Test Final Fantasy IX – Retour d’un épisode culte sur PS4

Voir la note
Avec Final Fantasy IX, le studio Squaresoft signait un retour aux sources de sa licence phare, pour le plus grand bonheur des fans de la saga.

Saga devenue culte au fil des années, chaque sortie d’un épisode de Final Fantasy est un événement à ne pas manquer pour la communauté des joueurs. En attendant le très attendu remake de Final Fantasy VII, Square Enix nous propose de se refaire la main sur PlayStation 4 avec la sortie de Final Fantasy IX pour notre plus grand plaisir.

Le retour aux sources !

Test Final Fantasy IX - Retour d'un épisode culte sur PS4 1

Initialement sorti en 2000, Final Fantasy IX était le dernier volet de la saga sur nos PlayStation. Dans cet opus, vous incarnez Djidane, un membre d’une bande de voleur appelés les Tantalas. L’objectif des Tantalas est de se rendre à Alexandrie pour enlever Grenat, la princesse du royaume. Mais rien ne se passe comme prévu, et votre petit groupe se retrouvera rapidement mêlé malgré eux dans une guerre pour la survie du monde. Le jeu intègre en plus les Active Time Event (ou ATE) qui vous permettent à certains moments de voir ce que font les autres personnages, ce qui donne un petit plus à l’immersion dans l’histoire.

Avec ce neuvième épisode, Squaresoft avait réussi le pari d’une histoire qui nous tient en haleine presque tout le long du jeu. Chaque personnage a un charisme incroyable et sa propre histoire plus ou moins tragique. On s’attache très vite à chacun d’entre eux, et notamment au mage noir Bibi, devenu au fil du temps, une véritable idole de cet opus.

Concernant le gameplay du jeu, Squaresoft avait à l’époque coupé avec les épisodes Final Fantasy VII et VIII pour revenir à ce qu’il proposait sur les premiers épisodes de la saga. Dans Final Fantasy IX, fini la magie et les matérias, et les invocations sont limitées à l’utilisation uniquement par quelques personnages et non plus tous. Les compétences de chaque personnage sont à apprendre en leur assignant des armes et armures spécifiques. De plus, chaque personnage à un rôle bien précis au combat.

Si Bibi est un mage noir aux attaques surpuissantes, Grenat, elle, vous servira à soigner votre équipe. Quant à Djidane, il vous permet de faire le plein d’objets en volant vos ennemis. Il faudra réfléchir à l’équipe la plus équilibrée et la plus efficace chaque fois qu’il nous manque un personnage, ce qui donne un aspect tactique assez accentué au gameplay du soft.

La version PlayStation 4 du jeu inclue quelques cheats supplémentaires que vous pouvez activer librement en mettant votre partie en pause. Vous trouverez notamment un mode « invincible » ou encore « dégâts max » et d’autres. Libre à chacun de s’en servir ou non même si on vous conseille de ne pas le faire pour ne pas vous gâcher le plaisir de jouer.

Un univers complet !

Test Final Fantasy IX - Retour d'un épisode culte sur PS4 2

Final Fantasy IX possède un monde riche et magnifique. On y retrouve toutes les créatures qui ont fait le succès de la saga comme les chocobos ou encore les mogs. Vous trouverez pas mal de mini-jeux mettant la plupart du temps vos réflexes et vos nerfs à rude épreuve. On retrouvera aussi le jeu de carte Tetra Master, qui promet des duels épiques une fois les règles bien assimilées. En comptant les quêtes annexes et tout ce que vous avez la possibilité de faire en dehors de la trame principale, il faudra compter entre 40 et 50 heures de jeu pour venir à bout de ce Final Fantasy IX.

La patte graphique du soft est sublime, la version PS4 apporte un léger lifting des graphismes et surtout une version HD des cinématiques du jeu. Les musiques sont bien entendu celles d’origine et sont donc signées du maestro Nobuo Uematsu, qui a créé une bande son parfaite pour le titre.

A noter que cette mouture PlayStation 4 apporte toutes les fonctionnalités supplémentaires que l’on connaît déjà avec une fonction de sauvegarde automatique, la possibilité d’accélérer le jeu ou de désactiver les combats aléatoires et bien évidemment, de nouveaux trophées à collection pour obtenir le platine. Comme pour les deux précédents épisodes, il faudra compter une vingtaine d’euros sur le PlayStation Store pour vous offrir le titre.

Que dire sur ce Final Fantasy IX… Le jeu arrive à gommer les quelques défauts pointés du doigt par les joueurs de FF VII et FF VIII. Un scénario prenant, des personnages charismatiques et attachants, une bande son et des graphismes sublimes. Bref, ce Final Fantasy avait tout ce qu’il faut pour devenir le jeu culte qu’il est aujourd’hui. La version PS4 nous apporte un petit lifting graphique et des cheats gratuits, mais c’est avec un immense plaisir qu’on se replonge dans les aventures de Djidane. Final Fantasy IX fait partie de ces jeux auxquels il faut avoir joué au moins une fois dans sa vie.

La note de l'auteur

Fan inconditionnel de Final Fantasy, j'ai passé des centaines d'heures à parcourir la saga. Ce neuvième volet est certainement un des plus aboutis à mon sens. Même quand on ne dirige pas Djidane mais un autre personnage, le plaisir reste le même. Et que dire de la BO de Nobuo Uematsu, sûrement le plus grand musicien de jeu vidéo de l'histoire.

Cafcorp
s
Note du panda
9 10

Points positifs

  • La bande son magnifique
  • Le lissage graphique et la HD des cinématiques
  • Le scénario très bien ficelé
  • Les personnages très attachants

Points négatifs

  • Pas de refonte sur les décors de fond
  • Les cheats incorporés qui peuvent gâcher le plaisir de faire le jeu

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

2 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp