TEST. Guns, Gore & Cannoli – Un Metal Slug italien ?

Voir la note

N’avez-vous jamais voulu affronter des zombies tout en mangeant une pizza ? Guns, Gore & Cannoli est un shoot’em up indépendant s’inspirant de Metal Slug, mais êtes-vous prêt à relever ce défi ?

Sorti le 30 Avril sur Steam puis le 25 Septembre sur les consoles nouvelle génération, Guns, Gore & Cannoli est un jeu indépendant en 2D développé par Crazy Monkey Studios et Claeys Brothers Studios. S’inspirant de Metal Slug, sera-t-il remanier le style de son prédécesseur dans ce cartoon mafieux ?

Un gameplay jouissif

guns_gore_cannoli

Guns, Gore & Cannoli reprend les principes du Gun & Run : tirer, courir et recharger. Vous y incarnerez Vinnie Cannoli, mafieux et tueur à gage à la langue bien pendue, et vous devrez vous frayer un chemin à travers des hordes d’ennemis pour récupérer un des membres de votre famille, Frankie la mouche.

Que l’on soit nouveau dans le genre ou pas, la prise en main est simple et intuitive à la Metal Slug, vous pourrez avancer, reculer, tirer, sauter ou vous baisser sans grande difficulté.
Sachez que le jeu avance en side-scrolling, c’est à dire que vous avancerez sur des tableaux et tirez sur tout ce qui bouge. Voilà la simplicité du soft ! Il faudra en revanche compter sur un changement de taille : le rechargement. Vous devrez ainsi faire attention aux phases de rechargement de vos armes pour ne pas vous faire hacher par vos ennemies. De plus, la visée en diagonale n’existe tout simplement pas dans le jeu, contrairement à la référence du genre, Metal Slug.

Même si le gameplay est similaire, ces petits changement apportent une véritable empreinte à Guns, Gore & Cannoli, qui – malgré son inspiration, impose son propre gameplay dans le style du Run & Gun. Le petit plus appréciable se situe dans la possibilité de jouer à quatre en local… mais l’on notera en revanche – et surtout, l’absence de multijoueur online, ce qui est vraiment dommage.

Un Cartoon fort réussi

guns_gore_cannoli1

L’aspect du jeu n’est pas sans rappeler les BD belges, dévoilant ainsi de somptueux décors, sans parler des armes et du bestiaire, tous aussi beaux les uns que les autres. Les animations apportent un plus au jeu déjà très beau, et étant propre à chaque environnement, chaque ennemi, on remerciera grandement ce choix artistique dans le design du jeu.

Le bestiaire étant assez vaste pour un jeu de ce type, il est donc tout naturel de posséder un arsenal à la mesure de chaque ennemi. Concernant la panoplie de Vinnie, elle est monstrueuse, vous pourrez aussi bien tirer avec divers pistolets et mitrailleuses, qu’avec un lance-flamme et un lance-roquette. L’arsenal d’armes joue beaucoup dans le rythme du jeu, permettant ainsi de ne pas se lasser durant les phases d’assaut des ennemis.

Les thèmes du jeu sont de qualité mais ne rythment malheureusement pas le soft, à la différence des attaques ennemis et de vos tirs. L’ambiance en reste ainsi calme contrastant avec le gameplay nerveux imposé par le reste. Et si vous désirez un scénario imposant, vous serez certainement déçu, celui-ci étant assez basique dans son ensemble, ce qui se répète dans les ennemis de fin : chaque boss est agréable à combattre mais l’on en demanderait bien un peu plus dans le jeu.

Guns, Gore & Cannoli est une bonne surprise notamment pour son prix. Le jeu pêche un peu au niveau scénaristique et l’on aurait aimé une durée de vie davantage conséquente mais sa patte artistique et son gameplay lui donnent un charme fou ! Nous sommes heureux d’avoir pu tester un jeu dans la lignée des Metal Slug aussi nerveux et jouissif et nous vous conseillons sincèrement de vous lancer dessus.

7 10

Guns, Gore & Cannoli

Points positifs

  • Artistiquement superbe
  • Pas cher
  • Jouable à quatre...

Points négatifs

  • Seulement en local
  • Durée de vie courte