TEST. Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered – On l’a presque le Call Of sans l’espace !

7
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

C’était en Novembre 2007 et plus précisément le 5 Novembre sur PC, PlayStation 3 et Xbox 360 qu’un certain Call Of Duty 4: Modern Warfare débarquait sur nos consoles. Pour la première fois de la licence, on oubliait les faits réels et on se basait sur une trame scénaristique imaginée par les développeurs et par la suite, le soft est devenu un phénomène et une référence et ce, au point d’être primé meilleur jeu de l’année à plusieurs reprises. Fort de son succès, le soft s’était offert un portage sur Wii et même… sur Nintendo DS… Oui oui, carrément !

Près de 10 ans plus tard soit le 4 Novembre 2016, Activision a décidé de remasterisé son titre culte et c’est ainsi que Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered sort aujourd’hui sur PlayStation 4, Xbox One et PC… Après, il faut l’avouer et être franc, on aurait aimé que les choses se passent d’une autre manière.

Test de Call Of Duty: Infinite Warfare désormais disponible à cette adresse

Vous voulez Call Of 4 ? Achetez donc Infinite Warfare !

Call Of Duty 4 Modern Warfare remastered test screen 6

Effectivement, l’emblématique COD 4 de son petit nom revient donc en tant que Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered et la plus grosse déception sera très franchement le choix marketing d’Activision. En effet, les joueurs demandent depuis des années un Call Of Duty revenant aux sources, un Call Of moins futuriste et se concentrant un peu sur les bases qui ont fait le succès de la licence. En somme, les joueurs voulaient un épisode nostalgique.

Pour être franc avec vous et comme vous avez pu le ressentir dans ma preview d’Infinite Warfare (article), je suis loin d’être allergique à tous les aspects futuristes ! De plus et pour maintenir mon objectivité, nous sommes obligés de nous calquer sur les qualités d’un jeu qui ne reflètent en rien les ventes ou les souhaits des joueurs. Pour exemple, Titanfall 2 sorti le mois dernier s’est très mal vendu à cause de la concurrence et pourtant, c’est tout bonnement un excellent FPS acclamé par ses qualités du côté des médias.

Cela étant dit et pour revenir à nos moutons, Activision a décidé d’écouter en partie les fans mais il souhaite également continuer dans son optique de moderniser la licence Call Of Duty. De ce fait, le choix marketing a été fait de complètement remasteriser Call Of Duty 4 : Modern Warfare et de sortir, en même temps, le fameux Call Of Duty: Infinite Warfare. Le problème, c’est que l’éditeur a décidé de commercialiser Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered uniquement en dématérialisé et de le vendre dans le pack Legacy d’Infinite Warfare. Ainsi, si vous souhaitez acquérir Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered, il faudra automatique acheter Call Of Duty: Infinite Warfare ce qui, forcément, sale un peu la note lors du passage en caisse.

Pour tout vous dire, oui, on peut qualifier cette pratique de forcing et elle a d’ailleurs été largement critiquée au fil du temps. De ce fait, il est clair que cela rentre dans le critère des points positifs et négatifs car ce choix marketing est ici pour répondre à une demande des joueurs d’avoir droit à un bon vieux COD mais aussi pour assurer les ventes et précommandes de Call Of Duty: Infinite Warfare. Si l’aspect marketing semble parfaitement maîtrisé pour s’assurer un bel avenir, il est clair que l’on attend Call Of Duty: Infinite Warfare au tournant ! D’ailleurs, si vous voulez découvrir le verdict, mettez cette page de côté puisqu’elle vous emmène directement sur le test complet d’IW (il arrive bientôt) mais on ne vous dit rien de plus et on laisse le suspense.

Il vaut le coup au moins le COD 4 ?

Call Of Duty 4 Modern Warfare remastered test screen 24

Comme vous le savez déjà, Call of Duty 4 : Modern Warfare n’a plus à se justifier par ses qualités puisque le soft est devenu une véritable référence. Néanmoins, est-ce que le jeu PS3/360/PC parvient à se mettre au goût du jour face aux graphismes très avancés des derniers Call Of Duty ? La réponse est assurément oui. En effet et il faut bien se l’avouer, les développeurs ne se sont pas contentés d’un simple portage sans apporter des éléments pour améliorer l’expérience globale.

On trouve ainsi et bien évidemment des graphismes en HD avec 1080p ce qui est le minimum syndical, certes, mais cela a pour effet de nous faire revivre la campagne dans une toute autre atmosphère. En effet, Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered  est tout simplement sublime et rivalise aisément avec ce que les Call Of Duty actuels proposent !

On note des textures qui ne sont plus baveuses et qui, au contraire ont été peaufinées et le rendu visuel est tout simplement au top avec des tonnes de détails en plus et des couleurs plus vives. D’ailleurs, depuis la mise à jour 4.0 de la PlayStation 4, vous pouvez également activer l’éclairage HDR qui fonctionne parfaitement sur ce COD 4 pour rentre le jeu encore plus beau qu’il ne l’est. Ainsi, on revit complètement l’expérience COD 4 et ce, que ce soit avec le multijoueur – sujet sur lequel nous reviendrons – ou la campagne solo qui est clairement l’une des meilleures à ce jour… D’ailleurs, c’est le moment d’en parler !

Qu’on se le dise très clairement, les joueurs ayant bouclés la campagne solo en 2007 se retrouveront sans aucune surprise. Le seul intérêt pour eux à se relancer les missions de la campagne réside dans la volonté de ces derniers à revivre une campagne qualitative avec cette revisite graphique très qualitative. Autrement, pas d’ajout et pas de contenu supplémentaire et vous bouclerez toujours cette aventure en six ou sept heures de jeu.

Pour les nouveaux venus, vous allez découvrir une campagne qui ne se base pas sur une énième reconstitution de faits historiques. Comme on le disait, Call of Duty 4 : Modern Warfare était le premier à s’essayer à une histoire originale et c’est dans une Russie en pleine guerre civile que nous sommes engagés. Dans cette ambiance, nous incarnerons John « Soap » MacTavish qui arrive au 22 ème régiment du SAS, unité des forces spéciales britanniques.

Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered, un remaster graphiquement bluffant !

On découvre rapidement nos supérieurs à savoir le capitaine Price, visage que l’on connaît bien si l’on a joué aussi à Call Of Duty 2, et Gaz, un personnage au fort accent. Dès le début du jeu, on comprend que ces deux-là nous considèrent comme un boulet puisqu’ils annoncent que nous sommes un véritable problème pour eux… Rassurez-vous, ils auront l’occasion de changer d’avis tout au long de l’aventure puisque dès le prologue et juste après un petit entraînement rapide pour prendre le jeu en main, le ton est donné avec la découverte d’une arme nucléaire avec des inscriptions en Arabe…

Terrorisme, scènes choquantes et violentes, catastrophe nucléaire et de l’action en veux-tu en voilà pour un scénario béton qui prend littéralement des allures de film à la Hollywoodienne. Ces éléments-là sont un peu ce qui a fait le succès de ce mode solo et avouons-le, le rythme y est et nous sommes clairement tenu en haleine. En plus de cela, avec un home cinéma ou un casque, les bruitages des armes, véhicules et explosions vont complètement vous immerger dans cette guerre et si on rajoute à cela les voix françaises de bonne facture, on peut dire que COD 4 frappait très fort et qu’avec cette remasterisation, cela fait plaisir de revivre cette campagne en HD et on a presque l’impression de la redécouvrir tant on ne reconnaît pas le jeu d’origine… D’ailleurs, même la partie audio du remaster a été améliorée, c’est vous dire !

Bref, sur la campagne solo, nous sommes sur du tout bon ! Néanmoins, on aurait peut-être aimé une possibilité de la jouer à quatre en ligne ou en coopération local à deux comme le proposait si bien Call Of Duty: Black Ops III. Malheureusement, ce n’est pas le cas et on se contentera d’une simple et très qualitative amélioration graphique pour la campagne solo. Maintenant, qu’en est-il de tout ce qui concerne le multijoueur ? Nous allons y répondre dès à présent.

Nostalgie, nostalgie 

Call Of Duty 4 Modern Warfare remastered test screen 15

Jouer à un Call Of Duty était le rêve de bon nombre de fans de la licence afin de redécouvrir un multijoueur mettant moins les scorestreaks et autres éléments en avant afin que le skill des joueurs parle de lui-même. Ici, même si une manette à palette vous arrangera toujours dans certaines situations, on n’est clairement plus dans l’optique d’un jeu où votre ennemi sautera par dessus un bâtiment en tirant, en vous visant et en… vous tuant… si si, expérience vécue sur Nuketown dans Black Ops III il n’y a pas si longtemps…

Et oui, c’est un retour aux sources et surtout, un grand retour sur le Call Of Duty qui a, pour la première fois, introduit les séries d’élimination avec les scorestreaks, les prestiges et l’expérience. Au final et on vous le dit tout de suite, Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered est un excellent opus mais à force d’y jouer, je finis par me dire que certains paramètres auraient pu être corrigés.

Tout d’abord, on se plaint très souvent des spawns dans les Call Of Duty qui sont parfois illogiques et qui permettent un spawn trap (vous faire piéger dans votre base lors de votre réapparition). Ce COD 4 propose bon nombre de cartes – dix au total et six autres qui seront offertes en Décembre pour un total de seize maps – et il faut clairement l’avouer, les spawns sont tout bonnement parfois très frustrants. Evidemment, cela fait la joie des snipers qui vous ont dans leur ligne de mire à peine vous réapparaissez ! Je dois avouer que cette sensation d’abus dans Call Of Duty, je ne l’avais pas ressentie depuis bien longtemps !

Bon, cela étant dit, si vous êtes des nouveaux joueurs de Call Of Duty ou que vous avez découvert la licence depuis Call Of Duty: Ghost et voire pire, depuis Call Of Duty: Advanced Warfare, le côté ancien risque de vous chagriner un peu au niveau du gameplay. Effectivement, il est difficile de le reconnaître et pourtant, la franchise COD a énormément évolué ! Parfois dans le mal avec Ghost mais aussi dans le bien avec Black Ops III. Ainsi, ne pas pouvoir dasher ou sauter rend le gameplay assez lourd et on ne se sent plus pousser des ailes et cela limite forcément les possibilités de jeu.

De plus et autre point noir, les scorestreaks. Effectivement, il y en a peu, certes, mais ceux présents comme l’hélicoptère ou encore, le bombardement sont tout simplement dévastateurs d’autant plus que mise à part se mettre à l’abri, cet opus ne propose pas de gilet pare-balles ou d’atout invisible. D’ailleurs à ce sujet, les grenades flash et de frag sont aussi surpuissantes (rires). Mais pour en revenir à ce que l’on voulait dire, on va vous donner un exemple concret.

Vous réalisez une série et débloquez votre bombardement. Vous n’avez pas le temps de le lancer et vous mourrez. Résultat, vous le lancez après votre résurrection et si vous êtes sur une petite carte comme Cargaison, vous avez très clairement quatre chances sur cinq d’en redébloquer un illico avec les kills qu’il va vous procurer…  Résultat, vous enchainez les kills, les hélicoptères et tout ce qui s’en suit… Ainsi, s’il s’agit de la carte Cargaison, si vous n’êtes pas dans l’équipe dominante, vous allez clairement passer un très mauvais quart d’heure (rires). Autre détail, ne vous énervez pas à appuyer sur carré pour revenir vite à la vie car si bombardement il y a, vous mourrez de nouveau instantanément puisque le bonus d’invincibilité face aux scorestreaks après un respawn n’existait pas à l’époque ! Bon, après rassurez-vous, il n’y a toujours « que’ trois scorestreaks à savoir le radar (drone), bombardement et enfin, le fameux hélicoptère.

Autrement, la plupart des cartes sont sympathiques bien que leurs architectures soient parfois un peu étranges avec des recoins dont on ne comprend pas l’utilité et qui vont mettre en avant les campeurs. D’ailleurs, à ce niveau, il faut avouer que les armes sont dans l’ensemble plutôt bien équilibrées et je dois avouer que je n’ai jamais vraiment eu à me plaindre lorsque je mourais alors que j’avais tiré en premier. Effectivement, même si la connexion est toujours de mise, les armes tuent extrêmement vite et au final, les problèmes viennent en général du fait que votre adversaire avait mastodonte et que vous, vous aviez plutôt opté pour l’atout force d’opposition. Le premier augmentant votre santé tandis que le deuxième améliore la puissance de vos tirs.

Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered, un COD où l’effet de la manette à palettes reste minime

D’ailleurs, point assez frustrant, le sniper ! Olala je vous arrête, en rien je ne critique son gameplay, sa précision et le plaisir qu’il procure ! Effectivement, c’est un bon vieux COD et effectuer des flashscopes ou des balayages est tout simplement jouissifs. Le vrai problème, ce sont les hitmarkers ! Je ne les compte plus et ils sont omniprésents à cause d’une chose : Mastodonte. Effectivement, beaucoup de joueurs utilisent cet atout pour booster leur santé et de ce fait, les snipers sont beaucoup moins efficaces… Après et d’un autre côté, avec l’architecture de la majorité des cartes offrant beaucoup de possibilités d’attaques, les snipers sont aussi assez avantagés d’autant plus que la visibilité des ennemis au loin est parfois difficile. En effet, les cartes sont graphiquement belles mais la visibilité n’est pas forcément évidente à distance avec différents obstacles, véhicules, murs brisés et autres éléments qui font que lorsque l’on se fait tuer, on se demande souvent : mais où était-il ?

Bon… je vous fais peur avec tout ces points négatifs et pourtant, j’ai sacrément pris mon pied sur le jeu quand même ! Effectivement et pour en revenir au sniper, l’utiliser s’avère simple mais tellement efficace et très franchement, on prend beaucoup plus de plaisir avec que sur les derniers Call Of Duty et ce, tout simplement car tout le monde reste par terre ! Plus besoin de viser le ciel et rien que pour cela, ça fait quand même plaisir.

Même si l’on ressent une évolution dans le gameplay depuis, Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered propose quand même un gameplay intéressant avec des guns fights vraiment plaisants. Les limitations des possibilités dans les mouvements vous forceront à jouer à l’ancienne avec des déplacements plus réfléchis d’autant plus que se prendre quelques balles ne pardonne généralement pas. Il faudra donc réfléchir, jouer stratégique et finalement, c’est une recette qui fonctionne toujours autant.

En terme de gameplay, il est clair que Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered permettra, au moment où vous en aurez marre de voler dans tous les sens dans le futur que nous propose Infinite Warfare, de pouvoir retourner sur un jeu qui maîtrisera plutôt bien sa simplicité. Il n’est pas exempt de défauts, certes, mais la formule est toujours aussi qualitative d’autant plus que la bande-son, le bruit des armes et tout ce qui va avec vous immergera une nouvelle fois complètement !

De plus, certains considéreront que le jeu ne propose que peu de choses et la raison à cela est simple. Un faible nombre d’armes, des atouts limités dont certains qui ne sont plus des atouts dans les nouveaux COD ou encore, le fait qu’il y ait peu d’accessoires pour les armes et que l’on se limite à quatre seulement comme par exemple le silencieux ou un viseur.

Une console ronflante ! 

Call Of Duty 4 Modern Warfare remastered test screen 1

Ce titre de paragraphe peut vous paraître étrange et pourtant, Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered fait ronfler ma PlayStation 4 pendant les temps de chargement et ce, comme jamais ! Une fois en partie, tout va pour le mieux mais il semblerait que lancer une game soit un travail considérable pour la machine de Sony… Étrange.

Cela étant dit, Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered proposera toujours des parties privées et petite nouveauté, les développeurs ont incorporé les bots ! Ainsi, on peut désormais s’entraîner sur le bon vieux COD 4 avec des bots à différents niveaux de difficulté. Une excellente feature donc qui faisait grand mal lors de la première sortie du soft.

Autre nouveauté, le mode élimination confirmée rejoint le casting des possibilités pour vos parties. Néanmoins rien d’autre de nouveau et en même temps, avec l’approche oldschool, il ne pouvait pas y avoir de modes insolites à la Uplink ! Néanmoins, on peut noter des absents comme le mode capture de drapeau. Bon rassurez-vous, les anciens modes de jeu sont toujours présents et l’on trouve match à mort par équipe, mêlée générale, recherche et destruction, QG, domination et sabotage, la guerre terrestre, tactiques d’équipes ou encore le match en cage. Pour le dernier mode cité, le match en cage, si on tombe sur la minuscule carte Cargaison, tout va bien, mais dès que l’on s’attaque à des cartes plus grandes, il faut avouer qu’il est assez fatiguant de chercher son adversaire et de courir dans tous les sens…

Enfin, vous pouvez aussi jouer en mode hardcore qui supprime le radar et qui rend les armes encore plus destructrices. On compte aussi le retour du mode à l’ancienne qui lui, vous propose de jouer avec plus de balles, de vies et le tout, avec des sauts également plus hauts. Enfin, on peut aussi ramasser armes et atouts sur le sol ! Un mode sympathique qui change un peu. A noter également que les célèbres killcam de victoire non présentes sur le jeu d’origine ont désormais été implantées ce qui est encore un point positif.

Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered ajoute des bots pour les parties privées pour s’amuser avec des amis !

Enfin et côté durée de vie, sachez qu’il y a vingt prestiges à passer en arrivant à chaque fois au niveau 55 ! Ainsi, il y a clairement du boulot. De plus, si la campagne vous occupera pendant six ou sept heures comme on le disait précédemment, il est clair que le multijoueur de Call Of Duty est doté, comme d’habitude, d’une durée de vie illimitée. D’ailleurs et au passage, vous pouvez aussi toujours jouer avec un ami en multijoueur à l’aide d’une deuxième manette en écran scindé !

Pour finir, la seule question que l’on se pose maintenant, c’est quel est le futur de COD 4 Remastered ? Un simple portage pour ravir une demande de joueurs souhaitant revenir à une guerre moins futuriste ou cela cache une deuxième compétition eSport qui va nous offrir un jeu de folie à la oldschool ? Avouons-le, on ne dirait franchement pas non pour une Call of Duty World League à la fois sur Call Of Duty: Infinite Warfare et sur Call Of Duty 4: Modern Warfare Remastered… L’espoir fait vivre mais en tout cas et pour le moment, pas d’eSport ou de mode ligue planqué dans les menus…

Acheter Call of Duty Infinite Warfare avec Call of Duty 4 Modern Warfare Remastered

Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered est donc le Call Of Duty sans l’espace où vous aurez toujours les pieds sur terre pour des gun fights moins nerveux, certes mais beaucoup plus tactiques d’une certaine manière. Son plus gros point faible, c’est le forcing qui est effectué pour vous le vendre ! Effectivement, ce remaster de COD 4 est seulement disponible avec l’édition legacy qui comprend le nouveau Call Of Duty à savoir Infinite Warfare. Même si ce dernier ne vous intéressait pas, la stratégie marketing d’Activision vous force un peu la main pour acquérir Infinite Warfare. Pourtant, il est clair qu’un soin qualitatif a été apporté à Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered et que le travail effectué est tout simplement impressionnant en terme de graphismes, de détails et d’effets visuels ! On a clairement l’impression de ne plus jouer au même jeu. La bande-son et le scénario sont toujours aussi bons et la seule chose que l’on pourrait à la rigueur reprocher au solo, c’est l’impossibilité de jouer la campagne à plusieurs un peu comme dans BO III. Du côté du multijoueur, il est clair que les spawns sont frustrants, la comptabilisation des bonus de série utilisée même après une mort rend le déblocage d’hélico vraiment simple et lorsque vous prenez du plaisir avec un Sniper au gameplay tout bonnement efficace, les hitmarkers coulent à foison à cause de mastodonte. Malgré ça, les bases restent solides et si le gameplay nous permet de nous rendre compte à quel point la licence a évolué (en bien), il reste indémodable et on risque bien de passer quelques heures dessus avec des amis… D’ailleurs, pour les parties privées, on jubilera devant l’arrivée des bots ! Maintenant, vous pouvez retrouver le test complet de Call Of Duty: Infinite Warfare à cette adresse

  • Les hélicoptères et les bombardements meurtriers...
  • Un gameplay rigide mais diablement efficace
  • Pas besoin de palette, on est sur terre !
  • Un jeu plaisant et posé
  • L'ajout des bots en partie privée
  • Durée de vie illimitée en multijoueur
  • Une réponse aux fans pour un COD moins futuriste
  • Jouer en écran scindé avec un ami en multijoueur
  • Implantation des killcam de victoire !
  • ... Qui même s'ils sont activés après une mort...
  • ... Comptent pour une seconde série...
  • ... Et il donc trop facile de les enchaîner
  • On aurait aimé une fonction coop pour la campagne
  • Des spawns frustrants
  • Pas de bonus d'invincibilité au moment de respawn
  • Les hitmarkers sur les mastodontes !
  • Vendu uniquement avec Infinite Warfare
7
  • PC
  • PlayStation 4
  • Xbox One

Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Si Call of Duty 4 : Modern Warfare n'est pas mauvais en soit comme remaster, le soucis proviendra plus de la communauté. On va pas se le cacher mais les mastodontes, les kills streaks activés après une mort qui comptent pour la nouvelle série et qui poussent les joueurs à camper pour enchaîner les hélicoptères et les spawns parfois bien étranges, on est franchement frustrés et énervés... Ce sont des problèmes qui à mon sens, n'étaient franchement pas compliqués à corriger et qui permettraient d'apprécier ce classique... Là, il n'y a que les joueurs de la campagne solo vont pouvoir véritablement s'amuser.

Alexandre Mistral Play4Fun
e
Note du panda
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des