TEST. Batman : Return to Arkham – Coup de jeune pour Gotham ?

6.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Laissé aux soins du studio Virtuos, qui s’est déjà fait remarquer entre autre en effectuant le remaster de Final Fantasy X | X-2 HD, nous avions tout pour penser que cette compilation reprenant les fameux Arkham Asylum et Arkham City devienne un succès. Pourtant…

« Tu bluffes, Martoni ! »

test-batman-return-to-arkham-coup-de-jeune-gotham (3)

Nous pourrions penser à juste titre que revenir aux sources et arpenter les sombres couloirs de l’asile d’Arkham ou encore de sa ville serait une expérience plaisante et agréable. Qu’à cela ne tienne, pour ce test, j’ai tout simplement rallumé les jeux originaux sur ma PlayStation 3 afin de les comparer à cet opus lifté sur PlayStation 4.

Outre la question de la temporalité un peu douteuse (comprenez qu’Arkham Asylum est sorti il y a sept ans et Arkham City il y a cinq ans), l’existence même de ce remaster est un débat à lui tout seul du fait qu’il est difficile de justifier une telle démarche pour des jeux encore « jeunes » (en effet, il ne s’agit pas d’opus qui ont dix ou vingt ans). Outre ce débat, nous pouvons partir sur un constat simple : des deux, c’est bien Arkham Asylum qui en avait le plus besoin. Bref, peut-on vraiment rechigner pour deux aventures pour le prix d’une ?

De fait, le travail est là : c’est mieux ! Ce n’est pas forcément plus beau ou plus léché, c’est juste… Mieux ! L’œil attentif verra les textures améliorées, les effets de lumières et de particules plus présentes et possédant un meilleur rendu. En revanche, c’est en dépit d’un point plus délicat : l’ambiance générale des deux softs. J’ai notamment constaté des nuances de couleurs différentes. Oh bien sûr, cela reste dans le thème de Batman, mais certains pans de cinématiques (et même de jeu) forcent un peu trop sur la lumière et la variation de teinte.

La compilation nous fait revivre deux excellentes aventures de Batman, avec tous les DLC sortis auparavant !

Ainsi, les noirs paraissent gris/fade par moment, les rouges et verts sont tellement appuyés que l’on pourrait les confondre avec des néons de boîtes de nuit. Attention, entendons-nous bien : cela ne se produit pas en permanence ! Cependant, lorsque nous nous retrouvons face à une scène qui déclenche ce genre d’effet, force est d’admettre que la situation perd en crédibilité et, comme cité plus haut, en ambiance (et l’atmosphère pour un Batman représente une grosse partie de la puissance de l’aventure).

Autre point assez désolant : les nombreuses chutes de framerate ! En effet, je pensais très sincèrement que ces deux titres parus sur la génération précédente tourneraient sans problèmes sur PS4, mais encore une fois, c’est une surprise quelque peu décevante de ce côté-là (pour les deux jeux). Les scènes d’action, censées être fluides et dynamiques, subissent de temps à autres de légères chutes, certes sans gravité, mais qui coupent court à certains combos bien placés qui nécessitent un timing irréprochable, et je dois bien avouer que c’est frustrant.  J’ai également pu constater que des mouvements trop rapides de la caméra faisaient naître de l’aliasing.

«  Il dit qu’il ne voit pas le rapport ! »

test-batman-return-to-arkham-coup-de-jeune-gotham (6)

Honnêtement, je suis décontenancé par ce resmater Batman : Return to Arkham ! J’avoue avoir passé un bon moment à revivre ces deux aventures du chevalier noir qui sont en l’état de très bonnes factures, mais il faut bien se rendre à l’évidence, ce portage ne rend absolument pas honneur aux jeux de Rocksteady. Nous pourrions targuer : « oui, mais pour ceux qui ne connaissent pas les jeux, c’est plutôt une bonne chose d’avoir un remaster ! », et loin de moi l’idée de vous contredire. Cependant, ces « nouveaux joueurs » justement, devraient bénéficier d’un portage de qualité irréprochable, tout comme ceux qui ont connu les aventures originales ont bénéficié du meilleur du temps de leurs sorties.

On est d’accord, l’effort est là, et cette compilation, en soi, n’est pas à jeter. Toutefois, il est rageant de voir que le studio Virtuos n’ait pas décidé de verrouiller le framerate, ne serait-ce que pour apporter une expérience fluide de A à Z. En l’état, certaines scènes comportant énormément d’ennemis (par exemple) peuvent se dérouler sans problèmes comme lagguer de manière discontinue.

Batman : Return to Arkham, bien que bon, fait néanmoins preuve de paresse par moments !

Je n’ai pas vérifié les FPS, mais nos confrères qui ont pu les analyser parlent de chutes qui descendent à moins de vingt, voire de quinze FPS. Si l’intention est bonne, avouons que sur PS4/Xbox One et pour des jeux vieux de cinq et sept ans : ce n’est pas normal ! Je ne suis pas difficile, il me semble que demander un minimum de 30 FPS « verrouillé », ce n’est pas insurmontable.

C’est donc une sorte de 50/50, tantôt sympathique, tantôt « dommage », qui fait qu’il est difficile de se positionner. Si vous avez déjà fait les jeux, je vous conseillerai a minima d’attendre une baisse de prix avant de craquer, car en l’état, il ne vous satisfera pas. Pour les néophytes, le terrain est un peu plus sécurisé, mais ce n’est pas sûr que vous lui pardonniez ces petites imperfections.

Je disais un peu plus haut que j’étais décontenancé, et à juste titre. En effet, Arkham Asylum et Arkham City sont de bons jeux (et dans la continuité, le restent), et ce remaster a, au moins, le mérite d’embarquer avec lui tous les DLC sortis auparavant. Donc oui, il y a du contenu, il y a deux jeux de qualités, et il y a du travail derrière cette édition Return to Arkham. À contrario, le soft collectionne les « petits défauts » un brin gênant, qui n’entachent pas forcément l’expérience globale, mais qui agacent, surtout quand on remarque que cela aurait pu être gommé facilement. Des chutes de framerate régulières, des nuances de couleurs variables et un aliasing récurrent : oui, le « packaging » fait envie, mais cache une friandise au goût amer ! 

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Le rendu des textures et les effets de lumières
  • Deux excellents titres en un
  • Tous les DLC sont présents
  • La durée de vie honorable
  • Des teintes de couleurs variables
  • Les chutes de framerate agaçantes
  • Un aliasing récurent
  • Où est Arkham Origins ?
6.5
  • PlayStation 4
  • Xbox One

Batman: Return to Arkham

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Soyons clair, Arkham Asylum et Arkham City sont de bons jeux, c'est une certitude. Cependant, avait-on vraiment besoin d'un remaster HD pour profiter de ces deux titres ? Je ne pense pas, tant Return to Arkham est paresseux et ne propose vraiment pas la lune ! Il vous conviendra si vous n'avez jamais fait les originaux, mais pour qui a déjà fait au moins une fois ces titres sur Playstation 3 : passez clairement votre chemin !

Jibenc0
c
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.