Test Wolfenstein : The New Order – Bienvenue dans les Sixties !

Voir la note
Vous êtes-vous déjà demandés comment serait le monde, si l'Allemagne Nazie gagnait la Seconde Guerre Mondiale ? Pour répondre à cette question, Bethesda nous offre ici le dernier né de la célèbre série Wolfenstein, avec Wolfenstein : The New Order.

Voici le topo de Wolfenstein : The New Order : En 1946, la Seconde Guerre Mondiale continue de faire rage, paralysant ainsi l’Europe. Grâce aux nombreuses avancées technologiques de Wilhelm Strasse, ou appelé « Deathshead », général Nazi, l’Allemagne réussit à prendre l’avantage dans le conflit. Un ultime assaut est ainsi donné sur le quartier général de Wilhelm Strasse, mais la mission est un échec ce qui engendre la capitulation des Alliés.

Vous incarnez B.J. Blazkowicz, un héros de guerre Américain, victime d’une grave blessure durant l’assaut du quartier général. Notre protagoniste se réveille après un long coma de 14 ans dans un asile et nous sommes maintenant en 1960 et la guerre est terminée. L’Allemagne Nazie a remporté la victoire et domine désormais le monde d’une main de fer. Blazkowicz, lui, décide de ne pas se soumettre en essayant de réunir des résistants afin de réécrire l’histoire.

Un bon FPS comme on les adore !

wolfenstein the new order1

The New Order s’annonce comme un jeu de shoot très nerveux et old school. Mêlant action, infiltration, et énigme, le titre se démarque des autres FPS des plus grosses licences. Ce qui est fortement appréciable, rendant le jeu parfois complètement fou, ce sont les différents stéréotypes utilisés : le héros américain aux gros muscles, prêt à tout défoncer, les SS complètements pervers et déjantés et un général Nazi complètement sadique. Tous ces personnages donnent un aspect fun , mais cela ne modifie en aucun cas l’atmosphère de désolation et d’oppression que possède Wolfenstein : The New Order.

Ainsi, le scénario, bien que classique, nous fait évoluer dans des environnements divers et variés : par exemple vous zigouillerez du Nazi dans un sous-marin ou dans l’espace, il y en a pour tous les goûts, ça c’est sûr ! Mais aussi, avec les 5 niveaux de difficultés disponibles, le jeu possède une très bonne rejouabilité.

Avec Wolfenstein, vous n’allez pas jouer de la gâchette avec les dernières armes à la pointe de la technologie. Ce seront des bons vieux fusils d’assaut par exemple qui vous permettront de vous défouler. Vous aurez également la possibilité de porter une arme dans chaque main et permettra réellement de vous défouler et tirer sur tout ce qui bouge. Un vrai régal et une grosse éclate en perspective !

Pour que vos fusillades soient l’extase totale, les développeurs nous offrent ici une bande-son soignée et très rock’n’roll, donnant une ambiance old school au titre, un vrai régal pour les oreilles !

Achtung !

wolfenstein the new order2

Il est indéniable que Wolfenstein : The New Order possède un certain charme. Cependant, le titre possède quelques petites faiblesses : par exemple, l’intelligence artificielle de nos ennemis est un peu décalée, notamment durant nos phases d’infiltrations et malgré que vous soyez proche de votre ennemi, ce dernier ne vous voit même pas, rendant ainsi votre mission très facile. Et oui, ça peut-être frustrant.

Bien que le jeu soit bourré d’action, le jeu n’est pas très long, et n’excède pas les 12 heures. Vraiment dommage parce que le titre est très bon et on en redemande. Mais heureusement que les niveaux de difficulté permettent d’augmenter un peu la durée de vie. Encore plus étonnant, il n’existe pas de mode multijoueurs, pour ce type de jeu, nous nous attendions au moins à un mode mutijoueur local. Quant aux amateurs de online, ne cherchez pas, il n’y en a pas.

Malgré ses petites lacunes, Wolfenstein : The New Order est un excellent FPS à tendance « old school » comme on les aime. Son univers et ses personnages totalement barrés donnent à ce titre une ambiance unique. Il est donc certain que vous passerez un excellent moment en compagnie de ce jeu.

8 10

Points positifs

  • Jouissif et old school !
  • Stéréotypes bien utilisés
  • Arsenal et ennemis nombreux
  • Bande son géniale
  • Rejouabilité possible...
  • ... Avec les 5 niveaux de difficulté proposés

Points négatifs

  • Court
  • Pas de mode multijoueur local !
  • Quelques finitions à revoir
  • IA perfectible

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp