Test Lost Dimension – L’innovation du RPG tactique

  • PlayStation 3
  • PlayStation Vita
Voir la note

Développé par le studio Lancarse, Lost Dimension est un RPG tactique sur PlayStation 3 et PS Vita qui va nous demander de sauver le monde. Rassurez-vous, ici, pas de scénario classique… Bien au contraire, il sera question de traîtrises, de choix, de stratégie, de votes et enfin… d’exécutions. Si vous ne comprenez pas, vous allez vite voir où nous voulons en venir dans ce test. Alors, est-ce que Lost Dimension réussit à nous surprendre et à nous convaincre ? Ou bien, mérite-t-il tout simplement d’être éliminé comme il nous l’impose de le faire avec nos coéquipiers dans le jeu ?

Lost Dimension arrive donc en Europe ce 28 août 2015 avec un concept des plus innovants. Il s’agit d’un RPG tactique qui va opter pour un scénario et se rapprocher d’un certain battle royale. Cela fait des mois que ce titre attise notre curiosité à la rédaction et nous avons enfin pu voir ce qu’il vaut ! Êtes-vous prêt à entrer dans l’univers de Lost Dimension ?

Un battle royale entre amnésiques

lost dimension1

Lost Dimension commence avec une cinématique animée de toute beauté où le monde est en train d’être réduit à néant. Derrière cette pagaille, un homme : The End. Le gouvernement ne sait plus quoi faire et notre charismatique et grand méchant The End a installé son quartier général en plein milieu de l’une des villes détruites. Il s’agit d’une grande tour nommée « Pillar » qui d’ailleurs, repousse aisément les différentes attaques de l’union des nations.

Dernier joker en stock pour ces derniers, le S.E.A.L.E.D. Il s’agit d’une unité spéciale où chacun des membres proviennent de l’une des nations et possèdent des pouvoirs psychiques uniques appelés GIFT. Ils sont au nombre de onze et vont donc être envoyés en direction de cette fameuse tour. Seul problème, en arrivant, The End s’est amusé à falsifier leur mémoire et ils ne se souviennent plus de rien. Malheureusement, l’hôte de la tour va nous apprendre qu’il pourrait y avoir des traîtres parmi notre équipe. Comme The End est quelqu’un de préventif, vous découvrirez par la suite qu’il a gentiment installé un système fort intéressant afin de nous permettre d’éliminer les traîtres.

Dans cette aventure, vous incarnez Sho Kasuagai et vous allez devoir grimper jusqu’en haut de cette tour avec vos alliés afin de mettre un terme aux actions de The End, ce dernier ayant en effet prévu de détruire le monde dans treize jours ! Grimper les étages pourra vous sembler facile mais notre harpie vous forcera à sacrifier l’un des vôtres entre chaque niveau de la tour. Vous l’avez compris, nous sommes face à un scénario malsain avec des choix cornéliens à faire.

Lost Dimension marque en tout cas un très gros point sur cette intrigue tout simplement passionnante et qui ne manque pas de nous faire stresser lorsque l’on doit éliminer un ami… Ne vous inquiétez pas, nous savons que nous avons attisé votre curiosité et nous allons sans plus attendre vous expliquer comment ce jeu fonctionne !

Valkyria Chronicle-like

lost dimension2

Au premier abord – et dès la première bataille, Lost Dimension nous rappelle immédiatement un certain Valkyria Chronicle. En effet, a l’instar des RPG tactiques habituels et comme ce cher Valkyria, vous déplacerez vos troupes dans des environnements complètement en 3D. On notera tout de suite deux petits bémols : certains ralentissements lors du début des batailles qui vous gêneront quelques secondes et une caméra qui aura tendance à parfois se perdre et à vous faire admirer les murs ou autres obstacles du jeu. Quoiqu’il en soit, rien de « trop » grave, rassurez-vous car Lost Dimension se prend très facilement en main et son gameplay est efficace ! Bref, vous pouvez ainsi attaquer normalement, utiliser des objets ou bien faire usage de vos pouvoirs psychiques !

Comme on le disait, chaque personnage est doté d’une spécificité. Parmi ces fameux GIFT, notre héros Sho est capable de voir dans le futur, Himeno Akatsuki utilise la pyrokinésie, Agito Yuuki est capable de se téléporter et j’en passe. Bref, ce sont des techniques très utiles que vous devrez utiliser à bon escient afin de multiplier les chances de victoire lors des batailles. Par exemple, la téléportation de Yuuki pourra s’avérer particulièrement intéressante pour passer à travers des portes, au-dessus du vide ou encore atteindre des hauteurs. Cela permet d’activer des interrupteurs ou de chercher des trésors qu’un autre personnage n’aurait pas pu obtenir. La dimension stratégique est donc au rendez-vous.

Lost Dimension rappelle le pilier du genre, Valkyria Chronicles

Pour utiliser vos sorts psychiques, il vous faudra des GP (Gift Points) et des points de SAN. La SAN est la santé mentale et fonctionne sous forme de pourcentage. Elle descend lorsque vous faites usage de vos GIFT ou que vous recevez des coups. Si jamais vous atteignez les 0%, votre personnage passera en mode Berserk pendant trois tours et attaquera aussi bien les alliés que les ennemis. Mais autre point de gameplay offrant un aspect stratégique, c’est le deffering. Cela consiste à donner le tour de jeu à un autre personnage en échange d’une dizaine de points de santé mentale. Plutôt utile afin d’attaquer avec des personnages plus forts mais attention tout de même, car au plus vous perdez de SAN, au plus le mode Berserk vous guettera !

Les ennemis disposent aussi d’une jauge de SAN mais celle-ci représente pour eux un seuil de résistance. En effet, une fois que vos adversaires n’auront plus de SAN, vous infligerez beaucoup plus de dégât ! Autrement, le jeu propose évidemment les altérations d’états que vous pourrez soigner à l’aide d’objets ou de capacités.

lost dimension3

Autre point qui est pour nous, le plus important – et très certainement la clé de chaque victoire : les assistances. Petite parenthèse et petit rappel, n’oublions pas que le soft pousse nos héros à se méfier les uns des autres et pourtant, l’accent est mis sur le travail d’équipe. Plutôt ironique, ne trouvez-vous pas ? Et pourtant cela ne fait qu’amplifier les relations entre les personnages et lorsqu’il faudra exécuter quelqu’un, cela ne manquera pas de nous causer davantage de peine.

Bref, revenons à nos moutons, lorsque vous attaquez un ennemi, si vous avez des alliés aux alentours et à portée de ce même adversaire, ces derniers attaqueront également la cible. Cela permet de pouvoir enchaîner les attaques et de venir à bout d’ennemis beaucoup plus rapidement. Evidemment, cela marche dans les deux sens et vos opposants pourront faire la même chose… Un seul conseil, faites très attention à vos déplacements : si vous vous placez au milieu de trois ou quatre ennemis, si vous n’en tuez aucun, ils ne feront qu’une bouchée de votre unité lorsque leur tour viendra.

Au cas où vous aimez crafter, Lost Dimension ne propose aucun système de ce genre. Vous pourrez simplement acheter ou vendre des objets à la machine présente dans la base principale. Et enfin, chacun des personnages disposent d’un arbre de compétences où vous pouvez les spécialiser comme bon vous semble.

Encore une petite parenthèse, comme vous l’avez compris, certains de vos coéquipiers mourront lors de la séance de sacrifice. A ce moment-là, lors de leurs décès, ils laisseront derrière eux une sorte de cube métallique, leur GIFT que vous pourrez équiper sur n’importe quel personnage. A noter que certaines techniques des arbres de compétences seront accessibles seulement grâce à ces cubes.

L’heure du jugement a sonné !

lost dimension4

La tour est divisée en cinq étages et à chacun d’entre eux, le petit jeu de la mort de The End sera de la partie. Il faudra donc que votre équipe et vous-même votiez contre un personnage susceptible d’être un traître afin qu’il soit éliminé. Mise à part le tout premier jugement où vous ne pourrez pas empêcher la mort d’un certain personnage (NDLR : lors du newgame +, il pourra être sauvé), toutes les autres seront établies d’une manière complètement aléatoire.

Les traîtres ne seront jamais les mêmes et recommencer le jeu en vous disant « je sais qui est le méchant » sera une stratégie qui ne fonctionnera pas ! De plus, le jeu est bourré de sauvegardes automatiques pour que vous ne puissiez pas tricher et que vous assumiez vos choix. Si vous vous demandez comment il est possible que les traîtres puissent être générés aléatoirement, il est bon de rappeler que scénario explique que nos héros ont perdu la mémoire. De ce fait, à chaque étage, l’un des protagonistes se souviendra être un traître et il faudra trouver de qui il s’agit.

En tout cas, dans cette fameuse salle du jugement, les personnages principaux et vous-même allaient voter afin de choisir le « traître » à éliminer. Mais avant cela et surtout, avant de commettre l’irréparable, il va falloir identifier qui est le « bon » félon !

Dans un premier temps, entre les batailles tactiques, vous allez pouvoir discuter avec vos coéquipiers et tisser des liens de confiance. A noter que sur le terrain, si vous soignez un allié ou qu’une unité en mode berserk attaque un de ses « amis », cela aura une conséquence sur leurs relations. D’autant plus que tous les personnages ont leur propre jauge de relationnelles entre eux et que cela influence leurs votes lors des jugements.

Entre chaque quête annexe et mission principale, le pouvoir de prémonition de Sho fera apparaître à l’écran pendant quelques secondes des voix et des phrases. Les mots écrits en rouge seront des suspects et ceux en blanc n’auront aucune chance d’être les traîtres de l’étage. A noter que ses phases ne font apparaître que les personnages qui ont combattus pendant la bataille. Il faudra donc faire tourner votre équipe afin d’arriver à avoir un total de trois suspects. Si vous n’êtes sûr de rien et que vous n’avez pas réussi à voir car la scénette est passée trop vite, vous pouvez rejouer les missions afin de ne pas vous tromper.

lost dimension5

Suite au premier sacrifice, le mode vision dans les menus va être débloqué et vous servira à mettre un nom sur celui qui a l’intention de vous planter un couteau dans le dos. Ce menu comporte plusieurs sous-menus et nous allons vous expliquer à quoi servent chacun d’entre eux :

Trust vous dévoile les affinités que tous les personnages, y compris Sho, ont entre eux. Certains ne s’aimeront pas et d’autres ne vous aimeront pas, tout dépend de vos actions ! Ensuite, il y a le score ranking, il s’agit d’un classement des actions des protagonistes pendant les combats. Ceux qui font le plus de kill et d’assistances seront dans le haut du classement tandis que ceux qui meurent souvent seront en bas. A noter que le top trois bénéficie d’un vote de plus que les autres lors des phases de jugement, un atout plutôt majeur ! Le Vote Forecast fait partie du don de Sho, il lui permet de voir quelles seraient les votes de chacun si le jugement avait lieu tout de suite. Enfin, on trouve le Vision History, l’élément le plus important afin de découvrir le traître !

Lost Dimension, des traîtres changeant d’une partie à l’autre !

Ici, vous trouverez un historique des dix dernières quêtes effectuées avec le portrait des personnages qui ont participé. Vous pourrez poser des marqueurs sur eux afin d’identifier ceux qui ont eu des phrases rouges et ceux qui n’ont pas eu de pensées malsaines. Une fois que cela est fait et que vous avez placé vos trois marqueurs sur les protagonistes que vous soupçonnez, il faudra utiliser des Vision points. Vous obtenez ces derniers en finissant les missions de la quête principale et vous permettront d’aller au plus profond du cœur des personnages que vous soupçonnez. Une fois à l’intérieur, vous allez devoir courir et suivre les voix et phrases du héros choisi et une fois arrivé au bout de ce mini-jeu, vous saurez si cet allié est un ami ou un traître. Comme vous l’avez compris, même après le jugement et à l’étage suivant de la tour, le personnage pourrait très bien avoir retrouvé la mémoire et être le nouveau traître, alors attention !

Pour finir, entre chacune des quêtes, les personnages viendront vous parler afin de vous demander si vous savez qui est le traître ou en vous exposant leurs pensées sur le sujet. Il vous faudra donc répondre stratégiquement afin de faire tomber le véritable fautif. A noter que l’on peut même voter contre Sho, c’est à dire : vous ! Nous avons ainsi fait le tour du gameplay qui est vraiment riche en matière scénaristique avec des affrontements stratégiques funs et dynamiques. Deux bons points.

De la tactique en 3D

lost dimension6

Graphiquement, c’est plutôt correct en comparaison aux autres jeux du genre où l’on a plutôt droit à des affrontements en 2D plutôt qu’en 3D. De plus, les cinq étages proposent cinq environnements différents ce qui permet de varier un petit peu. Quant aux personnages, ils sont assez charismatiques dans l’ensemble et l’on a vite fait de s’attacher à certains d’entre eux. On vous laisse imaginer la tristesse que l’on peut éprouver lorsque l’on se rend compte que notre petit protégé s’avère être un traître… Alors oui, on pourrait très bien faire en sorte de le sauver mais à la fin du jeu, il aura vite oublié notre bonté et ne manquera pas de nous trahir. Autrement, on pointe malheureusement du doigt le fait que Lost Dimension soit uniquement sous-titrés en Anglais. En plus de cela, les quelques très jolies cinématiques animées ne sont même pas sous-titrés en Anglais. Et enfin, dernier bémol à ce sujet, les voix japonaises n’ont pas été conservées… Dommage pour les puristes !

Du côté des musiques, nous avons droit à des morceaux plutôt rock électro qui vont venir mettre une ambiance de folie pour les combats. Les phase narratives n’ont quant à elles pas été oubliées et proposent également des morceaux plutôt agréables pour nos oreilles. Ce qui est sûr, c’est que l’on se laisse prendre au jeu et que les compositions nous font bien ressentir les côtés malsains, stratégiques et tristes du soft. D’ailleurs, le menu principal vous permet d’écouter n’importe quelles musiques débloquées du jeu. Une option fort appréciable !

Là où le soft pêche un peu, c’est sa durée de vie. En effet, il suffit de seulement quinze heures pour finir la trame scénaristique principale et il faut avouer que pour un RPG tactique, cela fait relativement peu. Cela dit, Lost Dimension mise tout sur sa replay value et le fait que les traîtres sont générés, pour chaque partie, d’une manière aléatoire. De plus, lors de votre première session, le premier traitre est automatiquement le même. Lors de votre deuxième périple, vous allez pouvoir éviter cela et disposer dès le début de l’aventure du mode Vision.

Sinon, le NewGame + permet également de conserver votre argent, les quêtes réussies et leurs rangs. Vous allez également avoir vingt-deux points de Gift à répartir dans les arbres de compétences afin de pouvoir profiter pleinement des techniques spécifiques de chaque personnages. En somme, si vous prenez goût au concept et que vous souhaitez voir toutes les possibilités que Lost Dimension a à vous offrir, les quinze heures initiales peuvent facilement se multiplier par deux ou trois, voir plus. Tout dépendra de vos objectifs et de vos envies !

Autrement, Lost Dimension propose – en plus des missions principales, des quêtes secondaires ainsi que des missions propres à chaque personnage. En effet, si vous arrivez à tisser des liens suffisamment solides avec les héros et héroïnes, ils finiront par vous proposer une mission. Comme nous l’expliquions, si vous souhaitez voir chacune d’entre-elles, il faudra obligatoirement passer par la case newgame plus puisque rappelons-le, Lost Dimension vous demande de sacrifier vos protagonistes.

NDLR : Nous avons rencontré un bug écran noir lors des batailles. Nous en avons été victime deux fois et il faut avouer que quand cela arrive après trente minutes de bataille acharnée , cela peut être très frustrant. La note finale ne tient pas compte de ce problème et nous allons demander si un patch viendra rectifier ce problème.

 

Pour finir, Lost Dimension vient apporter un brin de fraîcheur dans le monde du RPG tactique et il n’hésite pas à prendre des risques avec un scénario des plus surprenants. Malgré cela, on boucle l’aventure principale bien trop vite même si le jeu mise tout sur sa replay value et la désignation aléatoire des traîtres à chaque partie. Heureusement, son gameplay efficace et ses personnages charismatiques, il y en a pour tous les goûts et le soft se laissera très facilement recommencer. En somme, Lost Dimension est un RPG tactique passionnant et on ne peut que vous le conseiller. Néanmoins, si vous pensez que finir l’histoire une seule fois vous contentera, on ne peut que vous avertir sur sa durée de vie fortuite. Cependant, si vous êtes prêts à découvrir toutes ses facettes, ses subtilités et que vous prenez goût à démasquer les traîtres de votre équipe, alors, de très longues heures vous attendent !

L'avis de l'auteur

Valkyria Chronicles est l’une de mes licences phares et retrouver un peu de son essence dans Lost Dimension aura été un véritable plaisir. Le concept novateur où l’on cherche qui dit la vérité et qui est le menteur pour enfin ensuite l’exécuter froidement. C’est vraiment jouissif et ma seule frustration aura été d’arriver à l’écran de fin du jeu si rapidement… Pourtant, avec le malin concept de changer les traîtres d’une partie à l’autre, cela fonctionne bien et j’ai adoré même si, soyons francs, j’aurais aimé un premier run bien plus long surtout pour le genre. En tout cas, c'est une expérience vraiment innovante que je recommande aux fans du genre.

Alexandre Mistral Play4Fun
a
Note du panda
7 10

Points positifs

  • Concept
  • Traîtres différents à chaque partie
  • L’univers et les personnages
  • Gameplay à la Valkyria Chronicles
  • Replay value et gameplay

Points négatifs

  • Durée de vie
  • Uniquement sous-titré en anglais
  • Pas de voix japonaises !

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp