Test Grand Theft Auto V – It’s an American Dream

Voir la note
GTA V , initialement sorti sur PS3 et Xbox 360, débarque maintenant sur PS4, Xbox One et bientôt sur PC. Possédant un budget d'environs 200 millions de dollars pour son développement, GTA V s'affiche comme le jeu le plus cher de l'histoire du jeu vidéo. Avec un contenu riche, et un scénario digne des meilleurs blockbusters américains, Rockstar nous offre ici un excellent joyau dans le domaine vidéoludique.

Bienvenue à Los Santos, votre nouveau terrain de jeu. Pour la première fois dans la série GTA, vous avez la possibilité de jouer non pas avec un seul personnage dans Grand Theft Auto V… Mais avec trois protagonistes. Chacun aura sa propre histoire et son propre caractère. On vous parle un peu de cet incontournable.

Vous incarnerez alors au choix, Michael, un père de famille médiocre, excellent tireur et abonné chez le psy, Franklin, un jeune mec du ghetto, travaillant chez un vendeur voiture et ancien membre d’un gang et Trevor, ancien pilote de l’armée, devenu un dangereux psychopathe animé par la haine. Ces trois bonhommes sont liés pour une seule chose: le pognon. Et ce sera un enchaînement de situations les plus improbables qui viendront animer le scénario de ce cinquième épisode de la saga GTA.

Monstrueusement magnifique

grand theft auto V 1

Grand Theft Auto V se démarque clairement avec son scénario et son contenu incroyablement dense. Jamais je n’ai vu autant de clins d’œil dans un jeu de ce genre. Et il m’arrive de passer des heures à décrypter le jeu, tellement que les développeurs de Rockstar se sont amusés durant la création du titre ! La satire est maîtrisée, et c’est un vrai régal.

Tout d’abord, la ville de Los Santos est vaste, passer d’un environnement montagneux à celui du désert n’aura jamais été aussi simple et aussi agréable. Les décors, incroyablement modélisés, se couplent avec des personnages ressemblant à de vrais acteurs américain, doublés par des pointures qui collent avec les personnages. Et puis surtout, la reproduction incroyablement réaliste de l’eau, qui donne à GTA V la palme d’or d’un chef d’oeuvre vidéoludique par excellence.

grand theft auto V 2

Mais pour encore plus de fun et d’immersion, l’équipe de Rockstar nous offre une bande son… Magistrale ! Qu’il est agréable, notamment, de rouler à bord d’une grosse cylindrée au rythme de Radio Gaga de Queen ! Qu’il est amusant de changer de radio, et ainsi d’écouter différents style de musiques ! Une variété de morceau, qui enrichit le contenu déjà énorme de GTA V. Plus fascinant encore, les trois protagonistes dégagent un certain charisme, mention spéciale pour Trevor avec un physique et un profil psychologique se rapprochant de Jack Torrance, personnage principal de Shining. Le doublage et le jeu d’acteur de nos héros sont excellents, efficaces, et nous plongent directement dans l’ambiance.

Pour les vétérans du online, il est certain que vous trouverez votre bonheur, avec les possibilités illimités que possèdent ce mode. Vos parties seront longues, très longues… Et ce mode multijoueur suffit même à certains joueurs.

Une nouveauté qui débarque sur les consoles next gen est bien entendu la fameuse et tant attendue vue à la première personne. Cette dernière permet de donner un aspect FPS, et se révèle idéale durant les phases de tir ! Une aubaine ! Plus appréciable encore, la conduite des voitures est un vrai régal, notamment durant les nombreuses courses poursuites, bien exploitées, qui alimentent le scénario.

L’excellence, mais pas seulement

grand theft auto V 3

Bien que GTA V est sans aucun l’un des meilleurs jeux de toute l’histoire du jeu vidéo, le titre possède quelques petites faiblesses : En tant que myope et ayant une vue de taupe, je vous conseille de prendre une loupe pour lire les instructions et les sous titres. Leur taille étant trop petite, il vous faudra vous rapprocher de l’écran pour avoir la possibilité de les comprendre. Un petit détail, certes mais qui peut être agaçant et casser le rythme du jeu. Autre petit détail qui pique, le pilotage des avions peut se révéler délicat, un temps d’adaptation sera nécessaire pour savoir conduire correctement ces fameux engins volants.

Mais ce n’est pas tout et ce qui peut s’avérer dommage, ce sont les caractéristiques spéciales de nos protagonistes qui sont sous exploitées. En effet, nos trois personnages ont chacun un point fort, le premier est un excellent tireur, le second est expert de la conduite, et le troisième a une fureur qui triple les dégâts durant les phases de combat. Bien que ces fameux points fort donnent un petit plus au jeu, ces derniers ne sont pas assez exploités et mis en valeur, on aurait voulu que les développeurs l’utilisent davantage.

Un dernier point, pour les plus fougueux d’entre vous, il vous faudra être patient, car certains temps de chargement peuvent sembler être… comment dire, un peu longuet.

Malgré ses petites lacunes, GTA V est le jeu à ne pas rater. Avec plus de 45 millions d’exemplaires vendus, et un scénario parfaitement exécuté, on ne peut que s’incliner face à ce cinquième opus de la saga GTA.

9 10

Points positifs

  • Un scénario parfaitement ficelé
  • Une satire magistralement orchestrée
  • Les protagonistes charismatiques
  • Une bande son parfaite
  • Mode Online monstrueux
  • Un contenu dense
  • Multiples clins d’œil et easter eggs
  • Possibilités quasi infinies
  • Conduite des véhicules fun
  • La vue à la première personne <3
  • Doublage des personnages impeccable

Points négatifs

  • Taille des sous-titres et des instructions
  • Capacités des personnages peu exploitées
  • Temps de chargements un peu longs
  • Prise en main du pilotage un peu délicate

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp