Test Football Manager 2015 – Avis sur cette nouvelle édition

Voir la note
Posez les crampons et enfilez le costume de coach. La simulation de gestion d'équipe de football est de retour. Les grands noms du ballon rond n'ont qu'à bien se tenir ! Qui n'a jamais rêvé d'être l'entraineur du Barça, du Bayern, du PSG ou encore de l'équipe de France. Football Manager vous catapulte à la tête de votre équipe/nation favorite et vous lance dans le cruel monde du football moderne. Mais que peut apporter cette nouvelle version de la licence ?

Soyons clair, Football Manager 2015 est plus une grosse mise à jour qu’un véritable jeu. Derniers transferts, règlement des coupes et championnats.. le contenu est étoffé comme à chaque nouvelle sortie. L’interface à été grandement revue elle aussi. Beaucoup plus fluide, tous les principaux raccourcis de votre équipe se trouvent désormais sur un même bandeau sur la gauche de l’écran. Un énorme bouton de recherche dynamique pointe aussi son nez sur le bandeau du haut.

Tapez le début d’un nom, et le jeu vous proposera les réponses les plus pertinentes. Le tout est toujours personnalisable est beaucoup plus simple d’utilisation. Même si au début on a l’impression de ne voir que ça, l’interface est très vite prise en main. Le moteur 3D des matchs continu aussi son chemin. Malheureusement ce dernier reste truffé de bugs et d’actes totalement incompréhensibles des joueurs. Il reste encore beaucoup à faire pour que le moteur 3D soit à la pointe.

On notera aussi la mise en place d’un petit côté RPG. A la création de votre partie vous pourrez choisir quel type d’entraîneur vous êtes. L’entraîneur en survêt : proche du terrain et de ses joueurs. Ou l’entraîneur tacticien : plus en recul mais fin stratège. Vous avez aussi la possibilité de répartir des points de compétences dans les deux catégories. Même si le système n’est pas plus abouti que cela et n’est pas d’une grande utilité, ça laisse présager du bon pour le prochain volet de la série.

What else ?

football manager 2015-1

On le sait maintenant depuis longtemps, Football Manager sers d’outil à de vrai club pour dénicher les futurs pépites du ballon rond. Dans cette optique, FM 2015 ce veut le plus proche de la réalité possible. C’est plus ou moins mission réussi. Zlatan est une machine à but, Bouffon est un véritable mur et Messi est l’égale de Dieu. Globalement presque la totalité des joueurs sont conformes à la vrai version. Le staff du club est aussi été revu. Beaucoup plus précis et efficace; chaque membre de votre staff va devenir indispensable, notamment les recruteurs.

Plus efficace que jamais, les recruteurs pourront vous trouvez n’importe quel type de joueur (à condition d’être un minimum doué). Vous cherchez un joueur pour la saison prochaine et qui accepte d’être remplaçant ? Pas de soucis, entrez vos différents choix dans le profil de joueur convoité et votre scoot fera le reste. Les rapports de recruteur ont aussi été revus. Beaucoup plus précis et travaillés, ces derniers vous obligerons même à faire un suivis du joueur pour avoir une précision extrême.

Malheureusement le jeu reste amputé de tout ces vilains défauts. A commencer par les questions des journalistes. Même si elles sont de plus en plus pertinentes, c’est toujours les mêmes questions qui tournent en boucle inlassablement. Vous allez donc très vite cliquer sur votre réponse machinalement après avoir regarder le début de la question. Votre bureau va aussi très rapidement devenir un bureau des pleurs. Les joueurs vont régulièrement venir vous voir avec des envies de partir. La seul solution sera de réaliser toutes leurs volontés, mais ça ne sera même pas suffisant pour tous les garder dans votre club.

Football Manager 2015 s’impose plus comme une mise à jour de FM2014 que d’un jeu à part entière. Même si on appréciera les quelques nouveautés et mise à niveau, notamment les recruteurs performants. Les différents problèmes du jeu viennent rapidement casser le rythme d’une partie et sont très vite lassant. Malgré tout, FM2015 reste un indispensable pour les puristes du genre.

7 10

Points positifs

  • Interface et navigation top
  • Recruteurs ultra performants
  • Plus proche de la réalité

Points négatifs

  • Moteur 3D pas encore à niveau
  • Joueurs trop pleurnichards
  • Quelques soucis de licences

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp