Test Frostpoint VR: Proving Grounds – Un titre multijoueur qui refroidit

3.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Inxile Entertainment, que l’on connait dernièrement pour l’excellent Wasteland 3, s’est aussi mis à la VR cette année avec un titre multijoueur nommé Frostpoint VR: Proving Grounds. Sous ce titre là se cache donc un jeu totalement multijoueur en 10V10, et dont il s’agit du tout premier titre en réalité virtuelle du studio. Et sur cette première tentative du studio à proposer un titre VR solide, force est de constater qu’il y a de quoi être refroidi…

Conditions de test : Nous avons effectué un peu plus de 10 matchs sur Frospoint VR: Proving Grounds en testant les deux modes de jeu disponibles lorsque nous arrivions enfin à trouver une partie. Le soft a été testé sur Oculus Rift S avec une GTX 1070, 16 Go de RAM et un i5 cadencé à 3.8 GHz.

Un contenu très maigre

Frostpoint VR: Proving Grounds

En sus d’avoir un scénario inexistant – deux équipes s’affrontent dans une base militaire abandonnée en antarctique alors que des ennemis mécaniques sont dans les parages -, Frostpoint VR: Proving Grounds se tape hélas un contenu très limite derrière. Effectivement, le titre de InXile Entertainement se dote de seulement deux modes de jeu avec match à mort en équipe et conquête. Il s’agit forcément de deux modes trop génériques, et c’est malheureusement tout ce qu’il y aura à se mettre sous la dent.

En effet il n’y a déjà aucun mode solo, et le soft a à son actif une toute petite poignée de maps se comptant sur les doigts d’une seule main. Si ces dernières s’offrent un level-design cohérent, on en fait bien trop vite le tour et ces dernières finissent par se suivre et se ressembler à la longue. Et comme évoqué plus haut, il est bien dommage que le scénario n’ait même pas été étoffé à minima, voire incorporé directement sur les différentes maps avec une petite mise en scène.

Nous attendions en somme bien mieux du studio qui nous avait pourtant bluffé avec Wasteland 3. Néanmoins, nous pourrons dans un premier temps nous consoler au moins avec la large panoplie d’armes à feu ou à énergie à essayer. Il y aura également le QG plutôt immersif, et vous donnant la possibilité d’accéder aux menus pour le multijoueur, tout en vous entraînant sur des cibles avec toutes les armes mises à disposition.

Ce sont les deux seuls points positifs car bien entendu, il y aura de quoi pester sur le fait qu’il soit impossible de trouver une partie complète. Il ne sera aussi pas possible du tout de faire du match à mort en équipe. Effectivement, seul le mode conquête trouve systématiquement une partie avec un ou deux joueurs qui se courent après à contrario de l’autre mode, qui devrait pourtant attirer des joueurs.

Des parties pas si folichonnes

Frostpoint VR: Proving Grounds

Avant toute chose, et au risque de radoter à chaque test VR, sachez que l’on retrouve un gameplay pratiquement similaire à énormément de FPS en VR. En clair, on se déplace avec le joystick droit, on tourne la caméra avec le gauche, et on ramasse les diverses armes avec la gâchette au niveau de l’indexe. Qui plus est, on sprinte en enfonçant le joystick droit, et on tire avec les gâchettes arrières de l’oculus touch. Concrètement, la disposition est somme toute classique dans la jouabilité, et n’est pas foncièrement mauvaise.

Par conséquent, force est de constater que le retour des armes est assez crédible avec un super recul des diverses pétoires, et on prend toujours un malin plaisir à manier nos armes comme dans la réalité, augmentant donc la sensation de réalisme. Tout est donc bien calibré de ce côté-là, mais les gunfights manquent de patate. Pour faire simple, les gunfights en multijoueur restent extrêmement mollassons, et pas foncièrement intéressants en soi. Qui plus est, l’impact des balles est ridicule sur les ennemis comme dans les animations, ce qui a le don de casser fatalement l’immersion.

Cela dit, InXile Entertainment a quand même tenté un coup de poker avec l’implémentation du PvE dans le PvP. Sauf qu’ici, la mayonnaise ne prend pas pour la simple et bonne raison que l’IA des ennemis est tout bonnement idiote, et que ces ennemis ne sont pas si effrayants ni dangereux dans l’absolu. Du coup, cette idée est directement tuée dans l’œuf, comme l’IA de nos alliées et des ennemis, peu réactive au possible et n’ayant même pas la présence d’esprit de venir vous réanimer lorsque vous êtes à terre.

Néanmoins, et outre des modes de jeu ultra basiques et n’apportant aucune fraîcheur à ces derniers, Frostpoint VR: Proving Grounds joue la carte de l’immersion à fond. Pour faire simple, vous commencez chaque partie dans votre base et avec de l’argent de départ. Cet oseille vous permettra de choisir dans votre base vos armes, grenades, armures et boucliers disposées sur les divers murs. Le choix est super large ce qui fait bien plaisir, et notez que vous gagnez de l’argent en restant en vie et en faisant des frags ou capturant des points de contrôle si vous êtes en mode conquête.

Au-delà de cette mécanique sympa mais déjà vue dans un Counter Strike, le soft est dénué d’un véritable système de progression donnant envie de continuer l’aventure. Pour la faire courte, vous gagnez de l’expérience à chaque fin de partie ce qui vous fait monter en niveau et c’est tout. Du coup, vous ne gagnez rien de plus, que ce soit des améliorations ou autres. C’est ce qu’il manque cruellement au bébé de InXile Entertainment pour être vraiment intéressant, sans compter les quelques contrôles capricieux vous empêchant de ramasser ou prendre vos armes derrière votre dos de manière efficace et précise…

Une technique et une bande-son qui pouvaient mieux faire

Frostpoint VR: Proving Grounds

Pour la technique, on ne peut pas dire que Frostpoint VR: Proving Grounds vous fera sauter au plafond visuellement parlant. Les modèles 3D ne sont à aucun moment folichons, les textures sont relativement faibles et baveuses pour de la VR. De plus, la plupart des effets d’explosions sont indignes de cette génération actuelle. Autant dire que l’immersion marche à moitié car même si la modélisation des armes est correcte, les arrière-plans comme l’ensemble graphique du soft pouvaient largement faire mieux comme son optimisation, juste passable.

Vient enfin ce bon vieux sound design. Hormis quelques vagues doublages en V.O. fortement oubliables, le titre d’InXile Entertainement n’est tout simplement pas marquant. La bande-son en partie est vide à part les 20 premières secondes de celle-ci, et les armes claquent de manière convenable, sans être par exemple au niveau d’un Medal of Honor: Above and Beyond. En clair, le travail n’a pas été peaufiné jusqu’au bout, et c’est vachement regrettable.

Dans l’idée, Frostpoint VR: Proving Grounds est un FPS en VR qui partait d’un bon sentiment avec un concept assez séduisant sur le papier. Mais dans la pratique, le titre manque clairement de peaufinage sur ses gunfights, son ambiance et direction artistique en dents de scie mais surtout sur son contenu, vraiment trop faible pour un titre estampillé uniquement multijoueur. Qui plus est, il est pour l’heure impossible de trouver assez de joueurs pour des parties intéressantes, et même son mélange PvP et PvE n’apporte pas plus de piquant rien qu’à cause de l’IA et des ennemis, à la rue sur tous les points. Honnêtement, il n’y a pratiquement rien à sauver hormis son aspect graphique honnête, sa grande variété d’armes, et son gameplay qui en soi, n’est pas foncièrement mauvais et qui a le mérite de bien se jouer. Pour le reste, Frostpoint VR: Proving Grounds est un FPS VR à oublier et on en vient à se demander comment InXile Entertainement, le studio pourtant derrière Wasteland 3, a pu oser sortir ce titre bien faible sur pratiquement tous les points et dénué d’un scénario qui pourtant, était prometteur sur le papier.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Gameplay solide dans l'ensemble...
  • Un sound design des armes convenable...
  • Une large variété d'armes fun à manier
  • Le level-design des maps au moins cohérent
  • ... Avec quelques contrôles parfois capricieux
  • ... Mais le reste est à oublier
  • Où sont passés les joueurs ?
  • Optimisation à revoir comme l'IA des ennemies, ridicules
  • Graphiquement, peut mieux faire pour un titre VR
  • Trop peu de contenu - deux modes de jeu pour une poignée de maps -
  • Le scénario, nous le cherchons encore
  • Le PvE n'apporte rien
3.5
  • HTC Vive
  • Oculus

Frostpoint VR: Proving Grounds

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

J'ai décidément bien fait de ne pas attendre ce jeu qui il faut le dire, s'est fait bien trop discret à mon gout bien avant sa sortie. Clairement, rien ne va dans ce jeu entre le fait que ce titre uniquement multijoueur soit déjà déserté, que le gameplay manque de punch, et que le contenu soit tellement à la ramasse que l'on en fait vite le tour. Ce n'est certainement une production VR qui restera dans les annales et c'est tant mieux, d'autres jeux VR faisant largement mieux que ce soft multi qui est juste mort-né et que je laisserai pourrir au fond d'un placard miteux.

Matheus
f
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.