : les anciennes productions LEGO ne comblaient les cinématiques que par des bruitages et autres onomatopées et cela peut vous faire tilt si vous êtes un joueur des nouveaux titres et que vous n’aviez pas connu cette période. Que ce soit le Hobbit, Avengers ou Star Wars, les derniers jeux nous proposaient les voix officielles ou quelque chose de similaire, ne serait-ce que pour les répliques. Ici, que nenni. Alors ne soyez pas choqués, vous serez plutôt étonnés de remarquer qu’il n’y a pas besoin de doublages pour que les scènes soient tout de même drôles et que même avec des bruitages, nos protagonistes peuvent se faire comprendre. Et pour les autres, cela vous rendra très probablement nostalgiques.

LEGO Harry Potter La Collection n’est ni plus ni moins, un portage des deux jeux d’antan, LEGO Harry Potter Années 1 à 4 et LEGO Harry Potter Années 5 à 7. Si cette compilation amorce une bonne durée de vie et permettra aux joueurs de (re)découvrir l’aventure, elle n’apporte en rien des nouveautés : simple lissage des graphismes, aucune autre fonctionnalité ou véritable correctif n’en fait partie. LEGO Harry Potter La Collection est sans aucun doute le moyen de faire les jeux si vous ne les aviez pas fait sur les anciennes générations mais peut vite être oublié pour ceux ayant déjà bouclé l’aventure initiale.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • La compilation ultime pour les joueurs ne l'ayant jamais fait
  • Deux jeux en un, à petit prix
  • L'univers Harry Potter
  • Tout ce qui fait la licence LEGO...
  • ... et tous les défauts de la licence (répétitivité, axé pour les fans...)
  • Portage simple
5.5
  • PlayStation 4

LEGO Harry Potter Collection

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Expelliarmus ! Potterhead et fan inconditionné des jeux LEGO, je suis forcément émerveillé de recevoir une compilation du genre. C'est juste regrettable que ce portage n'apporte réellement rien d'important...

Julien
b
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.