TEST. Megaman Legacy Collection – Le retour d’une licence phare

Voir la note

Qui ne connaît pas Megaman ? Une licence culte s'étant forgée une grande réputation lors de la grande époque des console NES et Super NES. Comptant plus d'une vingtaine d'opus dans nos vertes contrées, nous pouvons aujourd'hui retrouver ce cher Megaman (ou Rockman pour les puristes) dans une compilation des six premiers jeux de la licence. Mais est-ce vraiment une bonne chose ?

Le plaisir de retrouver Megaman est bien présent, mais peut-on dire d’une compilation incomplète qu’elle mérite qu’on s’attarde sur elle ? Nous n’avons pas la réponse parfaite, mais nous allons vous dire oui, et pourquoi.

A la recherche des épisodes perdus

TEST. Megaman Legacy Collection - Le retour d'une licence phare 1

Premier constat vis-à-vis de cette Legacy Collection : nous pouvons jouer avec grand plaisir aux opus 1 à 6. Nous pouvons pointer du doigt l’absence des autres épisodes numérotés car c’est tout simplement le plus grand reproche que l’on peut faire à cette compilation, hormis le fait que les graphismes ne profitent d’aucune modification. Pour le reste c’est presque un sans faute. En premier, les opus proposés restent des grands classiques que tout amateur de Nintendo se devrait d’avoir essayé au moins une fois, une raison déjà plus que suffisante. Rajoutons à cela un prix plus que raisonnable et on se retrouve avec un produit plus qu’honnête.

Malgré tout, et comme évoqué juste avant, les jeux ne bénéficient pas d’une refonte graphique significative, et il faut signaler que les problèmes d’ennemis qui disparaissent à cause de la mémoire des consoles (à l’époque) est toujours présent. Il aurait été intéressant de corriger ce point, ceci dit on peut considérer que ça fait partie du charme de ces jeux.

Précisons également que toutes les musiques originales sont-là étant donné que la compilation vient de Capcom qui a en plus eu le bon goût de proposer une banque des sons, donnant un accès immédiat aux 6 OST dans le menu du jeu. Une bonne manière d’écouter en boucle le fameux « Dr Wily Stage 1 » du second jeu de la série.

Un petit « bémol » reste à signaler aux non-initiés de ce type de jeu. La difficulté de l’époque n’étant pas calibrée comme celle de nos jours, il faut se préparer mentalement à mourir un certain nombre de fois avant de réussir certains niveaux ou certains boss. Bien heureusement, vous disposez de plusieurs vies mais vous pouvez également recommencer selon votre bon vouloir, une manière de ne pas avoir de Game Over définitif. Ainsi on ne ressent pas de frustration, juste l’envie de faire toujours mieux, d’aller plus loin et d’enfin battre le boss, à condition de posséder la bonne arme.

Permettons nous d’ailleurs un petit aparté à ce propos, toujours pour les néophytes. Megaman est certes un jeu de plateforme classique en apparence, mais vous avez la possibilité d’affronter huit boss dans l’ordre de votre choix avant d’entamer le rush final. Seulement cet ordre devra être réfléchi puisque vaincre l’un des boss vous accorde son arme qui sera parfois très efficace contre un de ses acolytes. A titre d’exemple, dans Megaman 2, votre arme de base vous permet d’affronter Metal Man dont le pouvoir sera utile contre Wood Man, Bubble Man et Flash Man. A vous de voir si vous souhaitez faire des essais pour trouver quelle arme est utile contre qui ou tout simplement vous renseignez sur internet pour vous faciliter un peu. Une solution certes peu intéressante mais qui pourrait permettre à certains d’insister un peu au lieu de se dire que c’est trop dur.

Quelques bonus très appréciables

TEST. Megaman Legacy Collection - Le retour d'une licence phare 2

Désormais vous vous dites que c’est très bien, c’est honnête, mais cette collection a-t-elle les moyens de se démarquer ou joues-t-elle simplement avec notre nostalgie. Et bien figurez vous que non seulement votre fibre nostalgique sera flatté, mais en plus on ne se fiche pas de vous car le jeu abrite en son sein quelques bonus constituant des vraies plus values.

Ainsi il y a la banque des musiques que nous évoquions précédemment, mais également deux modes supplémentaire, à savoir le musée et les défis. Nous allons aborder ceci tout de suite mais précisons également la présence dans les options de quelques fonctionnalités plus qu’utiles, comme la possibilité de sauvegarder votre progression dans chaque jeu, une manière de le faire en plusieurs fois sans recommencer tout le temps. Il vous est également proposé de jouer à la version Megaman que l’on connaît, mais aussi à la version Rockman, celle dont les japonais ont profité et qui est notamment plus rapide. De plus, vous pouvez également un petit arrière plan donnant un petit côté moins terne que les contours noirs.

Mais revenons à nos moutons et au musée en premier lieu. Ce dernier vous donne accès à tout ce qui constitue le background du jeu, les conception de personnage, les différentes jaquettes, les pubs également. Encore une fois on joue avec votre côté nostalgique, mais pour ceux qui s’intéressent au côté un peu « caché » des jeux, c’est extrêmement appréciable.

Enfin, il y a la présence du mode défi, qui porte extrêmement bien son nom puisque vous devrez accomplir des « missions » sous certaines conditions et avec un certain temps. Bien entendu, la difficulté est relevée et ce mode est destiné aux plus chevronnés des joueurs. Un bonus extrêmement judicieux puisque ces fameux joueurs ont certainement terminé les six jeux principaux en long, en large et en travers. C’est donc une manière pour eux de se donner du challenge supplémentaire en profitant de notre cher héros bleu. Bien entendu, ce mode défi est accessible aux joueurs moins entraînés mais ils auront peut-être un peu plus de mal avant de progresser.

Bien entendu c’est toujours un plaisir de retrouver Megaman, d’autant plus quand c’est pour une compilation des premiers opus, considérés comme beaucoup comme étant les meilleurs, autant au niveau du gameplay que de l’OST. C’est d’ailleurs un plaisir de la retrouver disponible dans les menus, au même titre que le musée, plutôt appréciable. Rajoutons à ceci le mode défi et un système de trophées sur les versions consoles : vous voilà une compilation plus qu’honnête et à transporter partout, le seul vrai problème étant l’absence des opus 7 à 10, qui seront peut-être proposés dans une autre compilation ou en DLC. Affaire à suivre !

7 10

Mega Man Legacy Collection

Points positifs

  • Le plaisir de retrouver les origines de Megaman
  • Les OST disponibles immédiatement
  • Un prix plus que correct pour six jeux
  • Les défis et le musée, des vraies plus values

Points négatifs

  • Absence des opus 7 à 10
  • A réserver aux joueurs aguerris
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp