Test Story of Seasons : Friends of Mineral Town – Il y a le bon et le mauvais remake

4.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Débutée au milieu des années 90 sur Super Nintendo, la série Harvest Moon a depuis voyagé de console en console jusqu’à investir la génération actuelle. Cependant, pour différentes raisons le studio Marvelous Entertainment n’est plus directement aux commandes de la licence, qui poursuit son chemin de son coté grâce à Natsume.

Cela n’empêche pas Marvelous de continuer à développer différents jeux de farming, notamment sa récente licence Story of Seasons, qui est en toute évidence une reprise du concept de son ancienne série. Une reprise tellement fidèle, d’ailleurs, que cette année l’entreprise nippone nous offre un remake du Harvest Moon de la Game Boy Advance, sous le nom Story of Seasons : Friends of Mineral Town.

Nombreux sont les joueurs à porter Harvest Moon : Friends of Mineral Town dans leur cœur, au même titre que l’épisode DS lui faisant suite. Ainsi l’annonce d’un remake lui étant consacré avait quelque chose d’enthousiasmant. Reste à voir si Marvelous Entertainment s’est contenté du strict minimum, ou si nous avons à faire au remake en bonne et due forme que méritait ce hit de la GBA.

Conditions du test : Nous avons joué une douzaine d’heures au titre dans sa version Switch, le temps de boucler une année entière, principalement en mode portable. Au cours de notre partie, nous n’avons fait face à aucun bug ou problème notable.

On prend les mêmes

Story of Seasons : Friends of Mineral Town

Les joueurs se rappellent principalement de l’épisode DS, qui reprenait le même aspect graphique et des mécaniques très similaires. Pourtant, c’est bien Harvest Moon : Friends of Mineral Town qui a eu droit à son remake. Un choix qui est quelque part assez contestable si l’on jette un œil aux deux titres. En effet, l’épisode DS souffre de nombreux problèmes, mais a le mérite d’offrir au joueur une ville de taille respectable ainsi que de pléthore d’activités annexes. L’itération Game Boy Advance, quant à elle, est beaucoup plus limitée dans sa proposition.

Et malheureusement il se trouve que nous avons chacun notre définition du remake. En effet, cet opus dans sa version Switch n’est finalement qu’une remise aux goûts du jour visuelle, avec quelques petites mises à niveau coté gameplay, alors qu’on était en droit d’attendre une véritable relecture de l’œuvre originale. Ainsi, quand Marvelous Entertainment épelle le mot remake, il faut visiblement le prendre avec des pincettes, puisque ce qu’il fallait finalement comprendre c’était « refonte graphique ». Ce qui n’a absolument rien à voir.

À ce niveau, Story of Seasons : Friends of Mineral Town est plutôt honnête. Il conserve en effet une direction artistique assez proche de la version d’origine, très colorée. Mais il a cependant le bon goût de revoir le character design, qui laissait quelque peu à désirer précédemment, avec des personnages qui faisaient parfois franchement peur (mention spéciale au maire et à Zack). Il reprend par ailleurs la carte d’origine en adaptant quelque peu la ferme et certains lieux, tout en ajoutant quelques détails. Rien de bien transcendant cela dit.

Malheureusement, en dépit de ces quelques efforts que seuls les joueurs qui ont poncé l’opus GBA remarqueront, le titre est très loin d’être une réussite graphique. Ce qu’il doit autant à son moteur, qui aurait probablement pu tourner sur Nintendo 3DS, qu’aux différents choix de design assez pauvres. Là où l’on veut nous faire passer des engagements artistiques pour une orientation volontairement enfantine, il n’y a qu’un pas pour déceler une véritable paresse de la part des développeurs. Et la paresse, justement, c’est le maître mot de ce remake.

Marvelous a en effet tenté de cacher la relative pauvreté des graphismes derrière un effet de flou qui entoure pratiquement constamment l’écran. Mais le développeur n’a même pas essayé de rendre plus agréables à l’œil des zones franchement obsolètes comme l’intérieur des mines ou bien la ferme. Idem du coté des différents effets visuels ou même de l’aspect des items. On a simplement l’impression de voir une mise à jour de l’opus GBA, et c’est vraiment dommage quand on sait que celui-ci date tout de même d’il y a 17 ans, et qu’il est très apprécié par les fans.

Enfin le pire reste encore à venir, puisque les différentes musiques que proposait l’opus de 2003, déjà agaçantes pour la plupart à l’époque, sont toujours de la partie. Elles ont certes subi un léger lifting, mais à l’instar des graphismes le travail effectué suinte la paresse par tous les pores. Ainsi, pour un joueur ayant connu l’original, c’est d’abord un plaisir que de retrouver ces différents thèmes… mais cela ne dure pas longtemps, puisque ceux-ci tournent en boucle, inlassablement, jusqu’à s’installer dans un coin de votre tête et ne plus en sortir.

Des mécaniques obsolètes

Story of Seasons : Friends of Mineral Town

Avec le travail plutôt satisfaisant effectué sur le Story of Seasons de 2015, ou encore sur Rune Factory 4, tout portait à croire que ce remake n’apporterait rien de neuf mais bénéficierait tout de même de l’expérience acquise par les développeurs au cours des huit dernières années. Mais vous l’aurez compris, là encore Friends of Mineral Town déçoit terriblement ! En effet, cette version reprend pratiquement à l’identique la recette du jeu d’origine qui est, rappelons le, paru en 2003 sur Game Boy Advance…

Ainsi nous sommes face à un jeu de farming très classique, voire rudimentaire, qui vous demandera dans un premier temps de bêcher et de remettre en ordre votre terrain afin d’y planter différents légumes. À ce niveau, le gameplay est exactement le même que sur GBA, ce que l’on ne peut ni voir comme une bonne chose, ni comme une mauvaise, du reste, puisque tout s’effectue avec deux boutons. Les différentes limitations ne tardent cependant pas à se faire sentir, lorsqu’il est temps d’arroser case par case le champ, ou de récolter légume par légume votre production.

Tout joueur de la version GBA sera heureux de constater que l’inventaire a été agrandi et gagne en ergonomie, mais aussi que le changement d’outil se fait désormais d’une simple pression sur la croix directionnelle. Le coffre dans lequel vous devrez envoyer votre production pour être payé colle par ailleurs le champ, et la boite à outils se trouve désormais sur le coté de votre maison, en extérieur donc. Des détails qui vont de soi en 2020, et qui pourtant représentent un gain de temps significatif vis à vis de l’original. Cela étant dit, les nouveautés s’arrêtent ici.

Il est heureusement toujours possible d’améliorer vos différents outils chez le forgeron, ce qui se fait de la manière la plus simple du monde : en payant un tribut d’or et de matériaux rares (disponibles exclusivement dans les mines) lorsqu’ils auront atteint le niveau supérieur (autrement dit lorsque vous les aurez assez utilisés). Cela vous permettra de gagner du temps au champ, il est vrai, mais aussi de dépenser moins d’endurance. Ainsi, vous pourrez rapidement vous occuper de cultures plus grandes, sans faire appel aux lutins de la nature.

Une recette imparfaite

Story of Seasons : Friends of Mineral Town

Du coté des mines, qui vous serviront principalement à récolter des matériaux rares, on est face à un concept là encore très rudimentaire qui n’a pas bougé depuis 2003. Les explorer est d’autant plus agaçant. Et malheureusement, c’est la même chose du coté des lutins de la nature, des petits êtres avec lesquels il vous faudra devenir amis si vous souhaitez avoir une aide au champ. Le système fonctionne, c’est un fait indéniable, mais il est beaucoup moins intéressant que celui introduit par l’épisode DS qui demandait de collecter lesdits lutins à travers la map.

Quant aux différentes interactions sociales, pouvant vous mener à vous marier et fonder une famille, rien n’a changé, là encore. Et c’est pour le pire, puisque le système était déjà cruellement défectueux en 2003… Reste la joie de s’occuper d’animaux divers, mais il y a si peu à faire avec eux que cela devient vite agaçant. Et le titre manque par ailleurs tellement d’enjeux, avec cet unique but de rentabilité et de relation amoureuse, qu’on en vient de toute façon très vite à s’ennuyer ferme.

Enfin, laissez moi terminer cet article par une série d’interrogations qui trouvent toutes la même réponse : la fainéantise du développeur. Pourquoi le nom de votre ferme ne peut-il excéder les 8 caractères contre 12 sur GBA ? Pourquoi cette version Switch est-elle moins détaillée et moins ergonomique que l’épisode de 2015 sur 3DS ? Pourquoi les améliorations apportées à la recette par cette même version 3DS ne se retrouvent pas dans Friends of Mineral Town ? Pourquoi ne peut-on pas personnaliser notre personnage ? Pourquoi sortir de certains menus ne peut se faire d’une simple pression du bouton B ? Pourquoi subsiste-t-il quelques problèmes de traduction ? Pourquoi y a-t-il si peu d’interactions pendant les différents festivals ? Et par dessus tout : pourquoi le chien n’est-il pas disponible dès le début de l’aventure ?

Story of Seasons : Friends of Mineral Town n’est qu’une simple refonte visuelle du Harvest Moon de la Game Boy Advance. Un remake on ne peut plus paresseux, donc, qui embarque à la volée deux ou trois améliorations du gameplay de l’original, mais en conserve globalement la recette à l’identique. Et ce point a toute son importance, puisque cet épisode apprécié des fans a pris un sacré coup de vieux, ne serait-ce qu’au niveau de ses mécaniques, de sa bande-son, mais aussi de son espace de jeu diablement vide et laid. Seuls les fans voulant retrouver l’ambiance de l’opus de 2003 et n’ayant plus de GBA sous la main pourront lui trouver de l’intérêt.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • L'ambiance originale est intacte
  • Une durée de vie sur le papier illimitée
  • L'aspect visuel daté
  • La recette reprise à l'identique
  • Le cruel manque d'améliorations / de nouveautés
  • Les interactions sociales imbuvables
  • La map minuscule
  • On s'ennuie vite
4.5
  • Switch
  • PC

Story of Seasons : Friends of Mineral Town

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

J'attendais ce remake au tournant, et ça n'a pas loupé : c'est une vraie déception. Pas moins bon que l'opus de la GBA, cela dit, qui était déjà assez moyen en son temps, mais qui a miraculeusement trouvé son public à l'époque. J'en faisais d'ailleurs partie, j'ai complètement retourné le jeu d'origine, et j'y serais retourné de bon cœur si le développeur avait apporté de véritables améliorations ou ajouté en contenu.... ce qui est très loin d'être le cas.

Nathan Champion
e
Note du panda
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des