Test Force de Défense Terrestre 2017 – Se défouler sans réfléchir

    Voir la note
    En attendant Iron Rain, revenons le temps d'un test sur le premier volet de la saga à avoir mis les pieds par chez nous.

    Si la littérature et le cinéma ont tous les deux leurs nanars, le jeu vidéo n’est pas en reste, avec pléthore d’étrangetés souvent venues du Japon, bien que celles-ci soient beaucoup moins renommés. Force de Défense Terrestre, plus connu sous son appellation anglophone Earth Defense Force, en est l’exemple type. Derrière du shooter en vue à la troisième personne semblant tout ce qu’il y a de plus classique, se cache en réalité une sorte de gigantesque défouloir à la sauce Starship Troopers et autre La Guerre des Mondes, servi par des réalisations graphiques toujours on ne peut plus dégueulasses. Pour autant, la licence de D3 Publisher a su trouver son public, et ce partout à travers le globe. En attendant l’arrivée de Iron Rain, jetons un œil au premier opus à parvenir jusqu’en France, Force de Défense Terrestre 2017, qui donnait le ton en octobre 2007.

    L’habit fait-il le moine ?

    Force de Défense Terrestre 2017

    La série a beau s’être exportée plus librement depuis l’apparition de ce volet en Europe, je suis tout de même prêt à parier gros que peu d’entre vous la connaissent. Il faut dire que chaque épisode sort en petite quantité, le tout servi par une campagne publicitaire inexistante, ou quelques rares fois ridiculement mince. La faute à son public de niche, qui ne lui assure jamais un avenir commercial des plus prospères, du moins en dehors du Japon. Alors évidemment, en sachant cela, inutile de s’attendre à des jeux à gros budgets, fournis d’une qualité graphique hors du commun, et ayant eu le luxe de passer par de nombreuses phases de test avant d’être mis en vente. Qu’il s’agisse de ce volet, ou bien de chacun de ses successeurs parvenus jusqu’à nos paluches depuis d’ailleurs.

    Vous l’aurez compris, Force de Défense Terrestre 2017 est donc, sur le papier, un bel étron fumant, étonnamment décoré çà et là de décors destructibles. Ses environnements sont vides et laids, et ses effets visuels sont tantôt immondes, tantôt vomitifs. Quant à ses animations, j’ai beau chercher, je ne trouve pas dans le Larousse de mots suffisamment forts pour décrire leur raideur. Mais ce n’est pas tout, puisqu’il en va de même du coté de sa bande son, composée de peu de morceaux, de surcroît répétitifs et pas très jolis, qui collent toutefois parfaitement à l’ambiance nanar des années 50 qui embaume le titre. Pour finir, les quelques doublages sont ridiculement exagérés, venant servir une mise en scène quasiment inexistante, faisant la part belle à la déconnexion pure et simple du cerveau humain. Ça donne envie n’est-ce pas ?

    Force de Défense Terrestre 2017 n’a clairement pas bénéficié d’un gros travail sur son aspect graphique…

    Et si je vous disais qu’il s’agit tout de même d’un bon jeu ? En effet, la grosse particularité de cette étrange série, c’est qu’au-delà de ses limitations techniques évidentes, elle jouit d’une chouette ambiance de films d’extraterrestres en noir et blanc, ne se prend pas au sérieux un seul instant, et offre aux intéressés un véritable défouloir décomplexé. À ceux-ci de savoir fermer les yeux sur des graphismes infâmes, des animations indignes, de nombreux bugs de collisions, des ralentissements intempestifs et un son qui se coupe parfois sans raison. Et si ce qu’il reste n’est pas parfait non plus, Force de Défense Terrestre 2017 jouit tout de même de qualités indéniables, dont auraient bien fait de s’inspirer quelques uns des jeux d’action de la dernière décennie.

    Un bon jeu dans un enrobage pestilentiel

    Force de Défense Terrestre 2017

    Dans FDT 2017, il vous faudra défendre la planète Terre contre une invasion extraterrestre un peu particulière. En effet, exit les soucoupes volantes et les petits hommes verts à la Mars Attacks!, il vous faudra plutôt vous opposer à des hordes d’insectes géants et de robots de la taille d’immeubles, pouvant au passage tirer des lasers et missiles à volonté. Un univers qui n’est pas sans rappeler quelques grands noms du cinéma de science-fiction du siècle dernier, parmi lesquels La Guerre des Mondes ou Godzilla, mais aussi de grands rois du nanar tels que Starship Troopers, ou encore L’attaque de la Moussaka Géante. Et il va sans dire que défoncer des adversaires gigantesques par paquets de douze se révèle plutôt jouissif !

    D’autant que, pour se faire, le titre met à disposition un arsenal tout bonnement ahurissant, qu’il faudra récupérer aléatoirement sur le cadavre des ennemis. Fusil d’assaut, lance roquette, mitrailleuse ou encore fusil laser ; tout y est, et plus encore, afin de vous permettre de trouver vos engins de mort fétiches. Et si le feeling des armes n’est pas toujours des plus appréciables, le déluge d’action, d’explosions et d’adversaires géants fait vite oublier ce défaut, au profit d’une prise en main simple et grisante ; malgré quelques petits détails qui fâchent, comme par exemple l’absence totale de touche permettant de recharger, ou encore l’IA alliée complètement à la ramasse, qui viendra se jeter sur nos balles à la moindre occasion…

    Le gameplay reste malheureusement fort austère, mais le titre a le bon goût de proposer un arsenal ultra fourni pour palier à ce défaut !

    En dépit de cette intelligence artificielle regrettable, dans un camp comme dans l’autre, attention toutefois au challenge, qui se révèle véritablement corsé, d’où la présence de nombreux niveaux de difficulté, de facile à infernal. Comme chaque épisode de la série, cet opus est conçu pour les amateurs de scorring. Gardez bien cela en mémoire avant de débuter l’aventure avec une difficulté élevée. Heureusement, FDT 2017 jouit d’un système de progression plutôt simple et rapide, s’articulant autour des items que vous récupérerez sur le terrain. Ainsi, comme indiqué plus haut vous pourrez obtenir toutes sortes d’armements, dont la puissance dépend du niveau de difficulté, mais aussi et surtout de l’armure, afin de faire grimper votre barre de vie sans limite.

    Quant à son contenu, le titre de D3 Publisher ne se moque pas de nous, avec plus d’une cinquantaine de niveaux, dont voir le bout demandera un paquet de temps, même en optant pour le mode facile. Le tout pouvant être bouclé seul ou à deux, les parties en multijoueur se révèlent on ne peut plus amusantes. Reste un grand nombre d’armes à récupérer, dont certaines ne sont accessibles que dans les niveaux de difficulté les plus élevés. Seul véritable bémol : l’absence de classe, qui permet dans la plupart des titres de la licence de diversifier pas mal le gameplay. Ainsi, il est vrai que Force de Défense Terrestre 2017 se révèle, avec le temps, relativement redondant. On ne vous conseillera que trop d’y jouer à plusieurs pour occulter ce défaut.

    Série complètement barrée s’il en est, Earth Defense Force se dotait, en 2007, d’un volet sympathique. Premier épisode de la licence à débarquer en France, Force de Défense Terrestre 2017 est pourvu d’une réalisation graphique dégueulasse, d’une bande-son décevante, et d’un gameplay perfectible. Pour autant, il offre des sensations grisantes, en s’articulant autour d’une action décomplexée et d’un univers original qui parlera sans doute aux amateurs de nanars cinématographiques et de SF. S’il n’est évidemment pas à mettre entre toutes les mains, ce jeu de shoot a malgré tout de bons arguments pour convaincre les amateurs de TPS explosifs.

    La note de l'auteur

    Force de Défense Terrestre 2017 fut une véritable découverte d'ado, trouvé dans un bac à petit prix à l'occasion des soldes. Un titre dont j'ai pensé me lasser très vite, étant donné son postulat absurde et son gameplay manquant beaucoup de profondeur. Pourtant, quasiment dix ans plus tard je continue de le sortir régulièrement, pour une partie entre potes, ou même seul, lorsque l'envie de défourailler de l'insecte géant se fait sentir. Et il va sans dire qu'après autant d'heures de jeu passées à prendre un pied phénoménal, je ne regrette absolument pas cet achat, et même je le conseille !

    itokiry
    a
    Note du panda
    6 10

    Force de Défense Terrestre 2017

      Points positifs

      • Du gros défouloir qui ne se prend pas au sérieux
      • Un arsenal incroyablement fourni
      • Excellente durée de vie en solo
      • Possibilité de faire tout le jeu à deux en écran scindé

      Points négatifs

      • Réalisation technique aux fraises
      • Bande-son parfois à la limite du supportable
      • Pas de sauvegarde automatique
      • Gameplay un peu trop rigide
      • Pas de touche pour recharger
      • L'IA est à la ramasse

      Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

      A propos de notre notation

      1 Partages
      Partagez
      Tweetez
      WhatsApp