Test DriveClub : Bikes – Meilleur que la version auto ?

    Voir la note

    Après bien des déboires et des reports, DRIVECLUB sort finalement exclusivement sur la PS4 de Sony le 9 octobre 2014. Après les belles mécaniques à quatre roues, Evolution studio s'attaque maintenant aux deux roues en nous proposant DriveClub Bikes sorti ce 27 octobre 2015 et ce, pour le plus grand plaisir des amoureux de motos !

    DriveClub est un jeu de course automobile ou vous avez la possibilité de piloter une cinquantaine de belles voitures. Pour en débloquer d’autres et grimper dans le classement, vous devrez faire partie d’un club et affronter vos concurrents sur différentes pistes situées en Ecosse, en Inde, au Chili, en Norvège et au Canada. Cette fois-ci, dans DriveClub Bikes, au lieu de piloter des voitures, vous prendrez le contrôle de motos. Elles sont toutes plus rapide les unes que les autres et le but reste le même : gagner et faire parti d’un club.

    Valentino Rossi n’a qu’à bien se tenir !

    driveclub-bikes1

    DriveClub Bikes contrairement à Moto GP 15, n’est pas une simulation de courses de moto à l’état pur. En effet, le titre de Evolution Studio se présente comme un jeu de course arcade qui, pour notre part, est bien plus sympathique que la version « voiture » de DriveClub. Le soft ne requiert pas d’aptitudes particulières pour piloter les deux roues et les machines tournent plus facilement. Néanmoins, il faudra savoir que même si la conduite est amusante et fun, il vous faudra un petit temps d’adaptation pour appréhender les virages et maitriser votre moto. Pourtant, contrairement à Moto GP 15, vous n’aurez plus la peur de faire une glissade à l’entrée ou à la sortie d’un virage, vous n’avez qu’à juste vous laisser porter par la vitesse et les beaux paysages.

    Car oui, un des points fort du titre est sans aucun doute l’aspect graphique du jeu. En effet, les environnements des différents pays que nous propose DriveClub sont sublimes et nous appellent à la contemplation, même si rappelons le, il vous faudra être concentré sur la route afin d’éviter la sortie de piste ! Mention spéciale aux effets de lumières, notamment avec le soleil qui, comme dans la réalité, peut vous éblouir, un vrai régal. Par ailleurs le soft nous offre plus de 78 circuits dans plusieurs pays différents, en somme, un bon nombre de tracés qui vous ferons passez des heures de plaisir sur le bitume. Autre point à aborder et qui donne un aspect réaliste au soft est la vue du casque. En effet, cette dernières est très bien rendue, au point même d’en avoir la nausée tellement que nous sommes secoués sur la route .

    En plus de cela, nous avons été impressionnés par les courses sous la pluie. Eh bien oui, les effets des gouttelettes qui coulent sur le casque et sur la route sont absolument magnifiques et très fidèle à la réalité. Par ailleurs, nous avons trouvé qu’ils étaient beaucoup plus jolis que sur Project CARS, hé oui ! En parlant de voiture, nous avons été agréablement surpris par la complémentarité du soft. Lors de notre test, nous avons constaté qu’il était possible de débloquer des voitures dans DriveClub Bikes pour la version 4 roues du titre, un excellent moyen de débloquer du contenu sans switcher entre les deux versions. Un excellent point !

    Le mode solo de ce DriveClub Bikes est tout à fait intéressant et bien pensé. En effet, nous avons constaté lors de notre test que ce mode ne se présentait pas simplement comme une simple succession d’épreuve sans queue ni tête. On nous propose ici un mode solo intéressant et prenant, qui mélange des épreuves de contre la montre, et autres challenges dans un rythme soutenu et bien pensé. Autre point à aborder dans ce test, l’aspect « online » très présent dans le titre. Le joueur ne se contentera pas simplement de jouer seul dans son coin. Avec DriveClub, vous aurez la possibilité de jouer en ligne avec 10 autres joueurs, répartis dans plusieurs salons organisés, un bon moyen d’affiner sa technique et d’en apprendre davantage sur la conduite !

    Ensuite, les joueurs ou les puristes du genre particulièrement attachés à la vitesse seront servis sur un plateau d’argent. Lors de notre test nous avons constaté avec bonheur que l’impression de vitesse était bien présente avec cette sensation d’avoir le vent qui percute notre pilote ! Le tout, avec des bruitages saisissants qui simulent parfaitement cette impression de vitesse.

    Attention à la sortie de piste !

    driveclub-bikes3

    Bien que DriveClub Bikes possède bien des arguments pour séduire les afficionados du genre, le jeu possède quelques petits détails qui pourraient ternir l’expérience.
    Les personnes ayant l’espoir de piloter une multitude de moto seront bien déçus. Dans la version testée, au départ vous n’aurez que très peu de possibilités pour choisir votre moto. En effet, il vous faudra vous armer de patience ou mettre la main au porte feuille pour débloquer d’autres véhicules. Ces derniers afficheront la plupart du temps le prix de 1,50 euros, additionner ce prix une dizaine de fois et la facture deviendra vite salée.

    Autre point à aborder ici, l’Intelligence artificielle du jeu qui est comment dire… Au ras des pâquerettes ! On s’attendait à une IA combative prête à nous donner du file à retordre, or malheureusement nous avons constaté que les adversaires se suivaient bêtement à la file indienne, ce qui nous donne une IA sans saveur, voir complètement inutile, jouer seul en contre la montre serait limite plus intéressant. Nous vous conseillons de jouer en ligne pour avoir plus de challenge !
    Les amateurs de parties entre amis devront aussi se faire une évidence : le titre ne nous propose pas de mode multijoueur en écran scindé, fort dommage pour un jeu qui se dit « multijoueur »…

    Les amoureux de bonne musique constaterons que la bande son de DriveClub Bikes n’est pas très attrayante pour nos oreilles et elles ne sont d’ailleurs pas très présentes en course. En effet, elles se font très discrètes et ne sont pas tellement nécessaires pour le soft. Un détail à revoir pour un jeu d’arcade de ce type. Dernier point à aborder dans ce test : les collisions. En effet, ces dernières étaient « censurées » par un écran blanc. Ainsi, nous avons eu cette sensation que ces collisions venaient d’un autre âge… Nous aurions apprécié quelque chose de plus spectaculaire pour donner du dynamisme au jeu.

    Evolution Studio a réussi à corriger le tir avec DriveClub Bikes en privilégiant le fun,une prise en main ouverte à tous et surtout les sensations de pilotages. Les puristes y trouveront facilement leur bonheur mais ils seront aussi plus amené à se diriger vers Moto GP 15 pour son aspect simulation. Néanmoins, DriceClub Bikes est un jeu à posséder absolument pour les amoureux de belles mécaniques à deux roues !

    6 10

    DriveClub : Bikes

      Points positifs

      • Graphiquement joli
      • Fun
      • Accessible
      • La vue du casque
      • Une bonne sensation de vitesse
      • Un bon mode solo
      • Mode en ligne stable
      • Un vrai standalone
      • Complémentarité des deux jeux

      Points négatifs

      • IA à la ramasse
      • Microtransaction désagréables...
      • ... avec un petit nombre de motos
      • Collisions à revoir
      DriveClub : Bikes
      DriveClub : Bikes
        0 Partages
        Partagez
        Tweetez
        WhatsApp