TEST GRIP : Combat Racing – Rollcage revient jouer avec la nostalgie

Voir la note

GRIP suit logiquement les traces du titre de l’époque, Rollcage. Les plus anciens seront sûrement heureux de retrouver les sensations d’antan. Malheureusement, est-ce suffisant aujourd’hui pour faire de lui un opus à la hauteur de son prédécesseur ?

C’est depuis maintenant plus de deux ans que le titre du studio Caged Element squatte l’Early Access sur Steam. Les retours sont plutôt positifs autour de GRIP : Combat Racing sur la plateforme PC. Il est certain que quelques joueurs feront rapidement le rapprochement avec le jeu Rollcage, licence apparue pour la première fois sur la console de Sony, la PlayStation. Il suffira de quelques secondes pour s’en rendre compte. Cependant, les développeurs ne s’en cachent pas puisque certains membres des équipes de développement du titre Rollcage font partie de l’aventure, à l’image de Robert Baker, programmeur sur Rollcage et Rollcage : Stage 2. On retrouve donc dans tous les recoins du jeu la signature de son aînée spirituel. Un bon point en soit mais qui pourrait rapidement se transformer en désavantage par la suite. Rappelons tout de même que le jeu sera disponible sur l’ensemble des plateformes PlayStation 4, Xbox One, Switch et PC. Ce test a été réalisé sur PC à l’aide d’une version fournie par l’éditeur.

Nostalgie quand tu nous tiens…

GRIP : Combat Racing

Alors les joueurs sensibles aux souvenirs des plaisirs d’avant seront certainement les meilleurs clients pour ce nouveau titre. Il est clair que le jeu a nettement été amélioré et ressemble à un titre d’aujourd’hui. Fortement aidé par un moteur graphique qui n’est autre que l’Unreal Engine 4. Le studio a fait du bon travail sur de nombreux aspects et surtout sur l’expérience de jeu. Les sensations de vitesse et de figures spectaculaires sont bien présentes. Graphiquement acceptable, il n’est pas non plus une révolution. L’environnement autour de nous ne fait pas rêver et il vaudra mieux y prêter attention une fois les 700Km/h dépassés. Malgré les textures moyennes, les environnements proposés sont variés et bien amenés. L’effet de vitesse à l’écran est bien présent. Dans cette immersion, l’ATH y est pour beaucoup. Lorsque nous prenons un missile, il se met à trembler dans tous les sens et l’effet est très réussi. On regrettera l’absence d’une mini-map, car vu la complexité de certains circuits, cela aurait été appréciable.

Commençons par le début en expliquant ce qui vous attend à l’intérieur de cette nouvelle licence. GRIP vous met au volant de véhicules à quatre grosses roues. Ces bolides tout terrain défient la loi de la gravité et sont capables de franchir n’importe quel obstacle. Il sera donc possible de se retrouver la tête à l’envers ou même faire des sauts dans tous les sens. Aucun problème pour nos voiturettes, puisqu’elles sont capables de rouler sur les deux façades. Néanmoins, nos petits bolides sont mal à l’aise une fois hors du sol. Les collisions font que nos carcasses ont tendance à virevolter un peu n’importe comment. La physique des véhicules, une fois en l’air, mérite quelques réglages mais cela pourrait rapidement être amélioré au travers de quelques correctifs. Alors ce n’est pas tout, nos engins sont aussi armés jusqu’aux dents et seront capables d’envoyer tout un tas d’explosifs à la tronche de vos adversaires. Concernant les circuits, imaginez un peu la route arc-en-ciel de Mario Kart. Vous y êtes ? Eh bien c’est pire encore. Pas d’inquiétude, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. Certains tableaux resteront plutôt sages tandis que d’autres vous demanderont nettement plus d’habilité manette en main.

Course à la mort

GRIP : Combat Racing

Trois grands axes forment la colonne vertébrale du jeu. Le mode campagne, solo et multijoueur. La campagne est une nouvelle composante de la version finale. Absente lors de l’Early Access, celle-ci permet, en solo uniquement, de prendre part à différents défis. On retrouvera 11 chapitres, comportant eux-mêmes 3 courses. Ce mode prendra la forme d’un énorme tutoriel, dans lequel le challenge grandira au fur et à mesure de votre avancée. Sans pour autant être inoubliable, le mode campagne rajoutera quelques longues heures de jeu à votre expérience. La partie nommée solo permet de lancer différents modes de jeu parmi lesquels on retrouve la course classique, ultime, d’élimination, fièvre de la vitesse et contre-la-montre. Un éventail pour le moins varié et qui permet d’offrir de nombreuses façons de jouer. Il sera possible de participer à des courses simples mais aussi avec quelques règles exotiques. Comme la possibilité de faire la course aux points en atomisant vos adversaires, ou même courir sans armes sur le terrain. Mention spéciale pour la course d’élimination, qui fait disparaître le dernier de la liste toute les 30 secondes, un vrai challenge.

GRIP : Combat Racing n’invente rien, mais il sait tout de même ce qu’il fait.

Il existe aussi un mode arène, dans lequel vous vous doutez bien, les participants devront se foutre sur la tronche au sein d’un espace restreint. En arène, on pourra participer au mode match à mort, rafle et bombe à retardement. On retrouvera les mêmes modes de jeu pour la partie multijoueur. Dernière possibilité, le mode Carkour. Celui-ci propose en réalité aux joueurs de réaliser des défis. Plusieurs niveaux sont donc classés en fonction de leur difficulté et il faudra donc terminer la course le plus rapidement possible. La petite difficulté ici, c’est l’absence totale de rebords. Dans l’ensemble, le titre propose de nombreuses façons de jouer. Certaines assez intéressantes et d’autres bien trop classiques. On pense notamment au mode arène, un grand classique du genre mais qui est loin d’être un grand intérêt ici. Le mode Carkour quant à lui propose un challenge vraiment de taille aux pilotes, mais il y a fort à parier que ce mode tombera vite dans l’oubli après quelques sessions de jeu. L’idée est là mais au-delà de sa difficulté, celui-ci reste bien trop fade visuellement. Le jeu propose aussi de jouer en écran partagé et pourrait bien animer vos soirées entre potes. Vous aurez la possibilité de créer votre propre tournoi qui sera en réalité une suite de courses ou d’arènes entièrement personnalisables. Il permet ainsi d’enchaîner de nombreux défis selon vos choix et d’établir un classement. Dans sa globalité, le jeu reste extrêmement modulable et permet de personnaliser les nombreuses règles avant chaque course. Vous pourrez donc choisir le nombre de tours, de combattants et la puissance des moteurs par exemple. Mais il est possible aussi d’activer ou non les bonus et les véhicules destructibles. En bref, vous pourrez donc affronter vos proches en paramétrant les règles à votre sauce.

Route Arc-en-ciel !

GRIP : Combat Racing

Au-delà de la personnalisation des circuits et courses. Il est aussi possible de customiser vos monstres de la route. Pour cela, rendez-vous au garage. On pourra choisir parmi les différents modèles de bolides. Chacun dispose de ses propres statistiques entre vitesse maximale, accélération, grip, freins et force. Une fois votre véhicule choisi, vous pourrez changer la couleur des différentes parties de sa carrosserie. Il sera possible de le custom avec quelques vinyles et même changer la forme des pneus. Au-delà du modèle de voiture, la personnalisation reste purement esthétique. Même si le joueur dispose de quelques outils assez sympathiques, le jeu aurait pu pousser un peu plus la personnalisation. On ne ressent pas vraiment l’impact de nos statistiques, une fois la course lancée. Il sera possible aussi de débloquer de nombreux objets décoratifs tout au long de votre aventure. Les pilotes pourront donc gagner des vinyles ou autres formes de pneus afin de courir avec style. Maintenant que votre bolide est prêt, il est temps pour vous de prendre la route.

Prise en main rapide, GRIP permettra à n’importe quel type de joueurs de s’adapter rapidement. C’est avec de simples touches que l’on pourra traverser les différents tableaux et lancer quelques munitions sur nos concurrents. Cependant, la conduite est très sensible et elle demandera un peu plus de temps concernant l’adaptation. Le gameplay est l’un des points forts du titre. La sensation de vitesse se fait ressentir une fois manette en main. Même si nos bolides pourront dépasser les 1000Km/h, il ne suffira pas seulement d’enfoncer l’accélérateur. En effet, le jeu demande quelques subtilités concernant votre pilotage. Certains virages seront très serrés et il ne faudra pas hésiter à tirer sur le frein à main. Le titre joue aussi avec la verticalité et défie les lois de la gravité,car il est possible de rouler à l’envers lors de certains passages. Certains circuits proposent des routes en arc de cercle par exemple, permettant aux joueurs de rouler la tête à l’envers. Une composante vraiment amusante du titre, rajoutant de nombreuses possibilités. Il est même possible de faire bondir votre machine afin de retourner rapidement sur la façade inverse. Il ne faudra tout de même pas oublier que le pilotage ne sera pas votre seule préoccupation.

Ces bolides tout terrain défis la loi de la gravité et sont capable de franchir n’importe quel obstacle.

Comme son nom l’indique, il faudra se battre pour remporter la course. Pour cela, les niveaux disposent d’armes et autres bonus à ramasser. Comme dans de nombreux jeux du genre, il suffira de passer sur l’item en question pour bénéficier d’un atout aléatoire. Il sera possible d’avoir une mitrailleuse, des missiles, des mines afin de venir embêter vos adversaires. Bien sûr, il est possible de se défendre avec un bouclier, qui s’obtient lui aussi lors d’une course. De nombreux objets sont disponibles et il sera possible de s’en équiper jusqu’à deux en simultané. Toutes ces mécaniques sont bien huilées et le jeu offre aux joueurs un gameplay fun, dynamique et varié. Les circuits ne sont pas en reste, la route sera pavée d’accélérateurs de couleur verte. Une fois passé dessus, vous bénéficierez d’une accélération directe. Il existe aussi quelques tremplins permettant de faire d’impressionnantes cascades et parfois même permettant de rejoindre d’autres zones. Vous l’aurez compris, tout cela reste vraiment très classique dans son ensemble. On notera tout de même que GRIP : Combat Racing n’invente rien, mais il sait tout de même ce qu’il fait.

Si l’on devait résumer le titre en deux mots, ce serait nostalgie et classique. Alors oui, GRIP : Combat Racing s’inspire de Rollcage mais il y ressemble même un peu trop, au point de proposer très peu d’évolutions. Cette nouvelle licence offre une bonne expérience aux joueurs pour une soirée entre amis par exemple. Seulement, le jeu reste bien trop cher à sa sortie pour ce qu’il propose. Le contenu est acceptable avec de nombreux circuits et modes de jeu mais pour le reste, c’est du déjà vu. On retiendra le fun immédiat avec notamment la verticalité d’un level-design réussi et une personnalisation pour le moins ouverte. Accessible à tous, tout en restant un challenge pour les plus experts, GRIP joue avec nos souvenirs et pourrait rapidement se faire oublier.

 
La note de l'auteur

Je suis assez partagé entre deux sentiments. Le premier étant que le jeu reste fun et agréable à jouer, c'est indéniable. Le titre vous assure quelques heures de fun sans en douter. Il est surtout un très bon choix pour affronter vos potes lors de sessions locales complètement folles. Mais il me reste un léger doute, celui de la durée de vie. Vu le prix affiché à sa sortie, je trouve cela trop cher pour être un simple passe-temps de soirée occasionnel, et ce malgré la présence d'un mode multijoueur, dans lequel il faudra attendre de voir le nombre de joueurs présents après sa sortie pour en juger. Je doute un peu de l'amusement que peut nous apporter GRIP en solo sur la durée. On a rapidement fait le tour et l'impression de déjà vu nous rattrape au bout de quelques heures. Alors pour conclure, je dirais que c'est un très bon titre mais qu'il faut savoir où l'on met les pieds avant de passer à la caisse.

DubZ
b
Note du panda
7 10

GRIP : Combat Racing

Points positifs

  • Fun immédiat
  • Prise en main rapide et à la portée de tous
  • Sensation de vitesse bien présente
  • Nombreux modes de jeu
  • Nombre important de circuit, mais manque d'univers différents
  • Le mode écran partagé

Points négatifs

  • Trop classique, pas assez d'originalité
  • Caméra parfois capricieuse
  • On a vite fait le tour et tout nous semble déjà vu
  • Trop proche de son prédécesseur
  • Prix élevé
  • La personnalisation des véhicules manque de profondeur

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation