Test FIFA 16 – Supérieur au roi PES ?

8
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

On n’est plus vraiment surpris de nos jours, FIFA nous balance comme toujours son épisode annuel, mais semble au fil des années s’émousser, et permet du coup à PES de revenir en force. Et c’est bien entendu dans ce test que vous saurez justement si ce FIFA propose un épisode régression, ou bien alors révolution !

De la nouveauté en perspective…

Fifa 16 1

Même si cela peut paraître surprenant, oui FIFA 16 a quelques cordes à son arc en termes de nouveautés pures. Tout d’abord, LA grosse nouveauté comme dit plus haut, c’est tout simplement l’apparition des équipes internationales féminines, donnant un petit côté rafraîchissant au soft d’Electronic Arts.

En effet, il se trouve que jouer ces équipes féminines n’est pas franchement désagréable, et se dote d’un gameplay plutôt fluide, avec des expressions faciales qui frôlent vraiment la perfection. Et comparé aux équipes masculines, on a le sentiment que les développeurs ont fait de gros efforts en nous proposant un gameplay sensiblement différent, et ça s’en ressent au niveau des prises de balle de chaque joueuses. Evidemment, il n’est pas anodin de retrouver des similitudes avec le gameplay général de FIFA, mais on sent vraiment les efforts fournis par EA Sports. A contrario, il aurait été plus sympa d’avoir pourquoi quelques clubs féminins, mais bon, on ne peut pas tout avoir et il est certain que les développeurs y pensent déjà, c’est une certitude. A noter aussi que les clubs Brésiliens font aussi leur apparition dans le soft, pour les adorateurs du championnat Brésilien.

Un gameplay un peu plus remanié ?

FIFA 16 Match Carrière 1-1 OM - TOT, 1e p.

Même si, chaque année, on n’arrête pas de nous dire que le gameplay de FIFA reste inchangé, là, il faut avouer qu’EA Sports a fait quelques efforts et réajustements au niveau de la jouabilité en elle-même.

En effet, c’est bel et bien manette en main que l’on voit que le soft s’est encore une fois renouvelé un petit peu, en proposant un gameplay centré un peu plus sur la construction du jeu balle au pied. Du coup, cela fait que les quelques dribbles qui passaient auparavant ne passent plus forcément, pour laisser place très clairement à une construction bien plus fluide et jouissive. D’ailleurs, il est à savoir que l’intelligence artificielle du titre d’EA Sports est beaucoup plus agressive en mode légende – voir un peu trop même car elle reste beaucoup trop précise sur la finition… -, ne reste pas tellement prévisible, et il vous faudra beaucoup de talent et de courage pour venir à bout des différentes équipes que vous affronterez par exemple en mode carrière.

Autre amélioration, non négligeable en plus des passes en profondeur à terre et aériennes qui ne passent plus autant facilement qu’avant, c’est la physique de balle, qui s’est dotée d’une petite retouche. FIFA 16 propose maintenant une physique de balle plus réaliste et crédible, même si cette dernière est par moment assez étrange qu’on se le dise. D’ailleurs, il est à savoir également que les transversales, afin de renverser le jeu, sont elles aussi agréables et bien foutues.

Globalement, le gameplay de FIFA 16 est vraiment plaisant, mais il est parfois agaçant de voir les frappes enroulées rentrer beaucoup trop facilement ou bien la défense qui restent encore un peu trop laxistes, mais beaucoup moins que sur le précédent opus. En sus, il n’aurait pas été de trop de proposer un autre système de dribbles, qui est systématiquement le même chaque année… Au moins, mis à part cela, il est toujours enthousiasmant de voir que les contrôles de balles sont toujours aussi réalistes en soi.

Avant de passer à autre chose, il faut savoir également que l’arbitrage dans FIFA 16 retrouve les mêmes défauts que FIFA 15, à savoir un arbitrage vraiment discutable, et toujours l’impossibilité de finir ses actions lors du temps additionnel d’un match, à l’inverse d’un PES 2016 qui est beaucoup plus libre à ce niveau là.

Coach ton équipe !

FIFA 16 Career Traininig (In Menus)

Evidemment qui dit FIFA, dit forcément le mode carrière, qui ne cesse d’évoluer chaque année. Et il faut dire que sur ce FIFA 16, EA Sports a su également faire de petits forts pour y inclure des nouveautés, à commencer par les compétitions d’intersaison. Ces dernières, comme son nom l’indique, se dérouleront pile avant le début du championnat, et le premier du classement gagnera la somme indiquée.

Mais au delà de cette nouveauté fort sympathique et offrant un peu plus de réalisme au mode carrière, il y a aussi bien évidemment l’apparition du mode entraînement joueur, qui vous permettra tout simplement d’entraîner vos chers footballeurs dans un domaine bien précis – l’endurance, la précision, les frappes, l’agilité etc…-, via des petits mini-jeux d’entraînements.

Sinon, à part deux nouveaux modes dans ce mode carrière, on a rien à se mettre sous la dent, car très peu d’améliorations ont été faites, notamment au niveau de son interface toujours aussi lente. En revanche, force est de constater que le mode carrière de FIFA 16 reste pour le moins complet et réaliste, que ce soit au niveau des résultats des différentes équipes des divers championnats, des transferts que vous pouvez réaliser, ou bien tout simplement de l’interface en elle même ! De plus, vous pouvez effectuer comme toujours votre mode carrière en mode entraîneur, où vous dirigez une équipe pour l’amener au sommet de la scène Européenne, ou bien le mode joueur, où là vous incarnez un joueur à part entière afin qu’il devienne une légende vivante du Football mondial. Ah oui, sachez pour le coup que le système de composition d’équipe reste également le même, comme le fait de pouvoir faire monter ou descendre son bloc équipe en plein match via les options ultra défensive ou offensive etc…

Des stades magnifiques !

FIFA 16 Carrière (dans les menus)

Cette année, FIFA 16 vaut-il son pesant de cacahuètes techniquement parlant ? Eh bien, déjà, on peut aisément affirmer que le titre d’EA Sports se porte mieux que son homologue PES 2016 au niveau de la modélisation des visages. Si, certains joueurs sont clairement reconnaissables et crédibles à première vue – Romain Alessandrini, Lucas Silva en l’occurrence… -, d’autres joueurs le sont beaucoup moins – par exemple, Lucas Ocampos -. Après, en termes de graphismes purs, on trouve les conditions météos assez bien foutues, une modélisation des stades fidèle en soi, mais aussi une modélisation globale que ce soit au niveau des terrains vraiment crédibles, comme les animations, d’assez bonnes factures. Par contre, il est affligeant de voir des ralentissements avant de commencer le match par exemple, ou bien encore un moteur physique assez étrange lui aussi en ce qui concerne les contacts…

Allez l’OM !

FIFA 16 Match Carrière 1-1 OM - TOT, 1e p.

Ce qui reste clairement le plus important dans un match de foot, on est d’accord que c’est l’ambiance donnée de vive voix par les supporteurs. Et FIFA 16 arrive comme chaque année à remplir son rôle comme il faut avec les chants officiels des supporters, nous immergeant au final vraiment bien dans un match de football. Et, malheureusement, comme chaque année aussi, nous avons droit aux commentateurs incollables que sont Hervé Mathoux et Franck Sauzée, même si on préférera ces commentateurs là que ceux de PES. Enfin bref, on pourra sans l’ombre d’un doute affirmer qu’il y a bel et bien de nouveaux commentaires des commentateurs ajoutés, c’est déjà ça de pris… Puis entre nous, faudrait peut-être commencer à changer à un moment donné les commentateurs aussi…

Et FIFA Ultimate Team dans tout ça ?

FIFA 16 Accueil FUT (dans les menus)

Avant de passer à la conclusion, il était bien évidemment logique de passer par le mode de jeu FIFA Ultimate Team, jouable en solo comme en multijoueur. Pour ceux qui ne connaissent pas encore tout à fait ce mode qui existe tout de même depuis un bout de temps maintenant, je vais vous l’expliquer brièvement.

En fait, votre but est de construire petit à petit votre équipe, comme un jeu de carte, qui sont de niveau bronze, argent ou or en fonction du niveau de la carte en elle-même. Bien évidemment et un peu comme chaque année, le but sera en construisant votre équipe de faire en sorte qu’il s’entende au niveau du collectif, et il sera très pratique d’aligner des joueurs côte à côte de mêmes nationalités pour que le collectif puisse être huilé.

Mais la chose que l’on pourra hélas lui reprocher, c’est clairement son manque de nouveautés cette année encore, et il faudra surement attendre l’année prochaine – on l’espère – pour voir plus de nouveautés sur ce FIFA Ultimate Team qui reste toutefois sympathique et agréable à jouer.

Quelle conclusion peut-on donner au final sur ce FIFA 16 ? Eh bien, du bon, comme du moins bon. Alors bien entendu, avec le nombre de licences gargantuesque du soft, et l’apparition des clubs brésiliens et des sélections nationales féminines, FIFA 16 grandit de jour en jour en ce qui concerne les licences. Le gameplay comme le mode carrière reste également toujours aussi réaliste et complet, mais ce que l’on reprochera, c’est que mis à part quelques remaniements par ci par là, EA Sports se paie le luxe de ne par exemple pas nous proposer un nouveau système de dribbles vu et revu, en plus du fait que l’on retrouve comme toujours les mêmes soucis de gameplay au niveau des frappes enroulées passant systématiquement, de la physique de balle parfois étrange, ou encore l’arbitrage vraiment discutable et vraiment peu commun. Sinon, au-delà de ça, sans régresser de façon sidérante, FIFA 16 reste une bonne simulation de football, comme PES 2016 cette année.

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

  • Gameplay remanié et fluide...
  • Les licences
  • Les sélections nationales féminines
  • Le mode carrière, réaliste et complet
  • L'ambiance des stades
  • Techniquement au poil
  • ...Peu de nouveautés globales, juste des remaniements
  • Les commentaires...
  • Les frappes enroulées, meurtrières
  • Physique de balle parfois bizarre
  • Arbitrage encore discutable...
8
  • PC
  • PlayStation 3
  • PlayStation 4
  • Xbox 360
  • Xbox One

FIFA 16

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Ce nouveau volet de la franchise FIFA est globalement bon, mais il est clair que cette édition 2016 a perdu légèrement de sa superbe, ce qui m'empêche d'atteindre concrètement la rang S. En effet, beaucoup de choses m'ont bien plu sur le titre que ce soit le mode carrière encore complet, le mode Ultimate Team franchement fun, mais le soft se tape encore des problèmes que nous avions déjà vécus sur le précédent volet. Effectivement, les frappes enroulées passent encore trop souvent et c'est juste pénible, puis le soft n'a eu que peu de nouveautés, sauf l'apparition des sélections féminines, ce qui fait plaisir. Mais très franchement, les amateurs du ballon rond y trouveront encore leur compte cette année, et il faut bien admettre que FIFA 16 est bien mieux que Pro Evolution Soccer 2016, indéniablement.

Matheus
a
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.