Test Runbow – Coloration et party game

  • Wii U
  • 3DS
  • PC
  • Switch
  • Xbox One
Voir la note

Haut en couleur, runbow est un jeu de plateforme de type party-game édité par 13AM Games qui embellira vos soirées. Serez-vous capable de maîtriser les mécaniques de couleur dans ce soft jouable à 9 ?

​Comme le disait feu Satoru Iwata : « Les jeux sont avant tout fait pour être une seule chose : de l’amusement pour tout le monde ». C’est avec cette idée en tête que les développeurs de 13AM Games ont décidé de donner cette philosophie à leur soft, Runbow. Quand est-il de ce jeu coloré ?

Un arc-en-ciel de bon temps

runbow

Ce jeu est simple, beau et amusant. Que demander de plus à un party game ? En effet, le concept du titre, il faut comme tout plateformer, arriver à la fin du niveau. Vous me direz donc que le titre n’a aucun intérêt à plusieurs ? Que nenni ! Il vous faudra dans chaque partie esquiver de nombreux obstacles et faire attention aux couleurs, car là est la clé de la victoire.

De ce fait, le jeu verra chaque tableau changer de couleurs lors de vos parties et ainsi une plateforme qui était accessible peu ne plus l’être et vice-versa. Runbow se veut coopératif et compétitif. Vous pourrez jouer à tous les modes en multijoueur à 9 , promettant des parties de fou rire en perspective.

Un multijoueur agréable

runbow1

Le multijoueur est très appréciable et se décompose en cinq modes en comptant les deux aventures. Vous aurez donc le choix entre l’aventure avec l’affrontement de Satura, le run fatal du boss Bowhemoth, ou l’un des quatre modes spécialement conçu pour le multijoueur.

Le mode Courir est le plus simple à joueur. Comme son nom l’indique, il vous suffira de rejoindre la fin du niveau en arrivant le premier. L’Arène reprend la loi du plus fort, seul le dernier survivant serra gagnant. Le Roi de la colline quant à lui vise à obtenir le plus de point en contrôlant la zone de la map pendant un certain temps pour gagner. Le dernier, mais non le moindre, est le Polychro Maître. Ce mode est certainement le plus marrant à jouer car l’affrontement se fait contre le joueur possédant le GamePad qui devra tout faire pour éliminer les autres joueurs de la carte en utilisant différents pouvoir tel que le changement de couleur, les bombes et la foudre.

Vous l’aurez compris, ce jeu possède de nombreux heures à revendre à travers son contenu riche et évolutif. Possédant plus de 140 niveaux évoluant sur quatre thèmes, le jeu regroupe pas moins de 540 possibilités lors de vos parties. Concernant le run fatal du boss Bowhemoth, vous évoluerez dans son ventre à la manière des vieux jeux NES, allant de 30 minutes de jeu à 2 heures.

Thématique colorée

runbow

Avouons-le, le jeu est beau et coloré. En revanche, il ne faut pas croire que les thèmes ne soient interprétés que par les couleurs car la musique y possède aussi un rôle important. Ainsi, les thèmes musicaux sont bien pensés et accrochent les couleurs, donnant lieu à une danse des sens. Les couleurs variés et les musiques rythme le jeu, permettant à l’action et l’amusement de prendre part à des tableaux tous plus beau les uns que les autres.

Runbow est un titre qui vaut le détour, aussi bien en solo qu’en multijoueur. Il sera vous donner du bon temps et des fous rires à travers un jeu haut en couleur. Nous apprécions ce style de jeu dans l’équipe et nous vous le recommandons vivement. Serez-vous appréciez les subtilités de ce party game empli de bonne humeur ?

8 10

Points positifs

  • le gameplay
  • les graphismes
  • les graphismes
  • le multijoueur sur chaque mode

Points négatifs

  • peut être répétitif si trop joué à la suite
  • le manque de vengeance après la mort
Copy link