Test Disc Room – Le die and retry à son apogée

8
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Annoncé en ce début d’année, Disc Room vient tout juste de débarquer sur PC et Nintendo Switch le 22 octobre dernier. Développé par une équipe de 4 personnes, Jan Willem Nijman et Kitty Calis (Minit), Terri Vellmann et Doseone (HIGH HELL), ce jeu d’action est édité par Devolver Digital, que l’on connait bien pour dénicher des titres très souvent loufoques.

Vous voilà plongé en 2084, à proximité de Jupiter, et vous allez devoir enquêter suite à l’apparition d’un disque géant. À l’instar d’un Indiana Jones des temps modernes, vous pénètrerez à l’intérieur de celui-ci pour tenter de percer les secrets de cet immense disque. Malheureusement, vous vous rendrez vite compte qu’il ne vous veut pas du bien et que vous risquez très certainement d’en ressortir en plusieurs morceaux.

Avec un système de die and retry assez présent, vous allez être poussé à retenter votre chance encore et encore afin de parcourir les nombreuses salles qui composent ce disque géant. Véritable challenge vidéoludique, Disc Room arrivera-t-il à emmener dans son univers une large frange de joueurs ? Les joueurs occasionnels ne risquent-ils pas d’être vite déboussolés par cette difficulté ambiante ? Réponse, dans ce test !

Conditions de test : Nous avons testé Disc Room sur un PC possédant la configuration suivante : une carte graphique GeForce RTX 2060, 16Go de RAM et un processeur AMD Ryzen 5 3600X. Nous avons terminé le mode normal en 3 heures puis le mode difficile en 6 heures. La manette a été privilégiée.

Un concept complètement fou mais efficace

Disc Room

Le dirigeant de Devolver Digital avait précisé durant l’annonce de Disc Room en début d’année : « Je ne comprends absolument rien à tout ce bordel ». Et, en effet, durant les premières minutes de jeu, vous allez être catapulté dans cet univers étrange, aux nombreuses salles, avec tout un tas d’objectifs qui s’afficheront et que vous devrez compléter, sans forcément comprendre grand-chose au but du jeu.

Heureusement, tout ceci s’éclaircira assez vite, malgré le mystère de votre objectif persistant. Composé de différentes zones, elles-mêmes composées de salles, le disque géant qui aura élu domicile aux environs de Jupiter devra être exploré de fond en combles afin de découvrir la raison de sa présence ici.

Et, vous le comprendrez assez rapidement, cela ne sera pas si simple ! Chaque salle sera l’occasion pour vous de mourir, découpé en plusieurs morceaux. En effet, au fur et à mesure que le temps passera dans la salle, des disques feront leur apparition et vous devrez essayer de les éviter pour tenter de survivre le plus longtemps possible : l’esquive sera la pièce maîtresse du gameplay et il faudra être attentif à chaque type de disque pour anticiper au mieux ses mouvements et, ainsi, anticiper vos propres déplacements, le tout en vue de dessus.

Différents pouvoirs seront débloqués au fur et à mesure de la partie, vous facilitant un minimum l’exploration : un dash qui vous permettra de devenir intouchable, un pouvoir vous permettant de ralentir le temps ou bien un pouvoir d’explosion qui vous permettra de dévier les disques à proximité. En bref, une large palette de compétences, vous donnant la possibilité d’apporter un peu de variation dans le gameplay, ce qui est largement bienvenu au vu de la simplicité du gameplay général.

Côté variation, il faudra aussi compter sur les différentes zones qui vous proposeront à chaque fois un univers totalement différent, dont certaines joueront sur la lumière pour vous rendre complètement fou. Vous pensiez que Disc Room était difficile dans une salle lumineuse ? Attendez de voir les salles éclairées uniquement par un simple halo autour de vous…

Chacune des salles vous proposera un objectif : survivre un nombre défini de secondes, mourir par plusieurs types de disques, nourrir tel monstre, combattre un nombre de Gardiens définis. Pour découvrir l’entièreté des zones et ainsi terminer le jeu, vous allez devoir passer par ces différents objectifs, qui parfois s’avèreront assez complexes. La difficulté et la frustration seront au rendez-vous et vous serez poussé à retenter votre chance des dizaines et des dizaines de fois pour une même salle dans un seul but : compléter à 100% la zone. Avoir la possibilité de battre les records de temps de l’équipe de développement rajoutera également du challenge à l’aventure.

Les complétistes en folie

Disc Room

Alors qu’il ne vous suffira que de 3 à 4 heures pour terminer une première fois Disc Room, l’aventure ne s’arrêtera pas là. En plus de vous proposer de compléter la zone à 100% en tentant de survivre au moins 20 secondes dans chacune des salles, un mode hard viendra se greffer et vous permettra de refaire le parcours… dans le sens inverse ! En effet, sans vous spoiler l’histoire du jeu qui tiendrait en quelques mots, le mode normal vous permet d’entrer dans le vaisseau pour tenter de retrouver un personnage mystérieux. Le mode difficile vous permettra quant à lui de ressortir du vaisseau pour rentrer chez vous.

Après avoir battu les 4 Gardiens, en terminant par le Gardien Suprême, vous débloquerez le nouveau mode. Si vous pensiez que Disc Room était suffisamment difficile dans le mode classique, attendez le mode hard ! Les amateurs de challenge auront de quoi prolonger la durée de vie d’encore quelques heures, tant ce mode est vraiment complexe. Par ailleurs, pouvoir se confronter à ses amis possédant le jeu ainsi qu’aux développeurs donne encore plus de saveur à l’end-game.

Côté bestiaire, ou plutôt côté « discothèque », vous serez servi ! Pas moins de 64 types de disques seront disponibles avec chacun son propre fonctionnement et pattern, de quoi rajouter encore un peu de difficulté et de challenge à un jeu qui en compte déjà énormément. Vous serez, par ailleurs, accompagné par un tout nouveau personnage lors de ce périple en sens inverse (mais ne vous inquiétez pas, vous ne perdez pas s’il se fait découper avant vous).

Le jeu d’action Disc Room vous propose également une direction artistique simple mais efficace : une bande-son bien énervée qui risque bien de ne pas calmer vos frustrations et des graphismes sommaires mais largement suffisants. Au final, même si le gameplay est plutôt simple et repose essentiellement sur les mécaniques d’esquive et d’anticipation, tous les ingrédients pour faire un bon jeu sont là. Et, même si les joueurs occasionnels se casseront quelques dents dans ce jeu d’action, il reste malgré tout accessible, pour peu qu’on lui donne une chance. Le tout, pour un petit prix de 14,99€.

Si vous pensiez avoir tout vu dans le monde vidéoludique, Disc Room vous mettra une belle claque. Avec son gameplay efficace, il réveillera le complétiste qui sommeille en vous pour vous pousser plus loin dans vos retranchements, quitte à essayer une cinquantaine de fois la même salle pour tenter de compléter un objectif. Les 4 développeurs à l’origine du jeu ont su proposé une expérience vraiment originale qui tient la route.

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

  • Son ambiance unique
  • La variété dans les patterns des différents disques
  • Sa direction artistique simple mais efficace
  • Son rapport qualité/prix
  • Le mode hard qui prolonge l'expérience
  • Une histoire anecdotique
  • Répétitif à la longue

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Wow ! Honnêtement, j'ai souvent été surpris (en bien ou en mal parfois) par les jeux édités par Devolver Digital. Disc Room n'a pas dérogé à la règle : je me suis surpris à rejouer la même salle encore et encore jusqu'à réussir à remplir tous les objectifs. Ce jeu transformerait n'importe quel joueur occasionnel en véritable try harder. Le titre est nerveux, les mécaniques sont très souvent frustrantes mais on ne cesse d'y retourner pour se faire découper ! Une belle découverte !

Baylou
s
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.