TEST. Tank Troopers – La guerre des tanks, formule gagnante ?

Voir la note

Tank Troopers est un petit jeu du Nintendo eShop et s’il y a bien une formule qui nous plaît avec ce dernier, c’est le fait qu’il propose un multijoueur en local réunissant jusqu’à six joueurs et un seul d’entre eux a besoin d’avoir le jeu ! Un concept en or pour un affrontement de tanks complètement délirant mais… est-ce que Tank Troopers disponible aujourd’hui sur Nintendo 3DS est à la hauteur de cette originalité qu’il met en avant ?

Lors du Nintendo Direct de Septembre, un petit jeu fort attrayant se présentait sous nos yeux pour nos petites Nintendo 3DS. Il s’agissait de Tank Troopers, qui a su nous séduire au premier regard par son concept sympathique. Il propose donc une guerre de tanks jouable à six en local et où il y a seulement besoin d’un seul jeu pour six grâce au mode téléchargement… Une possibilité très séduisante à condition que votre entourage possède des 2DS, 3DS ou même des New 3DS mais de ce côté-là, qu’on se le dise, étant donné le succès de la console portable de Nintendo, il y a de fortes chances que ce soit le cas.

Modernité

TankTroopers test 4

Tank Troopers n’est pas vraiment le p’tit jeu sans prétention cherchant à faire le minimum syndical. C’est en tout cas ce que vous allez découvrir tout au long de ce test même si, malheureusement, les maladresses qu’il rencontre pourraient être assez décisives dans votre choix de vous lancer dans cette expérience originale ou pas. Bref, commençons par le commencement, Tank Troopers est un jeu d’action où vous contrôlerez différents Tanks et où vous devrez prendre l’ascendant sur vos adversaires. En mode solo, il s’agira de bon nombre de missions aux objectifs variés et en multijoueur local, vous aurez droit à des affrontements de folie mais nous reviendrons plus en détails plus tard sur les modes de jeu.

Tout d’abord, il faut tout de suite savoir que si le jeu propose des voix françaises amusantes et une localisation dans cette même langue, il n’y a absolument aucun aspect scénaristique à découvrir. Le soft a plus tendance à se la jouer façon Overwatch en proposant une expérience qui brillera en multijoueur avec une grosse flopée de héros et d’héroïnes en tout genre qui sont, bien évidemment, dotés d’un chara-design assez poussé et plutôt sympatoche.

A quoi cela sert d’avoir tout ce beau monde ? C’est très simple, il existe 36 tanks à débloquer en échange de la monnaie du jeu et ils sont plus ou moins gros. Ainsi, vous pouvez placer un, deux, trois ou encore quatre membres d’équipe par tank et cela vous attribuera des compétences. Effectivement, chaque protagoniste possède un pouvoir et parmi eux, il y en aura qui permettront de tirer de la peinture pour brouiller la vue du joueur adverse, tirer des missiles électrifiés pour ralentir la cible ou encore, des compétences plus corps à corps qui gèleront carrément le tank ennemi ou qui équiperont le votre d’un bulldozer pour littéralement massacrer tous ceux qui se trouveront en face de vous. Les pouvoirs ont tous besoin d’un petit temps de recharge avant une nouvelle utilisation et pour les utiliser, il suffit de poser votre doigt sur le personnage que vous souhaitez invoquer via l’écran tactile. Simple et intuitif donc.

Tank Troopers, un World Of Tank portable et local

Quant aux Tanks, ils ont tous des caractéristiques différentes et certains seront immenses, plus lourds à contrôler et plus résistants tandis que d’autres seront plus mobiles et rapides mais par contre, le moindre tir adverse fera très mal. Bref, il y en a pour tous les goûts et ils sont tous assez mignons et jolis. Pourquoi cela ? Tout simplement car le jeu propose une direction artistique qui fait très manga/anime au niveau de ses personnages et véhicules et pour les environnements, vous l’avez compris, ce sera également sacrément charmeur.

En effet, les cartes sont assez diverses et nombreuses et proposent toutes des décors qui diffèrent. On passera donc des environnements verdoyants vers des batailles en pleine ville voire même, carrément dans des déserts. A cela, on ajoute tout un tas d’obstacles comme des arbres, des barricades ou encore, carrément des bâtiments que vous pourrez utiliser pour vos protéger des tirs ennemis. Sachez tout de même que ces éléments-là sont destructibles et qu’ils ne vous protègent donc qu’une fois.

Les cartes vous permettront également de ramasser des caisses avec des points d’interrogation qui vous rappelleront sans aucun doute les batailles en arène d’un Mario Kart. Dans ces dernières, vous obtiendrez des bonus qui vous feront récupérer de la vie ou encore, mettre les mains sur un camouflage bien pratique. Par exemple, dans le niveau du port, votre camouflage représentera des caisses tandis que celui des plaines verdoyantes sera à l’image d’un buisson. L’astuce ? Rester immobile et attendre patiemment qu’un adversaire passe devant vous pour le prendre par surprise ! Et bien oui, vous remarquerez bien vite que si vous ne bougez pas, on ne peut pas deviner que vous vous cachez là-dessous et le radar ainsi que la carte de vos ennemis ne précisent pas spécifiquement l’endroit où vous vous trouvez. Une possibilité qui est donc ingénieuse, amusante et qui colle parfaitement à l’ambiance bon enfant que souhaite nous faire partager le jeu.

Il faut aussi savoir que pour suivre la mode des héros shooter ou des jeux “moderne”, vous pourrez débloquer tout un tas de skins pour vos tanks et personnages en échange de la monnaie du jeu. Franchement, j’ai été abasourdi par la quantité de choses à débloquer pour un jeu… de tanks mignons sur Nintendo 3DS.

En plus de cela, j’ai trouvé les compositions musicales très amusantes et parfaitement dans le thème de Tank Troopers et de la guerre mais surtout, c’est plus une ambiance de guerre bon enfant que nous avons là. Ainsi, oui, certains pourront être agacés par le ton des musiques mais pour ma part, j’ai trouvé cela plutôt plaisant, culotté et bien pensé.

Multijoueur avant tout

TankTroopers test 3

La grande particularité de Tank Troopers est de proposer aux joueurs de pouvoir s’affronter entre-eux dans un multijoueur uniquement local. Avouons-le, on aurait quand même bien aimé un multijoueur en ligne mais heureusement, le concept local parvient à nous faire un petit peu plaisir bien qu’il soit extrêmement limité au niveau gratuité.

Ce que l’on entend par là, vous êtes le seul joueur de votre entourage à avoir acheté Tank Troopers alors que vous avez cinq proches qui possèdent une 2DS, 3DS ou New Nintendo 3DS sans le jeu ? Pas de problème, la guerre des tanks est jouable à six en mode téléchargement et vous n’avez besoin que d’une cartouche de jeu pour lancer des parties. Le bémol ? C’est que vous n’aurez qu’un seul type de tank, un équipage prédéfini, une seule carte jouable mais tout de même, quelques modes de jeu différents… Ainsi, pour essayer le jeu et le faire découvrir à vos proches, cela fonctionne mais si vous souhaitez jouer en équipe, opter pour des stratégies et se la jouer très team, le concept s’épuise au bout de deux trois parties. On aurait aimé que l’on puisse au moins sélectionner deux ou trois tanks et personnages différents… Au moins ça, histoire que cela fasse un peu moins office de démo jouable gratuite.

Cela étant dit et avouons-le, le mode multijoueur local pour les joueurs possédant tous le jeu est bien plus intéressant avec bon nombre de cartes, de tanks et de héros différents. Les possibilités stratégiques sont assez nombreuses et on trouve même une bonne quantité de modes de jeu différents. Cela va du classique chacun pour soi, à des batailles où chaque équipe doit détruire la base de l’autre jusqu’à par exemple, un mode plus original où il y a une bombe au milieu de la carte et où vous devez la mener jusqu’au Q.G adverse et le faire exploser. D’ailleurs, pour diriger la bombe géante, il suffit de lui tirer dessus comme si vous faisiez une partie de billard ou alors, vous pouvez aussi choisir de la pousser par vous-même avec votre tank.

Enfin, dernier point pour le multijoueur, on remarque que lorsque qu’un joueur quitte la partie, il est remplacé automatiquement par une intelligence artificielle. Ainsi, on trouve dommage qu’il n’y ait pas d’options pour inclure une IA avant de lancer une partie. Effectivement, si vous n’êtes que deux, trois ou quatre joueurs, les parties s’avèrent moins palpitantes et rajouter des bots aurait été franchement chouette. C’est fortement dommage puisque comme on le disait, il manque juste l’option puisque le système semble déjà fonctionner en cas de déconnexion de joueur.

Mais Tank Troopers, ce n’est pas que du multijoueur contrairement à ce que l’on pourrait penser et il propose du contenu solo pour apprendre à maîtriser le gameplay pas forcément intuitif du titre mais nous reviendrons sur ce problème-là. Ce sont donc une trentaine de missions qui vous sont proposées avec un tank et un équipage prédéfini puisqu’au début du jeu, vous n’avez pas d’argent et vous ne pouvez donc rien débloquer. Après ce premier tour, vous pouvez refaire l’intégralité des missions en utilisant votre propre équipage et en sélectionnant le tank de votre choix. De plus, il y a un système de rang qui vous note selon le temps que vous avez mis, le nombre d’adversaires éliminés et ainsi de suite. Plutôt sympathique d’autant plus que certaines missions ne sont vraiment pas simples.

Néanmoins, si certaines vous forceront à recommencer plusieurs fois, avec les temps de chargement énervants qui vont avec, elles sont plutôt originales. On n’échappe pas aux “tuer tous les ennemis ou éliminer le boss” mais on découvre quelques concepts comme amener une balle d’un point A vers un point B ou encore, éclater un max de ballon dans le ciel pour obtenir le nombre de points requis.

LE point noir

TankTroopers test 2

Il y a un obus de taille qui pourrait nuire à votre expérience vidéoludique et il s’agit de la maniabilité. Effectivement, vous le savez, même dans ce concept respirant la mignonitude, un tank, ça reste rigide et lourd. Le principal problème va surtout résider dans la manière de contrôler le véhicule, c’est une chose guère aisée et c’est dans ces moments-là que l’on se rend compte de l’importance des joysticks droit et gauche d’une manette de console de salon.

Ici, vous devez faire sans et les touches de contrôle ne sont donc pas forcément facile à appréhender. Le joystick gauche vous sert ainsi à diriger le tank en lui-même mais lorsque vous activez la gâchette de gauche, ce même joystick ne dirigera plus le tank mais permettra de faire pivoter votre canon et donc, de viser. C’est donc perturbant, peu facile et pas intuitif à prendre en main. Il faut donc énormément de temps avant de parvenir à prendre le titre en main et même après plusieurs heures, on est parfois dans des situations où l’on n’a pas le sentiment de faire ce que l’on voudrait.

Tank Troopers, fun et délirant à plusieurs, à condition que tout le monde possède le jeu !

En plus de cela, le joystick gauche pour la visée fera ressentir son imprécision à distance puisque les cibles lointaines étant plus petites, vous aurez beaucoup de mal à vous arrêter dessus. Bon, pour pallier à ce problème, vous pouvez activer le mode gyroscope qui permet de viser en déplaçant votre console par vous-même ce qui aura pour effet de faire bouger le viseur. Franchement, ce n’est pas évident non plus et même assez déroutant mais on gagne en rapidité et un peu en précision. Effectivement, tourner sur soit-même avec son console à grande vitesse permet de se retourner ultra rapidement pour viser le tank qui vous attaque par derrière…  Personnellement, j’ai désactivé la visée “gyroscope” qui est activée par défaut puisque cela m’empêchait de cibler correctement en jouant normalement. A vous de trouver votre style mais quoi qu’il en soit, ce ne sera pas simple et si vous optez par la vue “gyroscope”, voici dans quelle situation vous vous retrouverez en train de jouer à tourner dans tous les sens pour couvrir au mieux le champ de bataille alors, imaginez à six personnes comme l’image ci-dessous dans le salon en train de jouer à Tank Troopers en vue gyroscope.

tourner en rond

Pour vous aider à vous occuper de moins de choses et prendre le temps d’alterner le viseur du canon/volant du tank, il y a le pad directionnel qui permet d’activer le pilote automatique. Entendez par là qu’une pression vers le haut vous fait avancer tout droit et une pression vers le bas vous fait reculer. Enfin, vous pouvez aussi avancer et reculer en laissant respectivement les touches A et B appuyées. Enfin, un bouton permet d’alterner le radar et la carte de la bataille et le dernier active un zoom pour vous aider à mieux viser à distance. Dernière particularité de gameplay, si les noms des tanks sont tous inspirés de véritables tanks à l’image par exemple du Panzer, il faut savoir que les tirs sont aussi réalistes puisqu’il y a un temps de recharge entre chaque missile. Rassurez-vous, il n’est pas très long et vous laisse au moins le temps de vous replacer afin de préparer votre tir suivant.

Malgré toutes les aides proposées pour arriver à prendre en main le jeu, cela restera dans tous les cas assez difficile à appréhender mais une fois que vous commencerez à maîtriser, Tank Troopers devient franchement intéressant et plaisant. A vous de voir donc d’autant plus que si vous essayez le mode téléchargement avec votre entourage, il y a des chances qu’il vous réponde : Joue sans moi, c’est trop dur et je n’y arrive pas. Posséder le jeu est aussi un avantage puisqu’avec tous les défis du mode solo, vous aurez un gros avantage et une bonne connaissance du jeu avant vos amis qui risquent bien de souffrir lorsque vous vous baladerez aisément sur la carte en leur envoyant des missiles sans modération !

Plus on est de tanks, plus on rit

TankTroopers test 1

Pour en revenir à la durée de vie générale du soft, cela dépend de beaucoup de facteurs… En effet, si les missions solo sont amusantes et qu’elles servent à apprendre toutes les possibilités que renferment Tank Troopers, il faut avouer que l’on préférera la vraie force du titre, le multijoueur. De ce fait, tout dépend si vos amis et vos proches sont prêts à se laisser embarquer dans cette folle aventure de tank ou pas… C’est surtout ce facteur-là qui sera déterminant dans votre future carrière de conducteur de véhicule militaire.

Concernant le rapport qualité/prix, on ne connaît pas encore le prix européen au moment où l’on écrit ces lignes mais par contre, le prix japonais du jeu disponible depuis la fin d’année 2016 était de 800 yen ce qui fait un peu plus de six euros. Ainsi, pour un investissement probablement situé entre 5,99 et 6,99€, on peut dire que le jeu vaut le coup si vos amis sont prêts à débourser également cette somme afin de vous rejoindre car malgré une maniabilité difficile, le concept reste franchement fun et délirant !

Le plus grand défaut de ce cher Tank Troopers est bel et bien son accessibilité qui risque d’en rebuter plus d’un ! Au-delà de ça, il propose un large panel de possibilités pour offrir des parties endiablées entre joueurs de Nintendo 3DS, 2DS et New Nintendo 3DS. Néanmoins, on ne pourra que trop vous conseiller d’opter pour la version payante du jeu pour tous les joueurs puisque le mode téléchargement bride bien trop l’expérience et il n’est clairement pas à la hauteur de l’ambition affichée pendant la présentation du Nintendo Direct. A la rigueur, c’est un bon moyen de voir si vos proches accrochent ou non à l’expérience mais en vue du prix qui sera proposé, le rapport qualité/prix est tout de même bel et bien présent pour un titre offrant un sympathique univers, des voix françaises et une ambiance de guerre bon enfant qui reste à partager sans modération à condition, bien sûr, d’arriver à passer outre la rigidité et la lourdeur du gameplay qui n’est clairement pas facile à maîtriser.

La note de l'auteur

Tank Troopers est une excellente surprise et pour être honnête, je reprocherai surtout à son mode de téléchargement d'être trop avare en contenu ce qui empêche à vos amis et vos proches de se faire une idée concrète du gameplay et ses possibilités. Après, c'est vrai, le jeu souffre d'une maniabilité vraiment pas évidente à prendre en main et comme il s'agit d'une expérience qui tire sa force du multijoueur, il se peut que vous vous retrouviez seul dans votre tank. C'est dommage car un mode multijoueur en ligne aurait à mon sens pu effacer ce problème... Néanmoins, en vue du prix japonais, c'est un petit plaisir coupable et on ne risque pas grand chose avec Tank Troopers... Franchement, j'ai été très surpris de voir un jeu si peu cher être aussi complet... 36 Tanks tout de même !

Alexandre Mistral Play4Fun
a
Note du panda
6 10

Tank Troopers

Points positifs

  • Mode téléchargement un jeu pour six...
  • Voix françaises
  • Des musiques parfaitement en adéquation avec le thème
  • Un chara-design mignon
  • 36 Tanks et plein de skins à débloquer
  • Rapport qualité/prix
  • Mode solo et multijoueur

Points négatifs

  • ... Mais trop avare en contenu...
  • ... et cela ressemble plus à une démo jouable gratuite
  • Avoir des amis qui achètent le jeu
  • Impossible de choisir directement un bot en multijoueur
  • Une prise en main qui peu rebuter et décourager