Test Fight Crab – Du combat de crabes décevant

4.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Fight Crab, à ne pas confondre avec le battle royale Crab Champions qui est développé quant à lui par Noisestorm, est produit par le studio japonais Calappa Games. Ces derniers ne sont pas à leur premier coup d’essai car les bougres avaient auparavant développés un jeu de combat avec des crustacés via Neo Aquarium – The King of Crustaceans.

Le titre mettait aussi en scène des combats de divers poissons ou crustacés, dont des crabes en l’occurrence. Autant dire que le studio semble donc rôdé, et Fight Crab nous plonge dans un univers frisant le grand n’importe quoi où des crabes s’affrontent à coups de pinces voire armes blanches ou pétoires à la pince, rien que ça. Pour autant, le titre n’en sera pas moins décevant.

Conditions de test : Nous avons terminé le mode campagne de Fight Crab en deux heures de jeu. Nous avons ensuite fait quelques combats en ligne durant une petite heure. Le titre a été testé sur PC avec 16Go de ram, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 GHz.

Un contenu chiche

Fight Crab combats

Curieusement, le titre propose dans un premier temps un mode campagne. Ici, pas de scénario à proprement parler, juste une succession de combat de crabes bête et méchant. En somme, rien à se mettre sous la dent, même si le background qui fait dans l’exagération arrive à nous décrocher un sourire vu le ridicule des situations.

En effet, on retrouvera la plupart du temps nos crabes se mettre sur le nez dans une ville en mode Godzilla, dans un rayon surgelé d’un supermarché en passant par une salle de trône médiévale voire une table d’un restaurant asiatique. Clairement, le côté what the fuck totalement assumé prend bien de bout en bout, même si on aurait grandement aimé une petite narration pour justifier le tout, de manière abracadabrantesque ou non.

Pour le reste, nous aurons également un mode versus en ligne et… ce sera tout. Très honnêtement, la durée de vie de Fight Crab restera complètement chiche pour son prix. Son mode campagne se plie déjà en moins de deux heures avec une rejouabilité hélas limitée. Il y aura bien ce mode versus évoqué plus haut ou coopération qui pourraient vous tenir encore quelques petites heures si vous arrivez à trouver du monde mais pour un titre tarifé à 16,79 €, cela reste cher payé.

Un gameplay décevant et une technique aux fraises

Fight Crab combats

Côté gameplay, et avant de commencer le mode campagne, vous aurez un didacticiel permettant de vous familiariser avec les touches placées de manière il faut le dire, peu commune. En effet, il faudra en fait utiliser les deux joysticks pour déplacer nos pinces ainsi que la croix directionnelle de notre manette pour déplacer votre crabe. C’est un coup à prendre, dont le fait de devoir cliquer sur les deux joysticks pour déplacer la caméra.

Une fois tout bien en tête au niveau du placement assez spécial et très archaïque des touches, Fight Crab nous plonge dans du jeu de combat basique. Concrètement comme dans un Smash Bros., plus votre jauge de vie augmente en pourcentage, et plus votre crabe se mettra sur le dos et aura trois secondes pour se relever sous peine de mourir et de se prendre un game over.

Autrement dit, vous devrez dans chaque combat mettre sur le dos vos adversaires crabes durant trois secondes pour les éliminer, et ainsi enchaîner les divers stages jusqu’au boss final signifiant le dernier niveau avant de passer au suivant. Il faut le dire, le titre s’avère plutôt fun et complètement délirant rien que sur le fait de se battre avec nos crabes armes à la main.

D’ailleurs, il est totalement possible de prendre quelques éléments du décors dans les arènes, et ainsi matraquer nos adversaires avec. C’est donc plutôt jouissif, déjanté et fun à première vue mais très vite, le côté bourrin des combats basé sur un aspect contact démesuré dérive trop rapidement sur des combats brouillons et frisant le grand n’importe quoi car la lisibilité est totalement aux fraises, surtout à cause d’une caméra et maniabilité apocalyptiques. Néanmoins, on notera aussi la présente d’un super mode, visant à rendre surpuissant votre crabe et faire plus de dégâts à l’ennemi le temps d’un instant.

Au-delà de ça, Fight Crab propose un aspect personnalisation du crabe pour poursuivre dans l’aspect purement improbable. En terminant des niveaux vous gagnez de l’argent, et cela vous sert à plusieurs choses. En effet, vous pourrez acheter de nouvelles armes, de nouveaux crabes avec de nouvelles statistiques, ou bien littéralement augmenter les attributs de votre crustacé entre la force, l’endurance, la dextérité, ou encore l’agilité pour mieux aborder les combats.

L’idée est franchement bonne qu’on se le dise, mais on se rendra malheureusement compte qu’il y aura peu de différences notables entre chaque types de crabes, même lorsque vous upgradez leurs statistiques. Il y aura peut-être le super mode qui sera différent d’un crabe à l’autre, mais rien de bien fou en soi. Il est néanmoins plutôt rigolo de voir des crabe armés de pétoires ou armes blanches, ce qui est déjà ça de pris.

Pour continuer sur une note encore un peu mitigée, Fight Crab sera bon sur sa bande sonore mais peu reluisant sur sa technique. Pour un titre purement indépendant, Fight Crab se révèle être particulièrement daté sur ses textures, ses animations voire également sa physique parfois très discutable. Toutefois, force est de constater que l’optimisation est correcte, sans pour autant être réellement trépidante. Incontestablement, nous trouverons bien mieux chez d’autres productions indépendantes car ici, Fight Crab est à des années-lumière de ce qui se fait actuellement.

Sur la bande-son enfin, nous avons là un côté un peu j-pop dans sa bande-son rend le tout épique, spécial mais spectaculaire. Cela permet de dynamiser au moins les combats, ce qui est une bonne chose. Ceci dit, les bruitages resteront relativement monotones et mal fichus. Notez aussi que le titre n’est pour le moment qu’en anglais uniquement.

Pour conclure, Fight Crab est un jeu de baston délirant au premier abord, fun, et typiquement nippon par son aspect exagéré, et totalement loufoque de bout en bout. L’aspect personnalisation du crabe est également une assez bonne idée, le titre dispose d’un mode multijoueur en coopération ou en versus, mais le soft se ramasse un peu vite avec des combats brouillons, une maniabilité plus que passable, et surtout un mode campagne totalement court. Le côté upgrade et les divers types de crabes n’ont hélas aucun effet aussi sur le gameplay, et le côté technique du soft est à des années-lumière par rapport à ce qui se fait du côté des titres indépendant. Le concept de base est bon, mais le studio semble manquer encore d’expérience pour proposer un gameplay mieux fignolé et surtout une maniaiblité digne de ce nom. C’est assez décevant en somme, même si Fight Crab reste toutefois défoulant et fun le temps d’une soirée avec des amis.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Mécaniques de combat fun au début...
  • Différents choix de crabes et avec un aspect upgrade de ces derniers...
  • Un système de magasin bienvenu
  • Bande-son épique
  • Direction artistique efficace et qui fait dans le grand n'importe quoi
  • On peut au moins y jouer en coopération jusqu'à deux joueurs
  • ... Puis devenant relativement brouillonnes et imprécises à souhait
  • ... Mais la différence ne se voit pas plus que ça en jeu
  • Un emplacement des touches complètement archaïque
  • Une technique à des années-lumière de ce qui se fait sur la scène indépendante
  • La caméra aux fraises
  • Contenu chiche niveau campagne et online
  • Pourquoi faire un mode campagne sans la moindre narration ?
4.5
  • PC
  • Switch

Fight Crab

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

J'étais plutôt enthousiasmé par le concept du jeu à la base mais une fois arrivé en ingame, ce fut la douche froide. Rien ne va dans ce jeu que ce soit sur la maniabilité, le technique, les animations et j'en passe. Au début je trouvais le titre plutôt fun, et je me suis vite rendu compte que le tout devenait brouillon au possible, et avec une difficulté parfois retord pour rien. Qui plus est, on fait vite le tour du jeu au bout de même pas 2 heures, et il devient aussi assez compliqué de trouver du monde en versus en ligne. Vraiment dommage que le titre soit finalement raté pour ma part, et je ne conseille pas ce titre au prix fort - 16,79 € -.

Matheus
f
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments