TEST. LastFight – Préparez-vous à la joute finale !

Voir la note
LastFight est la première production du studio Piranaking, Jeu dérivé de la bande-dessinée française LastMan, le jeu prend place dans la volonté des créateurs de créer un univers cross-média, avec d'un côté une série d'animation en préparation chez France 4 et de l'autre, ce jeu défouloir, reprenant le sport de combat imaginé dans la bande-dessinée.

LastFight, c’est le dernier bébé de l’univers créé par Balak et Bastien Vives. Issu de la bande dessinée LastMan, le jeu nous propose d’incarner le duo Richard et Duke, duo mythique de boxe. Ils vont partir en quête de sauver la belle Tomie, capturée par une secte. C’est la seule ligne de scénario que vous aurez du titre et ce, tout simplement car c’est un jeu de baston, et que l’histoire, on s’en fiche ! La version du jeu que nous avons pu tester possédait quant à elle trois modes de jeux à savoir : histoire et le versus à un contre un ou deux contre deux.

Un joyeux bazar

Lastfight1

Le premier contact avec LastFight est vraiment plaisant, les cinématiques reprennent le style de la bande dessinée tout en rendant hommage aux classiques du jeu vidéo de baston de la génération megadrive (Street of Rage ou Fatal Fry). Une fois que l’on lance un combat et l’on entre dans le vif du sujet, le jeu s’apparente quant à lui à une version remaniée d’un Super Smash Bros. Ici Exit la vue de profil 2D, mais une réelle 3D, où les compétiteurs se baladent librement. Pour battre ses opposants, vous pourrez effectuer des coups classiques et spéciaux, mais également attraper son adversaire ou encore, utiliser des objets qui sont placés dans les arènes. On pourra également collecter des items qui, lorsque l’on en obtient trois, nous permettent de transformer notre personnage. Evidemment, cela donne accès à de nouvelles combinaisons de coups et combos. Les dix personnages présents du jeu nous proposent des coups divers et variés, même si l’ensemble peut manquer d’équilibre global.

Si LastFight paraît simple au premier abord, il faudra néanmoins jouer avec la distance, esquiver les coups adverses avec le bouclier ou le dash, et contrer au bon moment. Si le jeu manque un peu de finesse justement dans ces phases, où on finit rapidement par encaisser un ensemble de coups, le reste est jouable et même plutôt fun manette en main. Le feedback du titre est ainsi plutôt agréable, et nous ressentons réellement ce sentiment de donner et de recevoir les bourre-pifs. Ce gameplay, inspiré du fameux Power Stone qui, au passage, est un excellent jeu de combat sur Dreamcast, est réellement jouissif lorsque l’on joue à quatre, où on s’amuse a combattre éperdument ses adversaire avec poings et pouvoirs.

LastFight souffre d’un manque de contenu… et de variété

LASTFIGHT2

Mais Si LastFight est doté d’un game system réussi, il souffre malheureusement d’un manque de contenu certain. Le mode histoire est doté d’une simple suite de combats. Et le problème dans tout cela, c’est que ce mode manque vraiment de variété et on aurait aimé avoir deux ou trois combats en deux contre deux au lieu de devoir enchaîner les simples duels. Pourtant le mode deux contre deux existe bel et bien et en plus de cela, l’intelligence artificielle est même plutôt en place. Le studio a tout de même annoncé un mode FFA et il aurait été intéressant de pouvoir de sortir ce fameux mode en même temps que le jeu.

Il est également regrettable que certaines maps manquent également d’un nombre d’objets conséquents à utiliser. Effectivement, sur les huit arènes disponibles, on aurait aimé pouvoir enchaîner les lancers de panneaux, meubles et utiliser des armes, sans devoir a chaque fois changer de stage pour pouvoir avoir un de ces objets. Ainsi, on a l’impression ,par moment, d’avoir en face de nous un jeu en bêta avec un grand potentiel. En tout cas, on espère avoir rapidement de nouvelles mises a jour des développeurs avec des features pouvant donner un intérêt à LastFight sur le long terme. Une fois que cela sera fait, il se pourrait bien que la note que vous allez voir en fin de test monte d’un, voire de plusieurs crans !

LastFight est un bon brawler et un jeu de canapé plutôt divertissant. Il possède un système réussi, une pâte graphique rendant parfaitement hommage à la BD mais l’ensemble souffre d’un réel manque de contenu. Nous pouvons tout de même vous conseiller le titre si vous avez besoin d’un gros défouloir dans votre soirée entre deux parties de Towerfall Ascencion et Super Smash Bros.

La note de l'auteur

Avec son gameplay simple mais efficace, LastMan m'a plutôt séduit et convaincu. Amateur des soirées entre potes sur le canapé, le titre à parfaitement rempli sa fonction première ici.

Antoinerp
b
Note du panda
5 10

Points positifs

  • Fun
  • Jouer à quatre
  • Belle patte graphique

Points négatifs

  • Manque un peu de contenu
  • Un peu cher pour le moment
  • Manque de variété sur le mode histoire
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp