Test La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo – Emmet est de retour

Voir la note
C'est à l'occasion de la sortie du film La Grande Aventure LEGO 2 qu'une nouvelle adaptation jeu vidéo voit le jour pour les aventures de Emmet et de ses compagnons.

Tous les ans, les p’tits gars du studio TT Games nous proposent plusieurs adaptations en jeux LEGO. Parfois issues d’univers bien connus, comme l’épisode centré sur les Indestructibles, parfois un peu plus originales comme LEGO Worlds ou LEGO DC Super-Vilains, basé sur les vilains de DC Comics. Cette fois-ci, la sortie du film La Grande Aventure Lego 2 dans nos salles obscures sonnait comme une opportunité idéale et logique pour en faire un jeu vidéo. C’est donc sans surprise que l’on retrouve les aventures de Emmet, Lucy et tous les autres, manette en main.

Les Duplo mènent la vie dure

Test La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo - Emmet est de retour 1

Comme il fallait s’y attendre, La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo se base sur le film éponyme pour son univers. Néanmoins, il s’inspire avant tout de celui-ci plutôt que de reprendre fidèlement le long-métrage. Là où l’on a l’habitude d’avoir une reprise quasiment totale de ce que l’on a dans l’oeuvre originale, chapitre après chapitre, ici, le jeu préfère étendre ce qui est vu dans le long métrage pour élargir son monde, ses personnages et ses événements. Une campagne qui se boucle d’ailleurs en une petite dizaine d’heures environ (sans compter les habituels objets à collecter à côté bien évidemment).

L’intrigue va alors nous placer dans la peau de Emmet puis Lucy et d’autres personnages que l’on connait si bien dans la ville d’Apocalypseburg aux inspirations Mad Max et les figurines vont devoir faire face à une terrible menace extraterrestre : les Duplo. Nos protagonistes vont ainsi devoir parcourir différentes galaxies pour retrouver leurs amis et mettre un terme aux agissements des envahisseurs. La narration n’est pas très farfelue et il faut se contenter d’une voix off qui conte les grandes étapes de nos aventures. On regrette l’absence de véritables cinématiques souvent épiques auxquelles nous avions droit dans la plupart des précédentes adaptations pour ne laisser que quelques saynètes lors des moments importants et une histoire racontée par Lucy qui se la joue narratrice.

C’est vraiment dommage vu que l’on se retrouve avec un aspect particulièrement minimaliste. La série nous avait habitué à quelque chose bien mieux travaillé à ce niveau-là avec souvent des cinématiques aussi géniales que farfelues, avec des blagues idiotes et des mises en scène décalées. On perd ainsi en intensité mais aussi en humour, vu que les moments de légèreté sont moins nombreux (remercions Batman pour ces quelques apparitions). Les habitués de la licence le remarqueront bien assez vite, la narration est complètement mise de côté et le fait que les personnages ne discutent qu’à travers des onomatopées et autres expressions n’aident pas. On pourra seulement se consoler de la présence d’une option qui permet d’avoir le doublage original. C’était une option demandée depuis un moment et voici qu’elle est disponible dans le jeu. Difficile de ne pas être sceptique quand on voit qu’elle débarque dans l’adaptation avec le moins de dialogues.

Tout n’est pas toujours super génial

Test La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo - Emmet est de retour 2

La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo emprunte beaucoup à deux créations originales du studio : LEGO Dimension et LEGO Worlds. Le titre va alors nous faire parcourir de nombreuses planètes, réparties à travers plusieurs galaxies, et il faudra toutes les parcourir pour retrouver nos compagnons, débloquer la planète suivante et en profiter pour collecter moult objets de collection. S’il y a quelques endroits plutôt sympathiques avec des environnements souvent variés d’une planète à une autre (chacune dispose de sa propre thématique), on ne peut s’empêcher de dire que chaque monde ne propose clairement pas la même attractivité.

Un énorme déséquilibre est présent, passant d’une planète amusante à faire à une autre terne qui ressemble malheureusement à d’autres déjà faites plus tôt. On peut se retrouve avec de grandes étendues, vides, sans forcément avoir de briques à collecter, et cela créer une sensation d’immensité qui ne sert pas à grand-chose. Il sera possible de se déplacer à dos de véhicules (comme des dinosaures), mais cela fausse un peu ce sentiment de niveaux ouverts vu que chaque planète ne dispose pas d’une architecture palpitante.

Côté mécaniques de jeu, La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo ne change pas la formule dans ses combats. Les affrontements sont toujours très simples où il est question de marteler la touche d’action pour mettre en pièces son ennemi avec parfois, la possibilité d’utiliser une super attaque pour exploser tout le monde à l’écran. Là où le titre apporte une réelle plus-value, c’est dans ses combats de boss avec souvent des affrontements spectaculaires, aussi épiques qu’insolites. Il faut souvent monter un énorme Duplo pour en arriver à son point faible après avoir été balancé dans tous les sens.

Le titre se démarque davantage dans la partie construction. Contrairement aux adaptations plus classiques où il est question de détruire des objets dans une zone pour reconstruire quelque chose avec les éléments obtenus, ici, il faut collecter des petites pièces de couleurs. La plupart des objets que vous allez détruire vous permettra d’augmenter votre stock de pièces et c’est à partir de celles-ci que vous allez pouvoir construire ce dont vous avez besoin. C’est très clairement la particularité que l’on connait de LEGO Worlds mais il est rare de voir ce système dans une traditionnelle adaptation et ça marche plutôt bien.

Au fur et à mesure que l’on progresse, on obtiendra ainsi de nouvelles recettes d’artisanat. On pourra par exemple construire un tremplin pour aller plus haut, un générateur, pour avoir de l’électricité dans une zone et activer un certain mécanisme, un arroseur, pour calmer les feux, et bien d’autres choses à construire. On aura aussi plusieurs objets à disposition, comme un blaster ou une baguette magique pour colorer les éléments du décor. Le système fonctionne bien, même s’il faudra parfois passer par plusieurs menus avant d’arriver à la manipulation nécessaire.

Duplo dans l’aile

Test La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo - Emmet est de retour 3

A côté de ça, on retrouvera de nombreux aspects habituels de la franchise. Amateurs de 100 %, vous serez servi avec pléthores d’objets à ramasser, en passant par les habituelles briques supplémentaires à dénicher et les nombreux personnages à collecter. Il sera possible de revenir dans chaque monde pour collecter ce qui vous manque avec beaucoup d’objectifs annexes à réaliser. Des quêtes secondaires sont aussi présentes, très souvent cantonnées à de simples allers retours, ce qui tente d’étoffer un peu plus la durée de vie. Reste le fait que cette aventure est bien plus répétitive qu’à l’accoutumée et que les missions se ressemblent et s’enchaînent à travers des mondes, qui justement, n’apportent pas souvent ce brin d’originalité supplémentaire.

Techniquement, La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo souffre des mêmes tares que ces aînés : des temps de chargement souvent bien trop longs, des décors qui mettent du temps à s’afficher et quelques bugs rencontrés au fil de l’aventure. Ceci dit, là où l’on avait parfois droit à de chouettes décors dans certaines autres adaptations, force est de constater que le titre est ici vraiment pauvre et peine à se renouveler. Sans parler des problèmes de caméra qui viendront souvent vous embêter, souvent lors des grottes et environnements fermés. Ah, et on en parle du choix de la petite animation lors de l’ouverture des coffres qui fait qu’une bonne partie des reliques risque de se retrouver dans le vide ? Les joueurs comprendront.

La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo n’est pas l’aventure que l’on attendait. Le titre propose quelques subtilités bienvenues comme la présence de la construction façon LEGO Worlds et une progression par monde et non plus par chapitre, mais il souffre malheureusement de quelques tares qui lui font défaut. A commencer par sa narration quasiment inexistante qui met un coup à l’humour et à la mise en scène que l’on apprécie tant dans la série. La répétitivité, le classicisme de certaines planètes et les soucis techniques n’aident en rien et les fans de la série auront du mal à apprécier cet épisode. Reste que La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu vidéo est une bonne pioche pour les amateurs de jeux coop et les plus jeunes d’entre nous.

La note de l'auteur

Un peu déçu par ce nouvelle épisode qui n'arrive pas à rendre la chose vraiment amusante. On retrouve la plupart des standards de la série avec quelques bonnes idées, mais le tout est souvent contré par des niveaux peu intéressants à parcourir et une aventure extrêmement répétitive. Les fans auront du mal à apprécier cet épisode qu'il vaut clairement mieux prendre au rabais, ou ne pas prendre du tout.

Julien
c
Note du panda
5.5 10

La Grande Aventure LEGO 2

Points positifs

  • Un peu d'innovation quant à la structure du jeu
  • Beaucoup d'éléments à collecter
  • Pour les grands, les petits, les sessions solo et coop
  • Certains boss vraiment chouettes
  • Un plaisir de retrouver Emmet et les éléments du film...

Points négatifs

  • ... mais pas toujours très fidèle
  • Extrêmement répétitif
  • Une narration complètement reculée
  • Certains mondes vraiment sans intérêt
  • De nombreux soucis techniques
  • Des temps de chargement qui traînent

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp